Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Tests de caméras > Tests de caméras prosumer / pro

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Test Sony PXW-Z190

La caméra pro polyvalente

 

29 août 2018 par Thierry P.

Acheter

Sony PXW-Z190

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 3500 (HT) Euros
 

PXW-Z190

Caméra proposée au prix catalogue de 3500 € HT (4200 € TTC), et fabriquée en Chine comme c'est maintenant (presque ?) toujours le cas, la PXW-Z190 succède à une longue lignée de caméras parmi lesquelles on trouve la PXW-Z150 ou la PXW-X180.


La Z190 enregistre en Long Gop en 4:2:0 8 bits en UHD (« 4K ») à 150 Mbps mais aussi en 4:2:2 10 bits en FullHD. L’UHD est possible en 50p / 60p, ce qui est mieux qu'en 25p, pour les actions les plus rapides.


La Z190 succède à sa façon à la Z150 sortie il y a un peu plus de 2 ans. Mais au lieu du capteur 1 pouce de 14 Mp de la Z150, Sony a préféré intégrer 3 capteurs 1/3 pouce de 8 Mp. Sa grande soeur Z280 adopte encore une autre technologie avec 3 capteurs en 1/2 pouce.


La Z190 est coiffée d’une impressionnante optique Sony G Lens 25x couvrant les focales 28,8 mm à 720 mm. Les 3 bagues indépendantes (iris, focus, zoom) complètent le dispositif.


La Z190 enregistre principalement en XAVC-Long. Elle sait aussi composer avec le profil HDR / HLG et des profils Gamma (STD et HG).


Un filtre ND variable de 1/4 à 1/128 permet de choisir exactement la densité de filtre recherchée. On retrouve aussi le double slot qui exploite les économiques cartes SD, les entrées audio XLR et l'enregistrement en proxy.


A signaler aussi : l’AF se caractérise par une détection de visages améliorée, avec déplacement au Joystick.


Z280

Annoncée en même temps et dans la gamme supérieure, on trouve la Z280 plus intéressante sur le papier, car elle offre plus de performances, se rapprochant de la PXW-X200 sortie en 2014. La Z280 est en effet la première caméra à disposer d'un capteur tri-CMOS 1/2 pouce pour enregistrement 4K. Ce qui explique en partie que son prix flirte avec les 7000 euros HT, soit exactement le double de la Z190.


La Z280 se singularise par son zoom x17 (distance focale de 30,3 mm jusqu'à 515 mm), son codec XAVC Intra (en sus du codec XAVC Long Gop), le MPEG-2 HD 4:2:2 et HD 4:2:0 intégrés d'origine, une sortie 3G-SDI, sa Fonction « Slow & Quick Motion », et une Haute sensibilité de F12 (59.94p). Son viseur est également amélioré : plus grand (0,5'' au lieu de 0,39'') et mieux défini (2,36 Mp au lieu de 1,44 Mp) que sur la Z190.


La Haute sensibilité du Z280 révèle par ailleurs un rapport signal / bruit un peu meilleur (63 dB contre 57 dB).


PXW-Z190

La PXW-Z190, objet de ce test, partage plusieurs points communs avec la Z280. Dans ce test axé sur le PXW-Z190, je ferai référence à certains moments à la Z280, en essayant de ne pas générer de confusion.


Testé sur modèle PXW-Z190V n° 4000024



> LIRE LA SUITE : Concept du PXW-Z190

Concept du PXW-Z190

Sony Z190

La PXW-Z190 peut se définir comme une caméra pour prosumer, terme parfois rejeté par les marques mais loin d'être honteux pourtant. C'est une caméra broadcast dite "de poing" à forte amplitude de zoom mais je trouve l'appellation " de poing" peu satisfaisante car elle laisse à penser qu'on enfile la main dans la dragonne et c'est bon. Pas du tout, la fatigue vient assez vite.


La Z190 peut éventuellement s'associer à une Z150, sans la remplacer, pour un usage multicameras, l'amplitude de leur zoom respectif étant complémentaire (x12 et x25). La Z190 s'adresse aux Web TV à moyen budget, à ceux qui pratiquent le reportage news, les vidéos de mariages, ou les petits films d'entreprise qui n'ont pas besoin d'une ribambelle de profils et de réglages. Toutefois, un amateur averti, voire un pro qui débute, trouvera que la Z190 dispose déjà d'un nombre considérable de paramétrages !


La gamme plus légère chez Sony (les Z90, NX80 ou AX700) peut aussi couvrir ces mêms types d'événements mais la Z190 bénéficie d'atouts techniques dont ne disposent pas ses consoeurs. De plus, à l'heure du smartphone et des GoPro, la crédibilité d'une caméra qui en impose est parfois vitale pour justifier le prix d'une prestation et faciliter l'ouverture des portes.


Sony

Le Z190 enregistre en Ultra HD. Donc pas 4000 points de large, mais 3860 points. Pour autant, ça ne va pas faire tourner la terre dans l'autre sens. :) En Ultra HD, on est en 4:2:0 8 bits et on grimpe en 4:2:2 10 bits, très prisé des étalonneurs, si on enregistre en 1080p.



(Test Sony PXW-Z190)

Capteur, objectif-zoom

capteur

Sony a troqué le capteur 1 pouce de la Z150 contre 3 capteurs 1/3 pouce dont bénéficie la Z190. Plus petits mais plus nombreux, donc, et arguant d'une séparation des couleurs, argument depuis toujours du tri-capteurs.


Malgré tout, les mauvaises langues constateront que la technologie du capteur est en-dessous de ce que sait faire Sony puisqu'il s'agit de 3 CMOS Exmor R et non RS (=Stacked). En théorie, avec un capteur non-RS, la vitesse d'acquisition des pixels est moins performante. L'existence du 1/3'' a peut-être rendu impossible ce traitement.


De plus, si les 8 millions de photosites suffisent pour l'enregistrement FullHD, on aurait souhaité un peu plus pour l'UHD.


Z190

Côté optique, le zoom 25x (un Sony Lens G) est un des arguments principaux de cette caméra, argument qui ne laisse pas de marbre. L'amplitude couvre les focales 28,8 mm à 720 mm ! Une telle amplitude, facilitée sans doute par la cible 1/3'', permet de relativiser l'absence d'optique interchangeable. Autre conséquence de cette belle amplitude, sur la coque, Sony affiche cette fois un beau 25x qui concerne bien le zoom optique. Pour mémoire, sur le Z150, Sony avait abusé en mentionnant le Clear zoom sur la coque au lieu du zoom optique.


Avec un objectif-zoom 25x, on est très au-dessus du 12x du Z150 ou du NX100 (ou le récent HXR-NX200) mais aussi des Z90 / NX80/ AX700 sortis en 2017. La comparaison avec Canon (x18 pour le XF300) donne aussi l'avantage au Sony. Idem pour Panasonic et ses HC-X1 et HC-X1000 ou JVC et ses GY-HC500 / GY-HC550 qui talonnent le Sony avec un beau X20 mais l'amplitude reste moins élevée.


Notez que le moteur du zoom s'entend un peu à l'enregistrement, du moins dans une atmosphère parfaitement calme, mais reste discret.


assignable

Un x25, c'est très bien. Mais la qualité est-elle au rendez-vous ? Oui et non. Côté plus, peu de déformation sur les bords et une bonne homogénéité. Mais ça manque un peu de piqué au zoom 25x. De plus, l'ouverture se dégrade assez rapidement dès qu'on quitte légèrement les focales moyennes.


Annoncé avec trompettes par Sony, la Z190 intègre un doubleur de focale via le bouton assignable "Digital Extender x2". D'abord il n'esst valable qu'en HD. D'autre part, de mon point de vue, ce doubleur classique de focale reste à utiliser avec parcimonie, sauf lorsque la qualité d'image est VRAIMENT MOINS prioritaire que l'obtention d'une image en plan rapproché, cas de la vidéo animalière ou du reportage clandestin par exemple. Hormis ces cas, méfiez-vous de ce mode, un peu dégradant et finalement bien superflu.


steadyshot PXW-Z190
La focale grand-angle, quasi équivalente à 29 mm, est classique. L'habitude des GoPro et des caméras grand-publics au grand-angle très généreux, feraient presque oublier qu'une focale de 29 mm reste courte en professionnel ! Lorsqu'on passe en FullHD, on peut positionner le stabilisateur en mode Activé. La contrepartie est que la focale minimale augmente (très) sérieusement : Sony étant avare de chiffres sur ce point, on peut estimer au vu des images que la focale grimpe à 33 mm au minimum...
zoom PXW-Z190

La commande de zoom du flanc droit est réussie comme souvent chez Sony, rapide comme très lente selon les besoins. La vitesse est sans à coup, sauf à exercer une pression trop molle. J'ai mesuré 2 secondes et 4 frames, pour balayer la plage de zoom à la vitesse la plus rapide.


vitess du zoom

Toutefois il existe un mode du Menu nommé "Vitesse du zoom" qui raccourcit encore ce temps à 1 seconde et 18 frames ! La différence de 10 frames seulement, est pleinement perceptible. Cette rapidité n'est pas un gadget, elle permet de donner cet effet coup de poing bien connu des reporters, précieux pour aller saisir au loin un visage ou une action au vol. Ou au contraire pour dézoomer rapidement lorsque quelque chose se déroule subitement dans le champ en grand-angle.


La vitesse lente - voire très lente - est toute aussi probante. J'ai patienté plus de 2'30'' (!) pour balayer la plage des focales en exerçant une pression infime sur la commande de zoom. Le risque est de provoquer un arrêt inopiné mais un bon doigté permet de s'en affranchir. Pour de longues interviews, on peut concilier un effet de zooming et une totale discrétion du zoom, bravo. A titre de comparaison, on est très au-dessus du zoom du XF200 de Canon qui atteint 60 secondes sur son zoom 20x (même en proportion du ratio du zoom, le Sony l'emporte).


Notez par ailleurs le silence quasi total du zoom et le repérage facile grâce au compteur qui progresse de Z00 à Z99 en haut à gauche.


Zoom poignée
zoom sur poignée

On peut également exploiter le bouton de zoom sur la poignée dont les différents états (arrêt / variable / fixe) sont réglables dans le menu. Un gros progrès par rapport au PXW-Z150 ou au PXW-X70 : la vitesse est (re)devenue réglable et de belle façon avec même un réglage de vélocité (élevée / faible) de la vitesse variable sur 8 niveaux... Evidemment, la commande motorisée étant bien plus petite, elle ne se manie pas tout à fait comme la commande principale.


bague

Les 3 bagues du bloc optique sont un des gros points forts de cette caméra qui bénéficie de bagues séparées pour la mise au point, le zoom et l'iris. Seule la bague des focales réagit indépendante de tout réglage. Ces bagues sont électroniques, elles contrôlent des moteurs.


La bague de mise au point est la plus préhensible (car la plus large). Cette bague est particulière par rapport aux bagues conventionnelles en adoptant 2 positions : repoussée vers l'arrière, elle dévoile un cercle de couleur orange, et a des propriétés entièrement manuelles et s'associe alors aux repères de distance (0,80 jusqu'à l'infini). Elle bénéficie aussi dans ce cas d'une double position de butée avant / arrière. On retrouvait ce même dispositif sur la Sony PXW-X200.


Z190 bague

Au contrair, si la bague est repoussée vers l'avant (vers le pare-soleil), elle offre un mode MF mais dans cette configuration, on peut également s'aider de la mise au point automatique à tout moment. Pas mal...


La bague d'iris, plus fine, et plus classique, est complétée utilement d'un bouton Push Auto, fort pratique à l'usage.


Enfin, la bague des focales est remarquable : comparée à d'autres bagues que j'ai pu manoeuvrer, elle réagit au quart de tour, ce qui suppose de la part de Sony un soin particulier accordé à l'asservissement électronique.


L'optique de la Z190 est stabilisable, via le Menu. Mais il y a de quoi être sceptique. En 4K, je n'ai guère vu son utilité car la lourdeur de la caméra est telle qu'on n'est pas - de toute façon - en situation de caméra portée à fond de zoom. Efficacité autrement ? Oui un peu mais en FullHD seulement car le mode Active ne se déclenche qu'en FullHD. Le reste du temps, la caméra est sur trépied et on doit désactiver le stabilisateur. Bref, pas trop convaincu par ce stabilisateur ! D'ailleurs Sony n'en fait pas des tonnes sur ce sujet dans sa communication.



(Test Sony PXW-Z190)

Micro, audio

micro Z190

Le Z190 intègre un micro stéréo omnidirectionnel en bout de poignée, comme sur les Z90 ou NX80, ce qui est fort apprécié pour avoir juste un son témoin ou mixer son d'ambiance et audio cravate par exemple. Par contre, Sony s'obstine à ne pas implémenter d'entrée audio mini-jack, alors que Canon ou JVC n'ont pas ces scrupules.


Le haut-parleur est de bonne facture même si on ne peut pas s'en servir pour une écoute fine.


XLR Z190

Le bloc micro est très en avant garni des prises XLR pour Ch1 et Ch2. L'emplacement reste classique. Le porte-micro, situé au-dessus des deux prises XLR, accueille tout micro de longueur raisonnable. A défaut, il faudra utiliser la griffes port-accessoires arrière.


Sony PXW-Z190
entré audio

Les réglages audio sont regroupés à l'arrière du flanc gauche du caméscope, sans être dispersés par conséquent. On peut jongler désormais entre 4 canaux audio sur cette caméra et non 2 sur deux pistes. Les 4 canaux s'obtiennent en comptabilisant les 2 entrées XLR (Ch1 / Ch2) avec ou sans alimentation Phantom, + les 2 canaux du micro interne (Ch3 / Ch4) ou toute autre combinatoire. On peut aussi utiliser un microphone compatible avec la griffe multi-interface.


De nombreux paramétrages sont possibles dans le menu. A fouiller en prenant son temps ! Notez la longueur un peu juste de la visualisation des niveaux sonores.


XLR190
Un des micros renommés proposés par Sony est l'ECM-MS2, un cardioïde parmi les plus compacts qui évite que l'extrémité du micro se retrouve dans le champ. C'est un micro qui procure de bons résultats dans les graves comme dans les mediums et qui coûte aux alentours de 350 euros TTC.
audio HF PXW-Z190
sony PXW-Z190
Il est aussi possible de faire appel à l'un des systèmes audio HF que propose Sony comme l'émetteur ceinture UHF Sony UTX-BO3 qui bénéficie d'une vaste plage de fréquences, intégré au système audio UWP-D complet comprenant le Sony ECM-77BMP, le récepteur Sony URX-P03D/K33 et "l'adaptateur de montage de patin" Sony SMAD-P3D SHOE pour griffe Porte-accessoire.


(Test Sony PXW-Z190)

Viseur, écran

visur

L'écran, situé très en avant, reste un peu conventionnel, Sony n'en démord pas. C'est à dire qu'on retrouve la diagonale de 88 mm (3,5"), et les 960 x 540 pixels de résolution. La résolution n'est donc pas excellente mais la vision reste suffisante pour des besoins normaux de reportage, d'autant qu'on voit bien de côté, un moindre mal. Pour autant, on s'étonne qu'un écran de 4'' par exemple ne soit pas tenté, surtout sur une caméra de ce gabarit, histoire de mieux voir en QFHD.


L'écran est très contrasté, c'est une bonne chose, mais attention au réglage (LCD Bright à 3 positions), vous pourriez vous retrouver avec une image enregistrée plus lumineuse que voulue, voire surex.


Notez à ce sujet que la touche Display ne produit que deux états : tout (tous les affichages)... ou rien !


Sony PXW-Z190
Gain Z190
Un raccourci très intelligent que j'ai beaucoup utilisé : c'est la touche Direct Menu (située juste derrière la commande de zoom) qui permet, associée au Joystick, de naviguer dans les inscriptions visibles sur l'écran (qui passent en orange surligné) et de changer pour un réglage mieux approprié. Par exemple on pourra changer le Gain de cette façon, ou le mode AF ou encore le stabilisateur.
écran Z190

En 2018, Sony s'obstine dans le non-tactile, n'en déplaise aux exemples donnés par les rivaux comme Canon (XF200) ou JVC (HM200). Je voudrais comprendre pourquoi le tactile ne pose pas de problèmes sur les caméras Canon et JVC ainsi que sur des millions de smartphones en grand-public et en poserait sur un écran de caméra pro ? Je dois toutefois reconnaître qu'on s'habitue assez bien au Joystick qui permet de déambuler dans les Menus (peu d'erreurs et de dérapages, le Joystick est bien conçu). Mais la mise au point sur une zone de l'image touchée n'est pas possible, de même la sélection des vignettes n'est pas possible au doigt, pas de raccourci personnalisable sur l'écran, etc. Dommage quand même.


Sony PXW-Z190
La bonne nouvelle de cet écran, fusse-t-il non-tactile, c'est son articulation. On l'ouvre à 180 °, et on peut orienter l'écran selon la direction choisie à 90° ou 180°. On peut ainsi le replier, écran vers soi (pour cadrer), ou écran retourné pour ranger la caméra. Dommage qu'on ne puisse pas lire les images sur l'écran dans cette position, compte tenu que les touches de lecture sont situées dessous et que l'écran n'est pas tactile.
Z190

Ouvert, l'écran laisse apparaître le large pavé incluant les touches de Lecture, de Volume et surtout la touche Menu.


viseur

Le viseur est un (trop) petit viseur à mon goût mais il faut faire avec, d'autant qu'il fait mieux que le précédent en résolution : c'est un 0.39 pouce, de type OLED, totalisant 2.36M points. Donc c'est un peu mieux que sur le X200. On trouve ce même viseur sur le Panasonic AG-UX180.


L'oeilleton fourni est compatible oeil gauche et peut adopter toutes les positions selon un angle de 90° vers le haut. Chose étrange, le réglage de la dioptrie, situé au bout du viseur, est totalement caché par l'oeilleton. Il faut donc ajuster sa vue d'abord, placer l'oeilleton ensuite, ce qui reste embêtant. Est-ce voulu pour empêcher la dioptrie de se dérégler ? Peut-être.


Comme sur la Z150, le viseur bénéficie d'un précieux détecteur oculaire qui allume le viseur dès que l'oeil passe devant, sans éteindre l'écran pour autant (amélioration du Z150 donc), ce qui est une très bonne chose, permettant de ne pas subir le phénomène de l'écran qui "s'éteint" subitement lorsque quelque chose (votre main, votre bras, votre torse....) passe devant le viseur. Par contre, le débrayage de cette fonction semble impossible.


Comme pour l'écran, la luminosité du viseur (Brightness), si elle ne vous convient pas, est réglable dans le Menu. C'est aussi le cas de la Couleur, vous pouvez même afficher le viseur en N&B.



