Magazinevideo > Actus > Actus vidéo pro

Sony FX6, la caméra pro qui s'inspire des boîtiers Alpha

18 novembre 2020 par magazinevideo


Sony avait annoncé cette caméra FX6 (modèle ILME-FX6V) dès le mois de septembre. La voici pour une sortie prochaine prévue en décembre 2020 ! C'est à présent du concret...
 
Il s'agit d'une caméra "cinéma" destinée à remplacer totalement les FS7 / FS5 (sorties en 2014 / 2015) tout en complétant la gamme déjà occupée par la FX9 et la Venice, modèles hauts de gamme chez Sony. A 5500 euros HT, la caméra correspond à un positionnement milieu de gamme.
 
La FX6 s'inscrit dans le cadre d'un nouveau nom de gamme "Cinema Line" dans laquelle sont incluses les Sony FX9 (environ 10.000 euros, pour du docu et du magazine) et la Venice (environ 35.000 euros, pour du film et du docu haut de gamme), déjà commercialisées.
 

COMPACITÉ, MODULARITÉ

 
Caméra légère, basée sur la compacité et le succès de la FS5, la FX6 opte pour un capteur Plein Format, s'inspirant des caractéristiques vidéo des hybrides Alpha (dont le Alpha 7S III). Elle peut exploiter plus de 50 objectifs Sony à monture E. Sony étend même la compatibilité théorique à des centaines d'optiques différentes.
 
La FX6 repose sur un concept modulaire pas si éloignée de celle qu'on peut observer par exemple sur la BGH1 de Panasonic (à 2000 euros, la BGH1 ne joue pas exactement dans la même cour). Cette conception font la parte belle aux accessoires tels que poignée, viseur, gimbal qu'on peut fixer dessus, sans oublier les drones. La répartition des éléments (poignée, grip, écran, ports XLR) rappelle beaucoup le FS5, excepté le viseur.
 
Fabriquée sur un châssis en alliage de magnésium qualifié de robuste, la FX6 ne mesure que 11,6 x 15,3 x 11,4 centimètres et pèse moins de 900 grammes (890 grammes) ou (ou 2,59 kg avec accessoires). Rien à voir par conséquent avec le FX9 qui pèse 2 kilos nue (4,8 kilos avec accessoires de base) et qui mesure 14,6 x 14,25 x 22,9 mm.
 
 
 

CAPTEUR 4K, PROCESSEUR BIONZ X

 

Son capteur véritablement 4K est un CMOS Exmor R de 10,2 mégapixels couplé au processeur d’image BIONZ XR (qui assure un traitement d’image annoncé jusqu’à quatre fois plus performant que sur la FS5 II), bénéficiant d'une plage dynamique de plus de 15 IL (en s-log3). On reprend en fait le processeur du récent Alpha 7S III et on semble s'aligner sur le même capteur que celui du boîtier photo.
 
La sensibilité de base de la FX6 est de 800 ISO, avec une position élevée à 12800 ISO, mais elle est extensible jusqu’à 409 600 ISO, mode dit de "Haute sensibilité". Inutile de dire que si la sensibilité est au rendez-vous, c'est l'idéal pour travailler dans des atmosphères intimistes. L'Autofocus est de type Fast Hybrid (idem appareils photo Alpha et FX9) et fonctionne comme eux en 4K comme dans les autres résolutions et à toutes les fréquences.
 
L'enregistrement 4K peut s'effectuer en 120p / HD 240p, échantillonnage 10 bits 4:2:2, en plein format. La FX6 supporte aussi le 12G-SDI et la 4K jusqu’à 60p 16-bit au format RAW en externe (SDI). Parmi les Profils disponibles, on recense le rendu S-Cinetone, inspiré par la colorimétrie de la VENICE.
 
 
La caméra peut enregistrer en XAVC All Intra (meilleure qualité comparée au Long-GOP), avec un échantillonnage 4:2:2 sur 10 bits et une qualité d’image annoncée comme "époustouflante" en DCI 4K jusqu’à 60p, QFHD 4K (3840 x 2160 – jusqu’à 120p) et FHD (1920 x 1080) jusqu’à 240p. À défaut, lla FX6 peut aussi générer un flux vidéo plus léger en XAVC Long GOP 4:2:0 8-bit QFHD 4K. Nouveauté, la FX6 intègre une structure de dissipation de chaleur.
 
Pour parfaire l'étalonnage, la FX6 inclue le profil d’image S-Cinetone ainsi que les S-Log3, S-Gamut3 et S- Gamut3.Cine. Ce "pack" de Profils offre une reproduction plus riche des tonalités sans post-traitement précise le communiqué.
 
 

ÉCRAN 3,5'' ET AF DES SONY ALPHA

 
Originalité de la FX6, l'écran LCD tactile (ouf !) peut être fixé à plusieurs endroits du boîtier de la caméra, par exemple sur le dessus. Il mesure 3,5 pouces et dispose d'un menu de réglages à accès rapide pour les paramètres courants tels que le choix du codec, le mode de capture de l’image, la cadence d’acquisition, la sensibilité ISO de base, ou encore les niveaux audio. On notera en revanche l'absence de viseur.
 
Autre bonne surprise, les "petits" bénéficient parfois aux grands. Ainsi la FX6 surfe emprunte à la technologie de l’Autofocus des Sony Alpha, en intégrant l’AF Fast Hybrid, sur 627 points et en offrant la mise au point permanente sur les yeux en temps réel. Les opérateurs peuvent ainsi suivre précisément des sujets en mouvement rapide, sans perdre la mise au point, même en filmant au ralenti stipule le communiqué. La caméra permet aussi de filmer en ralenti jusqu’à cinq fois, grâce à la 4K (QFHD) à 120 im/s.
 
La nouvelle FX6 intègre également un filtre ND variable électronique qu'on peut positionner sur Auto ou l'ajuster manuellement, en incréments fins de 1/4 à 1/128. 
 
En revanche, la stabilisation ne fait pas appel au système de stabilisation le plus connu (l'IBIS) des modèles Alpha et des camescopes pour prosumers. Au lieu de cela, les données du gyrosocope sont mémorisées pour être retravaillées au montage. On n'a pas testé mais on ne voit pas comment un tel dispositif peut être aussi efficace sans compter qu'il demande un traitement supplémentaire au montage.
 
 

LÉGÈRETÉ ET MODULARITÉ

 
La FX6 comporte aussi une sortie 12G-SDI qui gère le RAW 16 bits, une sortie HDMI, des entrées et sorties timecode, le Wi-Fi intégré et l’enregistrement du son sur quatre canaux.
 
Côté stockage, la caméra fait appel non pas à des cartes coûteuses mais aux classiques cartes SDXC UHS-I/UHS-II. Toutefois, par choix personnel, ou pour le XAVC-I QFHD 100/120 im/s et le XAVC-I FHD 150/180/200/240 im/s, il reste possible d'insérer des cartes CFexpress Type A8 pour obtenir des capacités supérieures et des débits plus élevés en lecture et en écriture.
 
Enfin, côté application, on peut importer les métadonnées de stabilisation d’image de la FX6 dans le logiciel Catalyst Browse/Prepare de Sony qui dispose également d’une touche dédiée au marquage de clip, afin de filtrer et retrouver facilement les prises préférées dans Catalyst Browse/Prepare.
 
La FX6 est également compatible avec l’application mobile Sony Content Browser pour visualiser différents réglages.
 

CONCLUSION

À 5500 euros HT, cette caméra signée Sony pourrait en séduire plus d'un car le prix rn'est pas si éloigné d'un boîtier photo haut de gamme et reste bien en-dessous du prix d'une FX9 ou d'une C500 Mark II. En premier, peut-être des petites structures télé souhaitant renouveler leur parc d'anciennes FS7 ou FS5 et bénéficier d'atouts très récents comme l'AF des Alpha, les codecs les plus récents ou l'amélioration de la dissipation de la chaleur. Je pense moins qu'elle puisse intéresser des photographes déjà équipés d'un boîtier Alpha haut de gamme et qui reprennent certaines des composants de cette caméra haut de gamme. Par contre, l'aspect mobile, léger et l'automatisme amélioré de l'Autofocus, s'il se confirme (pas de raison contraire vu la bonne réputation de l'AF Sony) pourrait intéresser des reporters de news.
 
 
Disponibilité : décembre 2020
Prix :  5500€ HT, 6633 TTC
 

Bénéficiez des tests Premium et téléchargez les fichiers natifs
Créez un compte Premium et abonnez-vous à l'indépendance

Je publie un avis

Écrivez votre commentaire sur le forum >>

 

Acheter

CAMÉRA CINÉMA ILME-FX6 NU

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Articles correspondants