Magazinevideo > Actus > Actus photo

Nikon P1000 : Il paraît qu'il voit les cratères de la lune

14 juillet 2018 par Thierry P.


Nikon lance un compact expert - tendance bridge - qui va faire date, le COOLPIX P1000, équipé d'un zoom optique... x125 ! Vous avez bien lu : optique. De quoi, selon le fabricant, photographier / filmer des paysages lunaires, la faune sauvage ou des avions en vol, bref tous les sujets jusqu'ici hors de portée de nos objectifs.
 
 
 
Certes, les vidéastes pratiquant le camescope, sont accoutumés à des zooms puissants que jalousent d'ailleurs les photographes. Un 15x à 20x est chose fréquente permettant d'atteindre des focales comprises entre 500 à 700mm, sans compter les astuces que les fabricants ont trouvées avec des modes comme celui du Clear zoom de Sony (par exemple) permettant d'utiliser les extensions de zooms optiques sans perte de qualité trop visible. On dépasse parfois les 1000 mm, et le plus gros problème reste alors la stabilité des prises de vues, la luminosité et l'écrasement de la perspective. Avec ce P1000, on atteint cette fois de tels sommets qu'on espère que Nikon n'a pas vu trop loin.
 
 
 
© images : Nikon
 
Inutile de dire qu’hormis les appareils de type militaire, ce boîtier de 16 millions de pixels 125X dépasse ce qu’on a pu connaître jusqu’à présent puisqu’on atteint un équivalent photo de 3000 mm ! Nikon en fait même un peu trop et annonce un zoom numérique extensible 250X grâce à la fonction Dynamic Fine Zoom, soit 6000 mm. De quoi photographier / filmer les cratères de la lune. Nikon est si sûr de cette application lunaire qu'il a prévu de pouvoir choisir 5 balances de couleurs de la lune ! Les tests révéleront si la qualité est au rendez-vous.
 
En vidéo 4K/UHD 30p ou 60p, une telle focale peut aussi servir par exemple à couvrir les besoins des nombreux vidéastes animaliers. A défaut, le P1000 dispose aussi d’un enregistrement 1080p à des cadences maximales de 60p.
 
Plus intéressant est le mode Macro qui en résulte qui permet des prises de vues à 1 cm. Intéressant aussi pour les photographes comme pour les vidéastes, le zoom sur le côté se comporte comme sur celui d'une caméra. Il permet aussi - avec le mode "Observation oiseau" - de reculer rapidement lorsque l'animal sort légèrement du champ (au télé). Il existe même un bouton retour au zoom initial qui rétracte l'objectif pour passer instantanément du téléobjectif maximum au grand-angle. Et le grand-angle est aussi de la fête, puisqu’il s’agit d’un équivalent 24mm. Donc 24-3000 mm en optique. Qui dit mieux ? :)
 
 
Qui dit téléobjectif surpuisssant dit groupe de lentilles spéciales (5 éléments ED + 1 élément Super ED) et la nécessité d’une très bonne ouverture. Les tests révéleront si la qualité est au rendez-vous attendu que par exemple, le diaphragme atteint 2.8 au grand-angle mais f/8.0 au téléobjectif maximum. il faudra donc beaucoup de lumière pour que le potentiel du P1000 s'exprime pleinement. De même, le le capteur laisse un peu sceptique car il est relativement petit.
 
Ajoutons que ce mégazoom compact est plus de quatre fois plus léger qu'un reflex numérique équipé d'un super téléobjectif, ce qui peut constituer un critère important choix pour les besoins d'un randonneur ou un voyageur. L'ergonomie de l'appareil frappe puisque c'est une sorte de gros boîtier faisant un peu penser au camescope CX10 / CX15 de Canon, avec une grande poignée et une commande de zoom latérale offrant une prise en main optimale (d'après Nikon). 
 
Le Nikon est aussi équipé d’un système de réduction de vibration (VR) optique à double détection qui corrige les effets du bougé de l'appareil, en photo comme en vidéo. Le mode actif de la réduction de vibration assurerait même une meilleure stabilité du viseur et de l'image sur le moniteur. Notez également que la bague de mise au point est réglable en mode Manuel mais aussi en Autofocus.
 
 
Le moniteur ACL lumineux de 8,1 cm (3,2 pouces), paraît un peu à la traîne avec seulement 921 000 pixels, mais il peut être incliné et tourné dans presque toutes les directions. Le viseur de 2,36 Kp est bien plus convaincant avec un grossissement important. Le Nikon P1000 intègre aussi le format RAW et une sortie HDMI non compressée sur enregistreur externe. 
 
Le son bénéficie d'une bonne qualité sonore d'après Nikon mais le micro-zoom intégré ne convaincra pas forcément les puristes.
 
Enfin la connectivité SnapBridge synchronise vos photos sur un mobile à mesure que vous les prenez. SnapBridge vous permet aussi de prendre des photos à distance via votre périphérique mobile.
 
Prix et disponibilité :
Précommande à 1090euros.
Disponibilité non communiquée précisément (août ou septembre)
 

Meilleurs prix

Articles correspondants

 

 

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

J'ai quelque chose à dire ?

c'est mieux si je me connecte ou si je m'inscris

vos commentaires !

avatar Eremo Premium

16 Juillet 2018 à 20:40 - ( Répondre à Eremo ) - Signaler un abus

On ne demande pas la Lune, mais quand même ... J'avais fait des essais sur un Reflex en APS-C facteur 1,5 équipé d'un 400 mm, soit 600mm équivalent FF. Avec un gros pied photo, limite pour prendre la Lune, mais ensuite avec le rajout d'un doubleur (soit une focale équivalente de 1200 mm) j'ai été obligé de monter le tout sur un trépied vidéo pro très rigide et de vraiment tout bloquer. Alors avec une focale de 3000 mm à 1000€ l'ensemble ??? À sceller sur un socle en béton 😋 J'ai fait dernièrement l'essai avec le bridge Sony RX10 M4 (capteur 1") qui a une focale équivalente maxi de 600 mm, bonne image, mais le même trépied photo est à ses limites. L'objectif étant fixe, pas d'essai avec doubleur.