(Test Sony PXW-Z190)

Batterie, Connectique, et Wi-Fi

Entre la Z150 et la Z190, la batterie a évolué, évoluant de la NP-F970 à la BP-U30. Bien que (relativement) volumineuse, la batterie du Z190 ne gêne pas pour être insérée ou extraite, particulièrement sur trépied : l'accès est suffisamment dégagé. Et 4 diodes à l’extérieur (comptant pour 25% chacune) renseignent à tout moment sur l'état d'autonomie de la batterie: il suffit à l'utilisateur de vérifier sur la batterie même (bouton Check).


batterie

Cependant, l'autonomie de la batterie BP-U30 peut être considérée comme un Talon d'Achille de ce type de caméra. En effet, lors de mes premiers essais, je trouvais que je rechargeais bien souvent la BP-U30 fournie, interrompant les premiers tours d'horizon de la bête. Certes Sony a eu l'obligeance de me fournir une deuxième batterie, de plus grande autonomie. Mais vérification faite, la batterie d'origine est donnée pour une heure et 5 minutes d'autonomie en QFHD. Et Sony précise "écran éteint et sans raccordement d'un enregistreur externe". Comme j'avais évidemment allumé l'écran, ma constatation n'était pas fortuite. L'autonomie est donc inférieure à une heure avec écran, c'est faible, voire très faible, non ?


Les données de consommation de la caméra viennent confirmer ces constatations : écran Off, viseur allumé, la consommation est de 24W alors qu'elle grimpe à 36W avec viseur ET écran allumés.


batterie BP-U60
Alors bien sûr Sony a la solution - ou plutôt les solutions - qui se nomme(nt) BP-U60 et BP-U90 et qui permettent respectivement de doubler et tripler l'autonomie. La BP-U60 (voir photo) est vraiment impressionnante en taille, et c'est un poids supplémentaire non-négligeable (420 grammes au lieu de 220 grammes. C4est même pire avec la BP-U90 et ses 630 grammes !). Mais surtout, le budget supplémentaire à prévoir n'est pas indolore : comptez environ 300 euros pour une BP-U60 et autour de 400 euros pour une BP-U90. Reconnaissons qu'il est rare qu'un professionnel parte en reportage avec une seule batterie. C'est une donnée qu'il intègre généralement dans son budget. Mais bon, un jeu de 3 batteries optionnelles coûtera 600 à 800 euros, batterie incluse comprise.
batterie PXW-Z190

Indéniablement la batterie est performante et "intelligente", communicant constamment avec la caméra. Les diodes du dessus renseignent l'utilisateur sur 4 segments entre E (Empty) et F (Full). Dans le menu, d'autres indicateurs sont également mentionnés comme le nombre de charges. Sony a même prévu de permettre à l'utilisateur de faire varier le seuil du signal d'alerte par incréments de 5%. Bien vu ! Car chaque reporter a ses petites habitudes : entre ceux qui vont s'affoler à 5% restants et les plus prudents qui vont profiter d'un moment d'accalmie pour changer leur batterie dès le seuil atteint de 15%, les comportements ne sont pas identiques.


Chargeur séparé

Le temps de recharge est relativement long : 2 heures 10 pour la BP-U30, 2H50 pour la BP-U60 et 3H40 pour la BP-U90. Pour cette dernière, mieux vaut donc recharger la nuit !


Attention, le chargeur séparé/ adaptateur CA - un BCU1A - prend de la place, bien qu'il ne recharge qu'une seule batterie. Il existe un modèle optionnel BCU2A, capable de recharger 2 batteries, mais sa disponibilité sur les sites européens semble rare.


Un bon point : le chargeur de batterie externe sert aussi d'adaptateur secteur. Il est donc possible d'alimenter le caméscope pour un tournage sur secteur en positionnant le curseur frontal sur DC Out. Seule impossibilité : recharger la batterie caméra en même temps, c'est ou l'un ou l'autre.


Z190 connctique

Côté connectique, une formule pourrait résumer l'idée générale : tout est prévu ou presque. D'ailleurs les prises, recouvertes de bouchons en plastique (elles sont ici absentes pour les besoins de la photo), constituent un gros bloc à part à l'arrière. La liste se compose des connecteurs suivants :


  • 1 sortie HDMI (une vraie HDMI, pas une mini),
  • 1 port USB 3 (sur la prise multi/micro-USB),
  • 1 sorti audio (sur la prise multi/micro-USB),
  • 2 entrées micro XLR,
  • 1 sortie 3G-SDI (BNC)
  • 1 entrée / sortie TC (BNC)
  • 1 sortie casque (jack stéréo 3,5 mm)
  • 1 entrée télécommande 2,5mm
  • 1 connecteur Wireless LAN (de type RJ45 Ethernet)

 


HDMI

Quelques remarques :


La prise HDMI est une prise HDMI standard (pas une mini-HDMI) qui servira à relier un moniteur ou même un téléviseur de salon. C'est bien le cas ici, ouf ! Cette sortie HDMI est capable de délivrer de l'Ultra HD en 24p, 25p ou 30p.


La prise USB est une USB 3.0 compatible 2.0. Le câble USB (très court) est fourni par Sony, c'est d'ailleurs le seul et unique cordon fourni. Classique...


La prise télécommande est intéressante pour relier une télécommande filaire.


Le connecteur Wireless LAN ne fonctionne pas avec la batterie BP-U30.


Pas de prise composite, une des rares prises manquantes (qu'on retrouve sur la Z280). Autre déception , l'absence d'entrée jack stéréo grand public. On est en pro, d'accord, je m'incline. Mais ça n'aurait pas été si déshonorant de prévoir cette connexion... ?


Les bouchons en plastique sont totalement à revoir, une vraie calamité ! Ils gondolent et se défont constamment. Pas bien grave mais ça ne fait vraiment pas sérieux, ni esthétique...


sdi PXW-Z190

La prise SDI servira utilement pour relier un enregistreur SDI comme l'Atomos Ninja par exemple et pourquoi pas enregistre en 4:2:2 10 bits directement. Elle n'est pas limitée au FullHD mais peut délivrer un signal UHD. Elle délivre du 3G-SDI contrairement au Z280 qui délivre du 12G-SDI. Elle n'est donc pas capable de transférer du 4K par ce biais, seule la HDMI peut délivrer du 4K (ou du 1080p bien sûr) en sortie.


GPS PXW-Z190

Enfin, le clou est que la Z190 intègre un récepteur GPS qui faisait défaut au Z150 et à tant d'autres caméras (il fallait pousser au PXW-X180 pour l'avoir).


La Z190 peut bien évidemment aussi communiquer via WiFi en 2,4 GHz et 5 GHz en standard, avec l'application Content Browser Mobile, pour piloter le camescope ou exploiter un monitoring sur smartphone ou tablette par exemple.


réseau PXW-Z190

Les fonctions réseaux existent mais sont relativement peu évoluées d'origine, moins que sur une Z90 par exemple, et bien moins que chez Canon ou JVC.


Cependant, Sony a la réponse, en tout cas sa réponse : dès décembre 2018, grâce à un firmware 2.0, on pourra acquérir la licence optionnelle CBKZ-SLNW1 qui supportera :


-le QoS Streaming avec une double ligne pour se connecter en multiplex avec votre réseau.
-une liaison Remote Control depuis XDCAM Air
-des fonctions de réseaux avancés (Adds Advanced Network functions) et une fonction de "Planning Metadata" comparable au PXW-Z280.


Ce firmware ajoutera également le MPEG HD422/ MPEG HD, disponible d'origine sur le PXW-Z280.


USM-CA2

Il est également possible de copier des clips (4K, ou HD) sur un disque dur HDD/ SSD ou une clé USB via la sortie USB 3.0. Dans ce cas, le formatage exFAT est obligatoire (par ordinateur ou par le caméscope) dans le Menu Media>USB >Format USB.


Il s'agit d'une copie, pas d'un enregistrement externe. L'objectif est de sécuriser ses rushes à l'aide d'une copie ou de pouvoir les expédier dans un endroit sûr lorsqu'on est sur le terrain.



(Test Sony PXW-Z190)

Prise en mains

Prise en mains

Au premier contact avec la caméra, on remarque son moulage plastique et sa relative lourdeur. Mais la Z190 est bien équilibrée avec un bon centre de gravité, sans piquer vers l'avant comme d'anciennes caméras Sony que j'ai pu testées. Attention elle peut s'incliner légèrement vers l'arrière avec une des 2 plus grosses batteries optionnelles, la BP-U60 ou la BP-U90.


Même bien équilibrée, le poids de la Z190 est tout de même sensible puisqu'elle atteint 2,8 kilos au complet (2,3 kg "nue"). C'est 400 grammes de plus qu'une Panasonic HC-X1 ou une UX180 et c'est 530 grammes de plus que la PXW-Z150 à laquelle elle est censée succéder. Ne parlons même pas d'une Z90, c'est le double de son poids (1,390 kg vs 2,8 kg). Seule les 3 kilos de la Z280 sont plus lourds. La Z280 est d'ailleurs elle-même plus lourde de 200 grammes que la caméra qui l'a précédée (la PXW-X200). Et je ne parle même pas d'accessoires optionnels ajoutés sur la griffe (micro, torche...) qui vous feront dépasser les 3,5 kilos allègrement, voire atteindre les 4 kilos...


En fait, le poids de la Z190 la rapproche clairement de la PXW-X180 (2,6 nue, 3 kg au complet) sortie en 2014. Cette dernière disposait d'ailleurs aussi d'une optique 25x, de 3 capteurs 1/3 et de 3 bagues indépendantes.


Bref, la Z190 est d'un poids que je qualifierais d'élevé, poids qui fatigue le cadreur à main levée dès la première minute de prise en mains, sauf si on est bien calé contre un mur ou acabit. Une certitude : la caméra est parfaitement à l'aise... sur un trépied !


support épaule
Une alternative possible est d'utiliser une épaulière telle le support d'épaule compact et léger VCT-SP2BP qui offre un support en 3 points. Cependant, malgré son poids, la maniabilité de la caméra s'est vérifiée sur le terrain.
Z190

On allume /éteint la caméra sous le viseur, un emplacement assez inhabituel. Au 3e jour de prise en main, je n'y faisais plus attention.


Sony PXW-Z190

Le bouton d'enregistrement principal est avec un bon retour pour ne pas faire d'erreur de déclenchement. Mais le Joystick situé juste à droite du start / stop génère des confusions en aveugle. Il faut plus de temps pour s'y habituer.


Je me suis beaucoup servi aussi du second bouton sur la poignée garni d'un verrou si besoin. Je n'ai noté aucun délai entre l'appui et le déclenchement du caméscope.


Sans être gênant, il faut savoir que la caméra chauffe et que le ventilateur à droite de la poignée, et sous la batterie à l'arrière est d'ailleurs souvent en action (pas d'inquiétude, il ne s'entend pas).


PXW-Z190 sony

Il faut un peu moins d'une seconde pour afficher les clips via la touche Thumbnail du pavé supérieur de navigation. Et ensuite, il faut procéder avec le pavé de commandes pour lire les clips. On peut aussi solliciter en dépannage le Joystick, mais uniquement pour lire les clips, sans autre commande, ce qui n'est pas très malin.


Réglages PXW-Z190

La plupart des réglages sont faciles d'accès. Les boutons ne présentent pas de difficulté majeure pour les actionner. Toutefois, il ne faudra pas confondre les 2 "Push Auto" (celui de l'iris et de la mise au point). Le sélecteur de Gain est aussi pas suffisamment en avant à mon goût. On peut le confondre avec celui de la balance des blancs.


Le bouton Full Auto, situé à l'écart un peu des autres, est un régal, équivalent d'une touche "Panique". On l'apprécie quand on ne sait plus où on en est. Une fois actionnée, la touche s'illumine, ainsi on ne risque pas de l'oublier !


Z190

Le Z190 dispose de 8 boutons assignables (6 à gauche, 2 à droite) auxquels il est possible d'affecter quelques dizaines de commandes. Autant dire que 8 boutons c'est un peu juste, surtout par rapport à d'autres modèles comme le Canon XF200 et ses 13 boutons personnalisables ! L'aspect assez boutonneux du Z190 compense un peu cet inconvénient.


Notez enfin l'existence de 2 orifices de vis pour trépied, compatibles avec les vis 1/4-20UNC et 3/8-16UNC.


PXW-Z190
La double griffe porte-accessoires multi-interface (MI) permet une utilisation simultanée de l’audio sans fil et de l’éclairage vidéo. Cette double griffe, est disponible en option sous la référence Sony SMAD-P3D, et vaut environ 45 euros.


(Test Sony PXW-Z190)

Qualité d'image, réglages et sensibilité

qualité image PXW-Z190

La qualité d'image est la plus embarrassante à déterminer. L'image m'a paru un peu molle, manquant singulièrement de piqué, mais pas de façon constante, comme si le compresseur faisait tantôt du bon travail, tantôt du mauvais... Problème de chauffe ? De tirage optique (d'autres caméras Sony auraient subi ce désagrément avec retour SAV) ? Difficile à dire.


capteurs

De plus, Sony, dans un document interne (ci-dessus), ne nie pas que le capteur 1/3 pouce est plus limité que le capteur 1/2 pouce par exemple, lui-même inférieur au 2/3''.


Il faut toujours tenir compte qu'un appareil prêté n'est pas optimisé (contrairement à ce que j'entends partout et qui me fait bien rigoler) mais au contraire, beaucoup plus souvent victime de défauts de finalisation. Vous pourrez juger à l'aide de nos fichiers-tests.


qualité PXW-Z190

En contrepartie, on doit reconnaître à la Z190 le mérite de proposer de nombreux réglages d'image même si le s-log (-log3) est réservé à la Z280. En effet, à travers le Menu nommé "Paint" de la Z190, la caméra offre de nombreux paramétrages : niveau de noir, réglage de correction de courbe (Knee), détail HD, détail SD, Skin Detail, écrêtage du blanc, réglage de correction d'ouverture (Aperture), réglage de correction de Matrice (Matrix), colorimétrie, etc.


Elle offre aussi des courbes de Gamma différentes (Master Gamma, STD1, STD3, STD5, ou HG1, HG2, HG3, HG4) qui permettent de jouer très finement sur le rendu de l'image. Presque trop. Aussi multipliez les essais avant de vous lancer dans de tels réglages.


HDR

La Z190 dispose aussi du très intéressant enregistrement en plage dynamique élevée HDR (nommé HLG chez Sony) qui permet de faire ressortir des noirs bouchés ou de limiter la surexposition d'un ciel trop lumineux. La Z150 possédait déjà ce réglage mais les TV et logiciels de montage à l'époque (2016) n'étaient pas encore très au point pour le supporter.


Et ce qui est intéressant est que le HLG peut s'enregistrer aussi bien en QFHD qu'en HD, ce qui n'est pas le cas avec des caméras grands-publics par exemple.


La technologie HDR offre un gain de luminosité qui évolue dans un espace colorimétrique élargi. Cette technologie exige toutefois un téléviseur compatible. Une TV non-HDR restera compatible avec un flux HLG, simplement les nuances lumineuses ne s'afficheront pas, au contraire d’une TV 4K HDR qui en restituera toute l’étendue.


Au tournage, il est conseillé d'utiliser l'histogramme et le zébra quand ils sont disponibles pour optimiser le HDR. Le conseil est de capturer le maximum de luminance. Il existe 4 types HLG (HLG, HLG1, HLG2, HLG3)., par défaut, positionné sur HLG2.


Le HLG correspond au niveau standard, le HLG1 réduit le niveau de bruit par rapport au HLG. Le HLG2 tient compte du rapport entre la plage dynamique et le bruit. Enfin, le HLG3 a une plage dynamique plus étendue que celle du [HLG2], mais le niveau de bruit est plus élevé.


Attention à un petit piège : les réglages du HDR se situent dans le Menu Peinture (vous avez bien lu) puis "Réglag. Peinture HDR". Mais dans le Menu Utilisateur, il faut être en mode de prise de vues HDR et non SDR, sinon tous les réglages HDR restent en grisé. Pas simples les Menus Sony parfois !


SDR
avec mode SDR
HDR

avec mode HDR (HLG2).


La différence de rendu est probante ! Les détails dans les zones sombres ressortent bien mieux; même le détail du gravier à gauche est mieux rendu en HDR.


Balanc Z190

Pour les Presets de balance des blancs, on bénéficie d'un vrai curseur à 3 positions (A, B, Preset). C'est bien.


L'exposition du Z190 bénéficie d'un Push Auto en Manuel et bénéficie dans ce cadre d'une du zébra et de l'histogramme.


Une trop forte luminosité est fréquente et dommageable. alors Sony y répond par un dispositif de filtres électroniques ND qui offre beaucoup de souplesse. En effet, on retrouve les 3 filtres ND (1,2,3) correspondant aux Presets classiques. Ceux-ci sont affectés automatiquement à des valeurs de 1/4, 1/16 et 1/64. Rien ne vous empêche de paramétrer ces réglages par défaut avec une des 6 valeurs proposées (1/4, 1/8, 1/16, 1/32, 1/64, 1/128).


Filtres ND Z190

D'autre part, on dispose d'un système de filtre variable linéaire actionnable par une molette. Vous pouvez ainsi changer la luminosité incidente de façon très douce et progressive entre 1/4 et 1/128 dès que votre sujet l'impose.


Un piège : il faut positionner ND Filter sur 1/4 (et non sur Clear) pour libérer l'action du filtre variable, sinon aucune variabilité n'est possible ! Un détail important : ne pas changer de filtre en cours d'enregistrement.


Z190

La Z190 peut difficilement prétendre à une très belle sensibilité sur le papier puisque Sony l'a doté de 3 capteurs plutôt petits. Alors le fabricant trouve des compromis. D'abord il n'a pas incorporé trop de photosites sur chaque capteur. Ensuite, le capteur RS (S pour "Stacked") est réputé plus sensible que le capteur R, ça tombe bien c'est un RS que possède le Z190 ! Le bruit a aussi été apparemment plutôt bien traité, car il reste discret même en poussant le gain jusqu'à +18 dB. Selon les données Sony, le Z190 révèle un rapport signal / bruit de 57 dB à f/11 contre 63 dB pour le Z280.


On peut paramétrer un gain fixe à 0 dB en extérieur en désactivant le mode Full auto puis le mode AGC. Libre à vous de faire évoluer le Gain entre -3dB et +18 dB par palier de 3 dB (avec la molette). L'accès s'effectue classiquement via le sélecteur Gain sur L, M ou H. Par défaut, L est sur 0 dB, M sur +9 dB et H sur +18dB. Mais on peut changer ces valeurs si nécessaire.


On bénéficie aussi d'un Turbo Gain à +30 dB à condition d'assigner cette fonction depuis le Menu Assignation. Un mode Haute sensibilité (à 30 dB) s'ajoute aussi aux réglages classiques. Pas de valeur de gain intermédiaire (+21 dB ou +24 dB par exemple), c'est dommage.


Focus Mganifier

Côté prise en mains toujours, une fonction Focus Magnifier vient vous aider à affiner la mise au point, y compris en cours d'enregistrement, ce qui est précieux pour ôter tout doute quand on change le point alors qu'on enregistre. Ce mode Focus Magnifier affiche l'image en passant de 0 à x4 puis x8 en 4K. En HD il se contente de x2.


fac détection
Les Z190 et Z280 bénéficient aussi d'une détection de visages améliorée. D'abord la Détection tente de déjouer les pièges qui sous-tendent la reconnaissance de visages comme le passage d'un visage devant un obstacle qui a tendance à faire pointer la caméra sur l'obstacle et non sur le visage; ensuite l'algorithme permet de reconnaître plusieurs visages et une fois-ceux-ci identifiés, de jouer du Joystick pour se focaliser sur un visage précis qui ne serait pas à la même distance que les autres, ce qui peut se produire fréquemment.


(Test Sony PXW-Z190)

Support et normes d'enregistrement

Z190

La Z190 enregistre en XAVC-L, variante du XAVC (et du XAVC-S). C’est un codec dit « Long GOP" alors que la Z280 offre en plus le XAVC Intra. L’encapsulage est en MXF, c’est du H.264 (pas de H.265 ici).


La Z190 est conçue pour enregistrer en UHD (nommé QFHD) en 59,94p / 50p / 29,97p / 25p / 23,98p à 150 Mbps. Ce débit de 150 Mbps est d’ailleurs le seul choix possible en « 4K »... Autant la fréquence en 50p / 59,94p est un vrai plus qui démarque la Z190 de ses petites soeurs (Z90, NX80, AX700) et rivalise avec certains rivaux (Canon XF400), autant le débit de 150 Mbps reste élevé et nécessite une configuration informatique capable d’absorber ce débit (faites un essai avec nos fichiers-tests). A défaut, vos images saccaderont selon le lecteur utilisé. Bien sûr, ce débit paraît bien faible comparé à celui proposé par la grand soeur PXW-Z280 qui pointe à 600Mbits/s !


Saluons tout de même ce débit de 150 Mbps (la Z150 était limitée à 100 Mbps) qui prouve que Sony a amélioré le processeur Bionz X qui parvient désormais à suivre la cadence du capteur.


La Z190 sait aussi enregistrer en DVCAM à 25 Mbit/s. Une particularité aussi étrange que persistante : selon Sony, de nombreux diffuseurs et maisons de production continuent d’utiliser le format DVCAM. Dont acte.


Format Z190

La "4K" vous indiffère ou ne répond pas à vos besoins ? Alors, le format XAVC HD en 1080p en 35 ou 50 Mbps vous tend les bras.


Parmi les reproches, on notera à la fois l’absence devrai 4K DCI ("Cinéma"), et l’absence d’UHD en sous-échantillonnage 4.2.2 10 bits qu’on aurait pu espérer avec un débit de 150 Mbps. En effet le "4K" est en 4:2:0 8 bits, seul l’enregistrement en 1080p bénéficie du 4:2:2 10 bits, si pratique en étalonnage ou pour vraiment profiter du s-log.


Notez la licence de mise à jour optionnelle CBKZ-SLMP qui permet d'enregistrer en MPEG HD 422 / 50 Mbps 1920×1080 et 50 Mbps 1280×720 ou encore en MPEG HD 420.


S&Q Motion

Le Z190 sait produire du ralenti / accéléré mais pas à la façon de l'enregistrement SUPER SLOW MOTION qu'on trouve sur les Z90 / NX80 / AX700 et très dégradant au passage. Sony a préféré exploiter le mode dit S&Q Motion qu'on trouve aussi sur l'A99 M2. Le ralenti est très qualitatif, et l’accéléré (à différentes vitesses) est possible. De plus, la limite de durée n'existe pas, contrairement au mode SUPER SLOW MOTION.


Le mode ralenti / accéléré peut ici s'élever entre 1 fps et 60 fps en XAVC-L2160P comme en XAVC-L1080P. On bute ici sur du 60 fps au maximum (les Z90 / NX80 / AX700 poussent à 100 fps / 120fps). En revanche l'Accéléré est immédiatement exploitable dès l'instant où la vitesse de lecture est supérieure à la vitesse enregistrée.


Côté pratique, une fois le réglage effectué, S&Q Stby » apparaît sur l’écran, vous pouvez alors régler la fréquence d’images d’enregistrement en mode ralenti et accéléré à l’aide du mode Direct Menu. Mieux même : si vous affectez le mode S&Q Motion à une touche assignable, vous pourrez commuter le mode ralenti et accéléré sur On/Off en appuyant sur la touche assignée.


Attention, comme souvent, les modes Ralenti ou Accéléré sont soumis à certaines restrictions comme l'impossibilité de solliciter l’AF en cours d’enregistrement mais surtout l'absence de prise en charge de l'enregistrement audio. Vous ne pouvez pas non plus changer de format durant l'enregistrement (pour faire varier le ralenti ou l'accéléré) ni faire un plan trop court en accéléré, la caméra le refusera et l'enregistrera en mode Normal.


Format proxy

Le PXW-Z190 sait aussi enregistrer en Proxy, avec des fichiers basse résolution, en parallèle d'un autre format et ce, sur la même carte. Le fichier Proxy facilite le transfert des données, car la taille des fichiers Proxy est plus réduite que celle du fichier de film au débit binaire original. Sony vous offre même la faculté de définir vous-même la résolution de ce fichier Proxy. Ainsi rien ne vous empêche de filmer en Proxy 1080p à 9 Mbps (mode déjà proposé sur la PXW-X200), ce qui s'avère pratique si vous filmez d’origine en UHD. A l’inverse, un reporter filmant au bout du monde tentera peut-être d’enregistrer dans la plus petite résolution (en 480 x 270 à 0,5 Mbps ! ) pour alléger au maximum ses fichiers et pouvoir ainsi les transmettre facilement.


En cas d'enregistrement parallèle en Proxy, le fichier Proxy est à trouver dans le sous-dossier XDROOT/SUB et non dans le dossier XDROOT/CLIP.


Notez qu’un fichier Proxy ne peut pas être relu sur le camescope lui-même.


Carts mémoire

Le PXW-Z90 enregistre sur deux cartes mémoire SD (SDHC / SDXC) dont le logement (que Sony nomme "Fente") est solidement calfeutré par une trappe.


Le PXW-Z190 a fait le choix de la carte SD en conservant même la compatibilité avec la Memory Stick (en slot 1 seulement).


On ne se plaindra pas du choix du SD pour la Z190 vu l’universalité actuelle des cartes SD, les progrès accomplis en matière de débits de données, et leur prix abordable. Toutefois, j'ai rencontré des déboires (plusieurs fois) avec l'une des deux cartes SDXC neuves fournies par Sony (SDXC 64 Go Class 10 U3 95 MB/s) ainsi qu'avec une de mes cartes. Il s'agit apparemment d'une sensibilité trop grande du lecteur de cartes interne, pouvant aller jusqu’au blocage de la carte et de la caméra qui ne s'éteint plus dans ce cas. Le problème a été résolu en relisant la carte sur un autre lecteur puis en réintroduisant la carte. Evidemment sur le terrain, c'est une solution difficile à adopter. Tenez compte que nous testons des produits... de test avant les autres, il peut en résulter des problèmes qui ne se répercutent pas forcément sur les appareils de série.


Hormis ce souci, en usage courant, une SDHC / SDXC Class10 ou une U1 suffit. Par exemple pour du 1080p jusqu’à 50 Mbps. Par contre en QFHD 150 Mbps, une carte SDXC UHS-I avec le sigle U3 est impératif. Sinon vous obtiendrez un message d’avertissement et un refus d’enregistrer. En mode SQ Motion (ralentis simples et accélérés), idem.


Z190

Le Z190 a deux fentes. La présence de deux logements pour carte est maintenant très répandu. Ce dispositif permet de relayer un enregistrement qui commence sur la carte A pour se poursuivre sur la carte B ou d'enregistrer en simultané sur les deux cartes.


Le mode Relais ne requiert aucune manoeuvre particulière dès l'instant où il y a 2 cartes insérées. Ce mode est pratique pour une débat, une pièce de théâtre, un concert, voire une interview, même courte, si on est en "fin de carte 1" et qu'on ne veut pas interrompre son interlocuteur...


Le mode Simultané (mode 2-slot Simul Rec) a l'usage le plus spécialisé des deux. Pour un réalisateur et un monteur, il est pratique de disposer chacun des mêmes rushes. Cependant le mode Simultané ne permet pas d'enregistrer dans la qualité maxi sur la carte A et dans une qualité autre sur la carte B. En fait, cette tâche relève au mode Proxy à condition de tolérer un petit débit maxi de 9 Mbps. Le mode Simultané ne permet pas non plus d'enregistrer au Ralenti /Accéléré.


Il n'est pas nécessaire d'avoir deux cartes similaires pour enregistrer sur les deux cartes. Lors du Simultané, on peut régler la touche d'enregistrement principale et celle sur poignée.


sans titre

Notez que la carte SxS de Sony a été évincée du PXW-Z190, on la retrouve toutefois sur la PXW-Z280, machine compatible également avec les XQD et SD moyennant adaptateur optionnel (QDAEX1 et MEAD-SD02, en HD seulement). La SxS, la plus fiable, est chère, préférez la XQD.


Notez que la Z190 ne découpe pas l’enregistrement en fichiers de 4 Go comme en FAT32 (cas des cartes 32 Go) mais prolonge l’enregistrement sur un même fichier (par exemple 13 Go) car le système de partition exploité (exFAT) de la carte, l’y autorise.


Avec une carte de 128 Go, dans le mode XAVC-L QFHD 150, le débit élevé restreint l'autonomie de la carte qui ne dépasse pas 88 minutes. Pour porter cette durée à 240 minutes, il faut descendre dans le Mode XAVC-L HD 50. On peut même atteindre 320 et 445 minutes dans les modes Mode XAVC-L HD 35 et XAVC-L 25.


PSZ-HC1T
SSD PXW-Z190

Côté stockage, il faut citer une intéressante solution proposée par Sony, c'est le disque SSD PSZ-HC1T de capacité 1 To (d'autres modèles existent de capacité moindre). Ce type de SSD peut s'avérer indispensable à un professionnel pour décharger / sauvegarder ses images sur le terrain. Le transfert de données s'effectue à la vitesse d'écriture de 138 MB/s.


Comme c'est un SSD, et grâce à sa conception en silicone, il est considéré comme très résistant aux chocs (2,4 mètres), à la poussière et à la pluie légère (pas la grosse mousson tropicale !). De plus, il est muni d'un étui de protection rigide.


Il arbore une double interface USB 3.1 type-A et USB 3.1 type-C. Le type A est solidaire du SSD et simplifie la connexion, alors que le type C, moyennant un câble optionnel, permet de relier un câble USB plus long. J'ai constaté que pour brancher l'USB, les batteries BP-U60 et BP-U90 gênaient la connexion. Connectez-vous avec une BP-U30 de préférence ou utiliser l'adaptateur secteur.


Pré-formaté exFAT, ce SSD est compatible avec les appareils Sony, Mac et ordinateurs Windows. Le PSZ-HC1T coûte aux alentours de 150 euros, il ne grèvera pas votre budget.


Copie SSD
La manoeuvre de copie est vraiment très simple en reliant SSD et caméra sur la prise USB Host à l'arrière; c'est la caméra qui alimente le SSD. Puis vous appelez le Menu Support de la caméra (que Sony appelle bizarrement Media, il y a discordance), puis trouvez le chemin USB / Copier vers USB/ Support A vers USB (ou B vers USB ou support (A) (B) vers USB). Enfin, vous lancez la copie. Le tour est joué !
Voici l'arborescence des medias telle qu'elle se présente une fois les rushes copiés sur le SSD PSZ-HC1T... Un clone idéal de votre carte SDXC.


(Test Sony PXW-Z190)

Montage

Si vous enregistrez en XAVC L, étant donné que les grands logiciels de montage professionnels (Edius, Premiere Pro, FCPX, Vegas) absorbent tous le XAVC-L à présent, vous n'aurez guère de souci.


lcture xw-Z190

Méfiez-vous seulement du 150 Mbps qui peut faire saccader votre PC ou votre Mac, surtout si c'est un portable.



(Test Sony PXW-Z190)

Fichiers vidéo natifs à télécharger

Télécharger

Vous pouvez aussi vous rendre compte de la qualité réelle de certains fichiers bruts de la Sony PXW-Z190 en consultant la section Téléchargements du Forum.



(Test Sony PXW-Z190)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Acheter

Sony PXW-Z190

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 3500 (HT) Euros

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Voir les 1 avis d'internautes et donner le vôtre