Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Comparatif de caméras

Fiche technique du Panasonic HDC-SDT750

Panasonic HDC-SDT750
Batterie autonomie réelle (ou continue)
NC
Capteur (effectif)
3 x 3,05 millions de pixels
Carte mémoire
oui (SD / SDHC / SDXC)
Chargeur
NC
Cible
1/4,1 ''
Compression
MPEG-4
Date de commercialisation
Octobre 2010
Diamètre filetage
46 mm
Dimensions
66 x 69 x 138 mm
Divers
-
Ecran taille / résolution
3 '' - 230 000 px
Enreg. audio manuel
Oui
Enregistrement
Enregistre sur carte SDHC / SDXC. 4 modes : 1080/50p [28 Mo/s], HA [17 Mo/s], HG [13 Mo/s]; HN [9 Mo/s], HE [6 Mo/s]. Durée avec carte 32 Go : ?? en 1080/50p, 4H en HA, 5H20 en HG, 8H en HX, 12H en HE. Durée avec carte 16 Go : 2H en HA, 2H40 en HG, 4H en HX, 6H en HE.
Entrée DV
-
Entrée micro mini-jack
1
Entrées / Sorties diverses
-
Equivalent 35mm en vidéo
35-420
Flash intégré
Oui
Focales vidéo
3,45-41,4 mm
Format
AVCHD
Griffe
Oui
Logiciel
HD Writer AE 2.6T (XP/2000/Vista)
Ouverture
f/1,5-3,2
Poids nu (ou complet)
375 (590) g
Prise casque
Oui
Prix fabricant
1400 Euros
Résolution photo maxi
4608 x 3072 pixels
Résolution vidéo
HD
Sensibilité mode Nuit/Normal
1,6/1 lux
Site fabricant
panasonic.fr
Sortie casque
Oui
Sortie DV
-
Sortie micro-USB ou mini-USB
1
Sortie Mini (micro) HDMI
Oui
Sortie multi / AV
Oui
Stabilisateur
optique
Support
Carte mémoire
Torche
-
Vitesses d'obturation
1/25 - 1/8000 s
Zoom optique
x12 / x700
Points forts
Concept 3D + compatibilité 2D en retirant l'objectif.
Capteur 3-MOS.
Bague multifonctions.
Présence d'un viseur sur un modèle à carte.
Débit maxi porté à 28 Mbps.
Stabilisateur optique 4 axes (inactif en 3D).
Zoom x12.
Bouton stabilisateur extérieur.
Prise Micro et casque.
Griffe.
Points faibles
-
Points discutables
Les 2 lentilles formant l'image 3D.
Sensibilité probablement passable.
Viseur non relevable et non étirable.
L'avis de Magazinevidéo
Premier caméscope 3D Grand Public. Ce caméscope polyvalent 2D / 3D, reprend totalement la coque du SD700 en y ajoutant un objectif 3D à deux lentilles, de référence Panasonic VW-CLT1. Une seule lentille mais 2 parties égales de 960 x 1080 pixels, enregistrées par l'électronique du camescope et reconstituées par le téléviseur (obligatoirement 3D) au moment de la lecture. Si l'on retire l'objectif 3D, on se retrouve avec un camescope SD700 classique, en 2D. A noter qu'il semblerait qu'on ne puisse pas faire l'inverse, à savoir monter l'objectif Panasonic VW-CLT1 sur un HDC-SD700 classique.

Le HDC-SDT750 reste un appareil en avance sur son temps mais on peut légitimement se demander s'il parviendra dès maintenant à rencontrer son public. En effet, c'est toute la chaîne de l'image qu'il faut adapter si l'on veut tirer pleinement parti de la 3D, du camescope à l'afficheur en passant par les logiciels de montage. C'est probablement beaucoup trop tôt, les vidéastes s'étant à peine remis du passage à la HD. De plus, la 3D du HDC-SDT750 s'accompagne de contraintes en raison des deux lentilles intégrées : distance limitée (entre 1,2 mètre et 4 mètre), débrayage de certaines fonctions manuelles ou de stabilisation avancée, ouverture réduite... Bref, un produit "d'image" pour Panasonic plus qu'un appareil réellement commercialisable.

Panasonic HDC-SDT750 : les accessoires en option


Carte Memoire SDHC Sandisk Extreme Pro 32 Go