Magazinevideo > Caméra & Photo, Smartphone, Drone > Tests de caméras > Tests caméras GoPro, Action Cam (sport)

Test PNJ AEE S70

Une caméra d'action comme les autres ?

 

29 octobre 2014 par Antoine Désir

 

La caméra embarquée sportive est un domaine sur lequel GoPro est le leader incontesté, au point qu'une caméra de ce type s'appelle "une GoPro" même si elle n'est pas de cette marque. Il existe cependant d'autres fabricants dans ce domaine, le plus sérieux prétendant étant maintenant Sony, mais il ne faut surtout pas oublier les Drift, Contour, Garmin, JVC, Panasonic voire Ricoh. En dehors de ces grandes marques qui développent leur conception de la caméra d'action, il y a des fabricants qui tentent de prendre une part de marché en suivant le leader. AEE, fabricant chinois distribué en France par PNJ, fait partie de ceux-ci.


Que penser du modèle haut de gamme, le S70 que nous avons testé dans sa version Extreme (300 €) ? Le S70 existe aussi dans une version Light au même prix, avec un boîtier moins étanche et moins lourd.


AEE S70

> LIRE LA SUITE : Capteur et objectif

Capteur et objectif

Comme chez la plupart des fabricants de "caméra d'action", Il faut chercher longtemps avant de trouver des spécifications de capteur et d'objectif. Sans surprise, le capteur est un classique capteur BSI 1/2,33" Sony Exmor R de 12 Mp, que l'on retrouvait sur les APN compact à 100 € (que ce soit chez Sony ou d'autres) de 2013. Attention, le capteur peut paraître gros, mais rien ne dit qu'il soit utilisé entièrement pour la vidéo. L'objectif permet un angle de vision de 170°, comme il est d'usage sur les caméras de sport. Dans le menu, on peut toutefois réduire le champ à des angles inférieurs, non chiffrés : large, moyen et étroit. C'est un bon point, car si l'angle "super large" des caméras de sport est gratifiant et stabilise naturellement l'image, il est bien éloigné de la vision humaine normale et déforme sérieusement l'image.


L'ouverture est donnée à f/2,7. Cela peut paraître très moyen par rapport à des objectifs plus gros, mais comme la focale est très faible, l'ouverture reste bonne. La profondeur de champ est fixe et importante, ce qui est classique pour ce genre de caméscope à courte focale et au capteur bien plus petit que les grands capteurs des reflex. Pas de stabilisation comme chez Sony, il faudra stabiliser au mieux l'appareil lui-même. L'objectif est protubérant par défaut, mais AEE livre une petite couronne crantée qui protège la lentille en cas d'utilisation hors caisson.


AEE S70
Le bloc optique est très similaire à celui d'une GoPro. Il n'est pas pivotant comme chez Drift ou Contour. Il faudra donc jouer avec les fixations et contrôler le cadre à l'écran pour obtenir une image horizontale.


(Test PNJ AEE S70)

Réglages

Aucun réglage de la qualité d'image n'est possible, on est en mode tout automatique, sauf un choix de mesure d'exposition (spot ou large) qui peut être utile. Les automatismes ne sont pas toujours performants, notamment la balance des blancs. On note aussi une tendance systématique à la surexposition. Dommage, car, sans réglage possible à la prise de vue, les images ne pourront être modifiées qu'au montage. Par contre, il existe un certain nombre de modes vidéo :


- 1080p à 24, 25, 30, 48, 50 ou 60ips


- 960p (4/3) à 48, 50 ou 60 ips
- 720p à 50, 60, 100 ou 120 ips


Sauf à vouloir monter en fréquence d'image, on restera en Full HD. Le 1080p à 50 ips devenant la norme des vidéos de qualité, le S70 est bien au standard actuel. Pas de retard de ce coté, même si la multitude des modes d'un GoPro n'est pas atteinte. Attention, toutes les fonctions ne sont pas disponibles pour les modes les plus "rapides" : pas de vue inversée, d'enregistrement en boucle ou d'affichage du temps d'enregistrement. On ne peut que constater que l'appareil est un peu limite en puissance ce qui bride les fonctions.


AEE S70


(Test PNJ AEE S70)

Ergonomie

Disons le simplement : l'ergonomie est médiocre, c'est le grand point faible de cette caméra d'action. Victime d'une crise d’acné, l'appareil est truffé de boutons. Sur un caméscope pro, c'est une qualité pratique car cela permet d'accéder rapidement à des fonctions essentielles. Mais cela n'est pas justifié sur une caméra d'action, qui va passer plus de temps dans un caisson que dans la main. L'exemple le plus frappant du manque d'ergonomie est que la mise en marche de l'enregistrement n'est pas déclenché par le même bouton que l'arrêt de l'enregistrement ! Du coup, à moins d'être très concentré sur l'usage de l'appareil, l'erreur de manipulation est quasi certaine. Sauf à vouloir emporter un cadreur sur le porte-bagage d'un VTT (!), il va manquer des images au retour...


AEE S70

Nous n'avons pas pu tester la télécommande, faute de disponibilité lors du test. Prudence donc, pas sûr que l'usage de la télécommande améliore l'ergonomie, alors que c'est le cas pour Sony ou Drift.


AEE fournit l'écran en standard, ce qui améliore le rapport qualité/prix du S70. L'écran LCD est un vrai écran vidéo couleur. Pas de la meilleure qualité et limité à 2" (5 cm) de diagonale, mais il est fourni, alors qu'il coûte 80 € chez GoPro. Le S70 est donc un des rares caméscopes de sport qui permette de cadrer sans aide extérieure comme celle de l'écran d'un téléphone évolué. Il permet aussi de regarder les clips tournés pour les vérifier rapidement. Dommage que l'angle de vision soit faible : il faut être bien en face pour voir correctement l'image. A ce prix, pas d'écran OLED...


AEE S70
La connectique est correcte pour une caméra d'action : microHDMI et pilotage WiFi sont présents. Rien d'original ni d'innovant, mais la connectique est au niveau des références du domaine. Le AEE S70 se transforme facilement en émetteur WiFi, ce qui ouvre l'accès à l'application pour montrer l'image, contrôler le démarrage ou modifier les paramètres. Nous avons constaté un décalage assez prononcé entre l'image captée et celle diffusée sur un iPad, ce qui rend peu agréable son utilisation, un peu comme pour GoPro.
AEE S70
Le caisson est gros et lourd, mais c'est celui de la version Extreme, étanche à 100 m. La version Light propose un caisson plus léger et moins épais, mais n'offre qu'une étanchéité à 10 m. Seuls les plongeurs pourront préférer la version Extreme, la poussée d'Archimède les aidera !


(Test PNJ AEE S70)

Audio

Deux minuscules micro donnent un signal stéréo. La voie de gauche est captée sous le boîtier, celle de droite sur le dessus et elle est moins amplifiée. Ce choix de la stéréo est assez étrange, surtout lorsque l'appareil est dans son caisson qui n'intègre pas de membrane sonore. La qualité sonore est médiocre, mais AEE semble travailler encore sur ce problème en mettant à jour le firmware (qu'il est difficile de trouver).


Plus original mais expliquant les deux micros, le AEE S70 possède un mode d'enregistrement audio sans vidéo. Du coup, l'absence d'entrée micro se fait remarquer. AEE vend cependant un micro externe relié via la prise miniUSB qui sert aussi de prise audio/vidéo.


AEE S70


(Test PNJ AEE S70)

Batterie

La batterie du S70 est une 5,5, Wh. C'est une capacité supérieure à celle des ActionCam Sony, mais inférieure à celle d'une Drift, aussi dotée d'un écran et du WiFi. L'autonomie n'est pas suffisante, comme c'est malheureusement souvent le cas. Mais elle a tenu plus longtemps que celle de l'AS100 lors des tests (cette dernière avait le WiFi activé). Changer la batterie exige de nombreuses manipulations : ouvrir le boîtier, enlever l'écran déverrouiller puis tirer la batterie. Ce n'est évidemment pas conçu pour être fait "sur le terrain", mais plutôt pendant une pause technique.


Bons points : une batterie n'est pas trop coûteuse (environ 20 €) et il est possible de remplacer l'écran par un pack batterie pour doubler l'autonomie, toujours comme chez GoPro. On notera aussi que les connexions sont similaires à celles de GoPro.


Batterie AEES70


(Test PNJ AEE S70)

Format

Le format d'enregistrement de la AEE S70 est standard : c'est du MPEG-4 à environ 30 Mbits/s en Full HD à 50 ips. Le débit est bon, surtout parce que le profil H.264 de l'encodage est assez évolué : c'est du High@L4.2, donc plutôt optimisé. Il ne sera donc pas lisible sur les lecteurs un peu anciens, mais ne pose aucun souci aux appareils récents. Pour information, c'est proche du petit XAVC-S de Sony (celui à 50 Mbps).


Les vidéos sont enregistrées sur carte microSDHC. AEE recommande un carte Class 6 minimum, de 64 Go maximum. Mais une carte microSDHC Class 4 pourra encaisser le débit de 30 Mbps.


Le format étant standard, il ne pose pas de difficulté au montage avec tout logiciel acceptant le MPEG-4.


En plus de la lecture sur ordinateur à l'aide de la carte microSDHC, il y a trois façons de lire les vidéos : directement à l'écran, soit par la sortie microHDMI, soit via le transfert par WiFi dans l'application AEE. En fait, les possibilités sont les mêmes que sur un caméscope conventionnel.



(Test PNJ AEE S70)

Fixations

Pour une caméra embarquée, les systèmes de fixation sont très importants. AEE n'a pas le catalogue de GoPro ou Sony, mais l'essentiel y est : patins adhésifs plats ou courbes pour être fixé sur un casque (livrés en standard), sangle pour le coté du casque, ventouse, harnais, fixation guidon, etc.


Le pas de vis standard, métallique, qui se trouve sous le boîtier permet d'utiliser toutes les possibilités offertes par des accessoires tiers, du trépied à la perche, mais le caisson protecteur n'intègre pas ce pas de vis. En plus, AEE s'est évidemment inspiré de GoPro pour ses fixations, mais elles ne sont pas compatibles...


AEE S70


(Test PNJ AEE S70)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Voir les 3 avis d'internautes et donner le vôtre