Magazinevideo > Caméra & Photo, Smartphone, Drone > Tests de smartphones

Test photo-vidéo Sony Xperia XZ2

Le smartphone expert en photo-vidéo

 

25 juillet 2018 par Thierry P.

Prix le moins cher du Web sur site de confiance
Prix fabricant : 700 Euros
 

Xperia XZ2

Présenté le printemps dernier au MWC 2018, le Mobile World Congress de Barcelone, le Sony XPeria XZ2, modèle haut de gamme à 700 euros, avec écran 5,7'' et capteur 1/2,3'' arrière de 19 Mp, se caractérise par des atouts qui dépassent les qualités intrinsèques du smartphone conventionnel.


Ses capacités photo et vidéo ont attiré mon attention plus que ses 4 coloris disponibles (noir, silver, bleu-vert, lilas). L'intérêt est d'ailleurs relancé à la fois par un petit frère "XZ2 compact" de 168 grammes qui est disponible depuis cet été 2018 et par un modèle premium, tout fraîchement annoncé. Un XZ3 est même pressenti pour l'IFA de berlin en septembre 2018. Bref, toute une gamme ! Sony est le seul à proposer des versions de taille différente. Le XZ2 compact reprend presque les mêmes caractéristiques avec un dos différent (en polycarbonate) et écran de diagonale 5'' (soit 12,7 cm). Une diagonale pourtant de moins en moins courante. Son prix : 500 euros, soit 200 euros de moins.


Les deux modèles XZ2 et XZ2 Compact partagent le même petit capteur RS (empilé) 2,3'' de 19 Mp permettant à l'XPeria XZ2 de prétendre à des photos d'assez bonne qualité et à compresser la vidéo en 4K HDR ou en FullHD 60 en H264 ou même en H265 (comme sur le récent iPhone X). Le smartphone enregistre par ailleurs des vidéos en mode Super slow motion à 960 ips, en HD ou surtout en Full HD.


Le modèle Premium quant à lui, associe le même capteur 19 MP à l'arrière mais un capteur 12Mp au lieu de 5 Mp à l'avant, et un processeur radicalement différent autorisant une sensibilité maximale de 51 200 ISO en photo et 12 800 ISO en vidéo. Il est aussi plus lourd (près de 240 grammes) en raison d'un écran 5,8''. Le prix avoisinerait les 1000 euros.


Mais revenons au XZ2 classique. Sous ses aspects photos et plus encore vidéo, ce modèle Sony de 64 Go de mémoire interne (extensible avec carte SD), a globalement de quoi être intéressant et pouvoir peut-être s'opposer à l'iPhone et à certains modèles Samsung. Du reste, la communication de Sony est très axée sur l'image animée.


Ce test se concentre donc logiquement sur les facultés photo et vidéo de XPeria XZ2, souvent survolées sur les sites moins spécialisés que magazinevideo. Je ne m'attarderai donc pas sur les propriétés purement "smartphone", notamment en termes de réseaux, de prise en mains, ou de fonctionnalités applicatives. Toutefois, quand on teste un smartphone sur un plan "image", on aborde aussi des aspects liés au maniement des photos / vidéos telles que l'écran tactile, le stockage des données images ou l'autonomie. Du coup, je suis amené à faire un tour relativement complet du propriétaire ! Vous pourrez aussi trouver de précieux fichiers-tests dans la partie Téléchargements (réservée Premium).


Xpria XZ2

> LIRE LA SUITE : Le test du Sony Xperia XZ2

Le test du Sony Xperia XZ2

Xperia XZ2

Fonctionnant toujours sous Android, avec 64 Go d'espace interne, le XZ2 XPeria adopte un design qui a surpris plus d'un aficionado de la marque. Parfois décrié, le design des modèles Sony prend une revanche avec un changement complet de look. Les bords sont arrondis, le dessous est légèrement bombé pour épouser la forme de la main. Mais ça n'empêche aucunement de poser le smartphone sur une surface plane, si ce n'est la présence d'un capteur d'empreintes à l'arrière, quand on en a l'utilité (il déverrouille rapidement le smartphone). Le revêtement tactile de la dalle 18:9 (1080 x 2160) de 5,7'' est un verre Corning Gorilla Glass 5 résistant. Bref, les formes sont assez "féminines" même si le Sony cache une puissance redoutable.


