Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Tests photo > Tests compacts experts et bridges

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Test Panasonic Lumix FZ1000 II

Le bridge complet pas trop cher ?

 

21 février 2019 par Thierry Philippon

Acheter

Panasonic Lumix DC-FZ1000 II

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 849 Euros
 

FZ1000 II

Avec le FZ1000 II, Panasonic poursuit sur sa lignée de bridges qui ont eu un beau succès comme les FZ300, les FZ1000 et FZ2000.


Surfant sur cette vague, Panasonic se contente apparemment de revisiter son ancien FZ1000 sorti en 2014 (!) avec un modèle qui lui ressemble énormément puisque le FZ1000 II conserve son capteur 1 pouce 20 Mp, son processeur Venus Engine et son zoom x16 raisonnable qui débute à 25 mm (en photo) ou 26 mm (en vidéo FullHD). Il s'apparente aussi de près au FZ2000 mais avec un peu plus de restrictions.


Les différences entre l'ancien et le nouveau modèle existent pourtant. D'abord l'écran 3'' de 1.240.000 pixels est cette fois orientable ET tactile. Par ailleurs, la disposition de certaines commandes a pas mal changé. Côté vidéo, le 4K est désormais en 30p, 25p et 24p désormais, au côtés de la FullHD en 50 / 60p, et du mode Vidéo Haute Vitesse en Full HD à 120 im/s /100 im/s.


Quelques fonctions nouvelles intéressantes voient également le jour comme le Zoom Compose Assist, le Post-Focus et le Focus Stacking. On recense aussi une fonction de Marquage Automatique, une amélioration du selfie et des modes noir et blanc L.Monochrome et L.Monochrome D (ombres et des lumières accentuées) qui viennent compléter les styles photo classiques. Ajoutez le Time Lapse et le Stop Motion.


Alors ? Le prix de 849 euros du FZ1000 M2 le rend particulièrement attractif face au Sony DSC-RX10 Mark IV, au capteur 1 pouce également mais deux fois plus cher (1700 euros prix revendeur). Le FZ1000 II est aussi moins cher que le FZ2000 à sa sortie (1300 euros) et même moins onéreux que le premier FZ1000 (900 euros).


Auscultons donc ce nouveau FZ1000 II en détail. Je m'attache en priorité aux fonctions vidéo. Vous retrouverez toutefois un chapitre dédié plus spécifiquement à la photo, agrémenté de plusieurs clichés.


FZ1000 II
téélcharger
Vous pouvez apprécier la qualité réelle de certains fichiers bruts du bridge Lumix DC-FZ1000 II en vous rendant en rubrique Téléchargements du Forum.

> LIRE LA SUITE : Le test du Lumix FZ1000 II

Le test du Lumix FZ1000 II

FZ1000

Le déballage a de quoi faire sourire car le carton indique la référence FZ1000 II en bas, FZ10002 en haut et la référence produit sur la notice annonce FZ1000M2 ! La référence FZ10002, ce n'est pas très malin en tout cas, j'emploierai pour ma part FZ1000 II ou FZ1000 M2.


FZ1000 II FZ2000

Le FZ1000 II pèse 810 grammes au complet, c'est un poids comparable à un GH4 équipé du 14-140 mm. Par rapport au FZ2000, le FZ1000 II est plus léger de 20% (170 grammes) et un peu moins haut (5%). La différence est donc réelle, elle peut compter en voyage par exemple. Le FZ1000 Il pèse 21 grammes de moins que le précédent FZ1000, avec la même carrosserie : aussi mystérieux que dans le film du même nom d'Alejandro González Iñárritu. :) En revanche, j'aime modérément l'aspect un peu plastique du boîtier.


Mais examinons plus en avant ce FZ1000 II.


FZ1000 II

Lorsqu'on allume le bridge, le zoom se déploie plutôt rapidement (à focale 25mm), mais le bruit du déploiement reste toujours aussi audible, de quoi risquer de se faire remarquer dans une église. Conseil d'ami : allumez donc l'appareil avant... Notez aussi que quand il se rétracte (extinction ou simple Lecture des images), il peut pincer légèrement l'index si celui-ci "traîne" au-dessous. Ca m'est arrivé plusieurs fois.


Le FZ1000 II se prend bien en mains. Durant plusieurs heures, je l'ai transporté sur des terrains accidentés, en le tenant par la seule poignée-grip, sans jamais risquer de le lâcher. J'ai aussi apprécié les touches personnalisables ou à accès direct, ou les deux molettes, qui en font un produit ergonomique et rapide. Intuitif aussi. Toutefois il est un peu joufflu, et carré, mais c'est souvent la carrosserie-type des bridges. Il n'est pas tropicalisé, même défaut que le FZ2000, dommage pour un bridge... de voyage.


Le bouton vidéo, situé sur le dessus du FZ1000 II, est facile d'accès et l'enregistrement est quasi immédiat, sans latence exagérée. Le bouton peut être délaissé au profit du déclencheur avant (mise au point / déclenchement) paramétrable en déclencheur vidéo. On peut même commencer par le bouton vidéo et finir par le déclencheur principal et vice versa. On apprécie aussi les 8 boutons personnalisés (Fn) qui offrent la même ergonomie bien pensée que sur le GH5 par exemple.


FZ1000

Ancien FZ1000


 


Fn1

Nouveau FZ1000 II


 


Bonne nouvelle : les 2 commutateurs à même l'objectif ont été remplacés et plutôt en mieux ! Ils étaient dévolus au Zoom / Focus et au Stabilisateur et on se trompait parfois entre les deux. Panasonic les a troqués contre 3 boutons Fn, qui permettent d'assigner n'importe quelle fonction très facilement, avec des fonctions-type proposées par défaut. Notez au passage que la touche Fn2 (et elle seule) est garnie d'une toute petite aspérité qui permet en aveugle, de reconnaître plus facilement la répartition des 3 touches dans l'espace.


FZ1000 II

D'abord en Fn1, on accède à la mise au point tactile sur écran. Celle-ci permet de pointer avec le doigt la zone que vous voulez mettre au point. On adore car cette fonction est pratique et faute d'écran tactile, elle manquait cruellement au FZ1000 première génération.


Ensuite en Fn2, on a la fonction AF-On, une fonction méconnue fort pratique qui permet de faire le point sans déclencher l'obturateur.


FZ1000 II

Enfin (en Fn3) une fonction nouvelle intéressante voit le jour, c'est le Zoom Compose Assist qui permet au moyen d'un seul bouton qu'on presse et maintient, de réagir rapidement d'arrière en avant quand on zoome trop sur un sujet (de type animal) et qu'on a besoin de retrouver un cadrage un peu plus large très rapidement. On retrouve pareil dispositif sur le Nikon P1000. Deux positions permettent de décadrer large (L) ou de façon moindre (S). Le seul inconvénient du dispositif est qu'il n'est pas disponible en enregistrement, mais il est vrai que cela créerait un problème de non-continuité visuelle.


L'optique est souvent assez peu ouverte sur les bridges, au grand-angle elle démarre à f/2.8, jamais en-dessous et peut aller jusqu'à F/11 au maximum, jamais au-delà. Au Télé, c'est le même raisonnement sauf que la focale démarre à f/4.0 jusqu'à f/11. De plus, le f/2.8 est un peu théorique, car on le perd assez rapidement dès les valeurs moyennes de focale. Un Sony DSC-RX10 Mark IV fait mieux sur le papier au grand-angle comme au Télé avec une ouverture de f/2.4-4.0 sur la base pourtant d'un 25x au lieu de 16x.


En théorie, un capteur 1 pouce de cible plus petite (8,8 x 13,2 mm pour une diagonale 15,86 mm) délivre des bokehs moins frappants qu'un M43 type GH5 (13x17,3 mm, diagonale 21,6) mais on peut malgré tout produire des bokehs tout à fait manifestes comme nos photos et nos vidéos en attestent.


4K

Lorsque Panasonic avait sorti son premier FZ1000, c'était le premier "appareil photo" à moins de 900 euros à exploiter de l'UltraHD ("4K") en résolution 3840x2160. Alors bien sûr, cette résolution est devenue plus courante aujourd'hui (j'oserais même dire banale) mais elle procure toujours une belle image. Par ailleurs, l'adoption du 4K bénéficie d'une amélioration sensible sur ce modèle. La fréquence était de 25p seulement sur le 1er FZ1000, elle offre désormais un plus grand choix, passant à 24p, 25p ou 30p en "4K". Pour grimper à 50p / 60p, il faut rester en FullHD qui dispose aussi du fameux 1080/50p à 28 Mbps ou encore des débits à 24 ou 17 Mbps.


Petit regret que le très gourmand débit 100 Mbps ait été choisi plutôt que de laisser le choix du 60 Mbps, souvent suffisant. Du coup, le débit vorace réduit la capacité d'enregistrement : en 4K, une 64 Go engrange 1H25 seulement, une 128 Go, 2H45. Il faut rétrograder en FullHD à 28 Mbps pour bénéficier de 5H avec une 64 Go , 9H55 avec une 128 Go.


Pas de vrai 4K cinéma non plus en 4096 x 2160, bien que l'enregistrement en 24p soit prévu (c'est une différence avec le FZ2000). Et pas de fonction "camescope", c'est à dire que l'enregistrement s'arrête à 29 minutes et 59 secondes. Ce n'est un inconvénient que pour les débats et les concerts mais c'est une différence avec le FZ2000 qui est conçu pour enregistrer sans cette limitation.


High speed

On retrouve aussi le ralenti en FullHD (« Vidéo haute vitesse ») qui peut enregistrer vos séquences à 100 fps ou 120 fps. Il les restitue en 1080/25p à 20 Mbps comme sur le prédécesseur. Ce Ralenti est bien pratique, mais il est de qualité passable, de plus on ne peut pas faire varier la cadence comme sur le FZ2000 ou les GH4 / GH5 / GH5s, ni changer de focale durant le Ralenti, ni stabiliser l'image ni ajuster le point. Et aucun son n'est enregistré durant le Ralenti.


optique

Un bridge c'est avant tout une optique non-interchangeable qui remplace les optiques qu'on fixerait sur un reflex ou un hybride. Celle-ci est une Leica DC Vario-Elmarit 9,1-146 mm f/2,8-4, constituée ici de 15 éléments répartis dans 11 groupes, dont 4 lentilles ED et 5 lentilles asphériques. Elle est coiffée d'un imposant pare-soleil qui fait le job.


Le zoom x16 (equ. 24-480 mm), est raisonnable tout en atteignant des valeurs photo déjà prometteuses entre 400 mm et 592 mm selon les paramétrages choisis (photo ou vidéo, FullHD ou 4K). D'accord, on n'atteint pas les 3000 mm du Nikon P1000 ni même les 25-500 mm du FZ2000 (et jusqu'à 36-720 mm) du zoom 20x. Mais on peut déjà faire beaucoup de choses.


En 4K, le FZ1000 M2 fait pratiquement jeu égal sur ce plan avec le RX10 Mark IV et son 24-600 mm. Il faudrait plusieurs optiques sur un hybride ou un reflex pour atteindre de telles valeurs de focales.


Par contre, je conseille de délaisser le iZoom x32 qui dégrade trop la qualité de l'image.


FZ1000 II AF

La mise au point et l'Autofocus proposent comme souvent chez les fabricants, une myriade d'options du Menu dans lesquelles on se perd un peu. La mise au point est même présente dans 3 Menus... Alors il est temps de faire le point (c'est le cas de le dire !) sur toutes ces options, même si elles ne concernent pas seulement le FZ1000 II (mais aussi nombre de Lumix).


L'Autofocus est nerveux à souhait (0,09 seconde) en s'associant par ailleurs à la technologie DFD (Depth From Defocus) qui permet de réduire le délai de la mise au point.


Macro AF

Le mode Macro AF est proposé et permet de s'approcher à 3 cm seulement du sujet. Une aubaine ! L'AF se maintient pendant les zooms, sans (trop) décrocher. C'est encore un héritage des GHx et de leur AF "prédictif" qui savent dans quelle direction aller. Dans certains cas, l'AF réagit aussi bien que sur un camescope. Mais ce n'est pas systématique.


détection visage FZ1000 II

Les modes classiques sont présents tels que AFS / AFF et AFC. Pour la vidéo, AFS est la plus simple si le sujet est fixe (monument, paysage...), mais AFF (prédiction du mouvement) est préférable, sinon vous pouvez choisir AFC, très proche, ou encore MF, la mise au point manuelle. Il faut appuyer sur l'obturateur à mi-course pour percevoir le rendu de l'AF qui peut être un peu poussif quand on s'approche rapidement d'un sujet par exemple.


Ensuite Panasonic propose 6 réglages AF qu'on rencontre souvent sur ce type d'appareil et qui répondent à des usages normalement distincts : Détection visage / oeil, Suivi, 49 zones, Multiple personnalisé, 1 zone et Point précis. Chaque réglage donne lieu à des explications fournies dans la notice mais on s'y perd un peu... Ces modes sont accessibles par défaut (par la touche Fn6) SAUF si on est en Ralenti HFR, attention.


Le mode 1 zone a ma préférence car il est le mode le plus simple et le plus sûr. Il n'interdit pas de déplacer le sujet dans la zone appropriée. Bien sûr d'autres modes comme la Détection de visages est pratique quand le sujet s'y prête. Jusqu'à 15 visages peuvent être ainsi repérés.


Le mode Multiple personnalisé permet de jouer au choix en taille et emplacement avec le champ couvert par les 49 zones. Mais ce mode est traître, il ne faut pas le sélectionner pour la vidéo de préférence.


suivi AF
FZ1000 II suivi

Le Mode Suivi est un de mes modes préférés. Vous ciblez un sujet sur lequel vous alignez la zone de la recherche MPA (Mise au Point Automatique) qui se présente sous la forme d'un carré. Si la cible est identifiée, la zone de recherche MPA devient verte tant que vous maintenez l'obturateur, et passe au jaune quand vous relâchez. L'intérêt ? Quel que soit votre cadrage par la suite, la mise au point reste fixée (verrouillée) sur cette cible, même si le sujet est mobile.


Bien sûr, ça ne marche pas à tous les coups. Par exemple le mode Suivi échouera lorsque le sujet sera trop petit ou trop sombre.


AF cotinu FZ1000 II

La fonction AF continu (= MPA continu), désactivée par défaut, et disponible uniquement en vidéo, et c'est un des paramètres parmi les plus importants. Je vous conseille de le placer sur Oui car il vous permettra de rester net automatiquement quand vous passez d'un sujet à un autre (si le sujet a suffisamment de contraste) sans nécessiter d'appuyer à mi-course. A défaut, si vous placez AF continu sur Non, il se verrouillera sur le sujet enregistré au départ et n'en bougera plus !


Précisons que l'AF continu fonctionne quel que soit le mode AF choisi (AFF / AFS / AFC). Deux pièges : il faut enregistrer pour se rendre compte de son effet, sinon vous pouvez vous leurrer et croire qu'il est en action même s'il est sur Non. Deuxième piège : si vous êtes en mesure AF 49 zones (souvent la mesure par défaut !), le sujet aura parfois du mal à être analysé car les algorithmes ne peuvent deviner le sujet réel que vous pointez. Et cela ruinera vos efforts d'AF en continu. Privilégiez plutôt la mesure AF 1 zone, la plus efficace, et paramétrez une mesure centrale, la plus simple.


Malgré tous ces réglages d'AF, la vitesse ou la réactivité ne sont pas réglables, paramètres qu'on retrouve sur les GH5 / GH5s par exemple. C'est dommage.


FZ1000 II assistant

La bague de contrôle (ainsi est-elle nommée) est aussi par défaut celle de mise au point manuelle, attention à ne pas vous tromper (quelques erreurs au début). Il suffit de débrayer l'AF pour que la bague retrouve sa fonction de Mise au point manuelle. Tout simple.


Qui dit Mise au point manuelle, dit Assistance à la mise au point (Assistance MF), les appareils récents en sont tous équipés. Comment se manifeste-t-elle ? Lorsqu'on actionne la bague de contrôle, par défaut, une "Loupe" s'affiche en PiP par grossissement dans un carré (entre 3x et 6x, déplaçable). Cette loupe disparaît dès qu'on enregistre, elle sert donc à la préparation de son plan mais elle s'avère souvent vitale. On peut aussi paramétrer un Plein écran (Full) selon votre préférence.


Assistant MF

Pour actionner l'Assistance MF, il existe au moins deux manières de procéder : soit en tournant la bague, soit en appuyant sur la touche gauche du pavé quadridirectionnel, soit en cumulant les deux possibilités. Mais je vous recommande de paramétrer l'accès depuis la bague seule. Cela permet de conserver la touche gauche du pavé quadridirectionnel au choix du mode d'AF (1 zone suivi, 49 zones...).


Autre assistant de mise au point, le surlignement des contours (Focus peaking) est un secours précieux pour la mise au point. Ce surlignement peut être dévalidé s'il vous gêne ou vous pouvez en modifier la couleur.


AF MF
Parmi les autres fonctions, on trouve aussi le paramètre AF/MF. Placé sur Oui, celui-ci permet d'exercer une mise au point manuelle sans quitter le mode Autofocus choisi. Il suffit de maintenir à mi-course l'obturateur. Le mode AF / MF sert ainsi à autoriser une mise au point manuelle quand l'automatisme défaille, en affichant la Loupe.
Prorité AF / Déclencheur

On recense aussi la fonction méconnue Priorité AF / déclencheur qui permet de paramétrer la priorité que vous voulez accorder au déclenchement de l'obturateur ou à la mise au point. Par exemple, si vous choisissez Focus, aucune image n’est enregistrée tant que la mise au point n’est pas obtenue. Si vous sélectionnez Release, c'est le contraire. Vous pouvez aussi équilibrer la mise au point en choisissant Balance.


Zone de Focus direct

La Zone de Focus direct - parfois nommée Zone mp directe - permet, alors que le FZ1000 II est en train d'enregistrer, de déplacer la Zone de Mise au Point (le carré jaune), ce qui autorise de modifier la zone de mise au point en cours d'enregistrement.


FZ1000 II lampe
La lampe d'assistance AF est plus connue. Elle facilite la mise au point automatique dans l'obscurité à une distance dite "efficace" de 1,5 mètre. Il suffit d'appuyer à mi-course sur l'obturateur pour la déclencher.
AF oui FZ1000 II
On peut aussi verrouiller soit la mise au point, soit l'exposition, soit les deux soit laisser l'AF non verrouillé. Pour cela il faut maintenir le bouton AF / AE Lock.
Highlight
Vous noterez qu'un grand nombre d'aides à la prise de vues héritent des autres Lumix hauts de gamme (GH4 / GH5 / GH5s) comme le peaking, l'histogramme, le correcteur d'horizon. Mentions particulière pour le zébra qui bénéficie de deux positions réglables (par défaut Zébra 1 à 80%, Zébra 2 à 100%). On retrouve aussi les styles Photo, les modes iDynamique et iResolution, le paramétrage des ombres et des hautes lumières (ci-dessus), l'enregistrement des paramètres préférés (C1, C2, C3), les modes Photo 4K (non disponible dans le Menu vidéo contrairement à un GH5 ou un LX100 / LX100 II) le recadrage 4K Live, et bien d'autres fonctions !
qualité FZ1000 II

L'image vidéo du FZ1000 II égale celle du FZ2000, ce qui assez logique, compte tenu des caractéristiques communes des capteurs (1 pouce 20 Mp). Les couleurs sont sans dominante marquée et l'image est assez douce, mais on peut la paramétrer à sa guise. La déformation sur les bords est relativement faible, les problèmes de perspective se posent évidemment aux longues focales mais la construction optique reste globalement bonne.


Monochrome

Si vous voulez modifier la texture de l'image pour renforcer les contrastes ou donner une allure cinéma, vous n'avez que l'embarras du choix, un peu comme sur les GHx de la marque. Ainsi on bénéficie de styles précalibrés (et ajustables) parmi lesquels on trouve le fameux styles Cine-Like D et Cine-Like V, un style entièrement personnalisable (Custom) et quelques nouveaux styles : Scenery (qui signifie "Paysage" et non "Scène"), Noir et blanc L.Monochrome et L.Monochrome D, issue de la gamme pro ! De quoi donner un petit look "cinéma" ou "photo" à ses images et des facultés d'étalonnage éventuels par la suite. Par rapport à un GH, seul le paramètre "Teinte" manque à l'appel.


En revanche, pas de mode LOG comme sur le Sony DSC-RX10 Mark IV ni de HDR vidéo, ni même de filtres ND intégrés. Si vous voulez atténuer la lumière, il vous faudra ajouter des filtres sur l'optique de diamètre 62 mm. Autre petit bémol, à la différence du DSC-RX10 Mark IV, on notera que le FZ1000 II est dépourvu de bague de diaphragme. Cependant c'est aussi le cas du Nikon P1000. Et on se console avec l'accès direct au raccourci Fn4 qui permet de faire varier facilement l'exposition (je m'en suis servi de nombreuses fois) ou même la faculté du Menu d'affecter la bague de contrôle à la compensation d'expo.


objectif fz1000 II

Comme tous les bridges, le FZ1000 II sait zoomer. C'est un des derniers avantages discriminants sur un reflex ou un hybride. On peut zoomer via la commande de zoom, via la bague ou même sur l'écran. Ce zoom peut avancer "par saut de puce", avec une information toujours aussi claire sur écran / viseur, permettant de choisir la focale la mieux adaptée à votre sujet.


Seul problème, bien que modulable, ce zoom électrique, lorsqu'on l'exploite en enregistrement vidéo, s'avère (trop) rapide, sans vraie vitesse lente et pas aussi régulier : aucune comparaison possible avec le zoom d'un camescope qui reste supérieur ! Le zoom du FZ2000 est lui aussi supérieur en termes de motorisation de la commande (5 vitesses au total disponible) : vilains ingénieurs ! On peut zoomer également, main sur la bague de contrôle, mais on ne zoome pas plus doucement pour autant. Idem pour le zoom sur écran, tributaire de la mécanique du zoom. Bon disons qu'il y a un zoom exploitable mais un peu trop nerveux (et sonore, voire plus loin).


Notez en revanche l'astucieuse fonction de reprise de position d'objectif. Cette option du menu est fort pratique pour retrouver exactement le choix de la focale de l'objectif quand on éteint et rallume le boîtier photo.


On aime aussi l'horizontalité compensée, mal traduite par "Prise de vues à niveau" (Level shot). C'est une fonction symbolisée par un triangle surplombé d'une barre horizontale. La fonction est très intéressante mais peu visible et vraiment mal expliquée ! Voir notre test du FZ2000 pour les détails de cette fonctionnalité.


sensibilité

La sensibilité en basse lumière est toujours assez quelconque, même si le capteur 1 pouce atténue les problèmes. Quand on pousse les Iso, le FZ1000 M2 est rapidement à la peine dès 1600 Iso, sans aller jusqu'aux 6400 maxi. Notez qu'en manuel, la valeur d'Iso débute à 125 Iso. La limite étendue est à 25600 Iso en photo. En vidéo comme en photo, on peut paramétrer une limite Iso qui évite à l'appareil de monter trop rapidement dans les Iso, ce qu'il a tendance à faire sinon, à des focales Télé notamment.


On peut aussi tenter d'utiliser l'un des styles Photo proposés et abaisser le paramètre "Noise réduction" si le niveau de bruit est très élevé.


FZ1000 II
Si la sensibilité vous tient à coeur, il existe toujours la faculté d'ajouter une petite torche LED sur griffe porte-accessoires. Je vous recommande par exemple la torche LED Mecalight S-500 BC (voir test) qui n'est pas la moins chère mais qui reste ultra légère et écologique.
FullHD

grand-angle en Full HD (stabilisateur Off)


 


4K

grand-angle en 4K (stabilisateur Off)


 


La valeur grand-angle est à géométrie variable : elle est tout à fait généreuse en photo (25mm) ou en FullHD (26 mm) mais les choses se gâtent si vous activez le stabilisateur (28 mm) et c'est même pire si vous exploitez le 4K. En effet, en 4K vidéo ou 4K Photo, la focale minimale s'élève à... 37 mm.


Ainsi, comme on le discerne de façon frappante sur les 2 images ci-dessus réalisées depuis le même point de vue, le grand-angle varie selon le mode utilisé : en FullHD puis en 4K, la différence de champ (26 mm en FullHD, 37 mm en 4K) est nette.


FullHD

grand-angle en FullHD (stabilisateur On)


 


Le stabilisateur fait aussi perdre un peu d'angle de champ (environ 10%), ici en FullHD.
stabilisation fz1000 II

Le stabilisateur sert en Photo, puisqu'il fait gagner plusieurs IL. Mais c'est la vidéo qui nous intéresse ici. La stabilisation 5 axes du FZ1000 est ultra efficace au Télé aux focales moyennes comme au maximum du zoom optique grâce au stabilisateur intégré au capteur. On peut lui associer en plus en FullHD la fonction e-stab, c'est à dire une stabilisation électronique qui renforce la stabilisation de base mais recadre l'image. Par contre en 4K, seule la stabilisation de base fonctionne et elle s'avère est un peu moins efficace qu'en FullHD mais tout de même exploitable. La différence avec et sans stabilisation (voir nos fichiers-tests) est quand même flagrante, même en 4K.


La stabilisation n'est plus débrayable directement (depuis l'objectif) mais on peut lui assigner facilement une des 8 touches Assign. En marchant, le stabilisateur est plus probant en FullHD pour la même raison qu'évoquée précédemment. En effet, en 4K, l'absence de grand-angle crée une sensation de moindre fluidité. Mais soyons juste : on n'est pas obligé de marcher tout le temps avec son appareil photo, on peut aussi filmer en position arrêtée, non ?!


Notez qu'en Photo, on dispose d'une stabilisation dite Normale ou par Balayage pour accompagner le déplacement d'un sujet lors d'un suivi en mouvement. Ces deux modes sont réservés à la photo uniquement.


FZ1000 II

Un autre point crucial du FZ1000 II est l'amélioration de son système de visée. L'écran 3'' maintient son caractère orientable comme sur un GH4 / GH5 / GH5s, et la qualité de résolution s'est améliorée à 1250.000 Kp, c'est même un peu mieux que le FZ2000 (1.040.000). On peut aussi modifier la luminosité, le contraste, la saturation, les couleurs rouge et bleu. Notez qu'il existe un mode Eco d'affichage en 30fps qui réduit la consommation.


L'articulation de l'écran est plus convaincante en mode "Run and Gun", le Sony DSC-RX10 Mark IV ne pouvant pas s'articuler dans toutes les directions (109 degrés vers le haut, 41 degrés vers le bas). Mais c'est surtout le caractère tactile qui rend le FZ1000 II intéressant. Tout simplement parce que son prédécesseur en était dépourvu. Le tactile rend possible la fonctionnalité de suivi de l'AF sur écran, le choix d'appel des fonctions directement depuis l'écran, ou encore la faculté de balayer du doigt ses photos (ou ses vidéos) sur écran comme on le ferait avec un smartphone. Ce n'est donc pas un gadget mais un paramètre important... même si ça laisse des traces de doigt. Pour contenter tout le monde, Panasonic a poussé la fonction jusqu'à permettre de rendre l'écran non-tactile (Touch Settings : Touch screen). Notez enfin que l'écran du Nikon P1000 n'est pas tactile et ne totalise que 921.000 Kp.


visée

En revanche le viseur n'a guère changé : c'est toujours un 0,39'' de 2,36 Mp bénéficiant de grossissement 0,74x. Une belle réussite. Le détecteur d'oeil est présent, dépendant il peut s'avérer agaçant car si vous passez juste la main devant le viseur, l'écran s'éteint pendant cet intervalle. A débrayer dans ce cas.


Les photographes noteront aussi le mode Aperçu constant qu'il est avantageux de positionner sur "OUI", en mode M (il ne fonctionne que dans ce mode d'ailleurs), car il permet de visualiser le résultat "en temps réel" dans le viseur, si vous changez de diaphragme, de vitesse ou de sensibilité ISO.


batterie

L'autonomie de la Batterie DMW-BLC12PP de 1200mAh totalise 60 à 65 minutes en réel selon que vous tournez en 4K ou en AVCHD, c'est un peu moins qu'avant. Inutile de dire qu'il vous faut donc au bas mot une seconde batterie DMW-BLC12 pour partir en tournage. Si vous êtes photographe, vous tiendrez l’équivalent 440 photos. Grimace, le chargeur autonome, qui était une habitude de Panasonic est ici abandonné. Quel dommage ! La charge prend 3 heures au minimum, ce qui est assez long.


trépied FZ1000 II
Il y a bien des revers au prix plus bas. L'emplacement batterie, par le dessous, n'a pas changé, nous ne l'aimons pas car il bloque le bridge sur trépied. C'est un détail si on n'a jamais besoin de changer de batterie dans cette circonstance, mais c'est toujours un peu agaçant de faire des observations qui ne sont pas prises en compte.
FZ1000 II

La prise Micro, est bien là et l'audio est bien réglable par paliers, de la même façon que sur l'onéreux GH5. La bonne nouvelle est l'absence totale de bruit parasite lorsque le zoom ne fonctionne pas. Et la différence est flagrante. On n'entend plus le bruit du cliquetis qui était perceptible sur l'ancien FZ1000 et qu'un musicien, possesseur du FZ1000, avait lui aussi remarqué sur YouTube. Comme en plus, la restitution du son est plutôt bonne, et qu'une prise Micro permet de connecter un micro externe, on aurait tort de ne pas se réjouir... Rien que pour cela, le FZ1000 II vaut le coup sur un FZ1000 si vous voulez préserver le son d'ambiance du bridge en vidéo en atmosphère silencieuse.


Enfin il existe tout de même des bémols. Dont un gros. D'abord, l'absence de prise casque, déjà constatée sur le modèle de 2014, est toujours assez inexplicable puisque l'audio est réglable. Il est donc étonnant de devoir se contenter des vu-mètres. Autre grimace, peut-être la principale, le bruit du zoom est perceptible de façon systématique, en avant comme en arrière, avec une intensité variable. J'ai réécouté le bruit du zoom du FZ2000 qui fait moins de bruit.


Panasonic a prévu pour cela 2 micros qui s'interfacent avec le bridge via le Menu Image animée / Microphone spécial : soit le DMW-MS2, soit le modèle stéréo VW-VMS10.


A noter l'existence d'un micro-zoom, d'un limiteur audio qui peut s'avérer utile en cas d'enregistrement d'un bruit fort par à-coups (orchestre...) et d'un filtre coupe-vent ("Vent coupé").


sound

La seule bonne grosse nouvelle est l'absence totale de bruit parasite lorsque le zoom ne fonctionne pas. Et la différence est flagrante. On n'entend plus le bruit du cliquetis qui était perceptible sur l'ancien FZ1000 et qu'un musicien, possesseur du FZ1000, avait lui aussi remarqué sur YouTube. Rien que pour cela, le FZ1000 II vaut le coup sur un FZ1000 si vous voulez préserver le son d'ambiance du bridge en vidéo en atmosphère silencieuse.


FZ1000 II

Notez que la sortie HDMI peut délivrer un signal 4K pour la vidéo comme pour les photos. La micro-USB sert pour la charge et la connexion à l’ordinateur. Elle n'est malheureusement qu'en USB 2.0. On recense aussi une prise Remote ne servant qu'au déclencheur à distance DMW-RS2 en option.


La nouveauté du FZ1000 II en regard du FZ1000 est l'intégration du Bluetooth. Ainsi, avec l'application Panasonic Image App, on peut entre autres :


-déclencher la touche d’obturateur de l’appareil photo,


-mettre sous/hors tension l’appareil photo au moyen d’un téléphone intelligent,


-lire ou sauvegarder des images stockées sur l’appareil photo


-ou enfin télécharger des images sur les réseaux sociaux.


Parmi les particularités, notez qu'une séquence d’images animées peut être divisée en 2 parties pour supprimer les scènes inutiles. Le mode se nomme "Division vidéo".


Enfin la la notice de base doit être absolument complétée du Manuel des fonctions avancées à télécharger et que vous pouvez retrouver dans notre espace Téléchargement.



(Test Panasonic Lumix FZ1000 II)

Exemples photo avec le Lumix FZ1000 II

Quelques photos au format 3:2 (+ format panoramique)


 


FZ1000 II

75,13mm - 1/250s à f/4- 125 Iso


 


FZ1000 II

65,81mm - 1/800s à f/4- 125 Iso


 


FZ1000 II

67,72mm - 1/1250s à f/4- 125 Iso


 


FZ1000 II

9,12mm - 1/1600s à f/2,8 - 125 Iso


 


FZ1000 M2

9,5mm - 1/2000s à f/3,5 - 125 Iso


 


FZ1000 II

9,12mm - 1/2000s à f/2,8 - 125 Iso


 


FZ1000 II

16,74mm - 1/500s à f/3,2 - 125 Iso


 


FZ1000 II

11,35mm - 1/200s à f/5,6 - 125 Iso


(L Monochrome)


 


FZ1000 II

17,54mm - 1/2000s à f/4 - 125 Iso


 


FZ1000 II

9,12mm - 1/500 à f/8 - 125 Iso


 


FZ1000 II

9,12mm - 0,4 à f/2,8 - 800 Iso


 


FZ1000 II

9,12mm - 1/15 à f/2,8 - 1600 Iso


 


FZ1000 II

9,12mm - 1/1000s à f/4 - 125 Iso


(Panoramique 8000x1920)


Quelques exemples photo en jpg avec le Lumix FZ1000II dont le mode Panorama. L'AF macro est possible entre 3 cm et 1 mètre, l'AF standard entre 30 cm et 1 mètre.


On conserve le choix entre les formats 4:3, 3:2, 16:9 et 1.1. Et on peut enregistrer en JPEG, RAW + JPEG. ou même RAW seul. Le développement du RAW peut s’opérer via l’application gratuite téléchargeable Silkypix Developer Studio SE. Notez également l'existence d'un mode HDR (inexistant en vidéo) qui permet de combiner 3 photos enregistrées avec 3 expositions différentes.


Il est tout à fait possible d'enregistrer des vues fixes pendant l'enregistrement vidéo à raison de 5 photos pendant l'enregistrement en 4K (ou de 10 photos en FullHD).


Le FZ10000 M2 autorise également une prise de vue en rafale à à 12 im/s (AFS) et 7 im/s (AFC) et trois fonctions rafale 4K, rafale 4K (Start/Stop) et pré-rafale 4K.


Le FZ1000 II offre un zoom étendu de 32x.


Côté flash, si le petit flash non-orientable intégré ne vous convient pas, Panasonic recommande l'un de ses modèles externes optionnels DMW-FL200L, DMW-FL360L, DMW-FL580L.


Notez que le Post-Focus et le Stack Focus sont deux fonctions photo qui font aussi leur apparition car elles n’existaient pas du temps du 1er FZ1000. Le Post-Focus est la faculté, à partir d'une seule photo, de modifier la profondeur de champ après coup. On la trouve également sur plusieurs smartphones (iPhone).. Le Stack Focus est la possibilité d’étendre la mise au point par fusion de plusieurs images.


On notera aussi la fonction de Marquage Automatique, fonction vraiment annexe qui, en Photo 4K, place automatiquement des marqueurs sur des scènes dans lesquelles un visage ou le mouvement d’un sujet est détecté.


Ajoutez le Time Lapse et le Stop Motion, fonctions d'ordinaire plutôt dévolues aux actioncams.



(Test Panasonic Lumix FZ1000 II)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Acheter

Panasonic Lumix DC-FZ1000 II

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 849 Euros

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide