Magazinevideo > Caméra & Photo, Smartphone, Drone > Tests photo > Tests compacts experts et bridges

article archivé

Lumix TZ5 / Lumix TZ4 - mode vidéo HD

Le successeur du TZ3 propose la vidéo HD

 

08 avril 2008 par Thierry Philippon

 

TZ5

Le Lumix TZ5 est un compact APN de 9 millions de pixels qui déploie des caractéristiques attractives parmi lesquelles un grand-angle 28 mm, un zoom x10 stabilisé, 3 ratios d'images (4:3, 3:2, 16:9), un grand écran de 7,6 cm de 430 Kp (pas mal…) et le fameux processeur Venus Engine en version III. Il faut dire qu'il prend la relève du légendaire TZ3, largement salué par la presse photo (*) qui revendiquait, peu ou prou, les mêmes atouts, à ceci près que le capteur différait (7 Mp).

(*) Le TZ3 a reçu en 2007 le prix TIPA du meilleur APN à zoom puissant en Europe.


Par rapport au TZ3, le Lumix TZ5 se singularise aussi par un mode vidéo plus évolué. Il s'agit d'un mode vidéo de résolution dite "HD" (1280x720). Cette résolution est acceptée par la quasi totalité des logiciels de montage si vous souhaitez par la suite traiter vos images. Le Lumix TZ5 est le seul à disposer de ce mode, son petit frère, le TZ4, étant limité à une résolution (non HD) de 848x480 pixels. Nous étions donc curieux de voir ce que le bijou de Panasonic donnait en HD et plus globalement, comment fonctionnait un mode vidéo (HD ou pas) sur un appareil de ce type. Nous en avons profité pour nous poser quelques questions "extrêmes" : un camescope HD à plus de 800 euros apporte-t-il vraiment quelque chose de plus en regard d'un compact APN de 400 euros (qu'on décroche pour moins de 280 euros) équipé d'un mode vidéo HD ? Le mode vidéo d'un APN peut-il suffire dans certaines circonstances ? Voire en toutes circonstances ? Telles sont les questions que nous nous sommes posées avant ce test. Avec la difficile mission d'y répondre !



> LIRE LA SUITE : Le test

Le test

 
Lumix TZ5
 
compact haut de gamme

Ce test est donc consacré au seul mode vidéo du Lumix TZ5 et plus particulièrement à son mode HD en 1280x720 pour lequel nous avons réalisé plusieurs vidéos. Nous présentons toutefois également quelques photos en situation, réalisées avec le Lumix TZ5, le Web étant bien adapté à cet usage.


Lumix TZ5   Lumix TZ5

Lumix TZ5 en 1280x720, 15 fps



 

Lumix TZ5 en 1280x720, 30 fps



Sony SR11   Sony SR11

Sony SR11 en 1920x1080 (brut en MTS)


vidéo


 

Sony SR11 converti en 1280x720 (H.264)


vidéo


Le Lumix TZ5, comme le Samsung NV24 HD notamment, est capable d'enregistrer en mode 720p (1280x720 pixels). Ce mode HD est décliné sur le Lumix TZ5 selon une cadence de 15 fps (frames par seconde) ou 30 fps. La cadence la plus élevée s'avère bien plus fluide et agréable à l'oeil que la seconde comme en attestent nos vidéos. Cet écart de fluidité est d'ailleurs visible dès l'affichage sur l'écran du Lumix TZ5, en direct ou en mode Lecture. Revers de la médaille, le débit vidéo étant deux fois plus élevé en 30 fps qu'en 15 fps, le poids des vidéos s'en ressent fortement et réduit d'autant la capacité de votre carte SDHC.


A titre de comparaison, nous joignons également deux séquences prises presque au même moment avec un des meilleurs camescopes HD (AVCHD) actuels, le Sony HDR_SR11. La première vidéo est en Full HD (1920x1080), la 2e a été convertie en 1280x720 à partir de la résolution Full HD. Cette conversion vous permet éventuellement de mieux comparer la résolution du Lumix TZ5.


Au visionnage des vidéos, disons-le de suite sans ménager de suspense, on constate un très net écart de résolution en termes de piqué, et de résultat dans les hautes lumières entre l'APN et le camescope. De plus, par faible luminosité mais aussi de jour en extérieur, le "bruit" généré est bien trop important pour se conformer à de la HD. Malgré tout, à vous de juger si les scènes filmées par l'APN sont suffisantes pour vos besoins. Une chose est sûre : les camescopes ont probablement encore de beaux jours devant eux !


Désormais, avec l'augmentation de la capacité des cartes, on est bien loin des temps d'enregistrement limités à quelques minutes de vidéo. Avec une modeste carte SDHC de 4 Go, celui du Lumix TZ5 atteint 38 minutes de vidéo enregistrable. Cette capacité grimpe à 1H17 avec une 8 Go et 2H36 avec une 16 Go ! De quoi faire… On peut également profiter de la mémoire interne de 50 Mo (et recopier depuis la mémoire sur la carte) mais dans ce cas, on est limité à du QVGA (320x240) pour une durée de 2 minutes. A noter qu'une même séquence ne peut excéder 15 minutes, ce qui correspond à la limite des 2 Go : c'est raté pour filmer l'intégralité de l'éclosion de votre fleur préférée mais c'est peut-être suffisant pour attendre que le chat saute sur la balle ! A noter enfin : le temps d'enregistrement restant s'affiche sur l'écran dès qu'on change de mode (30 fps ou 15 fps, HD , VGA ou QVGA), c'est bien vu !


D'autres tailles (non HD) sont disponibles en 16:9 (848x480), ou 4:3 (640x480 et 320x240). La résolution 320x240 est davantage réservée à des usages purement Web ou pour l'envoi de vidéos par email.


Le mode vidéo bénéficie de nombreuses fonctionnalités photo-vidéo comme le zoom, l'Autofocus, la balance des blancs à 4 positions, le stabilisateur (1 seul niveau au lieu de 2 en photo) ou le réglage de l'exposition. On profite aussi du grand-angle 28 mm dont dispose le Lumix TZ5. Le son n'est pas oublié, mais celui-ci est enregistré en mono à une fréquence d'échantillonnage trop restreinte (8 MHz).


Parmi les particularités à signaler, on peut capturer une photo à partir d'une vidéo.


En pratique, pour filmer, il faut juste sélectionner le mode vidéo en tournant la molette de sélection. Cet accès direct est bien vu, il nous a permis de filmer in extremis un événement que nous aurions raté s'il avait fallu le chercher dans le Menu. Une fois la vidéo enclenchée, "image animée" s'inscrit au démarrage.


Lumix TZ5



Comme on peut le discerner sur la vidéo ci-dessus, le zoom est exploitable durant l'enregistrement et ce, sur toute son amplitude. Il ne dispose toutefois que d'une seule vitesse et s'avère plutôt (trop) rapide (mais pas très lent non plus). Il est difficile d'éviter de légers à-coups à répétition. Seule consolation, le zoom ne produit pas de bruit exagéré. Toutefois, la notice précise qu'il peut en générer.


L'Autofocus ne suit pas trop mal mais on note des effets de pompage exagérés sur des scènes toutes simples. Pour l'optimiser, notamment en suivi de mouvement, nous vous conseillons de placer "Cont Af" sur On, l'ajustement du zoom étant dans ce cas plus précis.


Le stabilisateur se débrouille plutôt bien à la focale maxi x10, sans être exceptionnel.


L'écran de 3'' (7,6 cm) de 460 Kp est agréable avec en option, 3 modes d'éclairages possibles dont un mode "Plongée" qui permet de tenir l'appareil au-dessus de la tête. Point important, il peut être vu de tous côtés (multi-angle), ce qui autorise quelques vues acrobatiques. Mais en plein soleil, il ne fait guère mieux que les écrans des camescopes de la marque. L'absence de viseur contraint à se contenter de cet écran imparfait.


La batterie tient en théorie 150 minutes en continu, une durée légèrement supérieure à ce qu'on connaît avec les camescopes.


Le grand-angle du Lumix TZ5 équivaut à un 28 mm. C'est un net avantage sur l'optique des camescopes dont l'angle de champ descend rarement au-dessous de 38 à 40 mm dans le meilleur des cas. Notre sentiment est toutefois partagé car il faudra s'habituer, notamment en cas de panoramique, à des bords qui "gondolent", défaut inconnu en vidéo. Il n'y a toutefois aucun vignettage perceptible.


Il faut bien veiller à ne pas obstruer le micro intégré avec le doigt, la notice d'ailleurs se fait fort de le rappeler ! L'erreur est vite arrivée, car la capsule, située à gauche, est petite et peut être masquée par votre doigt par inadvertance. Côté son toujours, l'audio est de bien piètre qualité comme on pouvait s'y attendre. La faute en incombe à l'enregistrement en 8 KHz seulement, fréquence d'échantillonnage qui ne permet pas de restituer correctement toutes les nuances sonores. On obtient un son comme assourdi, manquant singulièrement de clarté. C'est une énorme différence avec les camescopes qui arguent généralement d'un bien meilleur enregistrement audio en 16 bits, 48 KHz. Par ailleurs, lorsqu'on enregistre une séquence vidéo isolée, le son de celle-ci peut être inaudible durant environ les deux premières secondes environ. Pour ne pas couper le son, il faut impérativement relâcher le déclencheur après l'avoir enclenché, ce qui n'est pas très instinctif car le symbole d'enregistrement ne s'affiche pas instantanément. Nous avons fréquemment fait l'erreur au début.


Lumix TZ5   lumix TZ5

Côté lecture, les vidéos "se mélangent" aux photos, juste identifiées par un logo, pas assez visible à notre goût pour bien différencier les séquences vidéos des photos. On ne retrouve donc pas le dispositif présent sur certains camescopes comportant un onglet vidéo et un onglet photo.


A noter : il est possible de voir toutes les vidéos en vignettes et de cliquer sur celle de son choix.


On peut lire, mettre l'appareil en pause, et même avancer ou reculer image par image mais il n'y a pas d'avance/recul rapide sur la séquence. Si votre préférence va à un visionnage sur TV, Panasonic propose le câble optionnel DMW-HDC2. Ce câble est inopérant si l'USB est connecté en même temps.


Une sortie en Pal ou NTSC est facilitée par un réglage du Menu afin de raccorder un téléviseur à l'une de ces normes via la sortie AV du Lumix TZ5. C'est assez pratique si vous vous trouvez dans un endroit du monde où seul le NTSC est disponible. Ce réglage sur NTSC n'affecte en rien le standard d'enregistrement.


A noter la possibilité après coup, d'ajouter du son sur des photos à la manière d'un doublage son.


Conclusion : Le mode vidéo HD du Lumix TZ5e peut prétendre à la qualité HD même si sa résolution de 1280x720 est qualifiée de "HD". La fréquence de 15 fps est à proscrire même si l'espace de votre carte mémoire se restreint, tant elle provoque de scintillements difficiles à supporter. Seule la fréquence de 30 fps est réellement exploitable. L'utilisation du mode vidéo sur un APN comme le Lumix TZ5 permet de capter des séquences sur le vif en bénéficiant d'un Autofocus relativement réactif, et de tirer pleinement parti du zoom puissant de l'appareil et de son grand-angle 28 mm. On regrette toujours autant que le son reste le parent pauvre du mode vidéo des APN. Sur ce plan, le Lumix TZ5, malgré ses qualités indéniables, ne se distingue pas de la masse.



(Lumix TZ5 / Lumix TZ4 - mode vidéo HD)

Qualité photo

Lumix TZ5   Lumix TZ5
4:3 - 9 Mp - 1/125 - f/4,9
4:3 - 9 Mp - 1/640 - f/3,3
Lumix TZ5   Lumix TZ5
4:3 - 9 Mp - 1/800 - f/4,7
4:3 - 9 Mp - 1/200 - f/3.6
Lumix TZ5   Lumix TZ5
4:3 - 9 Mp - 1/800 - f/3,3
4:3 - 9 Mp - 1/20 - f/3,3
Lumix TZ5   Lumix TZ5
3:2 - 9 Mp - 1/640 - f/3.3
3:2 - 9 Mp - 1/320 - f/10
Lumix TZ5   Lumix TZ5
3:2 - 9 Mp - 1/800 - f/3.3
3:2 - 9 Mp - 1/640 - f/3.6
Lumix TZ5   Lumix TZ5
3:2 - 9 Mp - 1/13 - f/4 - 800 Iso
3:2 - 9 Mp - 1/13 - f/4.7 - 1600 Iso


(Lumix TZ5 / Lumix TZ4 - mode vidéo HD)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Voir les 2 avis d'internautes et donner le vôtre