Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Comparatif de caméras

Fiche technique du Panasonic NV-GS300

Panasonic NV-GS300
Batterie autonomie réelle (ou continue)
65 min
Capteur (effectif)
3 x 0,8 millions de pixels
Carte mémoire
oui (SD)
Chargeur
séparé
Cible
1/6 ''
Compression
Compression DV
Date de commercialisation
2006
Diamètre filetage
37 mm
Dimensions
76 x 73 x 137 mm
Divers
Résolution photo jusqu'à 3,1 millions de pixels. Obturation photo : 1/25s - 1/2000s (Photo).
Ecran taille / résolution
2,7 '' - 123 000 px
Enreg. audio manuel
-
Enregistrement
60 minutes en SP
Entrée DV
-
Entrée micro mini-jack
1
Entrées / Sorties diverses
s-vidéo (sortie)
Equivalent 35mm en vidéo
47,1-471
Flash intégré
Oui
Focales vidéo
3-30 mm
Format
DV
Griffe
Oui
Logiciel
MotionDV Studio 5.3 LE (pour Windows) + Sweet Movie Life
Ouverture
f/1,8-2,8
Poids nu (ou complet)
(540) g
Prise casque
-
Prix fabricant
800 Euros
Résolution photo maxi
2048 x 1512 pixels
Résolution vidéo
SD
Sensibilité mode Nuit/Normal
1 lux
Site fabricant
panasonic.fr
Sortie casque
-
Sortie DV
Oui
Sortie micro-USB ou mini-USB
2
Sortie Mini (micro) HDMI
-
Sortie multi / AV
Oui
Stabilisateur
optique
Support
Cassette
Torche
-
Vitesses d'obturation
1/50 - 1/8000 s
Zoom optique
x10 / x700
Points forts
Qualité d'un vrai tri-CCD.
Ecran 2,7'' en 16:9.
Progressivité du zoom.
Photos en 3,1 Mégapixels.
Entrée DV.
Optique Leica Dicomar.
Stabilisateur optique.
Gain, diaphragme et vitesses d'obturation réglables en manuel.
Joystick ergonomique quoique déroutant au début.
Ejection de la K7 par le haut (pas de gêne en cas de trépied).
Entrée micro.
Chargeur séparé.
Griffe.
Démarrage rapide (1,7'').
Télécommande filaire avec micro.
Flash.
Fonction AGS, économisant l'énergie.
Plus grande légèreté du modèle.
Sortie s-vidéo.
Points faibles
Pas d'entrée analogique.
Pas de bague de mise au point.
Pas de grand-angle d'origine, même en 16:9.
"Faux" mode 16:9 (mais qualité honnête).
Sensibilité moindre que sur le GS500.
Pas de double déclencheur.
Points discutables
Micro-zoom.
Pas de réglage manuel de l'audio (ni prise casque donc).
Zoom X10 seulement.
Carte SD non fournie.
Pas de mode Pro-cinéma (oui sur GS500).
Confusion possible entre le déclencheur et le Joystick.
Pas de vitesse lente d'obturation au 1/25e en mode vidéo.
Pas de sortie casque.
L'avis de Magazinevidéo
Le GS300 est le petit frère du GS500 et reprend un peu le concept de l'ex-GS250. Doté d'un écran 16:9, ce modèle - comme le GS500 - est dénué d'entrée analogique et perd le bénéfice de la bague, du mode Pro-cinéma ou encore du réglage manuel de l'audio. Son capteur 1/6 de pouce (seulement) le rend aussi moins sensible et son grand-angle est un peu décevant. Mais il faut bien justifier les 400 euros d'écart avec son aîné ! Car sur le reste, c'est un modèle étonnamment complet. Il conserve en effet nombre de caractéristiques performantes du GS500 comme le stabilisateur optique, rare à ce niveau de prix, ou l'entrée DV. Son mode Photo offre tout de même une résolution de 2048 x 1512 pixels. Il bénéficie aussi du fameux anti-ground shooting.

Si l'on reste en DV, le GS300 a pour concurrent direct au même niveau de prix le Sony HC96 (trimégapixels mais pas tri-CCD). Les qualités d'image se valent mais le Panasonic l'emporte côté facilité (chargeur séparé…) et réglages manuels, même si l'accès à ces derniers peut être contesté. Le GS300 dispose en tout cas d'une prise micro qui permet de connecter un micro de toute marque alors que chez Sony, la griffe non accompagnée d'une vraie entrée micro, limite l'accès aux micros Sony. En contrepartie, pas d'entrée analogique chez Panasonic (à voir si vous en aurez l'usage) et pas de station d'accueil, très pratique chez Sony.