Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Tests photo > Tests Full Frame, hybrides et DSLR

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Test Panasonic Lumix DC-S1

De l'autre côté du miroir

 

03 août 2019 par Thierry Philippon

Acheter

PANASONIC FILMMAKER KIT DC-S1M

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 3990 Euros
 

Lumix S1

Du haut de gamme et de l'innovant. Le DC-S1 (et le DC-S1R) sont deux boîtiers 35mm hybrides sans miroir en concurrence des Nikon Z6 et Z7, et du système Canon R. C'est la première fois que Panasonic lance un capteur plein format, son concept de prédilection étant le micro 4/3 qu'il n'abandonne d'ailleurs pas. Le capteur du S1 - plus "photo-vidéo" que celui du S1R à 47,3 MP - concentre 24,2 Mp et dispose d'une sensibilité native qui va de 100 à 51200 avec extension possible de 50 à 204800 iso.


La monture est une monture Leica L.


Autour du kilo nu, le S1 est plus gros et plus lourd que les Nikon (675 grammes nu et 148.9 x 110.0 x 96.7 mm) mais aussi plus plus solide et tropicalisé, ce qui permet d'en faire un excellent compagnon polyvalent sur le papier.


En interne, l'enregistrement vidéo peut enregistrer en 4K 50 / 60p en 4:2:0 8 bits ou en 4:2:2 10 bits désormais. On note aussi une fonction ralenti en 4K en 48p, 50p ou 60p et jusqu'à 180p en FullHD. Les cartes sont des SDXC ou des XQD, propriété pourtant... de Sony.


Grâce à la mise à jour DMW-SFU2 (= version 1.2), le 4:2:2 est également proposé en interne en 24/25 ou 30p depuis juillet 2019. C'est même le premier enregistrement vidéo interne en 4:2:2 10bits en 4K 30p/25p au format MOV au monde précise Panasonic. Elle inclue aussi le V-log. Enfin, la mise à jour intègre un système de stabilisation légèrement amélioré. Pour bénéficier gratuitement de cette mise à jour, il faut acquérir le S1 avant le 30 Septembre 2019. Après cette date, il vous en coûtera 199 euros !


Le boîtier profite d'une stabilisation interne Dual IS 2 qui combine la stabilisation du capteur et des optiques. Le gain serait de 6 Il en photo.


L'Autofocus, bête noire de la série GH, est à détection de contraste reposant sur la technologie DFD déjà rencontrée sur le GH5. La réactivité de l'autofocus serait de 0,08 secondes et les rafales pourraient aller jusqu’à 9 ips en AF-S. Détection des visages et des objets a été améliorée.


Le viseur OLED est le plus défini à ce jour : 5.760.000 de points ! Côté écran, la diagonale est de 3,2'' pour une résolution de 2100 K. Il est tactile et orientable.


Micro et casque, Wi-Fi et Bluetooth, sont intégrés. L'autonomie de la batterie varie en vidéo de 70... à 140 minutes, entre le réel et le continu.


Ce test a été réalisé avec un modèle de série et l’optique tropicalisée à monture L 24-105 mm f/4.0 qui dispose de 16 éléments en 13 groupes. Passons au test justement.


S1


Lumix S1 boîtier nu: 2499€
Lumix S1M kit (+24-105 mm f/4) : 3399€
Lumix S1R boîtier nu: 3699€
Lumix S1RM kit (+24-105 mm f/4) : 4599

> LIRE LA SUITE : Le test du Lumix DC-S1

Le test du Lumix DC-S1

Lumix DC-S1

Le capteur du S1 concentre 24,2 Mp. Il est plus "vidéo " que le S1R à 47,3 MP car une telle quantité de pixels ne servirait à rien (ou pas grand chose) en vidéo et un capteur de "seulement" 24 Mp permet d'obtenir des photosites moins petits, favorisant la sensibilité et d'éviter un phénomène de traitement interne plus lourd lors de la compression vidéo. Le capteur (en mode Full Frame) est légèrement sensible au Rolling Shutter, phénomène surtout gênant en 4K, comme en attestent nos extraits vidéo.


camera size
A gauche, le S1, à droite le Sony A7 III - © camerasize.com

Pour être honnête, habitué à la légèreté de la série GH, la première rencontre avec le DC-S1 m'a donné la sensation d'un boîtier lourd comme on en trouve dans la gamme des reflex type Eos 5D ou chez Nikon (D850) notamment. Lourd et plutôt volumineux. La comparaison avec un Sony A7 III ou un Nikon Z6, plus légers et avec beaucoup moins d’embonpoint (environ 30% de moins) atteste tout de suite des différences du "body". Même par rapport à un GH5, le DC-S1 est plus lourd d'environ 30% et plus gros d'environ 10%.


L'écran, non dépliable à 180° sur le côté comme sur les GHx et non réversible pour le protéger, m'a laissé encore plus sceptique. Ce n'est qu'en multipliant les vues, aussi bien en photo qu'en vidéo, et qu'en partant à la découverte du DC-S1, que je me suis rendu compte peu à peu des immenses qualités de ce boîtier.


Le boîtier, comme l'est la série GH, est autant tourné vers la photo que vers la vidéo. Il est tropicalisé, ce qui ne gâche rien. Le large capteur, associé au processeur Venus Engine, ouvre de grosses possibilités, en matière de gestion du bruit, de qualité d'image, de stabilisation, etc. Les bokehs sont somptueux et immédiatement faciles à obtenir en focale moyenne ou longue.


stabilisation
Lumix DC-S1
La stabilisation du S1 est ce qui frappe peut-être le plus car elle bénéficie, un peu comme sur le GH5, du Dual IS 2, c'est à dire d'une association entre la stabilité du boîtier et celle de l'optique, permettant de compenser les tremblements sur les 5 axes classiques (horizontal, vertical, tangage, roulis et lacet). Le résultat est spectaculaire, même au 105 mm, le cadre bouge vraiment très peu.. Mais aussi au grand-angle, ou contrairement à une opinion répandue, le stabilisateur est également utile pour cadrer une image agréable à regarder.
stabilisation

La stabilisation de type électronique, recadre légèrement par rapport à la surface du capteur utilisée. Panasonic ne fournit pas d’indication (même après demande) mais on peut estimer la perte à environ 4 mm, soit 28 mm au lieu de 24mm. Si besoin, une stabilisation augmentée, spécifique à la vidéo, existe aussi. Le fabricant précise qu'elle est destinée à effectuer un enregistrement à partir d'une perspective fixe.


En photo, cette même stabilisation ferait gagner d'après Panasonic jusqu'à 6 Il, c'est dire son efficacité si le fabricant dit vrai.


Si je disais que j'étais frappé par la stabilisation, c'est aussi par ce que la lourdeur du boîtier (1 kilo nu 1,68 kg avec optique 24-105mm), loin de fatiguer, concoure à une bonne stabilité naturelle, notamment en grand-angle. Et sans déséquilibre vers l'avant par exemple. L'image est si stable que je me suis surpris au revisionnage à tenter de me souvenir si j'avais pris un point d'appui, tellement l'image vacillait peu. Après vérification, je n'en avais pas pris ! Il n'y a vraiment qu'en travelling en marchant, que la stabilisation n'atteint pas le degré de fluidité d'un Gimbal.


Les optiques Lumix sont toutes stabilisées. Mais si vous utilisez une optique stabilisée d'un autre fabricant, vous aurez (en photo) le choix entre la sélection du stabilisateur du boîtier (B.I.S.) ou de l'objectif (O.I.S.)


En Photo seulement, la stabilisation peut fonctionner "toujours" ou seulement lorsque le déclencheur est appuyé à mi-course.


4K DC-S1
Vidéo haute vitesse DC-S1

L'autre double bonne surprise, c'est la panoplie conséquente de formats dans lesquels on peut filmer : du très simple AVCHD au 4:2:2 à 150 Mbps (depuis la mise à jour) en 10 bits en passant par le HEVC à 72 Mbps qui donne accès à l'enregistrement HLG.


Les Ralentis (non-sonores) en 4K sont également somptueux, en 48fps à 24p, en 50/25p ou 60/30p (voir notre vidéo de danseur), ce qui correspond à un effet de ralenti d'environ 1/2x. Le seul inconvénient est l'effet de crop obligatoire au ralenti à 50 ou 60p en 4K mais ça ne suit aucunement à la qualité, juste à la focale. Le 1080p n'est pas en reste en 125, 150 ou 180fps, l'effet de ralenti est dans ce cas d'environ 1/5 ou 1/6 et le crop disparaît. Il est également très agréable de pouvoir modifier la mise au point en cours d'enregistrement au ralenti. Ce n'est pas possible avec tous les boîtiers.


Notez que tous ces formats sont mémorisables dans des mémoires personnalisées (C1, C2, C3 renommables en plus) à même la molette de sélection de modes, ce n'est pas nouveau - les GH le font aussi - mais c'est précieux pour jongler entre deux formats par exemple.


Le S1 s'affranchit par ailleurs d'une limite d'enregistrement au-delà de 29 minutes et 59 secondes du moins en 30p / 25p / 24p. Cela permet de filmer de longs débats ou des spectacles musicaux par exemple. En revanche, la limite est maintenue si on filme en 50p / 60p. Mais on ne voit pas bien l'opportunité de filmer au-delà de 30 minutes en 50p / 60p. Notez que le S1R, moins vidéo, est limité à 15 minutes, quelle que soit la fréquence d'images.


La seule vraie impasse du DC-S1 est de s'être refusé à proposer du vrai 4K en 4096 x 2048 alors que le GH5 en propose. Le DC-S1 "se contente" donc de l'UHD. Toutefois, cet usage convient idéalement au vidéos de reportage.


422

Retenez qu'en 4K à 150 Mbps, 56 minutes seulement sont enregistrables sur une carte SDXC ou XQD 64 Go ultérieurement compatible CFExpress. Pour élever cette durée, il faut abaisser le débit à 100 Mbps (1H25) ou passer carrément en FHD (5H). Une alternative est de choisir le MP4 HEVC au débit de 72 Mbps, ce qui accroît la durée d'enregistrement (1H55) sur carte 64 Go, mais un PC costaud ou des fichiers proxy sont nécessaires. Bien sûr, on augmente la durée avec des cartes plus capacitaires de 128 Go pour les SDXC et 256 Go pour les XQD. Le double slot permet de partir tranquille ou d'effectuer un relais entre les 2 slots. Précisons que les XQD valent cher (plus de 500 euros les 128 Go), les SD sont donc une aubaine et semblent encaisser tous les débits proposés par le S1.


L'écran tactile 3,2'' de 2,1 Mp, l'organisation des Menus, toujours critique sur un boitier aux grosses possibilités, est aussi une vraie satisfaction. On apprécie la double arborescence et le fait que chaque sous-Menu ne comporte qu'une seule page, ce qui limite les temps de recherche. La manipulation de la roue quadri-directionnelle est aussi plutôt bien pensée; douve te dure à la fois pour ne pas aller trop vite dans les manipulations.


viseur

L'excellent viseur de forme ronde et non carré comme habituellement, est une autre source de satisfaction car c'est souvent le talon d'Achille des "non-reflex". Avec ses 5.760.000 de points, on jurerait presque un viseur optique tellement l'électronique a fait des bonds de géant ! Seul le grossissement 0,78x reste moyen. Mais le viseur est clair, lumineux et ultra-défini. C'est rudement bien pensé ! C'est enfin le confort qu'on attendait d'un viseur professionnel pour gérer la 4K si pointilleuse sur la mise au point. Mais Panasonic ne s'en est pas contenté : il a carrément intégré (je ne connais pas de système identique) un bouton V.Mode sur le côté qui permet d'accéder à 3 positions de rapprochement de le fenêtre de visée. L'éloigner peut être intéressant lorsque la position de l'oeil ne voit pas bien le pourtour de l'écran , en raison d'une position acrobatique par exemple.


Plus classiquement, le S1 dispose du détecteur d'oeil.


Plus discret mais néanmoins très convaincant, le grip offre une prise en mains absolument remarquable. Tant et si bien que je me suis passé de sangle pendant tout le séjour, n'ayant aucune crainte de lâcher le boîtier et ayant l'habitude de trimbaler les boîtiers lourds ainsi. Notez par ailleurs que le déclenchement est vraiment rapide depuis la position arrêtée, même si ce n'est pas un foudre de guerre.


DC-S1

Un "retour" apprécié aussi, c'est l'écran LCD de contrôle en N&B sur le dessus qui fait tant défaut aux hybrides en général, souvent faute de place, et qui rappelle les bonnes habitudes des reflex. J'aime aussi particulièrement l’accès très facile aux 3 boutons WB, Iso, Iris, bien proéminents. Un petit détail remarquable que je n'ai personnellement jamais rencontré auparavant : les boutons Menu rapide, Display, Retour arrière, Corbeille et Lecture se "rétro-éclairent" lorsque vous éclairez l'écran N&B et s'éteignent au bout de 5 secondes.


écran S1
Lumix DC-S1 2cran

Côté griefs, comme je le disais, l'écran ne s'oriente pas sur le côté gauche à 180°, une fonctionnalité appréciée des possesseurs de GH, mais seulement ici selon une logique de d'axe triaxial ou si nécessaire, latéralement mais la position est un peu étrange. Il rejoint en partie la logique des Sony Alpha. Panasonic rétorque qu'un écran à rotule orientable aurait demandé un boîtier plus épais. Un argument qui peine à convaincre étant donné que le DC-S1H, aussi gros, dispose bien d'une rotule orientable.


Autre (petit) reproche, le bouton vidéo me semble cogner contre l'armature du viseur, mais on peut attribuer au déclencheur photo la fonction vidéo.


autonomie
Côté autonomie, la relative grosse batterie DMW-BLJ31 de 3050 mAh tient 360 à 1100 photos ou 60 à 70 minutes. C'est peu mais classique, il faudra acquérir au moins une batterie supplémentaire. La bonne nouvelle est la recharge qui peut s'effectuer désormais en USB-C car oui, Panasonic s'est décidé enfin à intégrer de l'USB-C. La charge nécessite tout de même 2H10.
Qualité image
qualité image DC-S1

L'image est belle, à la fois, nette et assez douce, sans déformation ni vignettage avec l'optique utilisée. Attention, quand on utilise la 4K en 60p ou 50p, le capteur crope et l'image est convertie au format APS-C avec un crop de facteur 1,5x. La position 24 mm est donc convertie en un 35 mm. Pour ne pas subir le crop, il suffit simplement de rester en 30p, 25p ou 24p, ce qui limite un peu les possibilités mais reste largement acceptable. Notez d'ailleurs qu'on peut croper ou pas en 30p / 25p ou 24p, le Menu offrant ce choix dans ce cas.


Vlog
Pour diversifier le rendu de l'image, Panasonic est fidèle à sa pratique des GH4 / GH5 en proposant de nombreux Profils, tous paramétrables. On retrouve donc les Profils classiques tels que Standard, Naturel, Ciné-D, Ciné-V mais aussi le Profil V-Log spécifique à Panasonic, courbe très dessaturée qui permet de récupérer en post-prod des tonalités difficiles à obtenir autrement. Le HLG (HDR) est aussi de la partie sous le Profil 2100 Like (2100 est la zone de Chrominance dans laquelle le HLG est enregistré). Rappelons que le HLG permet dans des zones sombres, de faire ressortir les détails ou de compenser des zones trop surexposées qui virent au blanc comme un ciel bleu pâle. Enfin, si ça ne suffit pas, vous disposez aussi d'un Profil Plat (Flat) qui s'avère bien plus facile à étalonner que le V-log.
optique Lumix S1
optiques

L'optique du test Panasonic - un 24-105 mm f/4 - est un caillou somptueux constitué de 16 éléments en 13 groupes dont 4 éléments asphériques, 1 élément UED, 2 éléments ED). Il pèse environ 680 grammes et vaut près de 1400 euros (900 en kit avec le DC-S1) ! Toutefois, il n'atteindrait pas le niveau optique du 50 mm f/1.4 d'après des commentaires experts que j'ai pu lire. Son ouverture maximale constante est de f/4, il ferme à f/22.


Ce 24-105 mm offre une distance de mise au point minimale de 30 cm le fameux système de stabilisation O.I.S. Tout comme le S1, il est tropicalisé (mais pas étanche !). L'optique est pourvue d'un commutateur AF / MF, et d'un commutateur de verrouillage du zoom. Notez que l'électronique du S1 permet de retrouver la dernière position de zoom connue.


Il existe aussi un zoom 70-200 mm f/4. Si Panasonic a ouvert le bal de la "L-Mount Alliance" avec ce trio de choc, d'autres optiques sont prévues. Panasonic évoque même que plus de 10 objectifs seront annoncés d'ici 2020. Sigma, qui a co-signé la charte de la L-Mount Alliance, n'a pas encore dévoilé les siennes.


Et avec des adaptateurs, il y a fort à parier que de nombreuses "anciennes" optiques fixes vont pouvoir convenir au S1. Comme les optiques L sont encore chères, ces anciennes optiques pourraient bien dépanner.


Sensibilité DC-S1
Sensibilité

La sensibilité excelle aussi bien en photo qu'en vidéo. Rien d'étonnant avec un grand capteur, et des gros photosites mais que ça change par, rapport à un GH, talon d'Achille de cette gamme de boîtiers !


Pour la vidéo, la sensibilité peut être poussée, sans bruits, jusqu'à des valeurs très élevées (3200, 6400 Iso, voire 12800 Iso). La comparaison avec un GH4 est stupéfiante.


Le réglage Iso Auto est basé sur 6400 Iso par défaut. Mais comme sur le GH5, on peut affiner les limites inférieure et supérieure, au-delà de 6400 Iso, y compris avec la valeur Auto, ce qui peut s'avérer rudement pratique.


En Photo, le résultat est tout aussi stupéfiant. On peut monter en Iso jusqu'à 12800 ISo sans rencontrer de grain vraiment perturbant.


Bien sûr, lorsque vous utilisez certains filtres ou Profils, la sensibilité est contrainte. C'est le cas avec le standard HLG ou le 709Like.


Bref, la sensibilité est une très belle réussite de ce boîtier qui fait jeu égal avec des boîtiers de la série Eos 5D ou les Sony Alpha 7.


AF point précis

L'Autofocus était aussi attendu au tournant car il a alimenté beaucoup de discussions à la sortie des GH4 et GH5 pour ses résultats carrément mauvais (GH4) ou erratiques (GH5). Il s'est bien amélioré. On réussit toujours à le piéger bien sûr mais la détection de contraste, non abandonnée, fonctionne plutôt très bien. Les immenses possibilités du GH5 en matière de mise ua point sont ici reprises intégralement (voir le chapitre "Mise au point avec le GH5" ici), dont la vitesse et la sensibilité de l'Autofocus ou encore le mode AF + MF qui permet d'affiner la mise au point manuellement même lorsqu'on est en mode Autofocus. L'AF en continu (en vidéo) est bien sûr également au programme, il est débrayable si besoin mais fonctionne plutôt bien. S'il y a des ratés de mise au point malgré tout, ils restent maîtrisés, le processeur montrant toute sa puissance. Par rapport au GH5 que j'avais testé, le S1 me semble au-dessus mais un test comparatif s'imposerait.


Le fameux mode de reconnaissance de l'oeil est présent. Cet automatisme est précieux car manuellement, il n'est jamais très évident de faire le point sur les yeux. Rappelons que l'Eye Control permet de faire le point non sur le visage mais sur l'oeil, en retrait du visage donc, ce qui concoure à la sensation de netteté.


Panasonic pousse le "vice" à proposer... une détection sur les animaux !


Du côté des assistances visuelles, on retrouve l'Assistant MF qui agrandit la zone de mise au point (Loupe) et le Focus Peaking qui colorie la zone de mise au point.


Notez que la loupe s’affiche au départ mais ne s’affiche plus une fois l’enregistrement commencé. On peut régler sa durée de présence à l’écran avant qu’elle ne soit désactivée (Long, Mid, Short).


On apprécie aussi une fonction qui existait déjà sur des boîtiers de la gamme GH. Il s'agit de la reprise d'objectif. Elle permet de retrouver la mise au point précédente même après avoir éteint l'appareil. C'est très pratique !


Lumix DC-S1

Evidemment, Panasonic a aussi soigné l'audio en intégrant des Prises Micro, casque, réglage audio à l'enregistrement, limiteur, réduction du bruit du vent. Le son du micro intégré est limpide. Et bonne nouvelle, le module externe XLR DMW-XLR1 destiné à brancher un micro pro sur le GH5 est bien compatible avec le DC-S1.


La connectique générale est tout aussi probante avec une HDMI et une prise USB à la norme 3.0.


DC-S1 Photo

Du côté photo, les facultés restent immenses même si le capteur ne totalise pas 42 Mp comme sur le S1R. Les formats d'images sont comme à l'accoutumée en 3:2, 4:3, 16:9, ou 1:1. Le format RAW est particulièrement travaillé avec la faculté de pouvoir enregistrer jusqu'à 96 Mp et de pouvoir traiter les RAW pour une conversion JPEG ou TIFF en interne avec retouche au passage. Le mode Rafale peut aller jusqu’à 9 ips en AF-S. Attention, si vous utilisez une carte aux performances insuffisantes, la rafale en RAW en 24 Mp nécessitera un temps d'enregistrement conséquent !


Hormis cela, en Photo, on fait ce qu'on veut, on personnalise toutes les touches si besoin. La stabilisation profite aussi énormément au mode Photo : là où un très bon photographe avec un reflex d'autrefois pouvait shooter à main levée sans bouger au 1/6 de seconde au mieux, aujourd'hui ce même photographe pourrait descendre encore plus bas sans souci. Les molettes sont faciles d'accès, tout comme le Joystick.


mode Photo 6K

On peut faire aussi du Photo 6K (ou du Photo 4K) à raison d'une "rafale" de 30 /images/seconde (autant de secondes que voulu), et faculté de choisir la bonne image parmi la séquence" de photos 6K. Le maniement est très simple à condition de bien paramétrer la molette de gauche sur I ou II. Le bruit produit par l'obturateur peut être évité en réglant le mode Discret sur Oui.


Aussi critiqué qu'adulé, l'enregistrement time-lapse est aussi très performant et plus facile à utiliser qu'à l'accoutumée.


stabilisateur DC-S1
Un outil d'aide à la stabilisation (pour la photo) a aussi été inventé : il s’agit de l'affichage d'un cercle au centre duquel figure une petite boule verte. Le "jeu" est de la laisser le plus possible au centre en vous concentrant dessus. Plus elle reste au centre, plus vous êtes stable. Loin d'être un gadget, ce système est franchement astucieux !
application lumix sync Lumix stnc
Lumix sync lumix sync

Le Wi-Fi n'a pas été délaissé sur ce produit comme il l'est parfois paradoxalement sur des produits professionnels, certains fabricants considérant parfois que les pros ne font pas usage de "gadget". C'est une toute nouvelle application gratuite, Panasonic Lumix Sync, dédiée spécifiquement aux S1 et S1R, et compatible Android ou iOS, qui peut piloter le boîtier entre autres opérations. Vous pouvez aussi copier des images fixes ou vidéo depuis le boîtier vers votre smartphone ou au contraire prendre des vues fixes à partir du téléphone intelligent, mais dans ce cas, la télécommande optionnelle est nécessaire.


Lumix Sync comporte aussi des fonctions très spécifiques comme celle d'enregistrer facilement un appareil (par appairage d'appareil) par guidage, ou d'établir facilement une connexion Wi-Fi par Bluetooth.


J'ai eu un peu de mal à jumeler le S1 qui s'affichait mais ne se connectait pas. inexplicablement, cela a fini par se débloquer à force de renouveler l'opération. J'ai surtout pu déclencher l'appareil à distance et changer plusieurs fois de paramètres depuis le smartphone, l'appareil étant sur un support fixe. Toujours bien pratique !



(Test Panasonic Lumix DC-S1)

Photos du Lumix DC-S1

Lumix DC-S1

24 mm - 1/250s - f/5.6 - 100 Iso


DC-S1

45 mm - 1/250s - f/7.1- 100 Iso


DC-S1

37 mm - 1/320s - f/6.3- 100 Iso


Lumix DC-S1

24 mm - 1/250s - f/6.3- 100 Iso


Lumix DC-S1

24 mm - 1/60s - f/4.0- 800 Iso


Lumix DC-S1

40 mm - 1/60s - f/4.0- 160 Iso


Lumix DC-S1
24 mm - 1/125s - f/4.5- 50 Iso
Lumix DC-S1
24 mm - 1/13s - f/4.0- 1600 Iso
Lumix DC-S1
38 mm - 1/60s - f/4.0- 1600 Iso
Lumix DC-S1
40 mm - 1/800s - f/10 - 800 Iso
Lumix DC-S1
24 mm - 1/400s - f/7.1 - 800 Iso
Lumix DC-S1
24 mm - 1/400s - f/8. - 800 Iso
photo 6K
Photo 6K en 5184 x 3456 extraite d'un enregistrement effectué avec le mode 6K.


(Test Panasonic Lumix DC-S1)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Acheter

PANASONIC FILMMAKER KIT DC-S1M

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 3990 Euros

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Voir les avis d'internautes et donner le vôtre