Magazinevideo > Drones, Trépieds, Smartphones > Matériels annexes photo-vidéo > Fixation, poignée, crosse, travelling

Poignée de déclenchement Sony GP-AVT1

 

21 mars 2011 par Thierry Philippon

 

test SONY GP-AVT1
Le Sony GP-AVT1 est une poignée de déclenchement de 114 grammes qui peut se convertir en mini-trépied grâce à sa faculté d'écarter ses pieds. Cet accessoire, qui coûte aux environs de 100 euros, sert à piloter à distance le zoom, l'enregistrement et à déclencher la capture photo. Le GP-AVT1 ne régit pas la mise au point Autofocus comme sur certaines télécommandes professionnelles. La poignée s'adapte à un très grand nombre de camescopes Sony puisque pour fonctionner, il lui suffit d'être relié au connecteur A/V à distance du camescope (qui intègre l'ex-prise Lanc) par la câble fourni. A défaut, la notice précise que l'on peut aussi utiliser la télécommande pour agir sur de nombreux camescopes bien qu'ils ne soient pas pourvus de connecteurs à distance. De nombreux camescopes DV sont ainsi mentionnés.
VMC-AVM1  

A noter que depuis 2012 environ, les connecteurs AV des camescopes Sony ont changé (ex : HDR-PJ780). Un adaptateur Sony VMC-AVM1 est donc nécessaire. Celui-ci assure la connexion avec le connecteur multi-terminal d'un camescope dépourvu de l'ancien connecteur AV. Il est relativement cher (27 euros) et représente une contrainte d'achat, mais c'est la seule solution pour assurer la compatibilité du trépied.


test SONY GP-AVT1
Une housse de transport est fournie avec la poignée, ainsi qu'une dragonne.

> LIRE LA SUITE : Le test

Le test

test SONY GP-AVT1
La poignée se fixe facilement. L'angle est ajustable finement par palier de 10° grâce à un bouton de réglage qui se bloque lorsqu'il est correctement enclenché. Sur pied, il faut vérifier l'équilibre avant / arrière du camescope, notamment si ce dernier est affublé d'un complément grand-angle par exemple qui aurait tendance à le faire pencher vers l'avant... ou d'une lourde batterie à l'arrière. Se méfier aussi - en utilisation mini-trépied - que le camescope ne soit pas déstabilisé par une bourrasque de vent.
test SONY GP-AVT1
La poignée tient bien en mains. C'est le pouce qui actionne naturellement les commandes. La commande à distance du zoom dispose de plusieurs vitesses : plus vous appuyez, plus la vitesse est rapide, permettant par exemple des "coups de zoom". Mais nous n'avons pas trouvé que la commande de zoom était aussi confortable qu'avec la commande principale sur le camescope. En revanche, rien à redire à propos du start /stop qui est très réactif, ou de la capture photo.

Le camescope et sa poignée peuvent être exploités pour des prises de vues en plongée / hauteur (imaginons que vous soyez spectateur du Tour de France sur les Champs-Elysées) ou pour des prises de vues "normales" (à hauteur du torse) ou encore pour des prises de vues en position basse (contreplongée plus ou moins accentuée), sans avoir besoin de se courber exagérément. La poignée facilite aussi la prise de vues pour les gauchers.


Pour des prises de vues en hauteur, il est conseillé de stabiliser le camescope avec l'autre main.



(Poignée de déclenchement Sony GP-AVT1)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 6 avis d'internautes et donner le vôtre