Magazinevideo > Caméra & Photo, Smartphone, Drone > Tests de caméras > Tests caméras GoPro, Action Cam (sport)

Test GoPro HERO 7 Black

le septième ciel ?

 

21 septembre 2018 par Thierry Philippon - Mis à jour le 10 octobre 2018

Prix fabricant : 429 Euros
 

hero7 Black

Malgré ses déboires, GoPro continue de commercialiser sa caméra-fétiche chaque année comme un métronome. La marque vise de plus en plus un marché de renouvellement mais les bikers, base-jumpers, freeriders, adeptes du rafting, du longboard, et autres doux dingues des sensations fortes, ont-ils encore besoin d'une énième GoPro ? En tout cas les chiffres de vente ne se portent pas si mal : près de 4,3 millions GoPro vendues en 2017 (source GoPro) et un pronostic à 5 millions d'unités sur 2018. Pour une marque "moribonde" et dont le cours de bourse est si bas, c'est certainement un chiffre qui lui permet de continuer à développer son actioncam.


Voici en tout cas la toute dernière Hero 7 black avec un prix en baisse (de 140 €) par rapport à la Hero6 à sa sortie, soit 429 € au lieu de 569€. Hero 6 et Hero7 se ressemblent beaucoup extérieurement. Les différences sont donc internes, logicielles. Nouveauté de la Hero7 Black : un stabilisateur amélioré (système HyperSmooth) grâce à un dispositif logiciel.


La marque californienne introduit par ailleurs une sorte de Time-Lapse amélioré. Nommée Video TimeWarp, cette fonction - assimilable au procédé de l'hyperlapse - consiste en un accéléré jusqu'à x30 pendant que l'opérateur est en mouvement.


GoPro rend aussi son actioncam utilisable en mode vertical. Et la marque propose de diffuser du contenu en temps réel sur Facebook Live (ou sur d'autres sites à l'avenir).


GoPro ajoute enfin la détection de visages et de sourires. Et avec un abonnement GoPro Plus, vous pouvez sauvegarder jusqu'à 250 Go de vidéos (ou équivalent en photos) dans le Cloud.


hero7 black
Important : quand elle est livrée (à la date du test tout du moins), la GoPro Hero 7 Black est en version 1.0. Elle intègre déjà certaines améliorations comme le mode HyperSmooth ou le TimeWarp mais pas dans toutes les fréquences et résolutions. Pour cela, la mise à jour v1.51 est absolument nécessaire. Par exemple, elle est requise pour bénéficier de l'HyperSmooth en 4K/50p. Cependant, on peut se demander si la version précédente (Hero6 Black) n'aurait pas pu bénéficier de cette mise à jour directement, au besoin en payant un supplément de mise à jour, les deux modèles étant strictement identiques.
go pro hero7 black

Nous précisons également que la GoPro que nous testons ne provient pas du service de presse de GoPro que nous avons contacté au 1er jour de sortie du produit. On nous a fait comprendre que le nombre de demandes était supérieure aux possibilités et qu'on nous préviendrait quand un modèle serait dispo, sans préciser de date. Plus de 2 semaines plus tard, aucune nouvelle, ce qui ne nous étonne pas, nous savons par expérience que ce genre de promesse n'est très que rarement tenue et surtout, que le temps passe : parler de la Hero7 Black dans six mois, c'est du réchauffé...


Pour vous informer, nous avons dû exploiter d'autres méthodes (plus coûteuses) pour pouvoir vous offrir ce test qui vous est dû. Il n'est cependant pas normal que des sites de presse en ligne spécialisés, les seuls qui soient susceptibles de tester les produits en profondeur, passent après les sites généralistes ou des "Ambassadeurs" Youtubers acquis à la cause de GoPro. C'est une entrave au droit d'informer. Pour continuer à nous aider à vous informer, nous avons mis en place la formule Premium. C'est grâce à elle, indirectement, que nous pouvons vous proposer ce test.


Ne manquez pas non plus notre chapitre consacré aux défauts recensés de cette actioncam et à l'application GoPro.


Hero 7 Black testée sur version v1.0 puis v1.51


qualité image

> LIRE LA SUITE : Le test complet de la Hero7 Black

Le test complet de la Hero7 Black

hero 7 black

Hero 6 et Hero7 se ressemblent beaucoup, il ne faut pas se le cacher, d'ailleurs GoPro ne s'en cache même pas. Éteinte, seule la robe noire de la Hero 7 permet de distinguer la nouvelle recrue des précédentes. Car même la Hero5 ressemble à la Hero7 qui ressemble à la Hero 6 ! Vous suivez ? La bonne nouvelle est que la marque californienne conserve tout les points forts de la Hero 6 Black : ergonomie, qualité d'image encaissant les hautes lumières, interface tactile rapide, mode Protune, les différentes résolutions et fréquences, verrouillage de l'expo, et toujours la fameuse faculté de plonger sans caisson à -10 mètres, une solution idéale pour du snorkeling, et tous les sports d'eau en général.


La carte mémoire est inchangée : une micro-SD (jusqu'à 256 Go). Notez qu'une carte micro-SD est proposée gratuitement avec toutes les caméras, mais uniquement si vous achetez sur le site GoPro, ce qui est limitatif. Enfin, la poignée Karma Grip reste compatible, les dimensions de la Hero 7 Black étant les mêmes.


Coté capteur et processeur, on retrouve le couple capteur 12Mp / processeur GP1. L'enregistrement en 50p / 60p en 4K est maintenu (débit de 78 Mbps) tout comme le Ralenti à 200 / 240 fps. La GoPro chauffe mais c'est normal.


On retrouve les modes Vidéo, Photo, Quik Capture (enregistrement avec un seul bouton, caméra éteinte) et mode Boucle (5 minutes enregistrées en boucle).


qualité image hero7 black
qualité image

La qualité d'image de la Hero7, disons-le d'emblée, est toujours aussi probante avec un piqué très marqué (trop selon les goûts), une netteté maximale (toutefois réglable dans les réglages du Protune), et un encaissement des hautes lumières qui devance même certains camescopes ou boîtiers photo. L'exposition est toutefois réglable, une GoPro ne fait pas de miracles. On peut aussi choisir d’exposer automatiquement une zone précise de l'image en appuyant de façon prolongée sur l'écran puis en déplaçant un petit cadre d'exposition.


Le système Protune permet par ailleurs de faire varier les réglages, même si ceux-ci ne sont pas hyper nombreux ni puissants. Le Protune donne surtout accès aux couleurs GoPro ou Flat sans changement (visible) par rapport aux précédentes GoPro. Si vous post-produisez, le mode Flat peut être intéressant car il permet de retravailler (légèrement) les images. Les couleurs GoPro sont plus valorisantes mais tirent vers l'orangé.


On peut aussi ne pas du tout activer le mode Protune, ce n'est jamais une obligation. Mais vous revenez dans ce cas aux couleurs GoPro.


iso hro7 black

En revanche, dès qu'il s'agit de vues nocturnes ou avec un éclairage électrique faible, la Hero7 Black trouve ses limites et ne semble pas meilleure en sensibilité que la Hero 6 Black. Si on la laisse faire, on observe une montée en Iso visible, parfois avec des franges colorées. Pour limiter le phénomène, il vous est possible de faire appel au mode Protune et de contrôler les Iso, en paramétrant les Iso mini et les Iso max (entre 100 Iso et 6400 Iso). C'est une alternative que je vous recommande mais il faut savoir que le bruit image commence dès 800 Iso, voire dès 400 iso selon l'éclairage de la scène. A 1600, 3200 ou 6400 Iso, c'est vite une horreur avec un bruit vraiment très important, votre image sera comme "salie". Autrement dit, tentez d'éviter le dépassement des 800 Iso, ajoutez de la lumière


On peut également utiliser (en vidéo) le mode Faible Luminosité Auto qui abaisse la fréquence d'images. Ou (en photo) le mode Nuit mais cela agit sur l'obturateur et ne se prête donc pas à une situation où la caméra serait tenue à la main. Il faut qu'elle soit sur un support fixe.


FOV Hero7 black
On bénéficie toujours de 3 champs de vision (après être passé de 5 à 3 sur la Hero6), à savoir SuperView, Large, Linéaire, ce dernier pour une vue sans distorsion. Il faut rappeler que c’est l'utilisation plus ou moins grande du capteur qui détermine le champ. GoPro n'a rien changé entre la Hero6 et la Hero7 Black, Large correspond à 127° et Superview à 170°, Linéaire à 90° environ mais aucun chiffre n'est fourni par GoPro. Une certitude : la profondeur de champ reste importante, de 30 cm théoriques jusqu'à l'infini, même si en réalité on peut tenter de descendre à 15 cm. Mais à 3 cm, la mante religieuse que nous avons essayé de filmer est floue, et bien floue ! Pas de miracle, donc. Attention, en 4K 50p/60p, on perd à la fois le mode Linéaire et le mode Superview, ne conservant que le mode Large.
hyprsmooth

La première nouveauté mise en avant sur la Hero7 Black est que cette actioncam a (encore) amélioré sa stabilisation, c'est la stabilisation HyperSmooth. Petit flash-back important pour comprendre la situation. A la différence de Sony et ses FDR-X1000 / FDR-X3000, ou de stabilisateurs d'autres marques, la stabilisation de la Hero, apparue tardivement, n'a jamais été optique, mais basée sur un principe numérique. Cette fonctionnalité a été intégrée avec succès sur la Hero6, bien plus que sur la Hero5, mais elle est modeste et implique un léger recadrage (crop), qui fut estimé à 5% dans un premier temps.


Hypersmooth

Après vérification et de l'aveu même de GoPro qui a refait ses calculs (hum...), le crop est plus proche de 10% par rapport au mode Large (même 12% selon Engadget et David Dougdale), soit au minimum un réduction d'angle passant de 127° à 115° au moins. Très honnêtement, ça ne se voit pas en action et l'angle reste suffisamment large pour apprécier ce type de vue. Quoi qu'il en soit, le résultat est surprenant de douceur et de fluidité, notamment avec la poignée Karma Grip, voir test. Inconvénient du Gimbal externe de GoPro (même si nous l'aimons bien) : son poids et son prix. GoPro a donc voulu évincer ce bras armé.


Pour s'approcher du rendu d'un Gimbal (c'est le fameux "gimbal-like"), la Hero 7 bénéficie d'une stabilisation logicielle 3 axes plus poussée ! Et contrairement à celle de la Hero6 qui interdisait par exemple la stabilisation en 4K/50p/60p (Pal ou NTSC), limitant la stabilisation au 4K30p, la stabilisation HyperSmooth fonctionne dans de nombreuses résolutions et fréquences, incluant le 4K/60p/50p, le 2,7K et le 1080p à toutes les fréquences (sauf en 4:3). Mais attention, il faut impérativement mettre à jour sa GoPro en version 1.51 au minimum pour bénéficier par exemple de l'HyperSmooth en 4K/50p ou 60p.


Cette stabilisation ne semble pas nuire à la consommation de la batterie, un autre bon point !


hypersmooth

On revient à la stabilisation classique uniquement si on filme en 4K 4:3 24p, ou en 1440/100p/120p, 1080/100/120p ou encore en 960/100p/120p. Il existe aussi des couples résolutions / fréquences sans aucune stabilisation possible : par exemple en 4/3 en 4K /30p/25p, ou 960p. Idem en 16:9 1080p 240p / 200p. Un peu compliqué à retenir tout cela !


Mais inutile d'apprendre toutes ces fréquences par coeur, la caméra affiche la nature du stabilisateur (HyperSmooth, standard ou pas de stabilisation) en fonction de la résolution et de la fréquence choisies. Un tableau (ci-dessus) résume aussi les différents cas de figure, très nombreux !


Enfin vous pouvez - volontairement - désactiver la stabilisation si besoin.


Selon GoPro, le procédé Hypersmooth a été rendu possible par l'amélioration de la puce GP1 (apparue sur la Hero 6) et par une optimisation des capteurs de mouvements qui s'adaptent mieux à la situation, "reconnaissant" la scène selon un procédé prédictif. C'est d'ailleurs au passage cette même reconnaissance qui participerait à la nouvelle détection de visages et de sourires que revendique la Hero7.


hypersmooth

Résultat : il est incontestable que la stabilisation est plus que correcte, notamment en marchant sur des terrains irréguliers, ou en courant, ou à vélo, toutefois sans atteindre le niveau d'une Hero6 montée sur Gimbal. D'autre part, il y a bien un crop que GoPro estime (cette fois !) à 5% mais "de chaque côté". On retrouve nos 10% minimum de perte d'angle de champ sur la Hero 7 Black... Certes en mouvement cela se voit peu, l'inconvénient est donc minime par rapport au bénéfice.


Curieusement, GoPro recommande une astuce pour augmenter la fluidité des prises : c'est d'utiliser le zoom tactile avant de démarrer l'enregistrement car ainsi, la mémoire tampon sera plus importante et la caméra stabilisera mieux la vidéo.


timewarp

La seconde nouveauté de la marque californienne est qu'elle introduit une sorte de Time-Lapse amélioré, effet qui peut en agacer certains mais qui est très complémentaire du time-lapse. Nommée Video TimeWarp (que l'on peut traduire par "distorsion du temps"), cette fonction - assimilable au procédé de l'hyperlapse - consiste en un accéléré très stable, sans trépied, tandis que l'opérateur est en mouvement. Il en résulte une fluidité et une stabilité très impressionnante d'un déplacement en accéléré.


En soi, l'effet TimeWarp n'est pas le seul effet en Accéléré puisque la GoPro en propose 3 : il s'agit des modes Vidéo en accéléré, Photo en accéléré et Photo de nuit en accéléré. Attention par conséquent aux confusions possibles (c'est pas très malin d'ailleurs) : Vidéo en Accéléré, c'est du time-lapse, à ne pas confondre avec le TimeWarp.


Différent du TimeWarp, le Time-lapse permet aussi d'obtenir des vues en accéléré mais il est destiné davantage à des événements qui se filment depuis un point fixe tels que des nuages qui progressent dans le ciel ou des passants qui déambulent dans une rue. Si on tente d’utiliser le time-lapse comme un effet TimeWarp, il en résultera une bien moins bonne fluidité, le choix sera vite fait !


Le TimeWarp est un pur effet visuel qui est - sauf recherche créative particulière - vide de sens par conséquent, mais je crois beaucoup en son "utilité" en randonnée, en courant ou en VTT par exemple pour visualiser rapidement les paysages qu'on traverse sans secousses excessives, phénomène qui se produirait si on accélérait une vue filmée "normalement". Initialement, l'effet d'accéléré pouvait varier de x2 à x30. Si vous enregistrez durant 2 minutes à une vitesse de x2, vous obtiendrez ainsi 1 minute de vidéo TimeWarp. A l'inverse, à 30x, si vous filmez durant 5 minutes, vous n'enregistrerez que 10 secondes de vidéo ! Il s'agit par conséquent de bien calculer son temps.


1800 GOpro Hro7 Black
Attention, si vous ne mettez pas à jour votre GoPro, le TimeWarp fonctionne mais vous obtiendrez des vitesses parfaitement fantaisistes (...900x, 1800x !). A 1800x, on obtient 10 secondes seulement de vidéo pour 5 heures de temps d'enregistrement !! On se demandait effectivement bien à quoi cela pouvait servir...
hro7 black timewarp

Une fois la Hero7 Black mise à jour, la vitesse maxi est bien de 30x, comme l'indique la notice de GoPro d'ailleurs...


gopro hro7 black

On assimile assez vite le choix entre 2x et 30x au vu des premières images que l'on tourne. A 2x, il faut comprendre que l'effet est (très nettement !) moins stable, alors qu'à 30x, l'effet revendique la plus grande stabilité. C'est logique : plus la scène est rapide, moins les sautes se voient. Par conséquent, pour que l'effet soit visuellement intéressant, il faut donc qu'il soit relativement accéléré mais pas trop non plus, pour avoir le temps d'apprécier la fluidité, vous voyez ?


Bref, utiliser l'effet TimeWarp est surtout spectaculaire pour des mouvements de déplacement rapides, voire très rapides, donc amusants au début et qui épateront votre entourage, mais je crains qu'elles deviennent un peu lassantes in fine, sauf besoins spécifiques. C'est vous qui décidez !


timewarp par défaut

Les paramètres par défaut du TimeWarp sont l’enregistrement vidéo en 1440p en 4:3 à une vitesse de 10x en large. Mais bien sûr, vous pouvez opérer d'autres choix. Mieux : magnanime, GoPro vous fait part de ses "recommandations" avisées en fonction de votre discipline. En vélo, VTT, et en randonnée, le fabricant vous conseille un TimeWarp 15x en 4K 4:3 en Large. En ski vous pouvez pousser à du 4K/60p en Large ou à du 1080/60p en Large. En voyage, un TimeWarp 10x semble suffisant à condition d'être en 4K/60 en Large. Enfin si vous fixez la Hero 7 Black sur une voiture, vous pouvez vous autoriser de descendre à 5x en 4K/60p en Large.


Toutes les vidéos en TimeWarp sont capturées avec le champ de vision Wide (Large), il n'existe pas de champ SuperView ou de Linéaire dans ce mode, dommage d'ailleurs. Attention, le TimeWarp est incompatible avec le mode Protune. Attention, un plan en TimeWarp est muet, comme souvent avec les effets d'accéléré (ou de ralenti) de la vitesse.


Enfin, pour de meilleurs résultats, GoPro recommande de placer la caméra sur une surface stable où elle ne peut pas osciller ni être secouée. Pas évident quand on la tient à la main ! On a parfois utilisé un Chestpod, seul compromis possible qu'on a trouvé.


hero7 black

La nouveauté suivante est l'une de celles sur lesquelles j'ai lu le plus de bêtises. Il faut dire qu'il y a de quoi s'y perdre et certains sont tombés dans le panneau. La Hero 7 Black permet de filmer en HEVC, autrement dit en H265. Cela permet de compresser davantage le signal et donc d'alléger vos fichiers, pour une qualité équivalente, voire supérieure au H264. Le choix du HEVC est une option qu'on sélectionne tout en bas des réglages généraux des Préférences. A noter que certaines résolutions comme le 1080p ne sont pas disponibles en HEVC... sauf en 200 / 240p. Par contre, vous avez du 4K du 2,7K, du 960p, etc.


Mais vous pouvez aussi - et fort heureusement - choisir le mode H.264 uniquement. Enfin uniquement, pas tout à fait ! Et c'est de là que vient la confusion. Ce mode se nomme en réalité "H.264 et HEVC". En effet, il donne la priorité à l'enregistrement en H.264, mais selon la fréquence choisie, le mode H264 peut se révéler indisponible. Dans ce cas, le HEVC est obligatoire. Par exemple le H264 est dispo en 4K30p mais pas en 4K 60p qui impose le HEVC H265, ni en 200/240p qui impose aussi le H265.


Compris ?


hero6 black

interface Hero 6 Black


 


hero 7 black

nouvelle interface Hero 7 Black


 


L’interface utilisateur a été assez profondément repensée. Ce changement n'est pas à regretter car contrairement à une première impression, la GoPro n'est pas si simple d'utilisation : elle regorge de fonctions et options, et sa logique de fonctionnement intime peut nécessiter quelques journées d'apprentissage.


Alors GoPro a cherché surtout à simplifier la navigation. Ainsi on accède désormais aux fréquences d’images et aux résolutions depuis une zone unique centrale au style arrondi (en bas de l'écran) grâce à laquelle on opère ensuite ses choix. Trois boutons entourent cette zone, sans trop masquer l'image de l'écran en superposition. Au contraire, sur la Hero6, on subissait (au départ) le bandeau en bas qui masquait toute la partie basse de l'image.. Rien à redire sur cela, c'est bien conçu...


De même, on peut à présent balayer l'écran façon smartphone de gauche à droite pour passer du mode Vidéo au mode Photo ou Accéléré.


Enfin les indications s'affichent à l'écran en permanence. Pour les faire disparaître, il suffit de toucher l'écran. Elle disparaissent également si on enregistre, ce qui est logique.


On dispose aussi en haut d'une indication (en couleurs) de l’espace restant sur la carte micro-SD et de l'autonomie de la batterie. Parfois un message d'alerte sous forme de barre bleue s'affiche pour signaler un manque d'espace carte.


L'accès au mode Protune est ingénieux. A partir du moment où on active le Protune, l'écran déroule la liste des fonctions à "protuner" au choix (balance, compensation d'expo, netteté, Iso, etc.). Très bien pensé.


Conclusion : plutôt bien mieux ! Mais car il y a un "mais", ce n'est toujours pas parfait pour sortir d'un Menu (voir chapitre suivant).


superphoto

Si l'on poursuit dans les nouveautés, on recense aussi le mode SuperPhoto. Celui-ci analyse la scène (son mouvement, et son éclairage entre autres) et applique le meilleur traitement d’image possible, c'est à dire qu'il va choisir une option parmi quatre : soit il ne fait rien, soit il combine plusieurs photos en une seule (HDR Photo), soit il effectue un Mappage tonal local, c'est à dire qu'il augmente les détails et le contraste uniquement aux endroits nécessaires, soit enfin il réduit le bruit sur les images quand cela s'impose. intéressant....


Le mappage tonal local est intéressant : c'est un peu comme si on appliquait entre autres un effet HDR aux endroits qui le nécessitent, sans avoir à enclencher la fonction.


GoPro Hero 7 Black

SANS le mode Superphoto


 


Hro7 Blacke
AVEC le mode Superphoto en mode HDR, on s'aperçoit que les zones sombres de l'image ont été éclaircies de telle sorte qu'on distingue mieux la glycine à droite ou le fond du auvent abritant la voiture à gauche.
Hro7 Black

SANS le mode Superphoto


 


Gopro Hero 7 Black
AVEC le mode Superphoto en mode Auto, les détails de l'image et les contrastes ont été renforcés (visibles sur les tuiles romaines à droite et sur le mur du fond après le portail. Un choix esthétique qui peut s'avérer utile.
hero7 black paramètres photo

La Hero 7 Black enregistre comme la Hero 6 Black en jpg ou en RAW propriétaire (.gpr), si le FOV le permet, en même temps que le jpg. Attention toutefois en RAW, pas de mode Linéaire.


Retenez aussi qu'il faut désactiver le mode SuperPhoto si vous voulez activer le HDR. Notez aussi l'existence d'un mode Rafale.


Il existe une discrète nouveauté : l'existence d'un mode retardateur photo (10s, 3s) depuis l'écran d'accueil. Pourquoi pas.


Voici quelques photos réalisées avec la Hero7 Black.


Hero7 Black

La qualité des photos en 12Mp reste bonne, grâce au processeur GP1 mais inférieure à celle d'un bon smartphone. Cependant la focale plus large de la GoPro dame le pion à l'angle de vue plus restreint des smartphones (hors lentille additionnelle).


En angle de vue Linéaire, ce panneau ne subit pratiquement aucune déformation, mais je ne l'ai pas en entier. Et pas en RAW non plus, le mode Linéaire n'étant pas possible.


Le mode Linéaire est théoriquement censé être moins bon que le mode Large mais sur ce type d'image, il est bien difficile pour ne pas dire impossible, de voir la différence à l'oeil nu.


Hero7 Black

En passant en angle de vue Large, j'obtiens la vue complète depuis le même point de vue, mais ça déforme ! C'est vous qui choisirez...


Notez que le mode Large est baptisé en abrégé "W" et non "L", même en paramétrant la langue française sur la GoPro. Mais l'abréviation "L" existe aussi, elle désigne le champ Linéaire, attention, on peut confondre, du moins au début.


Hero7 Black
Dès qu'on s'approche d'un sujet, l’image est plus percutante, mais la déformation en barillet est patente, même en Large, sans passer au Superview.
Hero7 Black
Il existera toujours moins de déformations en barillet en vous reculant mais l'impact de la photo pourra être moins grand. Ici par exemple force est de constater qu'on lit moins bien les informations du panneau.
vertical hero7 Black
vertical

Nouveauté spectaculaire, la possibilité de faire des vues en vertical. GoPro cherche à séduire les membres d'Instagram et ses "Stories", ou encore à combler les adorateurs de Snapchat.


C'est très bien mais attention tout de même, avec l'angle de la GoPro (en Large et en Superview) si vous filmez quelque chose qui se trouve au sol par exemple, tel qu'un animal de compagnie, vous aurez toutes les chances d'avoir vos pieds dans le cadre. Si vous filmez à hauteur d'yeux en revanche, pas de souci évidemment.


hero7
Avec la Hero 7 logée dans son cadre (labellisé "Black 7"), les inscriptions tactiles sont bien moins difficiles à atteindre, un très bon point car c'était un point faible de la Hero6.
facebook
configurer

Autre nouveauté que les utilisateurs auraient demandé, ce qui n'est pas impossible, la faculté de pouvoir diffuser du contenu en temps réel sur Facebook Live (ou sur d'autres sites). Vous trouverez des explications (en anglais) sur ce lien : gopro.com/live-stream-setup. La manipulation semble poussive, je repousse donc à plus tard des tests plus poussés.


A l'avenir, cela devrait fonctionner aussi avec YouTube par exemple promet GoPro. Il va être obligé, le système en direct de YouTube étant aussi populaire, sinon plus, que celui de Facebook.


micros hro7 black
hero 7 black

Un traitement à base de 3 micros est également intégré pour améliorer le son et atténuer les bruits du vent. Il y a donc 3 "orifices" désormais sur cette Hero 7 Black. On peut imaginer que cette amélioration du son a pour but de contrer un problème de compréhension des propres commandes vocales de la GoPro. Cette amélioration aurait donc avant tout pour objectif de compenser un défaut. Mais il est possible et probable également que cette disposition des micros vise à ce qu'on entende mieux la voix d'une personne quelle que soit sa position par rapport à la GoPro.


Mais bon c'est pas beaucoup mieux, regardez donc notre chapitre sur les défauts !


La marque californienne a par ailleurs étendu la gamme audio dynamique, privilégiant les médiums (là où se trouve la voix). Ce qui peut convenir pour l'enregistrement de sa voix pour un blog en atmosphère silencieuse du coup. En environnement bruyant, c'est une autre affaire.


Un mode Micro antivent fait son apparition, positionnable sur Auto, Vent, ou Stéréo. En Stéréo, la voix est claire mais le bruit du vent s'entend. En mode Vent ou Auto selon l'intensité du vent, la voix est un peu moins bonne mais le bruit du vent s'entend moins bien (écoutez nos fichiers-tests). Moi, je préfère largement supporter le vent mais c'est vous qui choisirez le son qui vous convient le mieux.


Sinon il y a la connexion via l'USB-C (voir chapitre suivant) pour les mordus du son.


La détection de visages, de sourires et de scènes est aussi au Menu et fonctionne plutôt bien, mais était-ce vraiment utile sur une caméra qui fait rarement des erreurs de mise au point ?


supr suit

Le "vrai" caisson est en option mais il ne vaut pas trop cher. Nommé Super Suit (environ 40€), il permet de descendre à 60 mètres de profondeur au lieu de 10 mètres sans caisson. Indispensable pour une plongée sérieuse par conséquent.


Passons enfin aux défauts, réels ou imaginaires, encore persistants ou résolus concernant la Hero7 Black...



(Test GoPro HERO 7 Black)

Application GoPro et mise à jour

Rappelons que quand elle est livrée, la GoPro Hero 7 Black est en version 1.0. Elle intègre déjà certaines améliorations comme le mode HyperSmooth ou le TimeWarp mais pas dans toutes les fréquences et résolutions. Pour cela, la mise à jour v1.51 est absolument nécessaire. Par exemple, elle est requise pour bénéficier de l'HyperSmooth en 4K/50p. Cependant, on peut se demander si la version précédente (Hero6 Black) n'aurait pas pu bénéficier de cette mise à jour directement, au besoin en payant un supplément de mise à jour, les deux modèles étant strictement identiques.


Mais pour effectuer la mise à jour, il faut obligatoirement appairer la GoPro avec l'application GoPro d'un smartphone ou d'une tablette. Et sous Android en tout cas, c'est parfois un peu compliqué !


hero7 black


Sans être nouvelle, l'application mobile GoPro App est donc nécessaire, sinon indispensable, car elle permet de contrôler votre GoPro, créer de brefs clip mais aussi et surtout effectuer les mises à jour de la GoPro !


aucun caméra trouvée gopro trouvée

Ayant bien galéré à appairer (jumeler) la Hero 7 Black et mon smartphone Android (plusieurs heures au bas mot, en plusieurs phases !) pour installer la mise à jour et télécommander ma GoPro depuis l'application, je vous livre les petits messages et problèmes qui pourraient se poser à vous.


En premier, télécharger l'application GoPro, gratuite, est simple au sens où il n'existe qu'une seule application possible.


Il faut vous rendre ensuite dans les Préférences de la Hero7 Black à Connexion puis Connecter un périphérique. Il se peut que votre caméra ne soit pas trouvée la première fois, tant pis, réessayez ! Le message votre GoPro a été détectée doit s'afficher au final.


aa déroulé

On vous demandera de modifier le nom de votre caméra, le gros avertissement est intimidant, mais vous n'êtes pas obligé de le faire (pour preuve c'est prévu avec Laisser le nom...).


Si à l'étape d'après, la connexion ne s'établit pas, cela finira par le message "Tout ne s'est pas déroulé comme prévu". Cela peut provenir de la connexion sur votre smartphone : vous devez en effet être en liaison Bluetooth et WiFi. Et sur la liaison Wifi, bien choisir la liaison correspondant à votre référence de GoPro. Il se peut en effet que vous ayez mémorisé d'autres Gopro : choisissez bien la bonne.


mise à jour hero 7 BLack hro 7 BLack

Pour installer spécifiquement la mise à jour, il peut se produire un certain nombre de problèmes comme une charge de batterie insuffisante dans la GoPro ou dans le smartphone ou encore un problème de carte SD. Dans mon cas, la mise à jour ne pouvait s'effectuer car la force du signal Wifi s'avérait trop faible ! Mais examen fait, il s'agissait de changer le paramètre WiFi de la GoPro. Il existe en effet dans Préférences / Connexions / le paramètre Bande Wifi 2,4 GHz ou 5 Ghz. J'ai provoqué le message d'erreur en laissant sur 5 Ghz !


hero 7 black
Tout est rentré dans l'ordre en plaçant "Bande Wi-Fi sur 2,4 Ghz. Ouf !
hero7

L'application GoPro sert ensuite à effectuer TOUS les réglages depuis votre smartphone ou tablette. Un smartphone peut s'avérer bien plus pratique pour changer un réglage de votre GoPro qu de le faire depuis votre GoPro surtout si celle-ci est fixée quelque part, rendant plus difficile sa manipulation physique. A vous de voir !


Une certitude : tous les réglages sont pilotables depuis le smartphone / tablette. Et quand je dis TOUT, on a vraiment l'impression qu'il ne manque rien.


hero7 black
Grâce à l'appli GoPro, vous pouvez monitorer sur un écran plus grand que celui de la Hero 7 Black.
hor7

L'appli GoPro sert aussi à transférer vos dernières prises de vue en date sur votre smartphone. Ces prises de vues peuvent alors se transformer automatiquement en QuikStory, c'est à dire un montage avec effets spéciaux et musique. Puis vous pouvez partager ces moments préférés sur Instagram, Facebook ou plus encore.



(Test GoPro HERO 7 Black)

Les 20 défauts persistants ou résolus de la Hero7 Black

gopro hero 7
La Hero7 Black ne manque pas de (petits) points sur lesquels elle peut être critiquée. Mais entre défauts réels crispants et défauts exagérés, ou carrément résolus, magazinevideo peut vous dire ce qui relève du fantasme et de la réalité.
hro 7 Black

1) Comme sur la Hero6 Black, les accessoires de la Hero 7 Black ne sont pas très nombreux : 1 batterie, 2 fixations adhésives (1 plate, 1 incurvée), 1 vis de serrage, une fixation dite « rapide » GoPro, un câble USB type C / Micro USB, et un cadre nommé « The Frame » pour fixer la Hero 7 Black sur des accessoires. Mais compte tenu de la baisse de prix, passant de 570 à 430 euros, le reproche est moins justifié sur la Hero7 que sur la Hero6. Il n'empêche qu'une mini-ventouse par exemple aurait pu être ajoutée.


chargur double

2) l’autonomie n’a pas progressé, à la fois en raison de la limite de taille de le batterie mais aussi de la consommation sensible due à la stabilisation et au processeur GP1. Pas de secret, il faut au moins 1 batterie supplémentaire pour être confortable, et encore... C'est un problème récurrent qui affecte aussi la concurrence, les drones, les caméras grands-public, etc. Il n'est pas propre à GoPro.


Comptez environ 1 heure, un chiffre moyen qui dépend beaucoup de la résolution choisie : ainsi en 4K60, on ne tient que 45-50 minutes (!) alors qu'en 4K30, on grimpe à 85-90 minutes tout comme en 1080p/60. Attention ce temps est donné en enregistrement continu.


Pour charger plusieurs batteries en même temps, un chargeur double existe, malheureusement un peu cher (environ 65 euros). Il permet la recharge de deux batteries simultanément via un port USB.


Notez que le mode QuikCapture permet d'économiser la batterie puisque dans ce mode, la caméra est uniquement allumée pendant l’enregistrement. Idem si vous désactivez Protune, le GPS ou les connexions sans fil ou si vous paramétrez au mieux l'arrêt automatique placé sur 15 minutes par défaut. Moins connu, ne négligez pas non plus le manque de circulation d’air qui peut augmenter la consommation. Notez enfin que la recharge dure toujours environ 2 heures.


zoom hero7 black

3) le zoom numérique est utilisable de façon modérée, il n'est ni meilleur ni moins bon. En tout cas ne l'utilisez pas de préférence au maximum de son niveau ! Ce n'est mentionné nulle part dans la notice, mais il n'est pas exploitable en 4K, sans doute pour ne pas dégrader l'image. Enfin on ne peut pas s'en servir en cours d'enregistrement, c'est la raison pour laquelle vous ne voyez jamais de "mouvement de zoom" réalisé avec un GoPro ! :)


4) Il n’existe aucun zooming en 4K et on ne peut pas non plus zoomer en cours de vidéo, il faut caler la focale numérique avant. Attention, le zoom reste dans la position dans laquelle vous l'avez laissé sauf si vous changez de mode ou si vous éteignez la GoPro.


5) Pas de changement par rapport à la Hero6. En 4K60 en 16:9, on est forcément dans le mode Large ainsi qu'en 4K 4:3, et en 30 / 25 / 24p, on peut alterner entre Large ou Superview. Le mode Linéaire, une belle correction logicielle qui a pour effet de réduire considérablement l'effet Fisheye, est donc toujours exclu en 4K, quel que soit le mode. Damned !


adaptateur micro

6) L'absence de sortie audio standardisée pour micro, présente chez Sony. Du coup, il faut connecter votre micro au port USB-C à la GoPro à l’aide d'un adaptateur de micro 3,5 mm de GoPro, vendu en option (environ 65 euros).


hero 7 black commandes

7) Certes, le système de contrôle vocal s’est un tout petit peu enrichi : outre la précieuse commande "GoPro Allumer / GoPro éteindre" déjà dispo sur la Hero6 Black, on dispose désormais de 15 commandes au lieu de 14 : GoPro Capturer et GoPro Arrêter capture ont été ajoutés, GoPro Créer montage a été supprimé.


La Hero 7 Black semble entendre mieux certaines commandes vocales de type "GoPro Allumer" ou "GoPro éteindre". Mais, dans avec le cadre en tout cas, il faut tout de même parler fort. Voire très fort. Sur deux heures de tournage, j'ai eu un tiers de ratés, sans explication, où la Hero 7 n'a pas du tout reconnu ma voix (ou mon ordre), sauf à m'approcher tout près de l'actioncam. Bref, c'est toujours pas ça ! Par contre et c'en est presque rigolo, la Hero7 s'est déclenchée sans prononcer "GoPro...". Je n'ai pas réussi à circonscrire dans quel cas la GoPro se déclenche ainsi toute seule.


audio raw hero7 black

Quant au son amélioré ? Mouais. En fait, l'intensité et la clarté du son augmentent progressivement sur chaque début de plan ! C'est comme si le compresseur audio se mettait en marche progressivement. Le défaut dure environ 2 secondes, c'est long ! Il peut passer inaperçu en atmosphère silencieuse mais pas avec des chutes d'eau ou des cris d'oiseaux par exemple.


Une solution existe toutefois : c'est de passer en audio RAW. Le phénomène perturbant disparaît complètement, ce qui est assez logique. Mais passer en audio RAW implique d'activer l'ensemble des fonctionnalités Protune. Ce qui relève d'une sorte de "contrainte facultative". Par ailleurs, en toute logique, l'audio RAW est plus lourd. Beaucoup plus lourd même ! J'ai calculé une augmentation du poids des fichiers de 50% ! Bref, pas de solution idéale, mais si l'audio vous gêne vraiment, passez en audio RAW et prévoyez des cartes mémoire suffisantes en conséquence.


8) Le pas de vis est toujours absent, pourtant plusieurs concurrents ont un pas de vis. Et il est abusif de dire que la fixation GoPro revient au même qu'un pas de vis car elle implique obligatoirement de glisser la GoPro dans son cadre The Frame alors qu'avec un pas de vis, on fixe et c'est tout.


9) Retirer la Hero7 Black de son cadre The Frame demande toujours un effort aussi violent. Et on se coince parfois les doigts de la main gauche en refermant le cadre ! Faites gaffe.


10) La GoPro Hero 7 Black fonctionne en H265 (autrement nommé HEVC) dans certaines fréquences comme le 4K/50p/60p mais ce standard ne convient pas à tous les ordinateurs. Pour lire du H265, d'une part il est nécessaire d'être sous OS Windows 10 ou sous Mac OS High Sierra ou Mojave) Sierra et version antérieures sont incompatibles. D'autre part, votre ordinateur doit supporter le débit du H.265, ce qui nécessite parfois de transcoder le signal, selon la puissance de votre ordinateur. Sur FCPX par exemple, il suffit de transcoder en "optimisé", l'opération est quasi transparente pour l'utilisateur. Seul problème, le poids du fichier : une séquence de 8 secondes ne pèse que 66 Mo en H265 mais une fois transcodée, elle passe à 1,03 Go, soit un facteur 15x ! Par contre, elle ne saccade plus du tout pour une qualité à l'oeil nu quasi équivalente.


Il existe une belle alternative (compatible Windows / Mac / Linux) en utilisant Handbrake, un logiciel Open Source qui se chargera de convertir vos fichiers, dans une qualité très proche de l'original. On a testé et ça marche plutôt bien, on vous a même placé dans l'espace Téléchargement du Forum un fichier en H.265 et en H.264 converti pour que vous puissiez comparer (accès réservé aux abonnés). Mais ça reste un convertisseur et la conversion prend du temps.


porte hero7

11) la porte latérale est inchangée dans sa conception : elle est détachable pour permettre la recharge lorsque la caméra et glissée dans le cadre "The Frame", souvent laissée à demeure avec la GoPro. Détachable, elle peut donc se perdre, une "cata" si on plonge ou s'il se met à pleuvoir violemment. D'ailleurs, l’accessoire se rachète au détail (20 euros), preuve du besoin mais aussi du risque ! Seule satisfaction : il semble qu'elle se détache involontairement moins facilement que sur la Hero6.


12) sur la Hero6, on pouvait observer un léger effet de "saute" au début de chaque séquence, sur la Hero7 Black, le défaut semble avoir été résorbé.


13) glissée dans le cadre The Frame, puis retirée, la GoPro laisse toujours des marques sur le caoutchouc. En cas de revente, c'est pas terrible...


Côté commande vocale, on a assisté plusieurs fois a un truc rigolo : GoPro éteinte, un déclenchement de la caméra alors que nous discutions avec une autre personne sans jamais prononcer le mot GoPro ! Rappelons que cette option combinant allumage et déclenchement est heureusement désactivable, car la GoPro semble trop réactive !


14) l'interface tactile a des ratés, il faut parfois s'y reprendre à deux fois, on ne bénéficie pas de la même réactivité que sur un smartphone !


15) sur notre modèle de test de la Hero 6 Black en tout cas, l'Audio RAW ne donnait aucun son en niveau Faible ou Moyen. Ô joie, le défaut a été réparé sur la Hero 7.


16) Je trouve que les trappes sont toujours aussi dures à ouvrir (certes c'est pour l'étanchéité) et le cadre (The Frame) également ardu à enlever, on peut se pincer un doigt.


17) La caméra chauffe toujours un peu, voire "beaucoup" dans certains modes (4K notamment). Mais ça n'a rien d'anormal, ni d'inquiétant.


18) Dans le mode Photo, la caméra ne donne pas la main tout de suite. Oubliez le "clic-clac", ce serait plutôt le mode "ascenseur qui ne démarre pas tout de suite". Bref, en d'autres termes, il faut un certain temps (plusieurs secondes) pour que le buffer de la GoPro reprenne son souffle, particulièrement si vous paramétrez le RAW.


19) L'ergonomie est améliorée, mais GoPro a encore une marge de manoeuvre pour parler en des termes diplomatiques... Sortir des Préférences par exemple demande de mémoriser le sens depuis lequel on est entré dans les Préférences. D'autres fonctions font hésiter, je cherche la "sortie".


Au bout de 3 jours de test, je ne m'étais toujours pas habitué, la raison est que mon instinct du moindre effort me dit qu'il manque une petite croix de fermeture en haut à gauche. Pourquoi GoPro n'y a pas pensé ? Par ailleurs, certains sous-menus sont ouvertement en "cul-de-sac" (exemple : le réglage du FOV), obligeant à valider la même fonction, ou à revenir en arrière plusieurs fois. Là encore une petite croix directe de fermeture dans le coin en haut à gauche résoudrait tout.


quik
20) Enfin, la Hero6 Black enregistre les données GPS pour vous permettre de consulter la vitesse, l’itinéraire et le dénivelé. Pas mal…Mais c’est uniquement le logiciel Quik, disponible aux côtés de l'application GoPro, qui récupère toutes ces précieuses données. Hormis ce logiciel, je n'ai pas trouvé comment récupérer les données GPS.


(Test GoPro HERO 7 Black)

HERO 7 SILVER ET WHITE

silver gopro hro7

HERO 7 SILVER ET WHITE

La Hero7 Black se décline également en versions Silver (à 329 euros) et White (à 219 euros) bien moins attractives de mon point de vue même si elles conservent toutes deux l'écran 2'', l'étanchéité à moins 10 mètres sans caisson, et le contrôle vocal notamment. En revanche, elles peuvent être intéressantes comme caméra de 2e main.


GoPro a fait le choix d'une batterie intégrée, donc non-amovible et non-remplaçable. Un TRÈS gros inconvénient puisque recharger signifie que votre GoPro est immobilisée ! Une belle aberration...


  • La Silver et la White conservent la stabilisation, mais en standard seulement.
  • L'entrée Micro et la sortie micro-HDMI sont évincées.
  • Le capteur est réduit à 10 Mp.
  • Le mode SuperPhoto n'existe pas, tout comme la capture en RAW.
  • Pas de 50 / 60p en 4K
  • Pas de 100 / 120p ou de 960p non plus.
  • Pas de H.265.
  • L'écran d'état (celui qui affiche les infos) n'est pas intégré.
  • Le mode Faible luminosité automatique n'existe pas.
  • Le Ralenti est limité à 2x.
  • La diffusion en direct n'existe pas
  • Pas de TimeWarp
  • Pas de Protune
  • débit vidéo de seulement 30 Mo/s
  • La commande vocale d'allumage est aussi réservée à la Black.
  • La compatibilité avec la poignée Karma Grip tomberait.
hero white

La GoPro 7 White concède en plus une absence de 4K et 2,7K, pas de processeur GP1, pas de GPS, et un débit à 22 Mo/s au maximum en 1440p, ce qui affecte en théorie la qualité d'image. C'est pourquoi son prix descend à 219 euros.



(Test GoPro HERO 7 Black)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Voir les 2 avis d'internautes et donner le vôtre