L'arrière accueille également l'objectif photo-vidéo principal dont il faudra vérifier qu'il n’est pas sale ou qu'on n'a pas laissé une trace de doigt dessus, étant donné sa position assez centrale-haute.


La forme relativement glissante de l'Xperia nécessite de préférence une coque de protection.


tropicalisation

Le XPeria résiste en outre à la poussière et à l'eau selon la norme IP65 / IP68, c’est à dire que vous n'avez pas à ressentir la moindre inquiétude si vous êtes pris sous une averse ou si vous souhaitez le rincer au robinet. Cette norme signifie par ailleurs une étanchéité théorique à 1 mètre pendant 30 minutes, mais il faut lire entre les lignes pour découvrir que l'eau de mer salée ne convient pas (eau douce uniquement) et qu'il ne faut pas immerger complètement l'appareil (c’est pourtant contradictoire avec les 1 mètre !). Bref, ne comptez pas descendre plus profond ni plus longtemps ! Donc c'est bon pour des éclaboussures, du sable, etc. Et c'est déjà pas mal. Beaucoup de boîtiers photo ne peuvent en dire autant, rien que cet argument est primordial quand on est en voyage et qu'on traverse des lieux compliqués (une simple plage de sable fin est inhospitalière pour un appareil photo).


Le XPeria peut prendre des photos ou des vidéos de de façon très automatisée avec le mode Auto dénommé Automatique supérieur. Le large écran 18:9 (1080 x 2160) tactile de 5,7'' est un régal, avec un bon contraste à la luminosité réglable. pour ceux qui aiment les chiffres, la luminosité atteint 652 cd/m² et le taux de contraste 1 482:1. La diagonale 5,7'' est plutôt généreuse même si la propension aux grands écrans de plus de 5 pouces (5,5, 5,7, voire 6'') est une tendance de fond (soit 14 à 15,3 cm).


Cela donne une très bonne visibilité à l'écran, même en extérieur (sauf en plein soleil). Toutefois il s'agit d'un écran LCD classique et non d’un OLED contrairement à la plupart des modèles hauts de gamme du marché.


Xperia XZ2

La prise en main est rapide, outre le picto appareil photo puis l'obturateur photo / déclencheur vidéo sur écran, il est possible d'accéder directement à la fonction Photo (ou Vidéo) via une simple pression du bouton physique situé en bas à droite du smartphone. C'est un réglage du Menu (Lancer avec touche App photo) qui autorise ce raccourci, désactivable s'il vous gêne. Puis une seconde pression déclenche la photo ou l'enregistrement vidéo. Une dernière pression pour arrêter (dans le cas d'une vidéo). C'est ultra-pratique, bravo, même si d'autres smartphones ont aussi cet accès direct (le mien entre autres...). Par contre, le bouton Power est mal placé, beaucoup trop central : il m'est arrivé 10 fois d'appuyer dessus et l'écran passe au noir dans ce cas.


Le passage d'un mode à l'autre (Photo vers Vidéo puis Manuel ou Effets créatifs) est également instantané grâce à une astuce : on change de mode en balayant l'écran de haut en bas. Au début, ça peut même entraîner des erreurs, méfiez-vous.


Le tenue horizontale est mille fois préférable en vidéo à la tenue verticale, rappelons-le, mais nécessite un effort un peu plus grand en raison de relative lourdeur du smartphone (qui fait ses 198 Grammes) et de l’emplacement des boutons qui peuvent vous amener à appuyer sur l'un d'eux par inadvertance. Notamment le zoom situé très près de l'index gauche. Question d'habitude. On peut le désactiver.


Le poids est à considérer en perspective de l'écran mais on est loin de la légèreté des 129 grammes d'un iPhone 6, modèle qui sert un peu de référence. Le XPeria est même un chouia plus lourd que l’iPhone 6s Plus (198 contre 192 grammes) ou de mon smartphone personnel qui ne dépasse pas les 168 grammes avec coque en plus. L'épaisseur de XPeria est aussi loin d’être négligeable : 11 mm. C’est plus que la plupart des smartphones.


Xperia XZ2

Côté photos, les facultés offertes par le capteur empilé Exmor RS - rappelons que Sony est le plus grand fabricant de capteurs - sont nombreux, comme peut-être elles ne l'ont jamais autant été. Le rendu est valorisant, le piqué de la caméra principale est très bon, presque trop, Sony accentue apparemment, de mon point de vue, trop, même si le but louable est de donner du détail (évidemment on retrouve ce problème en vidéo). L'optique de l’objectif G-Lens ouvre à f/2.0, une bonne ouverture, sans être exceptionnelle; et accorde un généreux 25mm (en photo du moins) pour l'appareil photo arrière, et 23 mm et F2.2 pour l'appareil photo avant. Les bords sont peu déformés, on a une homogénéité relativement bonne.


La caméra avant pour selfie est moins généreuse avec ses petits 5 Mp (d'ailleurs le modèle Premium passe à 12 Mp), et sa résolution FHD maxi, les selfies seront moins détaillés et le zoom sera à limiter, mais bon, pour ce qu'on en fait...


La réactivité de XPeria XZ2 est bonne : il met au point / gère la luminosité rapidement, déclenche rapidement, etc. Bref, un sacré prêt à dégainer...


A noter le seul capteur au lieu de deux (et parfois trois) chez la concurrence. Il est couplée au processeur Qualcomm Snapdragon 845 sous Android 8.0.0 Oreo. Un flash est activable depuis l'écran. Un retardateur et même un mode Rafale, sont disponibles.


Le XPeria compresse en Jpg sans proposer de RAW, un point faible par rapport à un compact expert ou un reflex bien sûr car cela se ressent sur la qualité des photos du coup. Les résolutions sont uniquement aux formats 16:9 (qui n'est pas une taille photo) et 4:3. Mais pas de 3:2 , dommage, c'est pourtant bien un format photo ! Pour le 16:9 et le 4;3, deux choix s'offrent à vous à chaque fois en 12 ou 19 Mp et 12 et 17 Mp. Le poids va beaucoup varier, mais tout dépend de vos besoins réels. Pour des agrandissements / retouches, la résolution maximum est conseillée mais le capteur tire vraiment sa pleine efficacité à 12 Mp, à 17 Mp ou 19 Mp. La différence de poids des photos, souvent passée sous silence, n'est pas négligeable. Une photo 16:9 totalise 8,3 Mo en 17Mp, et seulement 6,2 Mo en 12 Mp, soit une différence de 2,1 Mo par photo.


Côté son, la qualité est excellente, bien que le seul mode possible soit automatique. Les hauts-parleurs (en façade)  stéréo avec S-Force Front Surround sont plutôt très bons à en juger par l'écoute de mes propres vidéos YouTube (dont je connais bien le son), si ce n'est une propension à "cracher" les aigus. On peut juste déplorer une absence de port mini-jack conventionnelle 3,5mm, nécessitant d'opter pour un casque sans-fil ou à utiliser l'adaptateur USB-C heureusement fourni. Précisons enfin qu'on peut désactiver le son à l'enregistrement si besoin.


Xpria XZ2

Comme on le voit sur les deux vues ci-dessus et ci dessous, l'angle de champ est radicalement différent qu'on filme en photo ou en vidéo, et ça Sony s'abstient royalement de la dire.


Ci-dessus, en mode Photo, les 25 mm d'une photo prise avec XPeria laisse clairement apparaître l'objet à gauche, le toit en haut et l'arbuste complet à droite.


4K
Ci-dessus, en mode vidéo (4K ou FullHD, c'est le même angle de champ), l'arbuste de droite est à peine entier, l'objet de gauche a quasiment disparu et le toit n'est plus visible. On peut estimer que l'angle s'est rétrécit au moins à 30-32 mm. Pas pareil...
Xperia XZ2
bokeh

Un certain nombre d’effets créatifs sont disponibles en Photo. On connaît les fameuses images panoramiques qu'on apprécie toujours car elles offrent des vues très larges d'un environnement choisi. On connaît moins l’effet Bokeh qui est assez intéressant mais nécessite de bien comprendre comment il fonctionne.


L'effet sert à contrecarrer un des talons d'Achille des smartphones : leur quasi incapacité à donner de la profondeur de champ à une image. C'est le défaut des GoPro, tout est au même niveau, tout est net sans distinction du sujet. Aucune profondeur de champ plus réduite n'est possible. L'effet Bokeh intervient en partie à l’inverse de cette hyper netteté à toutes les focales; Il génère un flou de type bokeh (d'où le nom), c'est à dire que l'avant-plan est net tandis que l'arrière-plan reste parfaitement flou par la prise successive de deux photos. Il est conseillé de pas bouger mais même sans être sur pied, la photo s'effectue sans dommages. Par contre, il est vraiment nécessaire que le sujet en avant-plan soit bien identifié pour que le flou se crée. Sony conseille que l'avant-plan soit situé entre 15 et 45 cm et l'objet en arrière-plan à 5 mètres. Le flou-type, c'est une fleur en avant-plan au ras du sol en légère contreplongée ou comme je l'ai fait, un muret avec un paysage derrière, Une fois le flou créé, ce n'est pas fini, vous voyez une Preview et vous pouvez régler l'intensité du flou selon 3 axes. Pas mal mais un peu gadget.


On dispose également d'une Capture intuitive, c'est à dire pouvant repréciser les mouvements ou le sourire.


On dispose aussi d'une application de réalité augmentée qui vous permet de faire entrer vos photos ou vidéos dans des univers fantastiques. Vous pouvez ajouter des émoticônes, des marionnettes en papier, des dinosaures et bien d’autres choses encore. Un peu gadget cela dit.


screnneshot xperia

Qui dit Photo dit aussi facultés de réglages manuels en mode M (en mode Photo uniquement) accessibles depuis l'écran. Beaucoup de paramètres sont réglables dans ce mode M, comme les Iso, les diaphs (EV), l’obturateur de vitesses, la mise au point Auto ou manuelle, ou encore la balance des blancs. Cette dernière est réglable sur des positions préréglées à moins qu'on préfère la laisser en Auto. Par contre, pas de blancs manuel ni de valeur des blancs (en Kelvin) qu'on puisse paramétrer.


Une bonne chose : la touche "Panique" Réinitialiser qui remet les réglages à zéro.


xperia xz2

Je le citais plus haut, XPeria dispose d'un zoom x8 qui trouve des applications évidentes à condition de ne pas dépasser un certain seuil (disons x3). Le zoom s'obtient en pinçant l'écran ou via la touche Volume qui est aussi paramétrable pour le son si l'on préfère désactiver le zoom pour ne pas l'enclencher. On peut aussi choisir une option : l'obturateur. La fonction Volume reprend le dessus si on enclenche la Lecture des images, bien sûr.


Le facteur de zoom s'affiche momentanément à l'écran (2 secondes environ), même en pinçant l'écran, ce qui permet d'apprécier le facteur zoom sans que la mention n'encombre l'écran.


Il n'est pas interdit d'utiliser le zoom en cours d'enregistrement, disons que c'est possible, mais le zoom est si saccadé qu'il vaut mieux éviter de changer de focale en cours d'enregistrement (ou envisager de couper les transitions saccadées au montage). Au-delà de 3x (c'est même Sony qui donne le conseil pour ce mode photo), l'image est trop pixellisée. Rappelons que ce type de zoom est numérique, et en aucun cas optique. Je vous recommande une solution plus maligne, souvent oublié dans les tests d smartphones, qu consiste à filmer en 4K, puis à zoomer dans l'image. ce sera d'une qualité infiniment supérieure et en plus, vous aurez le choix de zoomer ou pas après tournage, plus posément qu'au cours du tournage; Evidemment, cela demande effort suprême de faire un montage; Aaarff ! :)


xperia XZ2
Xperia XZ2

La communication de Sony est très axée sur l'image animée. Alors voici ce qu'on peut dire côté vidéo : le Xperia XZ2 offre un potentiel plus important qu'on n'aurait pu le penser sur un smartphone.


Parmi les points à remarquer, le Sony offre le 4K (en fait UHD en 3840 X 2160), sur sa caméra principale et du FullHD en 30p et surtout en 60p. Cette dernière fréquence permet de saisir des actions avec une meilleure résolution quand on décompose l'action par la suite. On obtient moins de saccades si vous préférez. Le 60p limitant certaines options (comme la stabilisation maximum), le XPeria dispose aussi d'un mode FullHD en 30p classique. On trouve aussi du 720p et du VGA (640 x 480), plus anecdotique, sauf usages économiques. Il n'existe pas de 25p / 50p/ 100p ni de 24p sur ces smartphones.


Notez que vous pouvez capturer une photo pendant la vidéo, de quoi faciliter la double prises de vues quand on est tout seul !


Xperia XZ2

Point assez rarissime, le Sony s'enorgueillit de pouvoir enregistrer en H.264 (la norme usuelle) ou en H.265 (y compris en 4K / et FullHD 60p), qui offre une compression plus forte. Pour ceux qui s'interrogent sur l'utilité, retenez que le H.265 vous offre la même qualité d'image pour un poids de fichier moindre. Une même séquence de 10 secondes en 4K totalise 47 Mo en H.265 contre 75 Mo en H.264, soit 60% de plus ! Son inconvénient : tous les systèmes ne relisent pas le H.265. Il faut bien surveiller si votre lecteur multimédia le relit ou pas, et si lorsque vous envoyez un fichier à un ami, s'il peut le relire !


qualité image

La qualité d'image équivaut à celle d'un bon APN, le piqué est bon, voire trop. En "4K" (UHD), l'image est bien plus valorisée et supérieure à ce qu'on obtient en FullHD, la qualité s'exprime donc vraiment en UHD. En intérieur, la sensibilité laisse à désirer (il y a du bruit) eu égards à la petite cible 1/2,3'', la forte concentration de pixels et une amplification des détails déjà observée en conditions normales et qui se traduit ici par un grain prononcé. Mais l'image tient la route jusqu'à 1600 Iso au moins, ni pire ni mieux qu'un APN qui serait doté de la même cible.


lampe

On peut aussi activer une lampe d'appoint pendant l'enregistrement vidéo. Un pis aller.


Pas d'effet de Rolling shutter en revanche, même lors de panoramiques, c'est très agréable. On observe en revanche des variations de colorimétrie déplaisantes.


pria XZ2

Point faible bien souvent des smartphones, le Sony s'équipe d'un stabilisateur 5 axes. Il est vrai que Sony a une grosse expérience en ce domaine avec son système BOSS qu'on connaît sur ses caméras. Ici pas de BOSS mais un stabilisateur qui fait ce qu'il peut en marchant, attendu que c'est surtout manière de prendre en mains un iPhone qui fait qu'on tremble ou pas. Le stabilisateur a deux niveaux de puissance en vidéo, le niveau maximum "Actif intelligent" est réservé au 30p.


Xpria XZ2

Parmi les options possibles, on peut jongler entre la correction de la distorsion et ce que Sony appelle un peu trompeusement "Qualité image". En réalité, les deux modes procurent une bonne qualité image. La différence avec et sans distorsion est difficile à voir en vidéo, elle semble surtout jouer en photo.


Ralenti
Xpria XZ2
ralenti

Le smartphone peut aussi enregistrer dans différents modes Ralenti en 720p ou - et c'est une première semble t-il sur un smartphone - à une cadence de 960p en 1080p. Ces modes nécessitent des cartes UHS 1 ou supérieures ou encore des cartes micro-SD Class 10. Le 960p est totalement limité (pour être gentil...) non pas par le ralenti en lui-même mais de par le fort grossissement des pixels et le rétrécissement de l'angle de champ, dû au fait que seule la partie centrale du capteur est sollicitée. Et c'est aussi mauvais en FHD qu'en HD 720p (presque pire). De plus, on ne peut pas choisir une longue plage de Ralenti.


Moins spectaculaire, le Xperia XZ2 peut aussi réaliser des vidéos au ralenti à une fréquence de 120 ips en résolution 720p seulement. Une fréquence qui autorise des ralentis au montage bien plus avantageux avec un peu de son, un angle de champ normal et ont peut même choisir après coup la plage du Ralenti au moyen d'un joli graphique en forme de courbe. Elle est là la solution si vous souhaitez des ralentis acceptables mais il faudra vous contenter du 720p.


Autre reproche, le Ralenti est terriblement mal expliqué dans le manuel de l’utilisateur. Une certitude : Sony l'a survendu et risque de faire des déçus.


Xpria XZ2
Notez qu'une fois en mode Ralenti, si vous souhaitez une résolution de type 4K, ce qui est impossible, un message d'avertissement s'afficher.
XPeria XZ2

Le HDR s'invite sur ce modèle Sony qui l'annonce avec tambours et trompettes (le 1er au monde le 4K HDR nous précise Sony). Le HDR en vidéo est une technique sérieuse, lointainement inspirée de la photo mais qui s'en éloigne un peu en vrai puisqu'il ne s'agit pas d'agglomérer plusieurs vues à l'exposition différente mais ici, en une seule prise vidéo, de gérer au mieux les situations de fort contraste ou d'éclaircir des zones d'ombres comme celles qui peuvent exister dans une église par exemple... Dans le mode photo, le HDR ne joue pas sur le niveau du noir et sur une meilleure gamme dynamique, en vidéo, en théorie, si.


Le HDR, compressé par la norme HLG en partie propre à Sony, est cependant réservé au 30p (4K ou FullHD). Et son mode d'utilisation, s'il gère correctement les contrastes, provoque ds variations de luminosité en cours d’enregistrement, si du moins le smartphone bouge; seules les vues parfaitement fixes en vidéo bénéficient donc d'un HDR acceptable. Pourquoi pas... mais du coup, c'est paradoxalement en photo (ce qui est plus banal) qu'on appréciera le plus le HDR.


carte
Xpria XZ2
Xperia XZ2

Autre point de satisfaction, XPeria stocke sur carte mémoire micro-SDHC / microSDXC augmentant considérablement sa mémoire de stockage interne UFS (Universal Flash Storage) déjà confortable de 64 Go. La carte s'insère au sommet de l'appareil,, sans trombone ni sans forcer en retirant le logement pour carte et en l'insérant au dos de la carte SIM. Le seul inconvénient de ce système est que - comme vous retirez en même temps la carte SIM - le système vous demande de redémarrer le smartphone à chaque extraction du logement.


Rappelons qu'on trouve des cartes micro-SDXC jusqu'à 400 Go au débit largement suffisant pour le XPeria même si c'est une mauvaise idée d'acquérir une si grosse carte, préférez les bonnes vieilles 64 Go au prix très concurrentiel ) !


Xpria XZ2 Xpria XZ2s
Mieux : si pour une raison ou pour une autre, vous avez saturé votre mémoire interne, le transfert vers la carte est très facile depuis le Menu stockage. Mais aussi extrêmement véloce un bon point. Seuls les fichiers supérieurs à 4 Go ne peuvent pas être transférés sur la carte.
batterie Xperia XZ2

La batterie 3180 mAh, traditionnellement point faible des appareils photo et des camescopes - qui dure entre 45 minutes et 3 heures au maximum selon les modèles - bénéficie ici d'une bien plus grande autonomie, de l'ordre d'une journée annonce Sony. J'ai même eu du mal à en venir à bout après tout une journée d'essais. C’est un point fort connu des smartphones Sony qui ici se confirme.


Pour accroître ce temps, il est même possible de passer en mode Stamina, qui se déclenche à partir de 15% d'autonomie restante, et qui réduit dans ce cas les performances de rendu, les animations et la luminosité de l’écran, l’amélioration des images, ou même de passer en mode Ultra Stamina qui réduit la connexion au réseau au plus strict minimum; mais a priori, pour prendre des photos ou de vidéo vous n'en avez pas besoin ! Ce peut être un bon moyen d'accroître le potentiel énergétique déjà satisfaisant de son smartphone.


Le chargeur USB muni d'un bloc adaptateur est fourni (une bonne chose) et permet donc de recharger sur courant. A défaut sur toute recharge USB type-C pratiques dans les aéroports ou certains avions). La recharge nécessite environ 4 heures.


Xperia XZ2

Notez qu'il existe un guide d'utilisateur en ligne devenue bien contestable mais qui permet d'effectuer une recherche par mot-clé ou chapitre. Mais aussi un manuel d'utilisateur de 126 pages qui est heureusement téléchargeable.


Le GPS est bien sûr également de la partie.



(Test photo-vidéo Sony Xperia XZ2)

Photos

Sony Xperia XZ2
Sony Xperia XZ2
Même point de vue au grand-angle puis en zoomant 5x.
Sony Xpria XZ2
Même point de vue au grand-angle puis en zoomant 8x.
Sony Xperia XZ2
Sony Xperia XZ2
Même point de vue au grand-angle puis en zoomant 5x à 6x.
Sony XPeria XZ2
Xpria
Même point de vue au max du zoom 8x
Bokeh
Bokeh

Image obtenues avec effets de bokeh, automatique dans le 1er cas, avec ajustement du flou dans le second cas.


Sony XPeria XZ2
Sony XPeria XZ2
Directement sur l'écran tactile, on peut changer la courbe du contraste de l'image. Il est vraiment facile de régler la luminosité instantanément depuis l'écran.
Xperia
La déformation sur les bords est assez visible.
Sony XPeria XZ2
sony Xperai XZ2
Sony Xperia XZ2
Xperia XZ2
Xperia XZ2
Diverses situations photographiques prises avec le Xperia XZ2
Sony Xperia
Le XPeria autorise les formats 16;9 ou 4:3 dans des résolutions distinctes, mais pas 3:2 ni 1:1.


(Test photo-vidéo Sony Xperia XZ2)

Conclusion

Sony XPeria XZ2

Le XPeria offre beaucoup de possibilités photo et vidéo attractives, avec un processeur rapide en prime. Sa taille d'écran offre un grand confort de visionnage, son design n’est pas pour déplaire avec ses formes très arrondies et on apprécie sa mémoire intégrée à laquelle s'ajoute une extension de carte SD empêchant toute limitation. On apprécie aussi sa tropicalisation allant jusqu'à la possibilité de tomber dans la cuvette des WC sans dommage... :)


Côté formats vidéo, Sony sort le grand jeu avec du 30p en UHD, du 30p et du 60p en FullHD ainsi que du H264 / H265. Le HDR vidéo est aussi un réussite à condition de bien l'utiliser, et le zoom x8 est convaincant jusqu'à un certain seuil. Côté photo, la qualité n'est pas exceptionnelle (sans Raw) mais suffit pour un usage courant, le bokeh est assez convaincant et les réglages manuels en photo permettent d'aller plus loin que les simples automatismes.


L'ergonomie du Sony est également convaincante avec sa forme bombée qui tient bien en mains, l'accès direct au bouton photo / vidéo (et à l'enregistrement) et l'intelligence globale de conception propre à Sony, qui fait du XPeria un prêt à dégainer efficace.


Du côté des regrets, objectivement il manque une prise casque classique, le grand-angulaire manque à l'appel en vidéo (le 25mm est réservé à la photo), et le prix est onéreux, rapprochant le Sony de certains iPhone. Certains boutons comme celui de l'allumage, est aussi mal placé, provoquant des erreurs. La qualité purement vidéo n'est pas non plus totalement convaincante, du moins en FullHD (en 4K, oui), et le zoom n'est pas exploitable au-delà d'un certain seuil. Les modes ralentis en 960p sont affligeants, seul le 120p est exploitable mais il ne fonctionne qu'en 720p.


Toutefois, parmi les modèles Sony, le XZ2 est probablement son meilleur smartphone et un des tout premiers smartphones sur Android, aussi à l'aise en photo qu'en vidéo, si l'on excepte le modèle Premium à venir, plus onéreux.


 


Points forts


Bonne qualité en UHD 30p


H264, H265, FullHD 60p


L'écran 5,7'' de bonne qualité


Le design et l'ergonomie d'ensemble


L'effet bokeh


L'équivalent focale 25mm en photo.


La norme IP68


Le mode HDR


La qualité d'image et l'absence de distorsion marquée


L'extension de stockage sous la forme de carte SD.


Audio de bonne qualité en restitution


 


Points faibles


Le prix, relativement onéreux


Pas de prise casque conventionnelle


Grand-angulaire manquant en vidéo


La qualité inexploitable du slow motion à 960p


qualité purement vidéo pas convaincante en FullHD


Bouton d'allumage mal placé


 


Ca se discute


zoom peu exploitable au-delà d'un certain seuil


Pas de format photo 3:2


 



(Test photo-vidéo Sony Xperia XZ2)

Fichiers bruts du Sony XPeria XZ2

télécharger

Vous pouvez vous rendre compte de la qualité réelle de certains fichiers bruts du smartphone Sony XPeria XZ2 en vous rendant en rubrique Télécharger du Forum.


(Test photo-vidéo Sony Xperia XZ2)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Donner un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis