Magazinevideo > Caméra & Photo, Stabilisateur, Drone > Tests de stabilisateurs

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Test DJI Osmo Mobile 4

il aimante bien !

 

24 septembre 2020 par Thierry Philippon

Acheter

OSMO MOBILE 4

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 149 Euros
 

DJI Osmo 4

Et un quatrième ! Chaque année à présent, DJI renouvelle son fameux stabilisateur Osmo Mobile. Le produit est si connu à présent que la version 4 se nomme tout simplement OM4 pour "Osmo Mobile 4". Rappelons que l'Osmo Mobile est une poignée de stabilisation avec nacelle dédiée aux smartphones, secondée d'une stabilisation électronique. La stabilisation s'opère sur 3 axes. L'enregistrement s'effectue sur le smartphone.


L'OM4 est une version Bundle, c'est à dire qu'elle comprend l'Osmo et des accessoires comme un mini-trépied et une housse de transport (mais pas de sacoche). L'Osmo a très légèrement changé de coloris pour une robe argentée un peu plus claire que celle de l'Osmo 3.


Osmo Mobile4

Bien que l'OM4 ne soit pas une grosse évolution par rapport à l'Osmo Mobile 3, les ingénieurs de DJI ont réussi à améliorer grandement un point très sensible : le système de fixation. Fini l'écarteur comme seul choix, système qui n'était pas toujours très pratique ni très immédiat à installer. Désormais, un système d'aimant assure la fixation / retrait avec une plus grande rapidité d'exécution. Et sans aucun équilibrage (la nacelle peut être étalonnée si besoin seulement).


Ce support magnétique est en fait décliné en deux accessoires au choix. Soit vous utilisez l'anneau aimanté fixé "à demeure" sur le smartphone (moyennant un autocollant collé sur le mobile), soit vous intercalez une "bride" solidaire de l'anneau, qui vient s'agripper aux tranches du mobile, un peu comme sur l'Osmo 3, ce qui vous permet de ne pas fixer d'anneau à demeure sur le mobile.


iPhone osmo 4
OM4
bride

Le système avec bride a plusieurs avantages : il n'impose aucune fixation permanente, et peut s'utiliser au choix avec ou sans la coque du mobile (selon son épaisseur). C'est aussi une solution plus proche de celle de l'Osmo 3. Attention, la bride peut tout de même abîmer la finition du smartphone car elle serre énormément le mobile pour qu'il ne tombe pas. En outre, la bride peut venir masquer en partie un des boutons du smartphone, souvent le bouton d'allumage, ce qui n'est pas très pratique dans ce cas.


DJI Osmo 4

A l'inverse, l'aimantation directe sur le smartphone est plus novatrice, plus pratique et plus rapide pour dégainer / fixer le mobile. Cette plus grande célérité à détacher le smartphone permet d'exploiter son mobile immédiatement pour s'en servir pour un usage courant de smartphone. Mais elle a ses contraintes de préparation (voir ci-après) et a le gros inconvénient d'imposer une "pastille" permanente sur votre smartphone, pouvant nuire à son esthétisme et rendant compliqué l'ajout d'un étui pour des raisons d'équilibre.


Dans les deux cas, l'aimant est très puissant (évalué à 50 N par DJI). À l'usage, si vous respectez les consignes de positionnement, le risque de faire tomber son mobile est quasi nul, même en cas de forte secousse de l'Osmo.


OM4


DJI Osmo
Comme je l'évoquais plus haut, l'aimantation directe comporte des contraintes et des recommandations. Ainsi, les étourdis ne doivent pas fixer l'anneau sur la coque de protection du mobile (s'il y en a une), ni fixer directement l'anneau sur le smartphone mais sur son autocollant (fourni) ! La surface doit être nettoyée /séchée (DJI fournit deux lingettes à cette fin).
Osmo 4

Ensuite, il faut placer l'aimant au bon point d'équilibre, c'est si important que DJI fournit un guide transparent. Le guide prend en compte différentes tailles possibles de mobiles. En principe, vous ne devriez pas faire d'erreur.


Pour être certain que votre smartphone est bien compatible, vérifiez que sa largeur est comprise entre 67 et 84 mm et que son épaisseur s'étende de 6,9 à 10 mm. Le poids du mobile ne doit pas dépasser 230 grammes contre 200 grammes sur l'Osmo3. 


Enfin, la préparation prend 24H ! En effet, pour installer l'anneau, il faut coller un autocollant et fixer l'anneau dessus puis attendre 24H avant de faire un test réel avec le smartphone aimanté sur le bras de l'Osmo. C'est un peu la même logique que pour un crochet autocollant que vous voudriez coller sur le carrelage mural de votre cuisine. A l'usage, passée la crainte des premiers essais, on s'aperçoit que c'est du (très) solide. L'aimant est probablement bien plus puissant que ne le nécessite le poids d'un smartphone.


Prise en mains Osmo 4

Les mensurations et le poids de l'Osmo Mobile 4 sont presque égales à celles de son prédécesseur : l'OM4 est juste un peu plus petit (276 x 119,6 x 103,6 mm contre 285 x 125 x 103 mm) et guère plus lourd (390 grammes + 32,6 grammes pour la bride ou 11,4 grammes pour l'anneau contre 405 grammes pour l'Osmo 3). Le trépied est à ajouter mais il n'est pas très lourd (72 grammes). 


La préhension reprend l'heureux concept de l'Osmo 3 : l'angle de préhension est de 15 degrés. On dispose d'une poignée avec grip qui s'adapte à la paume de chaque main, prolongeant le temps durant lequel on peut maintenir l'Osmo sans éprouver de fatigue.


La manipulation du Gimbal est agréable, les moteurs sont puissants (ils sont même annoncés plus puissants que sur l'Osmo 3), les mouvements sont assez précis, surtout quand on les affine avec l'application DJI Mimo (voir ci-après). La fluidité, but du jeu, est réelle, dès qu'on compare une scène avec et sans le Gimbal, que ce soit en marchant ou même en effectuant un simple panoramique qui va devenir beaucoup plus coulé que si l'on s'essaye au même exercice, sans gimbal. On a intérêt à laisser le trépied, ce qui ajoute du poids et donc un certain coulé dans les mouvements.


OM4 poignée
OM4 housse transport

Tout comme sur l'Osmo 3, on apprécie grandement que le Gimbal de l'OM4 soit repliable sur la poignée, aidant considérablement à son rangement, son transport, puisque replié, l'Osmo ne mesure plus que 163×100×47 mm (au lieu de 276×120×104 mm).


À cet effet, DJI fournit - comme sur la version Combo de l'Osmo 3 - une grande pochette de rangement qui facilite le transport du stabilisateur. Ce concept d'occuper le moins de volume possible reste une bonne idée. DJI aurait simplement pu pousser la finition en permettant le blocage de l'axe panoramique qui tourne dans le vide. Par ailleurs, le fabricant a "oublié" le mini-trépied qui ne peut se ranger dans la pochette. Il faudra donc le placer ailleurs.


Trépied osmo 4

L'OM4 est fourni avec un petit trépied (idem version Combo de l'Osmo 3) qui s'avère très pratique à l'usage malgré son côté "plastoc", il a une bonne assise et n'est jamais déstabilisé. Ce trépied, ajouté au système d'aimantation, justifient sans doute le prix plus élevé de l'OM4 qui passe de 109 à 149 euros, une augmentation sensible. On notera que le tarif avait chuté lors de la succession de l'Osmo originel vers l'Osmo 2 puis vers l'Osmo 3. 


OM4 Charge

La batterie - interne et non-remplaçable - est identique à celle de l'Osmo3 (2450 mAh), elle est donnée pour 15 heures, une durée qui varie énormément selon l'usage qu'on fait du Gimbal. La charge dure 2,5 heures de temps par l'USB-C (câble fourni), sachant que c'est plutôt la batterie du smartphone (si celui-ci sert à des usages mobiles courants) qui peut lâcher, bien avant celle de l'Osmo, méfiez-vous !


port USB-A
Il existe aussi un port standard USB-A si vous envisagez de recharger un appareil (comme votre smartphone s'il tombe en rade) grâce... à l'Osmo. Pas bête du tout, même si ça reste une solution de dépannage. Par contre, pas de prise Micro sur le stabilisateur.
osmo 4

L'amplitude mécanique de la nacelle ne change pour ainsi dire pas sur les axes Pano et Inclinaison. Elle évolue sur le seul axe du Roulis avec -136,7° à 198° (contre -85,1° à 252,2° sur l'Osmo 3).


Joystick

Pour rappel, le joystick permet d'imprimer des mouvements de caméra haut-bas, gauche-droite pendant que le bouton M allume et éteint l'Osmo ou permet de transiter du mode Vidéo au mode Photo, ou de basculer du mode horizontal (Paysage) au mode vertical (Portrait). On peut même s'amuser à changer de ratio d'image en cours d'enregistrement.


La nacelle convertit toujours les actions du Joystick de manière à réaliser un mouvement panoramique ou un mouvement d'inclinaison (mode dit "Libre"). Le mode Sport n'a pas été oublié pour convenir à la cible sportive de l'Osmo Mobile. Pou rappel, ce mode fait réagir la nacelle avec plus de vitesse.


Zoomer
On peut zoomer (numériquement) ou dézoomer à l'aide d'un curseur sur le côté. Condition : que le mobile soit compatible avec ladite fonction. A cette fin une liste de compatibilités des fonctionnalités de l'Osmo est disponible. Mais de très nombreux mobiles ont l'air d'être compatibles car j'ai réussi à zoomer avec un mobile qui n'est pourtant pas référencé dans la liste. Ce zoom est activable selon les limites de grossissement dont le smartphone est capable bien sûr. On peut zoomer à l'arrêt de l'enregistrement ou en cours d'enregistrement.
Gâchette OM4

À l'arrière on retrouve la gâchette. Plusieurs combinatoires sont possibles. Si vous pressez deux fois, l'Osmo cherche sa position horizontale par défaut, droit devant, alors que si vous cliquez trois fois, il passe en mode "Selfie" pour vous filmer / photographier. Par contre, une fois l'enregistrement lancé, on ne peut pas passer de la caméra avant à la caméra arrière ni vice versa.


Si vous maintenez la pression constante sur cette gâchette, vous activez le mode Verrouillage de la position du Gimbal. Une pression brève ? Vous activez l'ActiveTrack. Et une pression brève puis une pression constante : c'est le mode Sport qui se déclenche.


Notez que le temps de réaction est réglable depuis l'application DJI Mimo, selon 3 vitesses : lent, moyen ou rapide. Si vous trouvez notamment que le Joystick est trop brutal, auscultez les paramétrages du Joystick.


Précisons enfin que DJI poursuit son offre forfaitaire nommée DJI Care Refresh (valable pour tous ses produits), qui, pour 10€ seulement, peut virtuellement fournir jusqu’à 2 unités de remplacement sur 1 an, et qui est censée couvrir les dégâts dus à l'eau ou à un choc d’eau ou les chocs. Il existe même un plan 2 ans. Toutefois le coût de 10€ vous donne juste une ouverture de droits. A la manière d'une franchise, le premier remplacement vous coûtera une franchise de 9€, un 2e, 12€.


Passons à l'application DJI Mimo.



> LIRE LA SUITE : Application DJI Mimo

Application DJI Mimo

Screenshot osmo activer osmo

Avec l'Osmo Mobile 4, on retrouve l'application DJI Mimo en apparence complète et pratique (voir les points faibles en fin de chapitre) qui sert à commander les fonctions qui ne peuvent se piloter depuis le stabilisateur, ou qu'il s'avère plus pratique de piloter depuis l'application... Toutefois, DJI a dédoublé certaines fonctions pour que l'Osmo puisse s'utiliser sans l'application qui n'est pas obligatoire au fonctionnement de base de l'Osmo. Par exemple, le changement de résolution, de fréquence et de mode est possible sur l'Osmo comme sur l'application.


DJI osmo

L'application DJI Mimo sert aussi au jumelage de façon à permettre que les commandes de la poignée de l'Osmo - telles que le déclenchement / arrêt de l'enregistrement ou la prise de Photos (voire de Rafale de photos) - soient asservies au smartphone. En clair, déclencher son mobile en appuyant sur bouton de la poignée de l'Osmo, et ce, sans bouger sa prise en mains....


... à condition toutefois de réussir à établir la connexion. A titre personnel, je m'y suis repris à plusieurs fois. La faute d'une part à la connexion nécessaire avec un compte à établir sur le site DJI (une procédure obligatoire, donc pénible) qui doit pouvoir vous identifier avec une adresse email. Or lors de tests précédents, j'avais enregistré visiblement 2 adresses email distinctes et celle que je voulais utiliser n'était plus acceptée par DJI (pour une raison que j'ignore). La seconde adresse mail a heureusement fonctionné.


écehc activation Activation réussie

Après quelques nouveaux échecs peut-être imputables à un environnement constitué de plusieurs appareils Bluetooth (souris, clavier...), l'application finit par afficher un message qui signale qu'il reconnaît l'Osmo et vous propose alors de l'activer. Retenez que l'Osmo communique par Bluetooth (Low Energy 5.0), assurant sa compatibilité avec la majorité des smartphones récents. Aucun câble n'est requis !


OM4 activetrack
osmo4 osmo 4 bis

L'application est très à son aise avec l'ActiveTrack, déjà en vigueur sur les drones de la marque, puisqu'il permet de suivre un sujet (voire un objet) en "dessinant" d'un geste rapide un cadre autour de sa silhouette à l'écran. On peut aussi actionner l'ActiveTrack par une pression brève de la gâchette arrière.


Dans l'optique de réaliser un reportage en Vlog, c'est une fonction très précieuse car elle permet, quel que soit l'angle sous lequel la caméra selfie vous filme, de ne jamais avoir votre tête qui sort du cadre comme c'est souvent le cas en selfie quand on marche et parle en même temps.


OM4 nacelle
L'application DJI Mimo permet aussi de régler différents paramètres de la nacelle, accessible depuis le Menu Vidéo ou Photo. Ces réglages peuvent s'avérer essentiels : c'est ici qu'on réglera la vitesse de réaction du Joystick (Lent, Moyen, Rapide), celle du Zoom (curseur réglable), le Mode Suivre (Suivre pano, Verrouillage de l'inclinaison, FPV ou SpinShot, c'est à dire retournement), ou enfin l'activation éventuelle du mode Sport. C'est aussi via ce Menu de réglages que l'on pourra étalonner la nacelle (si besoin), ou l'ajuster horizontalement.
OM4

DJI a aussi intégré le dispositif renommé mode Dynamiczoom, permettant de recréer le fameux effet initié dans Sueurs Froides de Hitchcock. Mais la qualité nuémrique n'est pas très bonne. Également, à la façon de certains drones de la marque, on bénéficie de commandes gestuelles permettant de piloter des mouvements (avec le Selfie). Ainsi un simple geste suffit pour prendre une photo par exemple. Autre fonction nouvelle, la fonction "CloneMe" génère un panorama d'une personne visible à plusieurs endroits d'une pièce (à la façon d'un clone, d'où le nom) à partir de plusieurs photos. Enfin le mode Story, sur le modèle d'Instagram, permet de générer une vidéo très courte agrémentée de quelques effets, moyennant des conseils que le programme dispense au fur et à mesure du montage. C'est assez bien fichu même si ça reste gadget.


Parmi les autres effets possibles grâce à DJI Mimo, en vidéo, on peut réaliser un Timelapse, Motionlapse ou l'Hyperlapse, 3 techniques qui demandent pas mal de patience à chaque fois.


Régalges Image
Des réglages image sont également au menu de l'application...
OM4 résolution fréquence
Tout comme la modification de la résolution / fréquence.
om4
Enfin, depuis une vignette en bas à droite, on accède aux medias qui permettent de voir tout ou de fragmenter les types de vues (photo, vidéo) pour un meilleur repérage, ou encore d'en sélectionner certaines.
Osmo comptaibilités

Malgré tout, l'application DJI Mimo n'est pas aussi idéale qu'on veut bien le croire.En théorie, DJI Mimo est compatible dès Android 7.0 ou iOS 11.0. Mais la liste des compatibilités sous Android est beaucoup plus restreinte que sur iOS. DJI mentionne en tout et pour tout 16 mobiles Android (!) alors qu'il en existe des centaines. Les modèles cités sont les suivants : HUAWEI P20, HUAWEI P10, HUAWEI Mate 10 Pro, HUAWEI Mate 10, HUAWEI Mate 9 Pro, HUAWEI Mate 9, Honor 10, Honor 9, Vivo NEX, Mi MIX 2S, Mi 8, Mi 6, OnePlus 6T, OnePlus 5T, Google Pixel 2 XL et Google Pixel 2. Ce n'est pas très clair.


Par contre, pour iOS, le choix comprend tous les iPhone depuis 5 ans : iPhone SE, iPhone Xs Max, iPhone Xs, iPhone XR, iPhone X, iPhone 8 Plus, iPhone 8, iPhone 7 Plus, iPhone 7, iPhone 6s Plus, iPhone 6s, iPhone 6 Plus, iPhone 6 et iPhone SE.


Ensuite, l'application ne reconnaît pas certaines fonctionnalités de certains mobiles Android (les iPhone sont épargnés) comme le grand-angle, le 1080p 60p, ou le Ralenti par exemple. De même, on ne peut pas modifier la qualité de la vidéo même si le mobile dispose de cette fonction dans son application de base, c'est pénible. D'autre part, sous Android, le fait d'enregistrer via l'application semble détériorer la qualité de l'image (plusieurs témoignages et nos propres constatations en ce sens), ce qui est tout de même rudement embêtant. Enfin, sur certains mobiles, l'application engendrerait une surchauffe anormale du smartphone (mas pas sur tous, bizarre). Vous voilà prévenus !


Bref, en gros l'application est parfaite pour iOS, mais vraiment perfectible pour Android, et ce, depuis un bon moment.



(Test DJI Osmo Mobile 4)

Conclusion

Osmo 4

Avec cet Osmo Mobile 4, DJI parvient une nouvelle fois à améliorer son concept de stabilisateur pour smartphone sans le changer fondamentalement. Il faut dire que l'Osmo Mobile 3 était déjà très abouti par rapport à l'Osmo 2. Le système d'aimantation est convaincant, d'autant qu'il laisse un choix entre deux options, à ceci près que chacune d'elles a tout de même ses avantages et ses inconvénients. La solution la plus séduisante implique de laisser à demeure l'aimant sur votre smartphone, ce qui peut en faire hésiter plus d'un. Le reste, ce sont les gros atouts de l'Osmo 3 repris ici dans leur ensemble : poignée pliable facilitant énormément le transport, autonomie convaincante, mini-trépied et pochette fournie justifiant le prix légèrement en hausse qui est en réalité un prix "bundle". Ajoutez la solution de dépannage de recharger le mobile depuis la prise USB-A de l'Osmo.


Certes, on peut contester le fait que le batterie ne soit pas amovible mais c'est un problème mineur. Le problème principal reste que les possibilités objectivement intéressantes de l'application DJI Mimo (comme l'Active Track ou les réglages de la nacelle) sont ternies par les nombreuses limitations de l'application (semble-t-il sous Android seulement), en termes de fonctions (pas de 60 fps en 1080p, une image parfois dégradée, pas de ralenti, pas de photos 48 Mpx...) selon le smartphone utilisé. Un défaut agaçant lorsque le mobile dispose pourtant de ces fonctions en natif. Et certains anciens mobiles sous Android 7 sont même carrément incompatibles avec l'Osmo 4 (spécifiquement) malgré une compatibilité avec l'Osmo 3. Faut-il rappeler que les mobiles Android représentent plus de 70% du marché ?


 


Points forts Points faibles Points discutables
Le concept d'aimant L'obligation d'enregistrer un compte chez DJI pour accéder à l'application Pas de prise Micro
Les deux options de fixation (avec ou sans bride) Les insuffisances globales de l'application sous Android Batterie non-amovible
Le concept de la poignée repliable    
Autonomie convaincante    
Le mini-trépied fourni    
Le Joystick    
Le Dolly Zoom    
Housse de transport fournie (mais pas de sacoche)    
La faculté de recharger le mobile grâce à l'Osmo    


(Test DJI Osmo Mobile 4)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !

Acheter

OSMO MOBILE 4

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Prix fabricant : 149 Euros
 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide