Magazinevideo > Accessoires Photo-Vidéo > Trépieds et éclairages

Test Metz Mecalight S500-BC

éclairage LED de fabrication allemande

 

28 septembre 2018 par Thierry Philippon

Metz Mecalight S500-BC

Prix fabricant : 130 Euros
 

mecalight

Une belle image, c'est avant tout une bonne lumière. Rien ne remplacera jamais une lampe vidéo qui fait ressortir des teintes plus naturelles, dépanne dans les lieux totalement obscurs, et produit une lumière à la fois puissante et douce. Grâce à une torche, on peut aussi, sans éclairer un max, moins pousser les ISO (par exemple descendre de 1600 à 800 Iso). Les torches durent généralement longtemps : plus de 20.000 heures, parfois beaucoup plus.


Metz est une marque allemande bien connue des photographes pour ses Flash d'appareils photo notamment. C’est une fabrication réputée plus sérieuse que certaines marques exotiques qui vous proposeront les « mêmes » produits 3 fois moins chers mais qui dureront 6 mois ou se révéleront plus fragiles. Les produits cheap sont souvent aussi entièrement en plastique, donc moins écologiques.


Metz s’intéresse aussi aux torches LED depuis bien des années. J'avais d'ailleurs testé les modèles Mecalight 320 et 480 qui s'étaient avérés très convaincants pour moins de 100 euros. La marque, redistribuée par le français Kerpix, vient de commercialiser un modèle à 129,90 euros (un prix milieu de gamme) de référence Mecalight S500-BC qui a la particularité d'être très plat (moins de 10mm), façon format smartphone. D'ailleurs elle ressemble à un smartphone ! Ce format n’est pas destiné à épouser l’ère du temps mais convient surtout en profondeur, largeur et en poids si l’on fixe la torche sur un boîtier reflex, un bridge ou un ou micro 4/3. Elle peut aussi tenir facilement dans une poche en voyage ou même à la main.


La torche Metz mecalight est plus spécifiquement destinée aux photographes qui font de la vidéo avec un boîtier photo. Mais rien n’interdit de l’utiliser sur un camescope. En soi, une telle torche peut aussi éclairer une scène pour saisir des vues fixes.


Passons au test express.


La torche Metz est distribuée par Kerpix.



> LIRE LA SUITE : Le test express du Mecalight S500-BC

Le test express du Mecalight S500-BC

Metz
Différence de profondeur / encombrement entre la torche Metz Mecalight S500-BC (devant) et une torche LED classique (derrière).

La Mecalight S500 BC mesure 130 x 65 x 9.3 mm, dispose d'un nombre important de LED (117 composés de 60 LED blanc + 57 LED blanc chaud), et ne pèse que 135 grammes. Une torche LED classique pèse généralement entre 180 et 250 grammes, la différence est donc sensible ! Quant à la profondeur (l'épaisseur), certaines torches peuvent atteindre 2,5 cm, hors excroissance batterie, contre 0,9 pour la Metz Mecalight.


Au début, on est un peu surpris, on se demande même si ce produit est très sérieux, vu la miniaturisation. La comparaison avec une autre torche LED de taille "normale" montre une profondeur (une épaisseur) bien plus importante chez les rivaux. Mais rapidement, on comprend que le fabricant allemand ne s'est pas moqué du consommateur.


Ici par ailleurs, on ne trouve quasiment pas de plastique, signe que les allemands prêtent une attention particulière aux aspects écologiques, et préfèrent l'aluminium qualifié de haute qualité. Revers de la médaille, ça coûte plus cher que le plastique ! Le seul plastique qu'on ait recensé est une très fine feuille transparente qui sert de protection d'écran pour le transport et qu'il ne faut pas oublier d'ôter à la première utilisation (elle peut passer inaperçue).


En effet, malgré son format compact, la S500 BC délivre une lumière à la fois variable et puissante. La torche dispose d'un variateur interne, c'est à dire que sa température de couleurs peut évoluer très finement entre 3000 Kelvin (LEDs blanches) et 5500 Kelvin (LEDs à tons chauds). Son indice de rendu de couleur (IRC) est supérieur à 96, un bon chiffre. Côté puissance, la luminosité peut évoluer entre 5% et 100%. Attention aux yeux notamment des animaux, en cas d'éclairage prolongé, ce n'est pas innocent.


allulmage mecalight

On active l'état de veille de la torche à l'aide du bouton On / Off situé sur le côté, ce qui allume l'écran d'état situé derrière, puis on allume véritablement la torche par maintien de la pression sur ce même bouton.


Sur le dessus, le 1er bouton le plus à gauche (Mode) commute d'un mode Puissance à un mode Température. Et les deux boutons + et - situés à sa droite servent à augmenter / diminuer la Puissance ou la Température. C'est simple mais moins pratique qu'un bouton rotatif qui est plus rapide et confortable à manoeuvrer, alors qu'avec la Mecalight, il faut maintenir la pression sur les boutons + et -, ce qui peut dérégler l'orientation de la torche. Mais il n'y avait sans doute pas la place pour un autre système de type bouton rotatif.


écran d'état mecalight
Pour vérifier et ajuster les réglages, le petit écran d'état en couleurs est bien pratique et plutôt réussi car il illumine le dos de la Mecalight S500 BC (pratique dans le noir !). Notez la visualisation de l'autonomie restante de batterie.
chat mecalight
mecalight

A l'usage, j'ai éclairé beaucoup de sujets que je n'aurais pas pensé pouvoir illuminer avec une torche de la taille et de l'épaisseur d'un (petit) smartphone. On peut éclairer entre 1 et 3 mètres de distance, et dans cet intervalle, on sort totalement le sujet de l'obscurité.


La lumière reste assez homogène grâce aux 117 diodes, sa puissance maximale est de 1000 lumens. L'angle de rayonnement est d'environ 120 degrés, ce qui est plutôt bon mais compte tenu de la puissance qui reste moyenne, un grand angle de rayonnement était obligatoire pour parvenir à couvrir un peu les bords. 


Une courte vidéo vue sur le Web et réalisée en Afrique en extérieur de nuit, donne une belle idée des possibilités concrètes. Attention à ne pas éblouir le sujet, une puissance modérée sera parfois suffisante, ne poussez pas le bouchon si c'est inutile.


Notez enfin que le verre de protection s'avère peu salissant.


torch
Image-témoin. Rendu au minimum de puissance à 800 Iso avec torche Mecalight.
metz
Rendu en 3200K à 800 Iso avec torche Mecalight au maximum de puissance. La lumière est assez douce et bien répartie. Même les objets éloignés à plus de 2 mètres se voient encore distinctement.
aurora
Différence de rendu en 3200K à 800 Iso avec torche concurrente plus haut de gamme (Aurora IDV). La différence qualitative n'est pas flagrante. Mais on constate des écarts intéressants comme la lumière plus concentrée sur les obits en avant-plan, et le rendu plus proche de la réalité sur les briques. Par contre le fond à droite est moins éclairé, sans doute en raison de l'angle de couverture moins large qu’avec la Metz Mecalight.
mecalight
Rendu en 3200K à 800 Iso avec torche Mecalight au maximum de puissance. La lumière est puissante.
aurora
Différence de rendu en 3200K à 800 Iso avec torche concurrente plus haut de gamme (Aurora IDV). La différence est vraiment peu significative avc des bords légèrement moins illuminés en raison de l'angle de couverture moins large qu’avec la Metz Mecalight.
filtr diffuseur
Pour obtenir une lumière plus douce, un filtre diffuseur est inclus, il se fixe facilement grâce à un élastique en silicone équipé de deux séparateurs.
Mecalight
torche

La fixation de la torche a été aussi assez bien réfléchie je trouve, on sent l'expérience du fabricant allemand. La Mecalight S500 BC est ainsi équipée d’un pas-de-vis universel (¼) qui permet de visser la torche au choix sur un trépied ou un mini-trépied de table, voire un Gorillapod par exemple.


mecalight

Le fabricant a aussi prévu de pouvoir fixer la torche sur l'appareil de prise de vues, sachant que le poids de la torche (135 grammes) n'est pas un obstacle. A cette fin, une semelle de flash est incluse, sur laquelle on fixe deux solides écrous moletés, l'un pour serrer la torche, le 2e pour serrer la semelle. C'est vraiment costaud comparé à d'autres systèmes de fixation. Ne pas faire tomber sa torche peut se révéler bigrement important, non ?


Enfin, rien n'interdit d'envisager de tenir la Mecalight à la main pour éclairer votre sujet. Encore une fois, sa légèreté le permet.


La seule impossibilité, sauf système personnel de fixation, est de combiner plusieurs LED ensemble, le système d'encoches n'est pas du tout prévu pour cela.


micro-USB
torch mtz mecalight

La torche possède une prise micro-USB qui permet de recharger mais aussi de raccorder sur secteur, ce qui permet d'avoir une source d'alimentation permanente en studio. C’est assez rare mais très pratique car les torches LED fonctionnent habituellement en sur piles ou batterie uniquement.


La charge de la torche s'avère sans difficulté particulière si ce n'est qu'elle n'accepte pas de piles AA ou AAA (sans doute pour ne pas alourdir la torche) et ne peut donc convenir si vous êtes éloigné trop longtemps d'une prise électrique. En effet, la Mecalight S500 BC incorpore une batterie Lithium-Ion (fournie) de 2300 mAh) qui se recharge en 2 heures depuis le port micro-USB situé à droite de la torche. L'autonomie de la torche très difficile à trouver parmi les caractéristiques, délivre 1 heure à la puissance la plus forte et jusqu'à 24 heures à la puissance la plus faible (très honnêtement, je n'ai pas vérifié). On est dans la bonne moyenne des torches LED.


Notez que certaines torches de marques concurrentes sont livrées sans batterie et chargeur (cas des torches de marque Neeewer par exemple), astuce pour présenter un prix défiant tout concurrence, mais qui au final, coûtent bien plus cher que le prix indiqué (de 20 à 40 euros supplémentaires). En outre, certaines doivent fonctionner avec 6 piles, même avec des rechargeables, cela complique la gestion de la recharge.


mecalight

Dimensions et poids
- 130 x 65 x 9.3 mm (L x H x P)
- 135 g


8,5 x 8,5 x 3,5 cm

Sources d’énergie
- Batterie intégrée Li-ion (2300 mAh)
- Externe via interface micro USB

Disponibilité et tarif
- En vente à partir du 24 septembre 2018
- 129.90 €


Contenu : Metz Mecalight S500 BC, 1 filtre diffuseur, 2 élastiques en silicone pour fixer le filtre, 1 câble Micro-USB, 1 adaptateur semelle flash.



(Test Metz Mecalight S500-BC)

Concurrence et Conclusion

metz mecalight

Le marché des torches LED ayant explosé, il existe actuellement des dizaines de modèles, ce qui rend très difficile toute comparaison.


Sur ce marché, la Mecalight S500-BC s distingue nettement en revendiquant la palme de la torche LED la moins encombrante par rapport à son nombre de LED et la seule (apparemment) au format smartphone. Elle est aussi très légère, sans nuire aucunement à la puissance d'éclairage. En effet, elle soutient la comparaison avec une torche haut de gamme, à quelques nuances près.


On apprécie le variateur à double mode (Température / Puissance) de la Metz Mecalight, l'écran d'état au dos très bien conçu, le diffuseur intégré, la prise micro-USB (permettant d'être sur secteur) et la qualité de la fabrication allemande et le fait que cette torche ne soit pas en plastique ! La batterie intégrée est un plus, solution bien plus pratique que des piles LR6 pour un usage fréquent.


nwer
Alors bien sûr, son prix supérieur à 100 euros lui oppose plusieurs modèles de torches à prix défiant toute concurrence, qui parviennent aussi à faire le job : on peut citer la Godox LED64, ou surtout la Neewer CN-160 ou CN-216 aux alentours de 30 euros seulement. Mais rien ne garantit la fiabilité de ces torches en plastique au fil du temps qui font très "toc". Et Attention au prix qui ne tient pas compte de l'achat de piles (ou d'une batterie).
aputure

Un concurrent plus sérieux est l'Aputure AL-H198C (environ 70 euros), une torche compacte avec 198 LED, une luminosité puissante, avec un IRC supérieur à 95 et le choix d'alimenter sur batterie ou sur pile. Mais son poids de 310 grammes (presque le double du Metz mecalight !) ne le prédestine pas à tous les usages.


Un modèle intermédiaire est la Bestlight Photo Studio 176 (autour de 60 euros) qui atteint 1320 lumens?mais reste en plastique également malgré son prix et pèse 249 grammes, en raison de sa batterie externe.



(Test Metz Mecalight S500-BC)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Metz Mecalight S500-BC

Prix fabricant : 130 Euros
Voir les avis d'internautes et donner le vôtre