Magazinevideo > Apprendre > Technique vidéo

Faut-il filmer en 4K ?

avec une caméra ou un appareil photo

 

25 mars 2016 par Thierry Philippon - Mis à jour le 05 mars 2019

 

4K

Filmer en 4K suscite toutes sortes de questions bien légitimes. A commencer peut-être par la plus évidente : environ 6 ans après son avènement, dois-je enfin passer au "4K", en ai-je vraiment envie ou besoin ? En 2019, avec un produit neuf, ai-je d'ailleurs le choix du "non-4K" ? A travers les questions / réponses suivantes, nous tentons de répondre à ces interrogations. Cet article s'adresse évidemment avant tout aux débutants et / ou à ceux qui n'ont pas (encore) franchi le cap de la prise de vues en 4K.



> LIRE LA SUITE : Filmer en 4K : les bonnes questions à se poser

Filmer en 4K : les bonnes questions à se poser

gopro Hero 7

En 2019, existe-t-il encore des caméras / APN non-4K ?

Plus beaucoup, et c'est là l'évolution principale. Le 4K a été lancé en 2012, et les premières caméras datent de 2013. En low cost, ou sur des boîtiers photo pas du tout vidéo ou très spécifiques (boîtiers sous-marins), vous trouverez encore un enregistrement limité au FullHD. Mais l'exception d'autrefois (quelques produits 4K seulement) est devenu la règle en 3-4 ans. Même Canon, longtemps enclin à renouveler ses caméras FullHD sans passer au 4K, y est venu.


Toutes les catégories sont maintenant "affectées" par le 4K, ce qui n'était pas encore le cas lorsque nous avons publié la première version de cet article en 2016, soit il y a 3 ans. Le 4K (UHD) est désormais présent partout, sur les hybrides hauts de gamme, les bridges, les compacts experts, les caméras actioncam (type GoPro), ou les caméras professionnelles.


Rollei

J'ai vu une actioncam à 70 euros qui filme en 4K, un bon début pour m'initier ?

Non. La plus grande méfiance s'impose car il est peu probable qu’il s’agisse de vrai 4K. Il convient en effet de scruter attentivement le nombre d’images / secondes proposées. Autrefois, les amateurs de GoPro Hero3+ ou de caméra Tomtom Bandit en ont fait les frais avec un « faux 4K » à 10, 12,5 ou 15 images secondes. On trouve d'ailleurs encore en 2019 du FullHD à 15 /images/seconde chez certaines marques exotiques (Besteker) qui n'ont pas froid aux yeux. Normalement, il faut une fréquence de 25 ou 30 images / seconde pour obtenir une fluidité et éviter des effets de saccades perceptibles.


4K UHD

Le 4K et l’Ultra HD, c’est la même chose ?

Oui et Non. L'ultra HD (ou UHD) correspond à une résolution de 3840 x 2160 (rapport 16:9), soit 8,3 Mp alors que le vrai 4K (dit "4K DCI") est une image 4K cinéma en 4096 x 2160 pixels, soit 8,8 Mp. Pas de différence significative pour l'amateur. L'UltraHD se nomme QFHD en pro.


recadrage

Le 4K, c'est que du "Plus" ou c'est aussi du "Moins" ?

Côté Plus, le 4K va vous apporter une indéniable qualité d'image, et vous permettre de recadrer, stabiliser vos plans, zoomer dans l'image. Sur l'ensemble des possibilités créatives, nous avons consacré un long tutoriel à ce sujet, avec exemples à l’appui, ici.


Côté Moins, le 4K va vous imposer un peu plus de discipline au niveau de la mise au point (elle devra être plus précise). Heureusement des outils d'aide à la mise au point (agrandissement avec une loupe, coloration de contours sur les zones nettes, amélioration de la visée) ont été renforcés sur les appareils 4K.


L'autre moins, c'est la stabilité. En effet, de manière générale, la stabilisation en 4K est moins efficace qu'en FullHD.


4K panasonic


Le 4K pèse beaucoup plus lourd que le FullHD, je dois donc m'équiper de cartes mémoire de forte capacité et de disques durs externes supplémentaires ?

En fait, le 4K ne pèse pas plus lourd à débit égal, ainsi une image 4K à 100 Mbps ne pèse pas plus lourd qu’une image Full HD à 100 Mbps. La confusion vient du fait que le 4K est souvent proposé à des débits plus élevés (entre 60 et 150 Mbps, voire jusqu'à 400 Mbps chez Canon ou 272 Mbps chez Blackmagic par exemple), provoquant une augmentation considérable du poids des fichiers et une réduction parallèle de l'autonomie de la carte. Ainsi une carte de 64 Go ne peut stocker que 25 min à 305 Mbps (contre 170 min à 50 Mbps en FullHD). Mais c'est un cas extrême.


D'autre part, vous pouvez être amené - c'est le cas sur Mac - à utiliser un codec intermédiaire (dit "optimisé"), facilitant le traitement du 4K au montage, mais augmentant considérablement la taille des fichiers (x5 environ).


Globalement, il est exact qu'il vaudra mieux vous équiper d'un ou deux disques externes complémentaires de grande capacité. Leur prix ont beaucoup baissé.


4K TV

Le 4K implique-t-il l’achat d’un téléviseur très cher pour en profiter vraiment ?

Ce n’est plus du tout vrai en 2019, la palette des gammes s'est considérablement possible, la concurrence et la démocratisation du 4K aidant. Le 4K démarre pratiquement dès 300 euros (!), c'est dire... Le tarif évolue autant en fonction de la diagonale qu'en fonction de la technologie si elle fait appel aux dernières avancées (HDR, 3D, 100 Hz, connectivité accrue, OLED, modèles incurvés…). De toute façon, sans 4K, un téléviseur ne se vendrait pas car il n'aurait pas le précieux Sésame. Le 4K n’est donc plus un critère discriminant sur un téléviseur sauf pour différencier des "secondes TV" très peu chères. Ajoutons que passé une certaine diagonale (49''), pour des raisons à la fois technologiques et commerciales, seul le 4K UHD est proposé.


Au gré de nos recherches, nous avons trouvé en diagonale 43'' (108 cm) un LG 4K à 450 euros, un Philips à 371 €, un Samsung à 379€ et un Panasonic à 499 €. Ne pas céder aux prix trop bas tout de même comme ce modèle TCL à 300 euros.


En diagonale 49 ou 50'', on recense un Listo à 350 € ! Sinon, vous trouverez un Grundig à 449 € ou un Samsung à 500€.


En 55'', on démarre dès 450 euros. On trouve notamment un Philips et un LG à 520 euros, un Samsung incurvé à 560 euros, ou un Thomson incurvé à 600 euros.


Les premiers 65'' se décrochent à 690 euros (Hisense), 745 euros (Samsung), 770 euros (Panasonic), 800 euros (LG) ou 850 euros (Thomson) ou 889 euros (Sony reconditionné).


Au-dessus de 1000 euros, on a affaire à des modèles 55'' à 65'' avec écran incurvé, ou très connectée. Les prix grimpent ainsi jusqu'à 4000 euros...


GH4

Mon appareil filme en 4K et propose par ailleurs du ralenti, je vais donc pouvoir filmer des plans au ralenti en 4K ?

Non, rares sont les appareils qui peuvent filmer en 4K au Ralenti. La plupart du temps, les fabricants proposent du FullHD au maximum. La plupart des machines ne sont pas capables de concilier ralenti à des cadences élevées et résolution 4K, essentiellement pour des raisons de surchauffe. C'est pourquoi les ralentis sont si souvent enregistrés en FullHD.


core i7

Si je filme en 4K, j’ai besoin de changer d’ordinateur ?

Si vous avez un ordinateur qui ne répond pas à certains critères en termes de processeur ou de mémoire vive pour supporter le 4K, vous devrez effectivement en changer car la résolution 4K (et les débits qui l’accompagnent) est très gourmande en ressources. Vous devrez choisir un processeur i7 avec 4 coeurs, et une mémoire vive de 16 Go au minimum (24 Go c'est mieux) pour vous en sortir. La cadence (en Ghz) est à étudier au cas par cas, car elle dépend du nombre de coeurs. En soi, une cadence supérieure à "seulement" 2 Ghz n'est pas forcément mauvaise s'il y a 4 ou 8 coeurs. Indépendamment de cela, les disques durs internes ne sont pas éternels, et il est normal de changer son ordinateur au bout d'un certain temps, surtout si l'usage a été intensif. On ne peut donc pas attribuer au 4K toute la responsabilité de l’accélération informatique personnelle.


En termes professionnels, les amortissements du matériel informatique sont calculés sur 3 ou 5 ans.


proxy

Si je veux garder mon ancien PC et qu'il n'est pas suffisamment puissant, ai-je une autre solution ?

Oui vous disposez d'un autre choix éventuel. Certains logiciels de montage acceptent de monter dans un mode particulier de montage qui se nomme le mode Proxy. Ce mode de montage permet de monter avec des fichiers de montage allégés que votre ordinateur - surtout s'il s'agit d'un portable, supporteront bien mieux. Puis une fois le montage terminé, l'export de votre montage s'effectue avec vos rushes d'origine afin de conserver la meilleure qualité possible. Les seuls inconvénients de ce mode est qu'il faut générer des fichiers Proxy (un peu de temps perdu, des fichiers en double qui "encombrent" votre ordinateur), et supporter, au cours du montage, de visualiser des images de bien moindre qualité.


ajuster

Puis-je mélanger du 4K et du FullHD au montage si j'ai filmé alternativement dans ces deux résolutions ?

Oui, à notre connaissance, tous les logiciels de montage dignes de ce nom permettent de mélanger, 4K et FullHD car les timeline autorisent ce type de mélange. Il faudra définir et démarrer votre projet en FullHD et lorsque vous glisserez une séquence 4K, le logiciel vous indiquera que le fichier sera converti (il sera converti sur la time-line mais il restera intact bien évidemment).


Certains logiciels opèrent cette mise à l’échelle automatiquement, en transparence, sans que l’utilisateur ne s’en aperçoive. Il est donc parfaitement possible de mixer des séquences 4K et FullHD sur un même montage. Votre montage devra être exporté en FullHD (normalement c'est automatique, sauf décision contraire), sinon il perdra en qualité.


4K

Y a t-il un intérêt d'acheter un appareil photo avec 4K si je ne filme pas en vidéo habituellement avec mon APN ?

Non en effet, mais d'abord beaucoup d'APN ont désormais le 4K intégré, ensuite il existe le mode 4K Photo, promu par Panasonic, permettant d’utiliser chacune des 25 (ou 30) images vidéo pour extraire une photo de 8 Mp. Le photographe peut ainsi capturer, avec une qualité excellente, le bon moment à l'instant T, sans faire de vidéo pour autant. La fonction 4K Photo est développée par Panasonic depuis 2014-2015. Au passage, la fonction Photo 4K peut également être utilisée par le vidéaste qui peut parfois ainsi filmer dans ce mode et recueillir les précieuses données Exif sur sa vidéo.


4K

Filmer en 4K, pour diffuser, monter ou exporter en FullHD, c’est idiot ?

Non car :
a) vous détenez des rushes 4K. Si vous décidez de les conserver, vous pouvez les réutiliser à l’avenir et bénéficier d’une résolution plus adéquate avec votre époque. L’histoire de la vidéo montre qu’on s’est souvent posé cette même question, notamment lors du passage de l'analogique au numérique ou de la SD en 720x576 au FullHD en 1920x1080.
b) Tous les avis convergent sur ce point : à débit comparable, une scène 4K diffusée en FullHD offre un rendu meilleur qu’une même scène filmée en FullHD. Une raison de plus pour filmer en 4K.


FullHd-4K

Le 4K a-t-il des incidences sur les focales de prises de vues ?

Oui, selon la technologie employée et la surface du capteur réellement utilisée, ainsi que le recours ou non au stabilisateur, voire à d'autres facteurs, le 4K augmente souvent l'angle de champ par rapport au FullHD, l'inverse est moins vrai. Par exemple, sur un Lumix TZ95, le 26mm du FullHD (et au maxi 30mm selon l'activation du stabilisateur) grimpe d'emblée à 35 mm en 4K, même stabilisateur désactivé. Dans de rares cas, c'est l'inverse, une focale de base de 30,8 mm en 4K peut grimper à 37mm en FullHD !


UHS II

Si je filme en 4K, dois-je acheter impérativement une carte SDXC spécifique, j’ai entendu dire « U3 » et SDXC.

Pour les cartes SDXC, c’est souvent vrai qu'elles sont nécessaires pour le 4K alors que technologiquement, elles ne diffèrent pas fondamentalement d’une carte SDHC. La principale différence des SDXC est de proposer des capacités de 64 Go à 1 To (et même 2 To théoriques).


Côté vitesse, les cartes U1 proposent un débit en écriture continue de 10 Mo/s (80 Mbps), soit la même chose qu’une High Speed Class 10. Il s'agit d'un débit garanti, le carte peut donc faire mieux que ce qu'elle indique. Or les 80 Mbps sont rarement dépassés en vidéo grand-public, sauf dans quelques cas où on atteint les 100 à 400 Mbps. Mais a-t-on encore affaire dans ce cas à des produits grands-publics ?


La carte U3 garantit quant à elle 30 Mo/s en écriture continue (soit 240 Mbps) ! Evidemment, vous êtes tranquille dans ce cas.


La morale de l'info : les fabricants ne préconisent jamais les U1 pour le 4K, mais n’achetez pas d’emblée une U3 si vous possédez déjà une U1, vérifiez si l’U1 convient d’abord.



(Faut-il filmer en 4K ?)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 10 avis d'internautes et donner le vôtre