Magazinevideo > Drones, Trépieds, Smartphones > Micros, cartes, sacs photo, optiques > Micros vidéo

Micro stéréo Sony ECM-XYST1M

le micro en croix

 

16 juillet 2014 par Thierry Philippon

Micro stéréo ECM-XYST1M

Prix fabricant : 159 Euros
 

Sony ECM-ST1M

En forme de périscope, ce sympathique micro d'environ 150 euros tout de même, est de référence ECM-XYST1M. Les lettres YX font référence à une configuration sonore connue dans laquelle 2 micros cardioïdes ont des capteurs superposés, tout en formant un angle de 90°. Le micro doit être compatible avec l'interface Sony "Multi Interface Shoe" telle qu'on la retrouve sur les camescopes récents (tels que le HDR-PJ530, HDR-PJ810 ou encore les CX900 / FDR-AX100), les compacts (tels que le DSC-HX60 ou le RX100 II), les COI (tels que l'a6000), les bridges (tels que le DSC-HX400) ou les reflex Sony (tels que les SLT-A99, Sony Alpha 7s) ... En cas de doute il faut consulter impérativement le site Sony qui répertorie les références compatibles, après tout il en va de la responsabilité du fabricant puisque c'est un accessoire spécifiquement Sony qui ne s'accouple qu'avec des produits Sony !


Les produits qui vont typiquement nécessiter un adaptateur sont les caméras à objectif interchangeable (type NEX-VG30 / VG900) qui ont besoin d'un adaptateur de griffe ADP-MAC (vendu séparément).


Sony ECM-ST1M

La particularité - voire le charme du produit - est qu'il s'oriente entre 0 et 120°. En théorie, un angle de 0° sera approprié pour une interview (mais pas aussi bien qu'un micro-cravate !) ou le dialogue entre 2 personnes ou l'écoute d'un unique instrument, alors qu'un angle de 120° conviendra plutôt pour l'enregistrement d'un concert ou d'une pièce de théâtre avec des acteurs qui évoluent le long d'une scène. Attention, bien évidemment, si vous changez l'angle en cours d'enregistrement, l'opération s'entendra.


La stéréophonie est l'autre point qui caractérise ce micro. En théorie toujours, une telle stéréo offre un son plus riche en profondeur et en détails. A ce sujet, retenez la réponse en fréquence assez large de 70 à 20.000 Hz. Passons au test.



> LIRE LA SUITE : Le test du Sony ECM-XYST1M

Le test du Sony ECM-XYST1M

Sony ECM-ST1M

Le son produit par le micro ECM-XYST1M est de qualité, la stéréophonie est agréable à l'oreille, mais il amplifie beaucoup, pouvant générer du souffle. De mon point de vue, le micro ne peut être utilisé de façon directionnelle (à la façon d'un Videomic de Rode) pour "aller chercher des sons". De même, le micro n'est absolument pas conçu - comme on pourrait naïvement le croire - pour éviter de capter les bruits provenant de l'opérateur (respiration nasale par exemple). C'est presque pire que sans micro !


En revanche, il excelle dès qu'on le place en position à 90° ou 120° avec toute l'étendue d'une vraie stéréo et une grande clarté du son. Utilisez au maximum un angle large, c'est là que le micro tire son plein potentiel.


Sony ECM-ST1M

Précisons que le câble de borne de microphone fourni (photo ci-dessus) est superflu avec un camescope ou un appareil photo fonctionnant avec un enregistrement audio uniquement automatique. En revanche, le cordon s'impose lorsque l'appareil de prise de vues dispose d'un enregistrement manuel, car cela permet de préserver le réglage audio de l'opérateur. Je n'ai pas bien saisi si le câble était requis lorsque la connexion avec la griffe multi-interface était impossible, il faut dire que la notice est particulièrement peu bavarde sur le sujet !


Bien que fonctionnant tout seul sans intervention particulière, le micro autorise une coupure des graves (switch "Norm / Low Cut ") pour éviter le bruit du vent ou celui d'un climatiseur. La différence à l'écoute est assez nette entre le son sur Low Cut qui produit une tonalité un peu nasillarde et la chaleur et l'enveloppe de la position Norm qui restitue des tonalités plus graves. Je préfère de loin cette dernière tonalité bien évidemment.


Attention à un gros piège : l'utilisation en 5.1 rend le micro incompatible. Il y a bien un avertissement qui s'affiche sur l'écran de l'appareil de prises de vues mais il n'est pas explicitement précisé que le 5.1 pose problème. Et rien dans la notice à ce sujet, mais c'est logique puisque le micro n'est pas lui-même en 5.1. Heureusement on peut débrayer le 5.1 et passer en 2ch pour retrouver le fonctionnement du micro.


Sony ECM-ST1M

Léger (100 grammes), le micro Sony est aussi compact puisque ces dimensions n'excèdent pas : 74,2 x 62,3 x 37 mm. C'est important pour que cet accessoire puisse s'adapter à tout type d'appareil photo ou de camescope Sony. Mieux : le micro bénéficie d'un petit accessoire en caoutchouc (une entretoise) qui s'insère à la base du support de griffe pour garantir un "coussin" réduisant fortement le bruit qui pourrait se produire avec des vibrations.


Sony ECM-ST1M

Lorsque cet accessoire est fixé à la caméra, cette dernière se règle automatiquement sur le microphone externe et dans ce cas le micro intégré est désactivé. Il n'y a donc pas de Mix possible. A notre grand étonnement, lorsqu'on retire le micro et qu'on continue à enregistrer, le son est totalement inhibé sur la caméra ! Il faut donc se méfier même si la logique de procédure veut qu'on arrête d'abord l'enregistrement , voire qu'on éteigne la caméra avant d'enlever le micro.


L'ECM-XYST1M est fourni avec une housse de transport et une bonnette antivent. Ni le micro ni la bonnette ne supportent la pluie (au-delà de quelques gouttes) ! La bonnette fait un peu doublon avec le Wind Cut mais l'utilisation de la bonnettes st souvent préférable.


Une liste de petites précautions pour finir :


-ne pas exposer le micro à des chocs.


-bien serrer le bouton de blocage (sans forcer toutefois).


-ne soulevez pas la caméra par le micro même si c'est tentant...



(Micro stéréo Sony ECM-XYST1M)

Conclusion

Sony ECM-ST1M
En conclusion, le micro Sony ECM-XYST1M m'a laissé une impression partagée. Certes, il amplifie les ambiances fidèlement en position à 90 ou 120°, en restituant des tonalités plus chaudes. Mais il ne permet ni d'aller chercher des sons éloignés, ni d'éliminer les bruits parasites de l'opérateur. Et la différence de rendu vaut surtout pour les APN, nettement moins pour un camescope équipé d'origine d'un bon son. Dans ces conditions, son tarif autour de 150 euros reste élevé.


(Micro stéréo Sony ECM-XYST1M)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les avis d'internautes et donner le vôtre