Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Tests de caméras > Tests de caméscopes conventionnels

article archivé

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Sony DCR-HC1000

Le successeur du Sony TRV950

 

08 octobre 2004 par magazinevideo.com - Mis à jour le 08 octobre 2004

 

Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000
Avec son allure de "side-car", le DCR-HC1000 donne immédiatement le La. On est en présence d'un camescope original, et on s'en aperçoit vite. L'appareil est lourd, près de 900 grammes au complet, il pèse à peine moins que son prédécesseur (Sony TRV950) vieux de plusieurs années alors que les fabricants ne cessent de démontrer les progrès dans la course aux matériaux plus légers. Du coup, il est aussi extraordinairement stable en dépit de son zoom optique X12.

Un peu austère, le DCR-HC1000 n'en procure pas moins une sensation de robustesse et de qualité. Le modèle dispose de commandes très étudiées, à commencer par la poignée orientable qui lui donne un petit air de Sharp à la Viewcam.


Le HC1000 est avant tout un modèle tri-CCD, nettement plus à l'aise - une fois n'est pas coutume - en vidéo qu'en photo puisqu'il plafonne au même niveau qu'un DCR-HC40 ;à 1000 euros de moins. Il est tout de même muni de l'essentiel de l'arsenal photo, voire un peu plus : une carte mémoire, prise USB2, flash intégré, 3 puissances d'éclair et même un anti-yeux rouges.


Il est le seul appareil à être pourvu par ailleurs d'un son 5.1 moyennant un micro optionnel, le Sony ECM-CQP1 (env. 209 euros sur le Web) et un Vaio... Sony.


La mise en route entre la position d'Arrêt et de Pause à l'enregistrement est assez rapide : entre 3 et 4 secondes. Du coup, le camescope est rapide "à dégainer". D'autant plus rapide que l'enregistrement est immédiat entre la position Standby et Record.



> LIRE LA SUITE : Capteur, objectif

Capteur, objectif

Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000
Le DCR-HC1000, ce sont 3 capteurs de 1/4,7 pouce munis chacun d'1,07 million de pixels (690 000 effectifs pour la vidéo), de même résolution que le prédécesseur TRV950 et le Panasonic NV-GS400. Il en résulte une très flatteuse résolution autour de 530-550 points/ligne et une splendide colorimétrie. Par contre, la résolution photo n'excède pas 1152 x 864 pixels car les performances de chaque capteur ne s'additionnent pas et les pixels ne sont pas décalés. On est au même niveau qu'un DCR-HC40, pourtant à 1000 euros de moins. On peut mettre en perspective cette faible résolution Photo avec celle du Panasonic NV-GS400 et ses 4 millions de pixels procurant une résolution de 2288 x 1728 pixels.

L' optique signée Carl Zeiss comme à l'accoutumée chez Sony, ouvre pour sa part à f/1,6. L'objectif se couvre d'un capuchon classique, qui pendouille. Dommage.


La focale minimale du DCR-HC1000 correspond à un équivalent Photo 24x36 de 49 mm, ce qui - de notre point de vue - contraint à l'achat d'un grand-angle.



(Sony DCR-HC1000)

Comparaison capteurs

Comparaison capteurs entre camescopes DV tri-CCD (Pal)
Modèle
CCD
Nb de pixels total
Nb de pixels effectifs
Canon XL1 ou XL1s 1/3 3 x 320 000 3 x 300 000
Canon XL2 1/3 3 x 800 000 3 x 410 000 (*)
Canon XM2 1/4 3 x 470 000 3 x 440 000
Panasonic NV-GS400 1/4,7 3 x 1 070 000 3 x 690 000 (**)
Panasonic NV-DX100A 1/3 3 x 470 000 3 x 380 000
Sony DCR-TRV 950 1/4,7 3 x 1 070 000 3 x 690 000
Sony DCR-VX 2100 1/3 3 x 450 000 3 x 400 000
Sony DCR-HC1000 1/4,7 3 x 1 070 000 3 x 690 000
(*) 410 000 en mode 4:3, 550 000 en mode 16:9. (**) 690 000 en mode vidéo, 990 000 en mode Photo


(Sony DCR-HC1000)

Ecran, viseur

Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000

Viseur couleur agréable mais ni étirable ni relevable, fixe autrement dit ! Etonnant pour un appareil à ce prix… Allez, le réglage dioptrique n'a pas été oublié !


Ecran hybride 2,5 pouce (6,3 cm) de 211 000 pixels de résolution. On peut s'étonner de cette taille vu le volume global de l'appareil, on régresse même par rapport au TRV950 qui disposait d'un écran 3,5 pouce tout comme l'actuel Panasonic NV-GS400. En revanche, la résolution des 2 camescopes est comparable : 211 000 pixels, c'est au-dessus de la moyenne mais toutefois conforme à des appareils à ce prix.



(Sony DCR-HC1000)

Batterie, autonomie

Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000

Avec la batterie fournie (NP-FF71), l'autonomie est de 70 à 75 minutes réelles (et pas plus !) environ avec écran, selon que le Backlight est placé sur On ou Off. C'est plutôt pas mal mais un peu insuffisant compte tenu qu'aucune autre batterie de plus forte capacité ne peut s'insérer dans le logement prévu à cet effet. Vous pouvez acquérir toutefois une seconde batterie NP-FF71 pour environ 99 euros.


Comme toujours chez Sony, on peut visualiser précisément le temps d'autonomie restant ou de charge en cours. A noter : la charge nécessite 1H50.


Le chargeur est intégré, il monopolise donc le camescope durant la charge (autre différence avec le Panasonic NV-GS400).



(Sony DCR-HC1000)

Griffe, éjection

Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000

La griffe porte-accessoires, qui n'a pas été oubliée, permet d'y glisser le micro ECM-CQP1 prévu pour ce camescope, ou une torche. Elle est dite "intelligente" car elle alimente l'accessoire en question.


Détail bien appréciable, la K7 du DCR-HC1000 s'extraie par le haut (sur le côté), permettant de ne pas être gêné lorsque souhaite changer de cassette alors qu'on filme sur trépied ou lorsqu'on pose son camescope sur une simple table.



(Sony DCR-HC1000)

Poignée pivotante

Sony DCR-HC1000   Sony DCR-HC1000

Sony DCR-HC1000


 

Ce dispositif original de pivotement à 90° qui ne se rencontre que sur ce modèle Sony, permet d'avoir toujours une prise en main adaptée à la situation de prise de vues sans tordre son poignet. Il permet presque d'inventer de nouvelles façons de filmer ! Par ailleurs, un second déclencheur start/stop se trouve sur l'écran, comme sur toute la nouvelle gamme Sony.



(Sony DCR-HC1000)

Mode Photo

Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000

Sony DCR-HC1000Sony DCR-HC1000


Ce n'est pas l'ultra point fort de ce modèle avec son maigrelet 1152 x 864 pixels pour des tirages 10x15 au maximum. A titre de comparaison, le Panasonic NV-GS400 culmine à 2288 x 1728 pixels (tirages possibles en 13x18). Tout de même : le HC1000 est muni de l'essentiel de l'arsenal photo, voire un peu plus : une Memory Stick de 8 Mo, prise USB2, flash intégré d'une portée de 2,5 mètres , 3 puissances d'éclair et même un anti-yeux rouges. L'appareil est immédiatement reconnu par un PC ou un Mac, qu'il soit ou non prévu pour l'USB2 d'ailleurs.


Le flash ne réagit que lorsque la lumière vient à manquer. Mais on peut empêcher son déclenchement ou au contraire, le forcer, via un réglage du Menu.


L'utilisateur dispose aussi d'un mode vidéo très compressé sur carte mémoire en 320 x 240 ou 160 x 112 pixels.



(Sony DCR-HC1000)

Comparaison qualité photo

Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000
Sony DCR-HC1000 (en 1152 x 864 pixels)
Panasonic NV-GS400 (2288 x 1728 pixels)

Pour voir le rendu originel des images, cliquez dessus. En photo, le Sony ne fait pas le poids face à la supériorité incontestable du Panasonic qui est très proche d'un vrai 4 millions de pixels photo.



(Sony DCR-HC1000)

Accès aux réglages

Sony DCR-HC1000   Sony DCR-HC1000

Le DCR-HC1000 dispose de tous les réglages manuels dont l'exposition (avec niveau Zébra possible), la balance des blancs (4 positions), le niveau audio. Mais c'est sa bague Focus/Zoom qui retient l'attention. Elle permet de travailler comme en pro (ou presque, il n'y a pas de butée), à savoir par ajustement de la focale (zoom manuel) et éventuel effet "coup de poing" à la M6. Et côté focus, rattrapage possible de la mise au point, flou-net, de quoi déjouer parfaitement l'Autofocus, ou le seconder efficacement. Le commutateur est très pratique à utiliser.


Derrière l'écran du HC1000, on ne trouve aucun bouton et pour cause, tous les réglages se situent au sein du Menu tactile. C'est un peu déroutant au début (surtout pour les flèches du Magnétoscope) pour ceux qui possédaient un TRV950 mais on s'y fait... Des réglages déjà rencontrés sur le TRV950 font leur apparition comme les 7 paliers de Sharpness, affectant la précision des détails de l'image ou le réglage des couleurs.


On trouve aussi les réglages de mise au point (Spotfocus) ou d'expo (Spotmeter) par toucher de la zone souhaitée sur l'écran tactile. Plus douteux, le réglage Soft Skin, censé adoucir la peau.



(Sony DCR-HC1000)

Autres options

Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000

Sony DCR-HC1000


Mode 16:9 amélioré (utilisation d'une grande partie du capteur) , Réglage manuel du son (EN STDBY ou en enregistrement) comme sur le prédécesseur du HC1000, le TRV950. Et un précieux obturateur de vitesses (Shutter Speed) capable de descendre à 1/3 de seconde (et s'envolant au 1/10000e si besoin). Il faut ajouter l'existence d'un intervallomètre relativement sophistiqué : prise de vues toutes les 30 sec ou 1 min ou 5 min ou 10 min avec un nombre de vues de 0,5 sec, 1 sec, 1,5 sec ou encore 2 sec. Pratique pour filmer l'éclosion d'une fleur par exemple.


(Sony DCR-HC1000)

Micro, audio

Sony DCR-HC1000
Le micro, situé classiquement sur le dessus, capte très peu les bruits de fonctionnement de la section magnétoscope. De même, les bruits de manipulation du zoom passent inaperçus (pour vous en convaincre, écoutez notre vidéo). Filtre coupe-vent intégré.

Sony DCR-HC1000


Sony ECMCQP1

Possibilité de raccorder le fameux micro 5.1 Sony ECM-CQP1 proposé en option pour un son de qualité "cinéma" (avant et arrière) . Mais nécessite, outre ce micro spécifique de 200 euros environ, le logiciel Click to DVD2 disponible sur PC Vaio... Sony (et pas n'importe lesquels, les derniers) ! Autant dire que c'est difficilement utilisable.



(Sony DCR-HC1000)

Zoom et focales

Sony DCR-HC1000

Un zoom X12 (et un raisonnable X150 en numérique), acheminant la focale télé jusqu'au 588 m. Pas mal. La progressivité du zoom est exemplaire, comme en atteste notre petit film. Et sinon il met moins d'une seconde pour balayer l'ensemble des focales. Pour rappel, le zoom motorisé se double d'une commande de zoom manuel... comme en pro !


Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000

En position grand-angle (vidéo), la focale n'est que de 49 mm. On peut acquérir un grand-angle additionnel X0,7: le VCL-HG0737X. Diamètre filtre : 37 mm. Autre option : un X0,5 Raynox.


La stabilité au maximum de l'amplitude du zoom est assurée par le stabilisateur optique d'une remarquable efficacité.


 



(Sony DCR-HC1000)

Sensibilité

Sony DCR-HC1000
Sony DCR-HC1000
Sony DCR-HC1000
 
Panasonic NV-GS400
Sony DCR-HC1000 Sony DCR-HC1000

Un avantage au Sony en termes de qualité de résolution. Les deux camescopes ne sont pas tout à fait sur le même plan comme leurs caractéristiques auraient pu le laisser croire.



(Sony DCR-HC1000)

Montage, connectique

Sony DCR-HC1000
La connectique du HC1000 se compose d'une entrée/sortie DV, d'une entrée/sortie analogique, et prise USB à la norme USB2. L'appareil sait convertir naturellement une source analogique en numérique avec mode Pass Through.


(Sony DCR-HC1000)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide