Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Tests de caméras > Tests de caméras prosumer / pro

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Sony HXR-NX70E

La petite pro en NXCAM

 

14 septembre 2011 par Thierry Philippon - Mis à jour le 20 septembre 2011

 

Sony HXR-NX70
Avec le HXR-NX70, Sony suit un peu la stratégie de Canon ou Panasonic : le fabricant cherche visiblement à occuper tous les segments de prix, ici autour de 3000 euros HT. Tant mieux pour l'utilisateur qui est assuré d'avoir toujours un modèle correspondant plus ou moins à son budget. Le HXR-NX70 se présente à la fois comme un successeur du lointain HVR-A1E sorti en 2005 (équivalent pro du HDR-HC1), une amélioration du HXR-MC50 (modèle dépourvu de bague et d'XLR) et comme une déclinaison professionnelle en NXCAM (*) du modèle grand-public HDR-CX700VE, un des camescopes amateurs les plus discutés depuis sa sortie, en avril 2011.
NX70 tropicalisé

Le HXR-NX70 partage avec le CX700 la même mémoire embarquée de 96 Go et le logement pour carte mémoire SD ou MS. On retrouve le même capteur CMOS Exmor 1/2,88'', la même optique série G 10x de diamètre 37 mm (équivalente à un 26,3-263 mm), et le même stabilisateur optique capable de réaliser des travellings coulés en marchant. On récupère aussi les mêmes modes d'enregistrement HD dont le Progressif 1080 / 50p à 28 Mbit/s ainsi que le 25p et le 50i, ou encore le MPEG-2 SD. Il convient d'ajouter une spécificité au HXR-NX70 : la faculté, par upgrade du firmware du HXR-NX70, de disposer également du mode 720 / 50p (non testé).


Du côté des fonctionnalités plus mineures et des paramétrages du menu, on retrouve de nombreuses autres petites ressemblances sur lesquelles nous ne nous attarderons pas. On pourra se référer au test complet du CX700 le cas échéant. Signalons juste que le modèle pro, comme grand-public, intègre une géolocalisation (GPS) et permet de réaliser une copie directe sur disque dur externe, sans PC, moyennant le câble adaptateur USB Sony VMC-UAM1 qui est ici fourni. Cette faculté, déjà rencontrée sur de nombreux camescopes grands-publics Sony, s'avère bien pratique pour décharger et/ou sauvegarder la mémoire interne du camescope.


HXR-NX70

Tout le reste n'est que différences et c'est bien sûr ce qui nous intéresse ici. Toutefois, le but n'est pas d'opposer le modèle amateur et pro ni de dresser une comparaison en vue de se déterminer pour un achat. En effet, il est assez improbable qu'un acheteur puisse hésiter entre deux modèles dont l'un vaut 2,5x le prix de l'autre (1400 contre 3600 euros), et qui ne répondent pas aux mêmes usages. En revanche, sur une base déjà solide de HDR-CX700, il me semble intéressant d'apprécier comment se positionne ce modèle pro, en regard de la concurrence qui a pour noms Canon XF100 (davantage que le XA10) et le nouveau Panasonic AG-AC130 (sortie prévue : novembre 2011) essentiellement. A noter la garantie incluse Prime support du NX70 (échange de matériel en cas de panne, etc.), argument toutefois plus commercial que réel, l'échange nécessitant un délai d'un semaine en général.


(*) Rappelons que le NXCAM, sorti fin 2009, n'est autre que la déclinaison professionnelle de l'AVCHD grand-public. Il n'existe pas de différence marquée avec ce dernier.


L'un des atouts du NX70 auquel un pro sera sans doute sensible est sa résistance accrue à la pluie ou à l'humidité tropicale ainsi qu'à la poussière, ce qui en fait un modèle "tropicalisé". Sa qualité d'étanchéité est donnée pour un indice IPX4 pour l'eau (attention le HXR-NX70 n'est pas étanche...) et IP5X pour l'air. On pourra se référer à ce schéma pour mieux situer le HXR-NX70. A ce sujet, visionnez donc la vidéo ci-dessus qui en dit long. Mais l'étanchéité n'est pas totale puisque le boîtier XLR (et donc la poignée auquel il est relié), n'est, lui, pas étanche, attention, tout comme le micro fourni ECM-XM1.



> LIRE LA SUITE : Le test du NX70

Le test du NX70

 


Ce qui frappe quand on voit le HXR-NX70 pour la première fois, c'est le large viseur très confortable muni d'un grand oeilleton. Sa qualité se vérifie à l'usage (1,1 cm, 1.226.880 pixels) d'autant qu'il est bien sûr relevable (à comparer avec le modeste viseur 0,61 pouces de 260 Kp du XF100).
viseur NX70
On remarque aussi la poignée amovible - ce n'est pas le propre de la poignée du XF100 - au bout de laquelle vient se greffer un boîtier XLR sur lequel on connecte le micro directionnel monophonique Sony ECM-XM1 (fourni). On peut d'ailleurs relier un 2e micro puisqu'il y a 2 connecteurs XLR. Le fait que la poignée-XLR soit amovible est pratique pour rester plus discret par exemple lors de tournages sensibles (même si la vraie discrétion est aujourd'hui dévolue à l'appareil photo qui filme).
batterie NX70

Le camescope donne une impression réelle de solidité - les trappes à connectique sont bien protégées pour rester conformes à l'indice IPX4, à l'image de la trappe batterie, véritable trappe de coffre-fort ! Cette trappe batterie complètement calfeutrée s'explique par la nécessité d'une étanchéité parfaite pour rester conforme au cahier des charges du produit; on peut d'ailleurs observer le joint interne qui entoure la trappe. On peut y glisser une NP-FV100 à l'autonomie plus confortable que la NP-FV70 fournie. La trappe carte mémoire est également calfeutrée, aussi en cas de projections d'eau, ne pas oublier de fermer le loquet arrière !


Même avec le boîtier XLR et le micro, le camescope reste assez léger (1,3 Kg au complet avec une batterie NP-FV70), soit le même poids que le XF100, alors que l'AG-AC130 est bien plus lourd (2,3 kg). On peut assurer une meilleure stabilité avec une batterie NP-FV100.


HXR-NX70 écran

L'écran du HXR-NX70 est assez similaire à la concurrence : il s'agit d'un 3,5 pouces de 921 Kp (plus grand donc que celui du CX700). Mais il a deux défauts. D'une part, en plein soleil, il est difficile à exploiter, même en réglant sa luminosité, aussi ne pas hésiter à solliciter l'excellent viseur. D'autre part, il faut parfois vérifier qu'il conserve une orientation parfaite, c'est-à-dire perpendiculaire à 90° au corps du camescope car il y a un petit "jeu" vertical qui peut avoir une incidence indirecte sur l'horizontalité du cadre. J'ai déjà rencontré ce phénomène en grand-public chez Sony et j'ai déjà penché des plans pour cette même raison ! A noter qu'écran et viseur ne peuvent malheureusement pas fonctionner de concert. Pourtant, certains modèles, même à 800 euros, en sont capables (Canon HFM41).


objectif NX70

Côté objectif, celui-ci s'élargit au profit d'un très remarquable équivalent 28 mm en vidéo. On ne déplore aucun flou sur les bords ni aberration marquée, l'objectif est vraiment "propre". En contrepartie, rançon de cet angle de champ, le ratio du zoom est limité à 10x. Sony propose un zoom étendu 14x ... Le principe est que lorsque le stabilisateur est placé en mode "Activé", il n'utilise pas la totalité des pixels du capteur. Du coup, une extension du zoom est possible sans perte de définition probante. Ce dispositif ne fonctionne qu'en mode Activé : si l'on désactive le stabilisateur ou si on le place en position Standard, le zoom se cantonne à une amplitude 10x.


On dispose d'un gros pare-soleil avec volet obturateur manuel. Il se visse assez facilement.


NX70 stabilisateur
Scène à télécharger (.MTS) avec effet de stabilisation en mode "Activé"

Le stabilisateur en mode "Activé" est toujours aussi spectaculaire (voir ci-dessus). Il l'est d'autant plus associé au grand-angulaire, cette combinatoire procure en effet une sensation accrue de mouvement coulé. Toutefois, l'angle de champ est très légèrement moins généreux lorsque le stabilisateur est en mode Activé.


HXR-NX70 zoom

Certains regretteront sans doute le zoom limité à 10x du HXR-NX70 (Canon ne fait pas mieux mais Panasonic propose un 22x avec son AG-AC130 !), même s'il est - selon le paramétrage du stabilisateur - extensible à 14x. Mais surtout c'est la commande de zoom qui focalise tous les reproches : Sony l'a privée du zooming lent (!), un usage pourtant assez courant en pro, par exemple pour effectuer un resserrement sur un visage lors d'une interview. Pire : la commande manque tellement de souplesse qu'on hésite au démarrage et qu'il est bien difficile d'éviter une légère saccade. Il faut savoir qu'un camescope grand-public à 600 euros fait du zooming lent ! Bref, l'ingénieur qui a conçu cette commande avait la tête ailleurs ce jour-là ! :-) Du coup, je vous recommande le report de zoom sur écran (quoique non ajustable), au moins il est régulier. Pas de report sur la poignée (ni de 2e commande d'enregistrement d'ailleurs !), dommage. Par contre, l'effet coup de poing est possible, le zoom rapide étant parfaitement conforme à ce qu'on attend d'un modèle pro. Seul espoir possible, une mise à jour hardware du firmware qu'un site américain croit possible début 2012... L'espoir fait vivre.


Le capteur Exmor produit une image qui n'est pas exceptionnelle, certains la trouveront moins "définie" que celle d'un banal Panasonic HDC-SD900, mais elle est bien piquée et sans dominante marquée, ce qui contraste avec la colorimétrie parfois un peu faussée des modèles grand-publics. De plus, le moirage est très très discret, un bon point. Les vues au grand-angle sont remarquables, c'est au télé qu'elles sont finalement moins probantes, peut-être en raison de l'ouverture moyenne (f/3,4). Globalement, on a l'impression d'une meilleure qualité par rapport au CX700 bien que techniquement parlant, les données chiffrées soient les mêmes. Peut-être pas les composants ? En tout cas, la balance des blancs est sans reproche particulier mais si elle ne vous convient pas, il est possible d'ajuster sa température par palier.


Côté moins, on surexpose facilement en Auto, mais le paramètre est ajustable avec un bouton Iris bien accessible. Il faut noter que le capteur 1/2,8'' 6,65 Mp du Sony affiche une quantité de pixels supérieure au 1/3 2,37 Mp du XF100.


A noter enfin l'existence de 3 touches "Mon bouton" qui sur écran, permettent de personnaliser un réglage auquel on tient. Indispensable...


HXR-NX70
Scène à télécharger (.MTS) en 1080 / 50p avec effet de zoom

Deux modes Progressifs côtoient le classique mode 50i du HXR-NX70 : un mode 25p proposé aux débits 24 Mbits/s ou 17 Mbits/s et surtout un mode 50p à 28 Mbits/s que nous avons abondamment sollicité. On dispose néanmoins du classique mode 50i qui est le seul à fonctionner selon 4 débits (24, 17, 9 ou 5 Mbits/s). Pas de 24p.


Le Progressif présente un avantage en cas d'arrêt sur image ou de traitement des images au Ralenti sur des sujets en mouvements. En revanche, le 25p est à considérer comme un mode "simili-progressif", encapsulé dans un signal entrelacé pour assurer la compatibilité avec les systèmes de montage les plus courants.


Nous avons testé abondamment ce mode 50p, qui s'avère assez probant.


HXR-NX70
Scène à télécharger (.MTS) en 1080 / 50p en mode stabilisateur Activé.

L'utilisation de formats Progressif peut par ailleurs provoquer - au montage - une recherche frénétique des réglages appropriés, voire la nécessité d'une conversion des fichiers. Ainsi le mode 50p n'est pas reconnu par tous les logiciels (par exemple iMovie ou FCPX sur Mac), alors que le mode 25p (et bien sûr le 50i) est accepté sans trop de souci. En outre, ni le mode 25p ni 50p ne permettent d'enregistrer d'images fixes en simultané, il faut le savoir. Enfin, en 50p spécifiquement, on ne peut pas sauvegarder sur Blu-ray / DVD.


Pour rappel, le Sony HXR-NX70 est aussi compatible avec les signaux SD (MPEG-2) afin d'assurer la compatibilité avec les DVD SD. L'utilisateur peut également enregistrer en mpeg-2 SD - Sony est seul à le faire par rapport à ses rivaux - selon 2 modes. Sony préserve cette option si vous souhaitez une compatibilité directe avec les DVD de salon. Les fichiers portent l'extension .MPG.


Par rapport à Canon et son XF100, le Sony est privé de 4:2:2 Long Gop mais le Canon ne revendique pas de 50p.


A tout moment, l'utilisateur peut s'informer sur la durée d'enregistrement restante en parcourant les 2 pages de Menu consacrées à cette indication. Toutefois, on aurait aimé un accès direct (via un bouton) qui aurait permis de visualiser la durée restante d'enregistrement.


A noter, ici ni Ralenti variable ni Accéléré, mais seulement le Smooth Slow Record, d'assez piètre qualité et capable d'enregistrer 3 secondes d'images seulement. On retrouve aussi la prise de vues de golf qui permet de décomposer le mouvement d'un swing (ou d'un coup de raquettes au tennis). Le principe : on divise 2 secondes d’un mouvement rapide en images qui sont enregistrées sous forme de film ou de photos. Vous pouvez par la suite visualiser cette série de mouvements lors de la lecture.


test Sony HDR-CX700
L'autonomie d'enregistrement du HXR-NX70 est portée à 8H50 en FX (24 Mbit/s), 11H46 en FH (17 Mbit/s). Et même en HD PS (mode 50p à 28 Mbits/s), l'autonomie d'enregistrement dépasse les 7H30. Pour chaque mode, Sony précise les supports sur lesquels la vidéo sera enregistrable ou copiable. Les incompatibilités sont mentionnées. A noter qu'en mode 25p (et 50P), la capture d'images fixes est exclue.
NX70 XLR

Côté son, le HXR-NX70 offre 2 choix de formats sons : soit Dolby Digital, soit le non compressé PCM Linéaire, de meilleure qualité mais incompatible avec les logiciels courants si vous tentez de relire une séquence 50p ! Dans ce cas, vous n'entendez le son qu'en lecture sur le camescope ! Le micro externe fourni est mono mais le micro intégré au camescope est stéréo (grosse différence avec l'ex-MC50E).


On peut bien sûr régler manuellement le niveau du micro externe, branché sur l'un des 2 canaux au choix (en Line / Mic). Le fait de ne brancher qu'un seul canal (CH1 ou CH2) n'empêche pas si l'on veut de "répartir" les sons en double mono sur les canaux gauche et droite.


Le boîtier XLR intègre un commutateur Low Cut bien utile si besoin, sur ses 2 canaux. Le tout est complété par la prise casque (du camescope) et un indicateur de niveaux (sur écran et/ou viseur).


Petite déception, on ne peut pas régler le niveau du micro intégré (stéréo) ni l'entrée son mini-jack (idem CX700). On ne peut pas davantage mixer le son du micro intégré et du micro externe, ça c'est vraiment bête. Pour finir, le micro fourni est de qualité correcte.


NX70 micro

Le principe de la griffe Active donne la possibilité au micro HF Sony ECM-HW2 (5.1) ou de l'ECM-AW3 d'être fixé et de rester couplé au HXR-NX70. Ca marche bien, j'ai pu le vérifier. Mais bien sûr, l'ajout du micro HF nécessite d'enlever le boîtier XLR et donc la poignée. En effet, la seconde griffe, située sur la poignée, n'est pas de type Active et ne peut donc communiquer avec le camescope.


A noter également, au catalogue des accessoires Sony, une torche additionnelle.


NX70 bague

Comme il n'existe qu'une seule bague (sans butée), Sony a conçu un sélecteur d'assignation multi-fonctions - Zoom, Focus ou Iris - qui s'avère finalement assez pratique à l'usage pour ajuster manuellement l'un de ces 3 paramètres. On apprécie que Zoom et Focus soient débrayables, même en mode Auto (mode accessible depuis l'arrière du HXR-NX70). Le réglage de mise au point manuelle via la bague a un bon toucher : sur pied, on peut éventuellement faire du rack focus, c'est assez précis. L'AF ne pompe pas et c'est à noter. De gros progrès ont été faits sur l'AF en général chez Sony. A noter l'iris Push Auto et la fonction Peaking (Intensification) qui permet d'accentuer les contours au moyen d'une frange colorée (Blanc, Rouge ou Jaune).


L'iris nécessite pour sa part de rester en mode manuel et d'enclencher la touche Iris. Puis on manipule avec la bague. La valeur de diaph ne disparaît pas de l'écran, même lorsqu'on cesse de maintenir la bague. Point qu'un pro appréciera beaucoup, on retrouve sa valeur de diaph, même si on éteint le camescope. Par contre, l'absence de filtres ND en fera râler certains, obligeant à tout manoeuvrer avec l'iris.


Autre reproche : lorsque l'écran est incliné, le grand écran vient gêner un peu la bonne manipulation du sélecteur.


NX70 expanded focus

Une bizarrerie que nous avons notée concerne la mise au point étendue (Expand zoom). Elle facilite la mise au point en agrandissant le cadre x2, permettant de discerner les plus fins détails. Ca, c'est parfait. Mais alors qu'en grand-public, elle se désactive dès qu'on enregistre (ce qui est logique), sur le HXR-NX70, elle reste en fonction à l'enregistrement, ne proposant plus la vision du cadre réel mais celle du cadre grossi x2 ! En fait, il faut rappuyer sur la touche Expand Focus pour désactiver la fonction. Pas très pratique.


On retrouve l'enregistrement lent (avant ou arrière) en Full HD mais il s'écoule toujours sur 3 secondes seulement (soit 12 secondes au ralenti), quel dommage ! Pas d'intervallomètre en revanche.


Sony conserve aussi les fonctions de Détection de visages et de sourires. Rappelons que lorsqu’un visage est détecté, la qualité d’image autour du visage est automatiquement optimisée. Attention, si le visage est vu de profil ou de trois-quarts ou avec des lunettes de soleil, son identification correcte en pâtit.


A noter la prise Remote (= Lanc) pour contrôler d'autres appareils.


NX70 carte mémoire

Les photos peuvent s'enregistrer dans la mémoire embarquée ou sur carte mémoire au choix. Comme sur le HDR-CX700, le passage au mode Photo s'effectue par l'intermédiaire d'un bouton de commutation "Mode". On peut également capturer des vues fixes pendant l'enregistrement vidéo. Le stabilisateur est également disponible en mode Photo.


NX70 sensibilité

Nous n'avons pas trouvé le HXR-NX70 ultrasensible malgré son "grand" capteur 1/2,8'' mais elle se défend bien avec un bruit suffisamment limité pour ne pas devoir obligatoirement limiter l'AGC. Par défaut, la sensibilité est de 11 lux. Elle descend à 3 lux en mode Low lux au 1/25s. Précisons que la limite AGC, paramétrable, permet, si on ne souhaite jamais dépasser 9 ou 12 dB, de régler le HXR-NX70 sur 9 ou 12 dB. En fait, on est sur la même base que le CX700 avec une gestion de bruit un peu meilleure me semble-t-il.


En manuel, la sensibilité est réglable par palier de 3 dB entre 0 et 21 dB. Louable effort, on dispose d'un accès quasi direct au réglage du Gain manuel, via l'écran tactile et à condition d'être en mode Manuel général. L'accès s'opère depuis le côté gauche de l'écran (lettre G comme "Gain").


 



(Sony HXR-NX70E)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Voir les 20 avis d'internautes et donner le vôtre