Magazinevideo > Actus > Actus vidéo

Sony ZV-1 : le compact expert idéal pour le Vlog ?

22 mai 2020 par Thierry Philippon


Le concept du "face caméra", plus communément nommé " Vlog"  s'est beaucoup popularisé au point que différents concepts émergent aujourd'hui. Cette fois, Sony propose un compact expert dédié à ce style de prise de vues, se tenant d'une seule main. Il faut dire que l'appareil est plutôt léger (294 g) et peu encombrant (105,5 x 60,0 x 43,5 mm). Mais le Sony ZV-1 retient l'attention car il est doté d'un écran tactile latéral sur lequel nous revenons plus loin.
 
 
Il séduit aussi par un objectif ZEISS Vario-Sonnar T d'un équivalent 24mm (focale de 9,4mm). En fait, le bloc optique est celui du Sony RX100 V commercialisé en 2016. Ce grand-angulaire semble suffisant pour du Vlog. Mais c'est surtout l'ouverture de F/1.8 (F/2.8 au Télé) qui est remarquable au grand-angle, ouverture à même de favoriser les bokehs. L'ouverture est d'ailleurs si bonne que 3 filtres ND sont proposés pour compenser la surexposition qui peut en résulter.
 
 

BOKEH, MON BEAU BOKEH

Les bokehs sont à mettre en perspective d'un capteur empilé (RS) 1 pouce de 20 Mp et par une fonction dédiée (Bokeh Switch) qui crée instantanément un arrière-plan flou en réglant rapidement l'ouverture optique, sans perdre l'Autofocus. En contrepartie le zoom est modeste avec un ratio photo comme vidéo de 2,7x. Mais l'usage de ce type de produit est essentiellement grand-angle. Une alternative est de filmer en Clear Image Zoom permettant d'aller jusqu'à 5.8x (en FullHD) ou 4.35x (en 4K). Le stabilisateur n'est pas oublié, il combine less méthodes optique et électronique. Sony bombe le torse et annonce que les tremblements sont réduits de 11 fois au maximum du zoom optique... mais en HD seulement. L'efficacité en 4K n'est pas précisée, probablement parce qu'elle est inférieure.
 
 

MICRO ET ÉCRAN TOTAL

Le micro intégré directionnel est frontal et comporte 3 capsules mais surtout - c'est original - on peut le coiffer d'une bonnette antivent (fournie), c'est la première fois qu'un fabricant propose cette astuce à ma connaissance. Il est complété par une connectique en mini-jack 3,5mm pour recevoir un micro supplémentaire si besoin sur la griffe porte-accessoire MI Shoe (typique à Sony). de quoi fixer un micro Sony comme l'ECM-XYST1M ou le ECM-GZ1M.
 
L'écran articulé de 3'' et 921.000 pixels se déploie sur le côté (idem Lumix, Canon RP...). Cette articulation d'écran à 270° permet des vidéos en mode Selfie et semble bien adaptée à du Vlog, bien que le concept soit différent de celui du Sony RX0 II (dont l'écran est positionné au-dessus du boîtier). L'écran latéral fera probablement débat, car ce genre d'articulation suscite des controverses en raison de l'ampleur de la largeur horizontale ou des craintes vis-à-vis de la résistance de la charnière. Mais cette ouverture latérale comporte aussi bien des avantages : outre la vision en Vlog, et la souplesse de rotation, elle libère l'emplacement autour de la griffe, pour fixer un micro sur le dessus.
 
Par contre, l'absence de viseur (que possède le RX100 VII par exemple) s'explique par la vocation du produit puisqu'on n'utilise jamais de viseur en situation de Vlog. Toutefois, il ne semble pas y avoir de viseur optionnel si l'on veut exploiter le ZV-1 autrement.
 
Grâce à la dernière génération du processeur d'images BIONZ X, le reste des caractéristiques devrait rivaliser avec celles du Sony DSCRX100 VII. Les Vloggeurs vont pouvoir enregistrer en 4K (QFHD en 3840 x 2160) en XAVC-S, mais aussi en Vidéo FullHD. Comme sur les autres compacts, bridges et hybrides experts de la marque, une grande variété de Profils d'image est proposée : on peut enregistrer en Hybrid Log-Gamma (HDR) / S-Gamut3.Cine / S-Log3, ou S-Gamut3 / S-Log3. On recense également un enregistrement en super ralenti jusqu'à 1000 images par seconde. Mais au-delà de 250 fps, il faut prévenir que c'est rarement exploitable. Pour les adeptes du time-lapse, on retrouve l'inénarrable prise de vues à intervalles.
 
 

ET AUSSI...

On note un grip facilitant la préhension, un gros bouton d'enregistrement vidéo sur le dessus, et un Tally d'enregistrement bien visible, une première à ma connaissance sur ce type d'appareil, rappelant la vocation très vidéo de ce compact expert.
 
L'autonomie varie entre 45 et 75 minutes en fonction des résolutions et fonctions utilisées.
 
Le système Autofocus bénéficie de l'Eye AF en temps réel et du suivi vidéo en temps réel. On peut ainsi rester verrouillé sur l'œil ou le visage du sujet ou passer d'un sujet à l'autre tout en contrôlant, au besoin, la vitesse de la MAP et la sensibilité.
 
 
Autre nouveauté remarquée, un réglage de mise au point permet de passer facilement du visage du sujet filmé à un objet placé devant l'objectif. C'est bien vu car tous ceux qui font des démonstrations ou des tutoriels de produits se font régulièrement piégés avec cette manoeuvre délicate !
 
Une poignée sans fil GP-VPT2BT est proposée qui permet de déclencher et de zoomer sans le moindre fil de raccordement. Malheureusement cette poignée alourdit la facture de 200 euros. Et c'est sans compter la fixation éventuelle d'un micro comme le montrent certaines photos. A défaut, on peut fixer un mini-trépied encore plus petit, le VCT-SGR1, pour une centaine d'euros.
 
Enfin, il est possible de convertir le ZV-1 en webcam en le connectant à un PC via USB.
 
Prix Sony ZV-1 : 800 euros
Poignée GP-VPT2BT : 200 euros
Kit Sony ZV-1 + GP-VPT2BT : 900 euros
Disponibilité : Juin 2020

Bénéficiez des tests Premium et téléchargez les fichiers natifs
Créez un compte Premium et abonnez-vous à l'indépendance

Je publie un avis

Écrivez votre commentaire sur le forum >>

 

Articles correspondants