Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Descriptifs caméra, gimbal, drone > Descriptifs de caméras prosumer / pro

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Sony FDR-AX43

le (re)nouveau du camescope

 

27 mai 2020 par magazinevideo

 

du camescope



FDR-AX43

Le dernier camescope grand-public en date chez Sony était le FDR-AX53, commercialisé en 2016 après le AX33. On pensait qu'il n'aurait pas de successeur ou de déclinaison. C'est resté vrai pendant 4 ans. Il est donc singulier que Sony décide de sortir un FDR-AX43, avec quelques différences avec son prédécesseur, même si les deux modèles sont assez proches.


Le premier distingo marqué est que Sony cherche à répondre à un concept de voyage Vlog, incluant un visionnage sur écran, avec tenue à une main par une poignée (GP-VPT1 non fournie) et un micro éventuel (ECM-B1M non fourni). Dans ce cas, le viseur est inapproprié pour une configuration Vlog en auto-filmage. La même logique s'applique pour un Vlogger qui filme devant lui (cas fréquent), tout en se déplaçant. S'il marche, il peut difficilement viser au viseur en même temps, sans se prendre un obstacle !


Les mauvaises langues pourraient faire remarquer que si Sony a intégré un viseur sur certains de ses compacts hauts de gamme comme le RX100 VII, c'est bien qu'il sert à quelque chose... Mais au-delà des contre-exemples, il n'est pas impossible que Sony ait cherché à réduire un peu le poids de l'AX43 à bout de bras (600 grammes batterie FV70 comprise) d'autant que l'ajout de la poignée VCT-SGR1, préconisée par Sony, ajoute une petite centaine de grammes.


Autre explication plus forte : Sony est parti du constat que le viseur s'accompagne de contraintes (en termes d'encombrement, de consommation générale et de pannes potentielles) alors qu'il est souvent peu ou pas utilisé, comme en attestent de nombreuses vidéos d'utilisateurs sur YouTube (qui ont pourtant acheté un modèle avec viseur). Le fabricant s'est basé sur la forte tendance du moment du contrôle sur écran. Après tout, les smartphones n'ont que l'écran pour viser et vous n'avez jamais entendu quelqu'un réclamer un viseur !? Enfin, il n'est pas impossible que Sony ait voulu redonner un coup de jeune à son concept de camescope en le privant de certains des attrinbuts d'autrefois, jugés un peu ringards en 2020.


Une fois tout cela dit, il faut bien reconnaître que si le soleil est dans le dos, l'astre solaire peut venir illuminer l'écran et rendre la visibilité très inconfortable. Et sauf à se mettre dans un endroit ombragé ou à pointer presque à l'aveugle, il n'y a guère de solution miracle.


En tout cas, l'éviction du viseur semble avoir permis d'abaisser la dépense à 700 euros au lieu de 1000 euros en prenant pour référence le prix de lancement de l'AX43. On trouve le AX53 à des prix à peine plus chers mais sans TVA et venu de Hong-Kong. Et avec le temps, le ticket d'entrée devrait logiquement baisser pour l'AX43.


L'AX43 et son prédécesseur ont d'autres différences plus subtiles qui sont plus difficiles à analyser : ainsi la résolution de l'écran, à diagonale égale, a été divisée par deux, passant de 920 Kp à 460 Kp. Peut-être une réduction du coût. Plus embêtant, la molette multifonctions sur l'objectif a été évincée. Il faut donc davantage se fier aux automatismes ou procéder en manuel via un bouton dédié et le Menu. Enfin, le Nightshot a été écarté de ce modèle.


Par contre, il y a aussi des plus : on dispose désormais de trois capsules microphoniques. Et côté montage, Sony propose le logiciel Highlight Movie Maker qui permet de monter des courts métrages directement sur le caméscope en résolution 4K ou HD.


Hormis ces différences, on retrouve toute la simplicité d'emploi du FDR-AX53 avec son capteur 1/2,5 pouce de 8,3 Mp couplé au processeur Bionz X, l'optique débutant à 26,3mm, et surtout l'excellent stabilisateur Boss, quasiment inégalé Sony avance même l'argument que vous multipliez par 13 le gain en stabilisation ! L’enregistrement du FDR-AX43 bénéficie comme son prédécesseur de deux choix de débits à 60 Mbits/s (plus économique) ou 100 Mbits/s (plus consommateur) en XAVC S 4K, à moins que vous n'optiez pour du 50 Mbits/s en XAVC S HD.


On retrouve aussi le bloc optique équipé du zoom 20x. La présence d'un zoom aussi puissant est-elle judicieuse compte tenu du concept du Vlogging ? Là encore, ce n'est pas un total contresens car les Vloggers filment beaucoup leur environnement (paysages, situations, rencontres), puis retournent éventuellement la caméra vers eux dans un second temps. Ils peuvent donc être amenés (en marchant ou pas), à exploiter un peu du zoom X20, bien aidé par le stabilisateur BOSS dont les qualités ne sont plus à démontrer. Mais reconnaissons qu'un zoom 10x aurait suffi. On sent que Sony a conservé son bloc optique du FDR-AX53 pour des économies d'échelle très probablement.


Quoi qu'il en soit, même sans viseur, ni molette multifonctions à l'avant, on apprécie que des alternatives soient proposées par Sony pour ceux qui souhaitent, pour des raisons ergonomiques ou de convenance personnelle, utiliser un camescope. Le concept du Vlog réussira-t-il avec ce type de produit plus lourd et poignée (et micro éventuel) ? C'est un pari risqué puisque Sony commercialise en même temps un appareil compact plus léger, et bien mieux conçu pour cet usage, le ZV-1, dont on peut pressentir le grand succès.


Prix : 700 euros (prix de lancement).
Disponibilité Juillet 2020.


FDR-AX43

 


Points forts Points faibles Points discutables
Grand-angle 26,8 mm en 4K comme en HD.
Ecran peu lisible en environnement ensoleillé Poids des fichiers en 4K / 100 Mbps
Stabilisateur efficace en marchant
Le prix attractif
Pas de molette de réglages à l'avant
Pas de torche intégrée
Bonne sensibilité en mode iA et en manuel (à confirmer) Pas de pare-soleil fourni ni d'oeilleton viseur. Pas de zoom très lent (à confirmer)
Mode Low lux Poids et prise en mains pouvant être une contrainte en voyage Zoom optique x20
Algorithme de mise au point "Fast Intelligent" Ecran de faible résolution, illogique en l'absence de viseur Bruit de fonctionnement perceptible en ambiance silencieuse (à confirmer)
4K/25p avec un débit de 60 ou 100 Mbits   Carte U3 obligatoire en 4K 100 Mbps.
Poids assurant la stabilité.   Pas de viseur
Autonomie batterie   Pas de Nightshot
Optique bien homogène au grand-angle (à confirmer)    
Audio complet et son manuel
Grande sobriété (peu de boutons)
   
Fonction Mon bouton (à confirmer)    


(Sony FDR-AX43)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide