Magazinevideo > Caméra & Photo, Smartphone, Drone > Tests photo > Tests compacts experts et bridges

Panasonic Lumix DC-TZ200

Le compact pas si expert

 

19 février 2018 par Thierry P.

Panasonic Lumix DC-TZ200

Prix fabricant : 800 Euros
 

Le TZ200 succède au TZ100 sorti début 2016 et il lui ressemble beaucoup. Il reste axé « voyageur » (TZ = Travel = Voyage) quoique ce compact expert soit très légèrement plus lourd (340 grammes au complet, soit environ 30 grammes de plus) et non tropicalisé. Aussi à l'aise en photo qu'en vidéo, Sa technologie repose sur un capteur 1 pouce de 20 Mp qui permet de d'envisager des agrandissements et de pratiquer la vidéo 4K en 24p/25p/30p, moyennant une carte adéquate (U3). Pour ceux que le 4K laisse indifférents, le TZ200 est aussi prévu pour le Full HD, en 50p ou 50i/s en MP4 ou AVCHD.


L'écran du TZ200 est tactile mais non-orientable. Il revendique aussi un stabilisateur d’images 5 axes HYBRID O.I.S.+ ou encore le mode Photo 4K. Ajoutez une bague multifonctionnelle, le Raw, et la correction de niveau pour compenser les horizons penchés. Le détecteur oculaire a été maintenu, le sympathique mode Panorama aussi, et le mode HDR.


Le TZ200 a aussi amélioré les points forts du TZ100 : un puissant zoom 15x remplace désormais l'ancien 10x. L'optique s'élargit un peu à 24 mm (25 à 36 mm en vidéo). Et le viseur LVF 0,21 pouce évolue à 2330K points (!). Ce viseur LVF intéressera les vidéastes lorsque l’environnement trop lumineux rend l’écran invisible. L'ouverture f/3.3-6.4 reste classique en revanche.


Comme ce compact expert est assez cher (800 euros), j'ai voulu voir ce qu'il avait dans le ventre et si ce prix se justifiait. Alors passons au test.


TZ200

> LIRE LA SUITE : Le test vidéo du Lumix DC-TZ200

Le test vidéo du Lumix DC-TZ200

Nous développons ici des analyses techniques qui concernent indifféremment photo et vidéo et fournissons des photos-exemples. Tenez compte malgré tout que le site étant orienté vidéo, les considérations vidéo sont mises plus en avant que sur des sites uniquement photo.


TZ200

Avec son coloris noir (testé) ou argent, le TZ200 est d'allure chic. Le TZ200 est un compact expert. Mais il n'est pas tropicalisé. Au niveau "extension" immédiatement visible, le viseur est présent, mais pas la griffe porte-accessoires ni l'orientation de l'écran.


Le capteur 1 pouce de 20 Mp n'est pas un inconnu, même si loger un capteur 1 pouce dans un si petit boîtier (111,2 x 66,4 x 45,2 mm) est toujours surprenant. C'est en fait celui qu'on retrouve sur des caméras plus hauts de gamme comme les UX90, HC-X1 et UX180.


Parmi les bémols immédiatement visibles (pour un vidéaste) , on regrette l'enregistrement vidéo 4K en 24p/25p/30p doté d'un seul débit à 100 Mbps, débit qui reste élevé pour des besoins modestes en vidéo. Consolation, on peut enregistrer aussi en 1080p en 50p à des débits moindres (28 Mbps), et surtout on bénéficie de la vidéo haute vitesse (ralenti sans son) en Full HD en 100 ips.


L'équivalent photo est excellent en photo et plutôt correct en vidéo FullHD mais pas en 4K, puisqu'on atteint 36 mm (!!) quelle que soit l'activation du stabilisateur. Alors certes, on dispose ainsi d'un téléobjectif mécaniquement plus puissant (540 mm) mais c'est une maigre consolation. En FullHD, on limite la casse avec  30 - 450 mm (FullHD, stab. On).


ultra-zoom

Les ultra-zooms de la série TZ étaient l'un des principaux arguments de vente de cette gamme avant que la concurrence n'emboîte le pas de Panasonic. Après le x10 du TZ100 qui était déjà le plus long zoom d'un compact 1 pouce, le TZ200 a réussi à pousser le bouchon avec une amplitude encore plus généreuse à x15. Du coup, il devance par exemple le Sony DSC-RX100 IV, également en 1 pouce. Mais n'est-ce pas au détriment de la qualité ? Apparemment, non. L'optique est constituée de 13 éléments en 11 groupes, 1 lentille asphérique ED, 5 lentilles asphériques, pas mal vu la compacité de l'appareil, et le faible encombrement malgré cette optique avantageuse. Au passage, la macro descend à 3 cm, un bel exploit.


Il argue en plus d'un mode i.Zoom (x30) qui vous fait atteindre les 900mm (FullHD) à 1080 mm ! Laissez tomber le zoom numérique (x4) également proposé ! Et utilisez l'iZoom avec parcimonie car la différence de qualité reste très nettement visible entre l'optique et l'iZoom qui se justifie moins avec un zoom optique plus puissant à 15x.


L'extension du zoom marque un temps d'arrêt à l'allumage / extinction puis se déploie / se rétracte relativement vite. On apprécie particulièrement une fonction propre à Panasonic qui est la Reprise position d'objectif. Grâce à celle-ci, le TZ200 mémorise la position de zoom qu'il a quittée avant extinction de l'appareil et reprend sur celle-ci lorsqu'on rallume le boîtier. Cela permet ainsi de retrouver intacte une longueur focale favorite, par exemple un 50 mm pour des portraits. Seul inconvénient, cette reprise auto, si la fonction est enclenchée sans le vouloir, peut passer inaperçue lorsque vous rallumez le compact.


écran arrièr TZ200
L’écran arrière de 3 pouces est tactile et on peut le visionner en vision latérale, mais il reste non articulable, non inclinable. Au moins, vous ne risquez pas de subir des problèmes de charnière d'écran, mais c'est moins souple. Le couple Taille d'écran / Résolution reste classique (3'' / 1,24 Mp, un peu mieux que le TZ100). Luminosité, contraste et saturation sont réglables. On peut aussi lui assigner un éclairage auto qui s'ajuste en fonction de la luminosité ambiante.
TZ200

Pour filmer - ce qui nous intéresse ici - on peut choisir n'importe quel mode "Photo" même si le mode "Films créatifs" (M) est le plus approprié, car le plus souple. Une fois l'appareil mis en route, le bouton vidéo (rouge) bien situ, démarre l'enregistrement. Un témoin rouge clignotant confirme l'enregistrement. Mais si vous êtes en mode "Films créatifs", le déclencheur (nommé "touche d'obturateur") fait aussi office par défaut de bouton vidéo, il est même plus pratique à utiliser !


Satisfaisants aussi, les deux décomptes de temps (écoulé et restant) qui renseignent l'utilisateur à tout moment.


Le Menu est clair et tactile (ou manipulable via le pavé) mais très fourni. Il faut par conséquent un certain temps d'apprentissage avant de s'y habituer. Certaines fonctions ne s'activent que dans certaines combinatoires.


4K TZ200

Le TZ200 peut enregistrer en 4K en 30p / 25p / 24p (directement, sans passer par un changement de fréquence dans le Menu) ou en FullHD (en MP4 ou AVCHD) à différents débits dont le 28 Mbits. Le progrès par rapport au TZ100 est l'adoption d'un enregistrement à 50p ou 60p en FullHD, délivrant des vues plus fluides en théorie que le 25p / 30p... On trouve aussi les fonctions Time-lapse et StopMotion.


Même si la plupart des plans font moins de 1 minute pour un utilisation normale, sachez que l'appareil est limité à 20 minutes d'enregistrement (en continu) en FullHD et 15 minutes seulement en 4K, ceci afin d'éviter une surchauffe.


TZ100

Si vous tournez en 4K, vous êtes contraint de filmer à 100 Mbps (Panasonic n'a pas fait le choix du 60 Mbps), ce qui implique d'utiliser des cartes avec le sigle 3 dans le "U". Attention, vous ne totaliserez pas plus d'1H25 en 4K sur une "grosse" carte de 64 Go ou 2H45 sur une carte 128 Go ! Ca file vite ! Là encore, le choix du 100 Mbps est contestable car un débit élevé consomme davantage d'espace. Si l'on se rappelle le positionnement du produit (le voyage), il faudra donc réfléchir à deux fois avant d'utiliser le 4K ou se munir de plusieurs cartes mémoire.


Heureusement vous pouvez stocker jusqu'à 5H de vidéo AVCHD en 50p / 28 Mbps (ou 10500 photos de 10 Mo en format 3:2). Rappelons que pour la vidéo FullHD, les cartes Class 4 à 10 suffisent.


En extra, vous disposez aussi d'un mode Scène "Haute Vitesse" à 100 /images/seconde, qui octroie un assez beau ralenti mais uniquement en FullHD. Ce mode Haute Vitesse est directement accessible depuis le mode vidéo Films créatifs.


Photo 4K
Comme le boîtier est photo / vidéo, il peut aussi enregistrer dans un mode bien connu à présent, le mode Photo 4K, un mode qui permet de capturer 25 ou 30 vues fixes de 8 Mp extraites de chaque seconde. L'avantage du mode Photo 4K est de pouvoir choisir sa vue fixe après coup, dans une qualité excellente (8 Mp au lieu de 2 Mp).

En soi, le mode photo 4K ne sert à rien pour la vidéo classique, sinon qu'on peut choisir le format de l'image : 4:3, 3:2, 16:9 ou même 1:1 !


Notez qu'il existe des modes différents de Photo 4K : Rafale 4K (meilleure photo d'un sujet en mouvement), Rafale 4K (S/S) et Pré-rafale 4K. Vous retrouverez les explications sur ces modes dans cet article pratique.


Il existe aussi un mode dit de Recadrage 4K Live qui permet de zoomer (ou dézoomer) par recadrage 4K sur une séquence. Mais franchement, la manipulation est vraiment complexe pour une utilité plus que relative !


batterie
La batterie DMW-BLG10E est d'une autonomie qui varie beaucoup (entre 45 et 90 minutes en 4K / FullHD avec écran) selon que vous tablez sur la durée en continu ou réelle (avec marches / arrêts, zoom, etc.), mais aussi selon le mode utilisé et enfin selon les conditions d’utilisation ! Ainsi les données sont fournies avec écran, mais a priori, en utilisant seulement le viseur, vous gagnez en autonomie. La charge requiert 210 minutes, une durée classique. Par précaution, prévoyez une seconde batterie, peu onéreuse.
grand-angle TZ200
télé TZ200
Télé izzom

1) au grand-angle


2) au maximum de l'amplitude optique (x15)


3) en mode i.Zoom (x30).


 


Le zoom est utilisable en cours d'enregistrement bien sûr, en avant ou en arrière, comme sur une caméra. Mais il produit un bruit de casserole impossible à éviter. La commande de zoom du TZ200 est nerveuse, mais on ne peut obtenir la fluidité de motorisation d'une commande de zoom d'une caméra grand-public. Elle n'est ni pire ni meilleure que celle des précédents TZ.


Z200
Notez qu'en mode iA, comme la mise au point est automatique, la bague de mise au point a un autre usage, celui de zoomer. Pratique ! Il existe une autre façon de zoomer qui peut être utile, en se servant de la commande masquée située à droite de l'écran (photo ci-dessus). Je pensais que contrairement à la commande physique, cette commande sur écran éviterait de bouger l'appareil au moment du démarrage du zoom, mais en fait c'est presque pareil.
viseur TZ200

On apprécie le maintien du viseur électronique, d'autant qu'il a amélioré grandement ses performances : on est passé du 0.20", de 1166 Kp du TZ100 au 0.21'' de 2330 Kp sur le TZ200. La résolution est donc doublée... Et ça se voit ! Inutile d'insister sur la forte pertinence du viseur en photo ou vidéo quand le soleil rend l'écran quasi invisible. Notez aussi qu'un viseur permet de mieux stabiliser la prise de vues en basse lumière, à condition de bien coller l'oeil au viseur. La dioptrie est réglable.


La détection oculaire, déjà en vigueur depuis quelques générations de TZ, a été maintenue. Ainsi, si vous approchez l'oeil du viseur, l'écran se désactivera et vice versa. Autant cette fonction peut agacer sur un boîtier plus gros type GH4, car elle se fait piéger par tout mouvement involontaire devant le viseur central qui éteint l'écran; autant ici la détection oculaire est moins prise en défaut compte tenu de la petitesse du boîtier et de l'emplacement excentré du viseur Attention, en mode Lecture, le détecteur d'oeil reste actif.


bague
La bague de "mise au point" du TZ200 permet de retrouver le toucher de mise au point cher aux adeptes des reflex.
compnsation bague

Mais il s'agit en réalité d'une bague multifonctions qui permet de régler la compensation d'expo, manipuler le zoom, ajuster la sensibilité, l'équilibre des blancs ou même les profils d'image ! Un réglage par défaut et une mise en Off sont aussi prévus. De quoi faire !


Cette bague est un peu compliquée à manier au début, d'autant qu'elle n'est pas crantée mais on s'y fait.


TZ100

Notez que pour la mise au point ou l'exposition, Panasonic offre la précieuse solution de la commande sur écran tactile, accessible depuis un menu contextualisé situé sur le bord droit de l'écran. C'est tellement simple ainsi !


Le fabricant a aussi conservé son précieux Focus Peaking (surbrillance colorée). Rappelons que le Peaking intensifie les contours au moyen d'une couleurs choisie pour mieux affiner la MAP. C’est indispensable en 4K.


Mais le clou reste le Post Focus, fonction de "mise au point postérieure" qui fonctionne en photo et permet de gérer le point après la prise de vues grâce à un enregistrement "intelligent" de la mise au point.


touchs Fn

Ce qui aide également bien l'utilisateur, ce sont les 9 touches personnalisées Fn qui procurent autant de raccourcis directs vers les fonctions les plus sollicitées du compact. Ces touches permettent d'affecter n'importe quelle fonction utile non proposée par défaut.


TZ200
Le grip de préhension était mal conçu sur le TZ100 (trop lisse), eh bien avec le TZ200, il s'est amélioré devant et derrière. Méfiez-vous tout de même, le boîtier reste de type "savonnette", notamment lorsqu'on le bascule pour charger la batterie ou changer de carte mémoire. D'ailleurs, le modèle de prêt avait reçu un coup ressemblant à un appareil qu'on a lâché sur un surface dure. Heureusement, la dragonne reste une bonne sécurité.
qualité image

Le rendu image du Lumix TZ200 reste honnête en vidéo FullHD comme en 4K mais ce n'est pas exceptionnel malgré le capteur 1 pouce. Nous vous invitons à regarder nos séquences vidéo pour vous forger une opinion avisée. J'ai autant filmé en FullHD qu'en 4K, car il semblerait que les acheteurs de ce type de compact tournent surtout en FullHD et hésitent encore à stocker leurs images en 4K.


Le piqué est bon en vidéo au grand-angle, et l'optique x 15 tient la route surtout avec le capteur 1 pouce, favorisant les bokehs. Mais l'argument du 1 pouce est survendue : Panasonic a sans doute dû trouver des compromis pour concilier capteur 1 pouce et qualité d'image dans un si petit boîtier, car j'ai trouvé la qualité au téléobjectif un peu molle. L'optique Leica n'a de Leica que le nom. On peut lui reprocher notamment de ne pas être très lumineuse au Télé (f/6.4).


Cependant, la déformation sur les bords est quasi nulle. Et globalement, le TZ200 reste un bon compagnon de voyage, les bémols sont ceux d'un testeur, habitué à voir défiler nombre d'appareils ! :)


optique

L'optique du TZ200 conserve une focale grand-angle de 24mm en Photo 3:2 ou 25mm à 30mm en vidéo FullHD, ce qui est plutôt bien, mais c’est nettement moins généreux en Photo 4K ou en Vidéo 4K, avec seulement 36 mm. Il faut prendre en compte ce paramètre si vous êtes un adepte du grand-angle. La faute en incombe au capteur 1 pouce qui recadre pour former l'image 4K, d'où un grand-angle peu généreux. Ce capteur 1 pouce n'est donc pas la panacée.


stabilsiateur
stabilisation

Autre point d'importance, le stabilisateur d’images 5 axes HYBRID O.I.S.+ se débrouille excellemment bien au téléobjectif. C'est un stabilisateur de type optique + électronique qui utilise son plein potentiel en FullHD, (moins en 4K ni en mode Haute Vitesse) car en FullHD, il corrige sur 5 axes (type hybride) alors qu'en 4K, il corrige uniquement grâce à un procédé optique. Cependant, la stabilisation reste bonne dans les deux cas.


En revanche, le stabilisateur est moins probant pour filmer en marchant sauf en FullHD stabilisateur débrayé, où le grand-angle 25 mm accroît la sensation de fluidité... mais sans stabilisation donc. Si vous enclenchez le stabilisateur, c'est mieux mais vous perdez en largeur d'angle de champ (30 mm)... ! et donc en fluidité subjective ! Notez que le stabilisateur du TZ200 peut se débrayer en vidéo alors que le TZ100 en était incapable.


Notez qu'en photo, on dispose de deux modes de stabilisation, le 2e est une stabilisation de "balayage" permettant de corriger un vacillement lorsqu'on suit de côté un sujet avec l'appareil photo.


La balance des blancs est fiable, le rendu des teintes chair est plutôt correct. Et si besoin, vous disposez de tout la panoplie des ajustements de balance des blancs : Preset, Manuel ou choix de la température de couleurs voulue en Kelvin entre 2500 et 10000 K.


Le TZ200 sait aussi sélectionner des Styles d'image (Standard, Naturel, Portrait...).


La qualité de l'image peut être aussi réglée en Contraste, Netteté, Réduction du bruit, Saturation, Tonalité chromatique....


Mode AF

Il existe aussi un mode HDR permettant de modifier la Plage dynamique mais dont l'utilisation est toutefois assez restrictive car le mode HDR s'affiche obstinément en grisé si vous n'êtes pas dans la bonne combinatoire. Crispant.


On trouve aussi des Filtres Haute Dynamique, Couleur Unique, et Effet Miniature, ainsi qu'un traitement d’image spécifique mode L. Monochrome (rappel des films noir et blanc classiques).


On apprécie également de retrouver le paramètre du réglage des Ombres & lumière (difficile à trouver) qui permettra de déboucher des ombres récalcitrantes. On peut aussi afficher l'histogramme à l'endroit désiré sur l'écran et afficher 2 zébras. Les modes iDynamique et I.Résolution, qu'on trouve aussi sur les GH4 / G5 par exemple, sont présents ici. Pas mal.


Ces paramètres sont d'autant plus utiles que vous remarquerez que le TZ200 a tendance à surexposer.


AF

L'Autofocus à détection de contraste est parfaitement fiable en vidéo même s'il peut s'avérer capricieux (hésitant). La mise au point est rapide, pas ou peu de perte du "point" lors du zooming continu. On dispose d'un AF Détection visage/yeux. On aime surtout pouvoir déplacer le collimateur de la mise au point sur écran, en regardant l'écran, ou même au besoin en continuant de cadrer avec le viseur !


Précisons que la détection de contraste et l'Autofocus reposent sur la technologie DFD (Depth From Defocus), qui brille par sa rapidité, puisque la mise au point et ses 49 collimateurs permettent d'obtenir une réactivité en environ 0,1 s.


Autre nouveauté maintenue intéressante, le « Post-Focus ». Grâce à cette fonction, on peut après coup enregistrer - à partir d'une seule et même vue - soit l'avant-plan net avec l'arrière-plan flou, soit l'inverse, ce qui est d'autant plus apprécié sur un capteur 1 pouce ! Il suffit de paramétrer la fonction Post-Focus dans le menu, d'enregistrer, puis en lecture, de pointer sur écran la zone que vous souhaitez voir nette, puis d'enregistrer cette vue en jpg en 8Mp par exemple. Cette fonctionnalité Post-Focus ne fonctionne qu'en Photo. En outre, cette fonction interdit d'utiliser le flash ou de régler la balance des blancs.


Enfin, signalons la compensation de niveau (fonction Prise de vues de niveau), présente en mode vidéo et pouvant corriger efficacement (à l'enregistrement) un horizon penché. Cette fonction ainsi que d'autres est irritante à utiliser car elle dépend de la configuration d'autres paramètres mais Panasonic ne le précise pas lorsque vous sollicitez la fonction. Ainsi cette prise à niveau ne fonctionne pas si vous avez débrayé le stabilisateur, ou si vous êtes en 4K ou encore en Vidéo haute vitesse. Hormis cela, elle fonctionne !


Sensibilité

La sensibilité brute accroche toujours au-delà de 800 Iso (la plage ISO s'étend jusqu'à 25600 ISO en H) et en vidéo, malgré le "grand" capteur 1 pouce, elle peine d'autant que l'ouverture n'est pas exceptionnelle (f/3.3-6.4, plus faible que le TZ100 au télé en raison de l'amplitude x15). De ce point de vue, le Sony DSC-RX100 IV par exemple fait mieux.


En Auto, on plafonne à 3200 Iso car au-delà le grain serait trop manifeste.


Le rapport signal / bruit demeure donc moyen. En vidéo, il faut rester en mode iA pour obtenir une élévation significative de la luminosité mais le grain est plus marqué dans ce cas. La faute à l'électronique mais aussi à l'optique à la faible ouverture. Mais la concurrence fait-elle mieux ? Pas sûr.


TZ100

Ce compact, fusse-t-il "expert", n'a ni entrée micro ni prise casque, et il génère un bruit audible lors de l'utilisation du zoom (même via la bague) et n fin de prise de vues à tel point que Panasonic conseille d'enregistrer 3 secondes de plus et de les couper avec la fonction "Diviser" ! Il s'agit d'un bruit indéfinissable qu'on entend dans une ambiance silencieuse et malheureusement aussi même avec du bruit (voir notre fichier-test de pluie battante). Donc pas d'amélioration de ce côté.


Le TZ200 bénéficie d'un réducteur de bruit du vent (deux positions : Standard, Élevé) à utiliser avec modération car il filtre "gravement"... les graves ! Il en est de même du zoom Micro, lui aussi, à utiliser avec précaution car il génère du souffle. Le zoom Micro est un son qui a la propriété de s'amplifier avec les focales. Un peu gadget.


connectique TZ200

Le DC-TZ200 intègre une mini-HDMI et une sortie mini-USB qui sert à la fois à recharger le compact avec le câble fourni (la prise secteur est aussi fournie) et à relier le compact si besoin à un PC.


Côté lecture, le Menu propose un filtrage qui offre la faculté de n'afficher que les vidéos ou que les photos ou de les mélanger. Pas d'avance / recul rapide sur la séquence. Par contre, on peut capturer une photo à partir d'une vidéo.


Le montage avec le TZ200 ne conduit à aucune recommandation particulière, tous les logiciels sont compatibles avec les formats proposés.


Côté Wi-Fi, la connexion s'établit très facilement, une fois l'application Panasonic Image App (gratuite) téléchargée sur une tablette ou un smartphone.



(Panasonic Lumix DC-TZ200)

Exemples Photo du TZ200

Exemples photos du Lumix TZ200 en mode iA. Le TZ200 est capable d'enregistrer en Raw ou en Jpg. Il dispose aussi d'un mode rafale en 10i/s (et en haute résolution 5i/s avec AF). Les Raw peuvent être traités directement par le compact expert ("Dérawtiseur" intégré), ce qui s'avère bien pratique si vous ne disposez pas de catalogueur ou que votre catalogueur ne gère pas les Raw de cet appareil.


Notez enfin la faculté du TZ200 de capturer une image fixe à partir de la vidéo en 8 Mo ou 2Mo, opération qui s'effectue en cours de lecture au moyen de la commande "sauvegarder" qui s'affiche via Menu/Set.


panaorama
panoramique
TZ200
TZ200

3 vues en mode Panorama en jpeg en 7212 x 1920 (cliquez pour visualiser l'image originale). Le Panorama (par balayage horizontal) est de plus en plus facile à réaliser au fil des versions mais attention à ne pas l'effectuer trop vite pas ou pas assez régulièrement (variations de hauteur) sous peine d'obtenir un résultat raté (3e image).


TZ200 bokeh
TZ200
TZ200
TZ200
TZ200
TZ200
TZ200
Ci-dessus, photos en 10 Mp en jpeg
DC-TZ200
DC-TZ200
DC-TZ200
Ci-dessus, photos en 20 Mp en jpeg


(Panasonic Lumix DC-TZ200)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Donner un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis