Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Tests de caméras > Tests caméras GoPro, ActionCam (sport)

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Test GoPro Hero 11 Black

Le 11e élément

 

08 octobre 2022 par Thierry Philippon

Acheter

GoPro Hero 11 Black GoPro Hero 11 Black Creator Edition
Prix fabricant : 549 Euros Prix fabricant : 780 Euros
 

gopro hero11

GoPro lance la onzième version de sa célèbre Hero, au moment même où DJI promeut sa prometteuse Osmo Action 3 et en attendant une possible Pocket 3. Citons aussi l'insta360 One RS. Pour le moment, GoPro n'a pas intégré véritablement de fonction à 360° hormis le maintien de l'horizon que nous verrons plus loin. La marque californienne considère que sa Hero Max à 360 degrés est encore dans le coup et ne l'a donc pas renouvelée.


L'aspect du parallélépipède version 11, son look reconnaissable du premier coup, sont quasiment inchangés depuis plusieurs versions. En fait, la Hero 11 Black se base sur le design du modèle lancé il y a 3 ans (Hero8). Néanmoins, les nouveautés ou améliorations existent face aux Hero10 et Hero9 notamment, et non des moindres.


Principale d'entre elles, la cible du capteur augmente légèrement (1/1.9'' contre 1/2.3'') et le capteur répond au format 8:7, offrant divers ratios de recadrage.


GP2

La Hero11 récupère le processeur de la Hero10 (GP2 à la place de GP1), permettant, couplé au capteur "amélioré" de la Hero11, de proposer des combinatoires résolutions / fréquences telles que le 5.3K/60 ou le 4K/120p au lieu du 5K/30p ou du 4K/60p. Ce même processeur aurait aussi pour avantage d'améliorer la sensibilité, un des talons d'Achille des Hero Black.


hero11

Côté prix, la GoPro reste "chère". On acquiert la GoPro Hero11 pour 549€ (sans abonnement), ce qui représente une augmentation de 20 euros par rapport à la Hero10 et de 70 euros par rapport à la Hero9. La solution que recommande GoPro : un abonnement GoPro à 49,99 € d’un an à son service "Plus", ce qui revient à 449,98€ pour les abonnés (100€ de moins donc). Mouais... Même raisonnement pour la version Hero11 Black Creator Edition qui comprend le MediaMod, le Lightmode et le grip avec batterie Volta : 780 € pour les non-abonnés ou 659,98€ pour les abonnés.


Rappelons que l’abonnement offre l'avantage du remplacement de la caméra (le même) 2 fois/an, et jusqu'à 50% de remise (notez le "jusqu'à") sur les accessoires et fixations disponibles sur le site GoPro.com. Notez aussi une sauvegarde illimitée dans le Cloud GoPro et la possibilité d'un transfert automatique.


Cependant, tout n'est pas rose. Des frais de remplacement s'appliquent et ne sont pas totalement négligeables : jusqu'à 99€ par exemple pour une Hero10. Nous n'avons pas le prix pour une Hero11 mais ce sera certainement au moins 99 euros. De plus, il faut acheter obligatoirement sur le site GoPro (comptez des frais de livraison non-gratuits), et certains accessoires tels que chargeur, carte SD sont exclus. Enfin, l'abonnement impose un prélèvement automatique.


hero11

On notera parmi les accessoires fournis d'origine l'emballage sans plastique avec étui réutilisable. Observez que la GoPro Hero11 est compatible avec les modules médias, d’affichage, d’éclairage et d’objectif Max.


hero11 mini

Signalons aussi la sortie simultanée de la Hero11 Black Mini, presque deux fois moins grosse (38 x 52.4 x 51.2 mm) que la Hero Black, pour 450 € (349,98€ pour les abonnés). Celle-ci est dénuée de tout écran de contrôle et donc, tous les réglages s'opèrent via l'application Quik. La Black Mini évoque l'ancienne déclinaison Hero Session.


Mais passons au test de la Hero11 black !



> LIRE LA SUITE : Allure, Capteur, batterie, angles, hypersmooth

Allure, Capteur, batterie, angles, hypersmooth

hero11

Avant même d'avoir chargé ou allumé votre Hero 11 Black, GoPro multiplie les messages d'avertissement. Vous êtes convié, de façon obligatoire, à mettre à jour votre GoPro via l'application GoPro Quik. C'était déjà le cas avec la Hero10. Et une fois allumé, le message recommence. Avis à ceux qui rencontreraient des soucis dès cette phase, éliminez de votre application toute autre référence de caméra GoPro que vous auriez déjà connectée, sinon cette présence crée un conflit. Chargez aussi suffisamment votre GoPro.


hero11 hero7

LA HERO10, MÊME ALLURE ?

Côté allure et ergonomie générale, la Hero11 mesure 71,8mm (L) x 50,8mm (H) x 33,6mm (l), pèse 153 grammes au complet, et a l'allure quasi exacte d'une Hero10 ou dans une moindre mesure (coloris) d'une Hero9, l’essentiel des changements cosmétiques ayant déjà eu lieu avec la Hero9. On retrouve les deux écrans arrière (2,27''), et avant (1,4''), ce dernier servant à des vues en Selfie ou en écran de données ou rien du tout (à choisir dans les Préférences). La fréquence d’images de cet écran avant "de contrôle" a été optimisé depuis la Hero10. De plus, GoPro maintient aussi une bonne réactivité de son écran tactile arrière.


Mais elle n'est pas parfaite, parfois il faut s'y reprendre à plusieurs fois. Et le zoom sur le côté est toujours très difficile à manoeuvrer.


porte Hero11

Comme sur la Hero10 également, on retrouve la présence d'une "porte" sous le bouton Mode qui est en réalité un Microphone d’évacuation conçu pour évacuer l’eau. Il ne s’agit donc pas d'une porte / loquet à ouvrir.


hevc

 


CAPTEUR, FORMAT 8/7

 


Alors, qu'est-ce qui change entre la Hero10 et la Hero 11 ? La réponse est de trois ordres :


1) D'abord, la cible du capteur augmente légèrement (1/1.9'' contre 1/2.3''), autorisant du coup une augmentation du nombre de pixels du capteur (27 Mpx contre 24 Mpx), le capteur serait d'ailleurs de fabrication Sony. Par contre toujours pas de format 1 pouce. C'est comme si GoPro se retenait à chaque fois pour annoncer en 2023 une GoPro avec cible 1 pouce ! De plus, le capteur de la DJI Osmo Action 3 sorti en même temps, est légèrement plus grand que celui de la Hero 11 (1/1.7''). Ca ne fait pas une grosse différence mais cela prouve que GoPro est toujours "derrière".


2) Ensuite le format 8/7 fait son apparition en sus du 16:9 et du 4:3. Très tendance car proche du format Carré, le format 8/7 devrait séduire globalement tous ceux qui utilisent les réseaux sociaux dont les marketeurs. Il a peu de restrictions par rapport aux autres ratios, c'est donc un nouveau ratio à part entière.


Mais en plus, le ratio 8:7, couplé au capteur de 27 Mpx (24 Mpx effectifs en vidéo, permet d'envisager des recadrages dans d'autres ratios verticaux comme le format vertical 9:16 ou le format carré 1:1. Une liberté de manoeuvre plus grande en somme et des recadrages qui cosnervent une qualité grâce à la grande résolution vidéo (5312 x 4648 pixels) et au débit confortable (jusqu'à 120 Mbps).


3) Enfin, l'enregistrement en H.264 disparaît tout bonnement ! Tout passe par la moulinette du codec HEVC, autrement dit en H265. Une bonne simplification (c'était très tordu sur la Hero10 car le H264 pouvait se révéler indisponible). Revers de la médaille, des anciennes configurations informatiques vont être à la peine avec les exigences un peu plus grandes du H265 (sauf à passer par un Proxy). Rappelons que le H265 est un codec qui compresse davantage le signal et allège vos fichiers, pour une qualité équivalente, considéré comme supérieure au H264.


On ajoutera que l'ergonomie des Menus change aussi un peu, par exemple, les icones rondes deviennent carrées.


tigettes gopro hero11

Toutes les caractéristiques qui ont fait la force des GoPro au fil des années sont maintenues : l'étanchéité à -10 mètres sans caisson, les tiges intégrées articulées de fixation pour raccorder un accessoire, la carte micro-SD, les modes SuperPhoto et HDR, le Protune, les photos en RAW, l'Audio stéréo et RAW, ou encore les Préréglages et raccourcis d'écran personnalisés.


On retrouve aussi l'option possible du HindSight (capture de 30s de vidéo avant le début de l’enregistrement), du LiveBurst (1,5 seconde avant et après), de la Capture planifiée et de la Durée d'enregistrement pour se fixer une limite de temps (1 minute, 5 minutes, 30 minutes...).


Enfin, les accessoires des Hero9 et 10 conviennent à la Hero11. Si cela n'avait pas été le cas, cela se serait traduit par une levée de boucliers. La sagesse l'a donc emporté.


batterie Enduro Hero11

BATTERIE, AUTONOMIE

De nouveau, GoPro améliore sa batterie avec la batterie Enduro reconnaissable à son liséré blanc. Elle est qualifiée de nouvelle, mais elle était déjà proposée à titre de mise à niveau du firmware dès la Hero10. GoPro précise qu'elle est "bien plus performante". En réalité, Enduro comme son nom l'indique un peu, est moins sensible aux conditions météo, même quand il faut assez chaud ou assez froid.


Le fabricant annonce une autonomie moyenne qui augmente de 38% en 4K120, dans des conditions de température clémente. Par -10 degrés, la nouvelle batterie Enduro tiendrait 56 minutes en 5.3K/60.


L'autonomie gagnerait en 4K60 pour s'élever à 76 minutes et surtout, 115 minutes en 1080/30p.


J'ai vérifié en 1080p, je suis arrivé effectivement à environ 114 minutes, soit l'indication donnée par GoPro qui est exacte. C'est d'autant plus méritoire que l'on parle là d'enregistrement continu qui consomme plus que la position Standby. Bref, près de 2 heures en 1080/30p/24p, ça commence à être confortable pour ceux - nombreux - qui filment encore en 1080p comme les adeptes de la plongée sous-marine désireux d'une longue autonomie sous l'eau. Dans le format le plus vorace (4K120p), on se contente de 50 minutes, ce qui n'est déjà pas mal.


Par ailleurs un souci présent sur la Hero10 diminue en intensité : on avait par exemple observé qu'en 5.3K/30p, la caméra s'était arrêtée d'elle-même au bout de 33 minutes. Elle s'arrête toujours, mais un peu plus tard. En progrès donc !


Bref, en conclusion, on a une batterie qui fait enfin mieux mais le risque est trop grand de tomber en rade avec une seule batterie. Aussi l'achat d'une 2e batterie est indispensable de mon point de vue. Et la désactivation de paramètres gourmands (comme le GPS) est fortement recommandée.


autonomie batterie Hero11

Notez aussi que les batteries des Hero9 et 10 sont compatibles avec la 11 et vice versa. Remarquez aussi qu'un mode « Batterie étendue » a été ajouté sur la Hero 10 Black lors d’une mise à jour en novembre 2021. Ce mode limite tout simplement la caméra à des définitions et des fréquences d’images moyennes pour préserver l’autonomie de la GoPro. Étrangement, le mode « Trépied/Plan fixe » n’est plus de la partie.


Attention au GPS ou à la connexion sans fil, très gourmandes. Si vous n'en avez pas besoin, désactivez-les. On peut désactiver l'écran avant, ce qui fait gagner un peu d'autonomie. À l'inverse, utilisez le mode Quik Capture qui est la meilleur moyen d'économiser de la batterie.


On retrouve un astucieux principe déjà en vigueur sur la Hero10 : l'autonomie restante tient compte de la consommation du couple résolution / fréquence / HyperSmooth. Ainsi une batterie qui semblerait proche de la fin en 5,3K / 60p pourra en réalité poursuivre l'enregistrement dans des formats moins gourmands comme le 4K/30p, 2,7K, ou le 1080p.


Au pire, la caméra peut chauffer, particulièrement en 4K/120p et / ou si vous utilisez la fonction Boost de l’HyperSmooth.


Point chagrin, j'ai constaté le même défaut sur la Hero11 que sur la Hero10 : si l'on extraie la porte de la trappe sur le côté, la batterie peut accuser du jeu, et provoquer la non-alimentation provisoire de la GoPro. Enlever la trappe est un geste pas si rare, la porte est d'ailleurs conçue à cet effet, soit pour rendre plus facile le raccordement USB-C, soit pour insérer la GoPro dans le Medias Module (en option).


dual chargeur enduro
À signaler l'existence d'un double chargeur GoPro qui accepte 2 batteries Enduro ou classiques. Il vaut 60 euros et reste compatible avec les Hero 9, Hero 10 et à présent Hero11.
autonomie prolongée
hero11

Notez que l'autonomie peut être prolongée "facilement" en adoptant le mode du même nom (Autonomie prolongée") dans le Menu plutôt qu'en choisissant le mode "Plus haute qualité". Dans ce cas, GoPro vous limitera à des résolutions et fréquences moyennes pour économiser votre batterie. Magnanime, il vous le rappellera à chaque instant pour que vous ne l'oubliez pas !


angles hero11

LES ANGLES DE LA GOPRO (POV)

Sur la Hero11, on bénéficie de 5 "POV" (Point de Vue), autrement dit 5 angles : Hyperview (12mm), SuperView (16mm), Large (16-34mm), Linéaire (19-39mm, mon angle de prédilection), Linéaire avec maintien de l'horizon (pas mal aussi) et une variante, Linéaire avec verrouillage de l'horizon.


Le maintien de l'horizon corrige de lui-même un horizon penché, ce qui évite de donner le mal de mer quand un skieur se filme par exemple. Le maintien de l’horizon en 30p en Linéaire peut s'effectuer à... 360° comme sur la Hero Max. C'est vraiment destiné à des mouvements sportifs spécifiques mais pourquoi pas. Si l'on passe en 60p, le maintien de l'horizon sa été augmenté à 45° au lieu de 27° en 4K60, 2.7K120 et 1080p120.


Semi-surprise, l'angle Étroit (27mm) a (quasiment) disparu, car il correspondait à un léger zoom qui existe par ailleurs. On ne le trouve que dans le mode "Looping vidéo" et seulement en 1080p. GoPro a préféré mettre à profit son nouveau capteur et ajouter un angle contestable (Hyperview, équivalent 12mm !) qui peut servir les vidéos d'agences immobilières. Ce type d'angle immersif est aussi très prisé des bikers, et des skieurs mais il est à utiliser avec précaution étant donné la déformation qui en résulte. Les angles Hyperview et Superview sont même à proscrire en cas de Vlog pour la même raison : il déforment beaucoup trop le visage et les bords de l'image.


Reconnaissons qu'aucune autre caméra ne permet un tel choix (notamment DJI). L'angle qui est choisi se répercute sur les 2 écrans, sans les différencier.


hyperview

HyperView (12mm)


 


superview

SuperView (16mm)


 


large

Large (16-34mm)


 


Linéaire

Linéaire (19-39mm)


 


ZOOM NUMÉRIQUE

Comme sur la Hero10, le zoom numérique de la Hero11 reste exploitable, un gros progrès. Vous pouvez consulter nos fichiers-tests pour vous en convaincre. Cela vient compenser partiellement l'absence de zoom optique de la Hero. Seule condition : avoir une bonne luminosité.


sans zoom hero11

sans zoom x1 (en Large)


 


avec zoom

avec zoom numérique x1,4 (en Large)


 


hyperfocale hero11 black

GoPro propose toujours des vues en hyperfocale, autrement dit nettes aussi bien au premier plan qu'à l'infini. C'est très bien pour ne pas s'encombrer de problèmes de mise au point. Revers de la médaille, on ne bénéficie jamais d'un rendu "photo" avec flou de profondeur de champ. dispositif plus "cinéma", même en mode selfie, ce qui serait pourtant justifié et serait (de mon point de vue) bien plus beau, d'autant que le capteur est légèrement plus grand (1/1.9'' contre 1/2.3'' auparavant).


La Pocket2 de DJI entre autres a fait ce choix et offre cette possibilité de jouer avec la PDC. Doté d'un Autofocus, la Pocket2 se focalise parfaitement sur le visage, laissant l'arrière-plan dans le flou.


Enfin, côté macro, la GoPro est toujours limitée à environ 25 à 30 cm alors que par comparaison, la Pocket 2 de DJI parvient à faire le point sur un visage très rapproché Consolons-nous : c'est pire avec la One R et son capteur 1 pouce (distance minimale = environ 60 cm) !


autoboost

STABILISATION HYPERSMOOTH

La stabilisation vidéo fait toujours merveille, au prix d'un léger recadrage qui se voit peu dès qu'on est en mouvement. C'est l'Hypersmooth, disponible jusqu'en 5,3K/60 (auparavant 5K30), 4K/120 et 2,7K/120. Elle passe en version améliorée HyperSmooth 5.0 mais les algorithmes passés étaient déjà probants. En fait, l'amélioration joue surtout sur e fait que l’HyperSmooth fonctionne à des résolutions et des fréquences plus élevées, sans les restrictions qu'on connaissait auparavant.


L'hypersmooth s'est débarrassé de ses niveaux "Élevé, Standard..." qui changeait en fonction de l'angle de vue, compliquant son utilisation. Par exemple, l'Hypersmooth fonctionne en 5K/60 sur la Hero11 au lieu de 5K/30 sur la Hero10.


En pratique, on note aussi certains changements de modes :


Dans l'usage le plus courant, vous pouvez simplement activer l'Hypersmooth (position par défaut) au prix d'un léger recadrage, ou le désactiver. De nuit, parfois ça vaut mieux et ça évite au passage tout recadrage.


Pour un usage plus pointu, la Hero11 différencie désormais la fonction Boost et AutoBoost. Le Boost va, comme son nom l'indique, renforcer la stabilisation au prix d'un cadrage plus étroit (l'équivalent de l'angle Etroit, disparu sur cette Hero11).


Alors que la fonction AutoBoost, elle, permet à la stabilisation vidéo de s'adapter en fonction de votre vitesse et de vos mouvements. De plus, la fonction de verrouillage de l’horizon est désormais intégré à l'HyperSmooth 5.0. Même si la caméra pivote à 360°, l'horizon peut rester stable. C'est assez spectaculaire !


hypersmooth active

Hypersmooth activé en large


 


boost hypersmooth

Hypersmooth en Boost en large (l'angle se resserre)


 


hero11 5,3K
5.3K

Le fabricant maintient bien évidemment l'augmentation des fréquences constatées déjà sur la Hero10. Il n'ajoute aucune autre nouvelle résolution / fréquence (c'est difficile et pas forcément utile cela dit). Ainsi comme sa prédécesseuse, la Hero11 propose du 5.3K60, du 4K120, et du 2.7K240 là où la Hero9 et prédécesseurs se limitaient à des fréquences réduites de moitié (le 4K butait à 60fps, etc.). Le ralenti x2, x4 et même x8 (en 2.7K) est de grande qualité. Pour rappel, dès la Hero10, GoPro annonçait des résolutions vidéo partout supérieures.


Notez qu'en 5.3K, la caméra peut s'arrêter d'elle-même. Il faudra laisser refroidir la GoPro.


Gopro hero11

GoPro a l'habitude de moins communiquer sur la réactivité de sa GoPro. C'est dommage car celle-ci est pourtant visible, qu'il s'agisse de la vitesse d'affichage après mise en route, du passage d'un écran à un autre, ou de la réactivité tactile...


De même, dans le mode Quik Capture, qui permet d'allumer et lancer l'enregistrement en même temps en appuyant simplement sur l'obturateur, on gagne du temps. Du coup, la caméra commence directement à enregistrer à partir de la position éteinte, à une vitesse remarquable (pas plus de 2 secondes). De quoi ne pas louper votre chat excité qui s'apprête à bondir sur une proie imaginaire... ! Et pour arrêter ET éteindre, même chose, on appuie simplement sur le bouton Obturateur. très pratique.



(Test GoPro Hero 11 Black)

Débit, Réglages, Sensibilité, Transfert

débit

 


DÉBIT, RÉGLAGES, EXPO

Notez qu'il existe (c'est en vigueur depuis les précédentes Hero) un réglage Protune du débit distinct du 10 bits : il fonctionne très bien sur Standard et correspond à un usage classique. Il s'agit d'un débit à 60 Mbps, un débit raisonnable. Vous pouvez (c'est préférable) aussi choisir de pousser le débit sur Élevé en 5.3K et 4K à 120p notamment : le débit atteindra dans ce cas les 100 Mbps. La bascule doit valoir le coup car vos poids de fichiers vont grimper de 50% environ. Si la scène à filmer n'est pas très mouvante, en soi le débit Standard suffit, mais préférez quand même le débit Élevé et n'en bougez plus. C'est assez compliqué comme cela d'obtenir une bonne image..;


Gopro hero10
La GoPro est aussi capable de faire varier l'exposition, soit en ayant recours à la compensation d'exposition disponible dans le Menu de chaque résolution. Soit en utilisant le Posemètre par appui (très) prolongé sur l'écran tactile qui fait s'afficher une zone entre crochets. Cette solution est appréciable car on peut déplacer les crochets sur n'importe quelle zone du cadre. L'écran avant pour vlog n'étant pas tactile, ce n'est pas possibles.
posemètre
La Hero11 a tendance à surexposer légèrement. Aussi, on se méfiera d'un ciel nuageux, et un peu voilé par exemple. La Hero11 aura tendance à éclaircir le reste de l'image, surexposant le ciel lorsque la Hero7, au réglage d'expo différent, se contentera de laisser toute l'image obscurcie.
hero10 verrouillage expo
Là encore la compensation d'exposition ou le réglage direct de l'expo sur écran sera la solution, d'autant que si on souhaite éviter des variations de la luminosité, on peut verrouiller l'expo (en appuyant de façon continue, un message confirme le verrouillage).
hero11

Les ralentis sont toujours de grande qualité (voir nos fichiers-test), surtout à 100 / 120p. Toutefois on peut aller jusqu'à un ralenti 8X en 2,7K tout en conservant une certaine qualité (ou 1080p, moins intéressant). GoPro a maintenu son raccourci direct depuis l'écran principal qui est bien pratique. Seul reproche, l'échelle verticale des vitesses est parfois difficile à manoeuvrer, il faut s'y reprendre à plusieurs fois.


Pour les vues en accéléré, on retrouve le fabuleux TimeWarp valable dans toutes les résolutions et capable d'aller jusqu'à une vitesse x30. Il peut alterner au cours d'une même prise de vues vitesse accéléré et vitesse de base réelle.


facile hero11

La Hero 11 distingue des Commandes "Facile" des Commandes "Pro". Le paramètre Facile précharge des paramètres prêt-à-l'emploi jouant sur une simplification des captures de vidéos ou de photos, alors que le paramètre Pro laisse toute latitude à l’utilisateur d'exploiter les facultés de la Hero11 à fond.


hero11 iso

SENSIBILITÉ

À moins d'opter pour le mode Iso Auto, ce que je ne vous conseille pas, on peut choisir dans la section Protune une sensibilité donnée, ou une plage de sensibilité en optant dans ce cas pour des valeurs d'Iso Mini et Maxi. Ce qui peut engendrer d'éventuelles étourderies.


Autre point souvent négligé, chaque résolution précalibrée en réglage usine ("Standard", etc.) aura son propre réglage d'Iso.


iso auto

Iso Auto, le rendu en sous-bois est comme "délavé" car le Gain est trop boosté


 


iso 200

Iso 200, le rendu est plus naturel.


 


La sensibilité, ce ne sont pas seulement les images nocturnes, mais des images prises à l'aube ou au crépuscule, voire dans des endroits complexes tels un sous-bois. Souvent, la GoPro débloque, booste le gain, ou l'obturation, et vous donne une bouillie. Les ambassadeurs GoPro s'abstiennent très souvent de le dire, voire s'interdisent de filmer dans ces conditions qui sont pourtant éloquentes !


Alors qu'en est-il de la Hero11 ? Évitez absolument l'Iso Auto. En foret, vous pouvez "monter" à Iso 200 qui procure des résultats satisfaisants ou paramétrer une valeur mini à 200 Iso et maxi à 400 Iso sans jamais dépasser cette valeur.


De extérieur nuit ou en intérieur sombre, fixez une valeur maxi à 800 iso si vous ne pouvez vraiment pas faire autrement, mais là aussi, bannissez l'Iso Auto. La cible est légèrement plus "grande" mais le gain qualitatif a des limites. Pour compenser, GoPro exploite deux technologies : le réducteur de bruit (3DNR), et le LTM (Mappage tonal local), tous deux mieux aidés par le nouveau processeur GP2.


On espérait un capteur 1 pouce à la manière d'une Insta360 One R, comme certaines rumeurs l'avaient prédit. Ce sera sans doute pour la Hero 12 ? :)


iso auto

Iso Auto


 


iso 800

Iso 800


 


iso 400

Iso 400


 


Ci-dessous comparaison Hero 7 et Hero 11 à 400 iso et 800 iso. La Hero11 est sensiblement plus claire sans dégrader l'image.
hero7 hero11

Hero7 Iso 400


 


Hero11 iso 400


 


hero7 iso 800

Hero7 Iso 800


 


Hero11 Iso 800


 


Hero10

On retrouve la lentille de protection amovible de conception hydrophobe déjà en vigueur sur la Hero10. Ce système évite d'avoir des gouttes d'eau qui se forment sur l'objectif.


(*) en tirant bien fort et en pivotant !


transfret filaire wifi Hero10

TRANSFERT, DIFFUSION

Depuis la Hero10, le transfert et la diffusion s'était bien améliorée, la Hero11 reprend le flambeau, à savoir :


-Transfert illimité dans le Cloud (sur abonnement), mais aussi transfert sans fil ou filaire. En effet, le transfert Wi-Fi et même par câble USB-C est possible, moyennant la liaison d'un câble USB-C vers USB-C ou avec adaptateur Lightning vers USB-C. Pour rappel, il n'existe pas de sortie HDMI d'origine sauf si on ajoute le module Medias qui comporte une mini-HDMI.


-Le transfert du contenu est plus rapide grâce à la puce GP2. Je confirme.


-Le transfert s'est aussi amélioré sur la Hero 11 car il peut être couplé à un montage automatique avec choix de musique et de transitions par les algorithmes ! Ca reste sommaire mais exploitable pour ceux qui n'ont pas le temps ou les moyens de monter.


hero live Heor9

-Diffusion en direct en 1080p en bénéficiant de la stabilisation vidéo HyperSmooth 5.0 (nouveauté depuis la Hero10). Néanmoins la diffusion en direct reste tributaire de certaines conditions propres à chaque réseau social : ainsi sur YouTube, il est nécessaire de détenir plus de 1000 abonnés sur son compte. Vous pouvez lire notre article complet réalisé sur la Hero9, car le principe général ne change guère.



(Test GoPro Hero 11 Black)

Mode Photo, Profils, Audio

photo

Résolution 5568 x 4872 (27 Mpx) en mode SuperPhoto


 


 


MODE PHOTO

 


Relégué à un rang annexe, compte tenu des grosses performances vidéo, le mode Photo de la Hero reste un mode tout à fait digne d'intérêt dont l'attractivité est même un peu relancée par l'augmentation de la puissance du capteur permettant de recadrer avec moins de perte.


L'augmentation du capteur et de la résolution photo n'apporte rien en soi, sinon des possibilités éventuelles de recadrage un peu plus poussées. Notez que GoPro ne cesse d'augmenter la résolution de son capteur : 20Mpx sur la Hero9, 25Mpx sur la Hero10, 27 Mpx sur la Hero11.


La GoPro peut toutefois difficilement lutter contre les excellents capteurs photo des smartphones. Et par ailleurs, la Hero11 n'offre pas de choix de ratio ni de résolution différent(e), le format "8:7" est obligatoire en 27 Mpx. Mais sa petite taille présente l'avantage de pouvoir être placée ou fixée, dans des endroits bien plus inaccessibles qu'un mobile.


Le mode "Photo" de la Hero11 s'enrichit de modes très spécifiques jouant sur le time-lapse (accéléré) comme la traînée d'étoiles ou le mode light painting qui laisse des traînées lorsqu'on filme des phares de véhicules.


quik

application Quik


 


quik capture
Par ailleurs, on peut faire une capture photo dans l'application Quik compatible Android / iOS à partir d'une vidéo, quelle que soit sa résolution d'origine, option que les smartphones n'ont pas toujours. Au mieux, la capture est en 5,3K (5312 x 2988). Preuve : l'image ci-dessus réalisée dans ces conditions.
Hero11 photo

Résolution 5568 x 4872 (27 Mpx) en mode SuperPhoto


 


Vous pouvez obtenir des vues en JPEG ou en RAW 12-bits (.GPR) de 27 mégapixels, soit une résolution de 5568 x 4176 pixels, selon 2 angles différents (Large, Linéaire) au lieu de 3 sur la Hero10. Attention, le RAW n'offre que l'angle Large.


Le mode Photo se compose du mode Photo de base, du mode Rafale et du mode Photo de nuit, assez probant. Par ailleurs, par défaut, c'est le mode SuperPhoto, sorte d'automatisme intégral, qui est proposé, et les résultats sont tout à fait probants. Le mode Superphoto est un mode dit "intelligent" car il choisit à votre place la meilleure option parmi 4 options (dont le HDR). 


La bascule est toujours aussi aisée vers le mode Photo via le bouton Mode ou mieux, via la commande vocale "GoPro mode Photo". On retrouve la Vue unique, Rafale, Liveburst, Photo de nuit, Photo de nuit en Accéléré. Il bénéficie aussi du zoom x1,4 ou x2. Attention, on ne peut pas passer du mode Rafale au mode Photo simple avec la reconnaissance vocale (alors qu'on peut passer du mode Photo au mode Vidéo !). Il faut forcément agir physiquement sur le bouton.


couleurs naturelles gopro

PROFILS

 


GoPro a aussi maintenu ses Profils Couleurs : depuis la Hero10, on bénéficie du mode Couleurs Naturelles aux couleurs saturées, très proche du Profil Couleurs Éclatantes, avec lequel il est parfois difficile de faire une différence. Enfin, le mode Plat (Flat) destiné à être ajusté en post-production (toutefois ce n'est pas un s-log.).


Les Couleurs Naturelles est le Profil le plus intéressant à mon goût, procurant une image beaucoup plus fidèle sans être saturée. On pourra modifier sa netteté si besoin en jouant sur le paramètre Netteté (valable pour les 3 types de Couleurs). Par défaut, il est sur Moyen et cela convient très bien à la plupart des situations.


Hero11

Couleurs Éclatantes


 


Hero11

Couleurs Naturelles


 


couleurs neutres

Couleurs Neutres


 


hero10
La Hero11 offre la faculté d'enregistrer un signal 10-bits en lieu et place du signal 8 bits. Pour rappel, le 10-bits offre plus de latitude théorique en post-production. GoPro parle de "milliards de couleurs". Certes... Mais dans la mesure où on ne passe pas en 4:2:2 et où l'on reste en 4:2:0 même en 10-bits, l'intérêt diminue un peu. Je vois plutôt deux inconvénients : la nécessité d'avoir une carte capable d'encaisser le 10 bits (sinon l'enregistrement ne va pas au-delà d'un message d'avertissement), et une légère augmentation de la taille des fichiers ! Malgré tout, pour un étalonnage poussé, il est vrai que le 10-bits va vous offrir plus de latitude. C'est vous qui voyez !
audio Raw

 


AUDIO

 


Passons à l'audio. La GoPro enregistre avec une capsule audio située au-dessus qu'il faudra veiller à ne jamais masquer. Il n'y a pas de prise Micro (sauf avec le Module Medias).


Le niveau sonore est toujours un peu plus faible à mon goût que sur une ancienne Hero7, comme si l'amplificateur ne jouait pas pleinement son rôle. J'ai fait ce constat que l'antivent soit activé ou pas.


Un bon point : le son n'est plus poussif au démarrage comme il l'était encore sur la Hero7. C'était déjà corrigé sur les Hero9 et 10. Je vous recommande aussi de ne pas laisser l'antivent sur Ato car cela occasionne de possibles "vagues" audio pendant l'enregistrement selon l'intensité du vent, même si ce dernier est faible.


Pour la Hero 11, il vous reste aussi l'option d'activer l'Audio RAW (Élevé, Moyen, Faible, Non) qui permet ainsi de bénéficier d'un signal audio brut traitable en post-production (rehaussement du Gain audio par exemple). Hormis cela, vous n'entendrez guère de différence avec et sans audio RAW.


module micro
module mdias

La meilleure solution reste le module Medias ci-dessus, précédemment testé avec la Hero8 qui est le mieux conçu pour une bonne prise de son, car il comporte un micro directionnel dédié et un port micro 3,5mm.


D'après GoPro, la protection amovible en mousse élimine le bruit du vent jusqu’à 32 km/h.


Il comporte aussi une sortie HDMI pour la lecture sur un moniteur externe et deux supports pour accessoires permettant de fixer éclairage, ou un écran LCD.


Attention, le module n'est pas étanche. Il coûte 89,99€.


hero11 commandes vocales

Le Contrôle de la voix par la caméra s'est apparemment amélioré au sens où il est fiable mais il est difficile de dire si c'est la reconnaissance vocale qui est plus fine ou si le processeur est plus rapide. Par ailleurs, on semble observer (à confirmer à l'usage) moins de déclenchements intempestifs quand la caméra croit reconnaître une commande.


La Hero11 reconnaît aisément "GoPro Éteindre", "GoPro Enregistrer vidéo", "GoPro Arrêter vidéo" "GoPro mode vidéo" ou encore "GoPro, prendre Photo" et GoPro mode Rafale. Au total, 14 commandes...


MAIS la caméra fait toujours l'impasse :


-sur la commande "GoPro Allumer" alors que cette commande figure parmi la liste des commandes en français (pas en anglais) et que c'est une possibilité qui existait sur la Hero7. Cela m'a beaucoup intrigué. Renseignement pris, l'agence de presse française de GoPro a fourni une explication crédible : cette commande maintiendrait le micro en activité même caméra éteinte, ce qui réduirait l'autonomie de la caméra. Est-ce pour cette raison que la Hero7, qui disposait de cette commande, épuisait facilement sa batterie ? Ce n'est pas exclu. Par ailleurs, et peut-être surtout, ce dispositif n'était pas sans poser des problèmes de confidentialité : une caméra éteinte.


-moisn explicable (explications en cours de demande) : quand on choisit le mode Rafale (à la voix), on ne peut pas prendre ensuite de mode Photo sans rafale, le mode est bloqué sur Rafale. Le pire est qu'on peut passer en mode Vidéo ou Éteindre mais pas basculer vers le mode Photo "simple" ! Bien sûr, on peut modifier physiquement en pressant le bouton mais cela pose une difficulté à tous ceux qui fixent leur GoPro à un endroit inatteignable.


Bref, la reconnaissance à la voix est toujours soumise à "restrictions" en cas de fixation de la GoPro sur un support que la main ne peut atteindre facilement. Dommage.



(Test GoPro Hero 11 Black)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email
(Votre email ne sera pas affiché)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide