Magazinevideo > Actus > Actus vidéo

DJI Ronin-S, pour bridges et reflex, façon Osmo

27 mai 2018 par magazinevideo


(mise à jour juin 2018)
 
Proposé à un tarif de 749 euros TTC, et annoncé dès le CES 2018, le Ronin-S, c’est son nom, est une déclinaison de la célèbre nacelle portative Ronin de DJI. Cependant le Ronin-S semble proche du Zhiyun Crane dans son apparence générale.
 
Le Ronin-S se destine aux reflex et aux hybrides, types Canon Eos 5D / 6D ou Panasonic GH4 / GH5 avec optique. Il n'est pas précisé s'il peut s'adapter à des camescopes légers mais des caméras légères (AX53, VXF1) ou de moyenne taille (Sony NX80 / AX700) devraient convenir du moment qu'elles ne dépassent pas des dimensions de 205mm x 150mm x 98mm, nous essaierons d'ailleurs d'en tester une pour vous. Mais il faudra s'attendre à ce qu'un camescope ne soit pas télécommandable depuis la poignée bien évidemment.
 
Capable de se manier apparemment d’une seule main comme le Zhiyun Crane (voir test), ou le Karma Grip de GoPro (voir test) pour ne citer qu’eux, le Ronin-S semble doté de la même souplesse, mais grâce à un écran déporté, le visionnage en live semble facilité. Il faudra étudier la simplicité à équilibrer le boîtier photo au départ, qui est souvent le talon d’Achille de ce type d’accessoire, ainsi que le poids de l'engin qui peut fatiguer l'avant-bras. 
 
 
La charge maximale possible de l’engin est de 3,6 Kg, ce qui est considérable mais la contrepartie est que le Gimbal nu est relativement lourd (1,85 kilos avec naclle t poignée). Son autonomie atteindrait 12 heures. Quant à la vitesse maxi de contrôle, elle atteint 75 km/h (donc Ronin-S fixé sur un véhicule). 
 
Une unité de commande de focus spécial DJI peut être montée, permettant de manier le focus tout en tenant la poignée, du moins avec les appareils compatibles tels que le GH5… Plusieurs accessoires peuvent être montés sur le Ronin-S : (sur le dessus) microphone, torche LED, moniteur et (sur le côté) même un transmetteur HF. Versatile, le Ronin-S peut aussi s’adapter sur une voiture radio-télécommandé RC buggy pour des vues en travelling stabilisées, au ras du sol. Ou sur la barre d’un Ronin professionnel bien sûr.
 
Selon la liste fournie en lien ci-dessous, certaines commandes sont disponibles, d'autres pas, par exemple régler la mise au point est possible avec un GH5 / GH5s et un objectif compatible mais pas avec un GH4. De même, prendre une photo dépend du modèle. Par contre, le start / stop de toutes les caméras est commandable depuis la poignée.
 
Notez que deux paramètres personnalisables peuvent être mémorisés et on peut passer de l’un à l’autre rapidement. Ajoutez un mode Sport accessible depuis la poignée.
 
 
Le Ronin-S sera pilotable ou paramétrable depuis l'application DJI Ronin, qui existe depuis longtemps et s'avère très puissante en termes de contrôle ou de réglages, un peu comme l'application DJI Go4 pour le Mavic Pro. On pourra notamment lisser le mouvement de la nacelle du Ronin, exercer des panoramas ou des timelapses / hyperlapses. Des personnalisations seront également possibles depuis l'application.
 
Des compléments d'infos et des tests lèveront sans doute toutes les questions qui se posent encore. En attendant, vous pouvez découvrir sur magazinevideo la liste des caméras compatibles avec les fonctions annexes.
 
DJI commercialise également un produit plus grand-public, l'Osmo Mobile 2 (voir test).
 

Meilleurs prix

Articles correspondants

 

 

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

Une question ?

Ceci est l'espace des Avis. Posez votre question ou lire une réponse dans le Forum

DJI Ronin-S, pour bridges et reflex, façon Osmo : les commentaires

avatar Thierry P. Premium

24 Janvier 2018 à 09:10 - ( Répondre à Thierry P. ) - Signaler un abus

D'abord parce qu'à l'orgine, les boîtiers photo n'étaient pas équipés de stabilisateur interne performant et que leur prise en mains est moins ergonomique que celle d'une caméra (c'est encore en partie vrai). Ensuite, parce que le poids des caméras est généralement supérieur et que leur équilibrage (beaucoup plus long que large) est plus compliqué qu'un boîtier photo plus "carré".
avatar Colyande Premium

23 Janvier 2018 à 14:50 - ( Répondre à Colyande ) - Signaler un abus

J'ai une question de passionné "non pro", pardon si elle est stupide. Pourquoi, on ne montre jamais les Gimbal avec des camcorders, et toujours avec des boitiers photos. Personnellement, en voyant votre essai de la dernière Sony PXW-Z90, j'ai l'impression que la stabilisation par ce type d'appareil est pertinente aussi pour ce type d'appareil. Qu'en pensez- vous ? et est-ce compatible par exemple avec une AX 700 ?