Magazinevideo > Apprendre > Technique vidéo

Utiliser un appareil photo et caméra en même temps

tutoriel vidéo

 

05 juillet 2019 par Thierry Phiilippon

 

thierry

La question revient souvent : appareil photo ou caméra ? Depuis quelques années, les photographes-vidéastes qui aiment faire de la vidéo ET de la photo, ont tranché et choisissent de plus en plus un appareil photo aux fonctions vidéo (type Sony Alpha, GH ou Canon Eos).


Mais ce type d'appareil photo avec fonction vidéo évoluées, reste moins élaboré que la solution que je vous présente aujourd'hui et que vous pouvez retrouver dans notre tuto vidéo avec des exemples animés. C'est uen solution que j'ai expérimentée concrètement sur le terrain en situation de voyage.


Mon historique personnel a été celui de beaucoup d'amateurs d'images. J'ai d'abord exploré la formule classique d'emmener 2 appareils (par exemple un appareil photo et un camescope) et d'alterner selon les circonstances. Puis j'ai acquis un boîtier plus à l'aise en vidéo qu'en photo, mais capable de faire les deux (un GH). Enfin par esprit de recherche, j'ai adopté le principe - un peu compliqué en apparence - d'une caméra vidéo type GoPro ou DJI Osmo Action, fixée sur la griffe porte-accessoires d'un boîtier photo-vidéo. Les possibilités et combinatoires qui s'en dégagent sont fort nombreuses et très intéressantes, sans entraîner trop de contraintes. Mais elles demandent de bien réfléchir et d'accepter un petit entraînement avant usage.


simultane

Le fait de disposer de deux appareils n'est pas une "invention" en soi. En tout cas en photographie. De très nombreux photographes professionnels ou amateurs avertis possèdent 2 boîtiers, parfois identiques, avec 2 optiques différentes. Et ils dégainent l'un ou l’autre selon le sujet à photographier. Gain de temps, efficacité... Ici c’est un peu la même idée sauf qu'on l'applique en priorité à la vidéo. Et qu'on n'a pas deux appareils séparés à gérer mais un seul ensemble compact. Enfin, pour la GoPro, aucune mise au point n'est à faire, la netteté étant de type hyperfocale.


L'intérêt d'un pack constitué de 2 appareils est triple, vous pouvez :


ENREGISTRER EN PHOTO AVEC UN APPAREIL ET EN VIDÉO AVEC LA CAMÉRA VIDÉO
ENREGISTRER SIMULTANÉMENT sur les 2 APPAREILS EN VIDÉO
ENREGISTRER ALTERNATIVEMENT SUR UN APPAREIL PUIS L'AUTRE EN VIDÉO


Je vais vous développer chacun de ces chapitres puis nous verrons les précautions / inconvénients de ce dispositif particulier. Nota : Pour faire simple, nous appellerons la caméra vidéo "GoPro" dans cet article (sauf exceptions) et le boîtier photo-vidéo "appareil photo-vidéo".


code Vimeo

Pour voir la vidéo qui complète cet article, cliquez sur le bandeau ci-dessus qui vous conduira dans l'espace Téléchargement. Puis vous accéderez à la vidéo par un lien privé qui vous permettra de télécharger le tuto ou de le visualiser en ligne.


Je ne suis pas encore abonné, JE M'ABONNE.



> LIRE LA SUITE : ENREGISTRER EN PHOTO ET EN VIDÉO

ENREGISTRER EN PHOTO ET EN VIDÉO

simultané

Dans sa formule la plus simple, on dispose ainsi de deux appareils à utiliser selon les circonstances. Pouvoir prendre des photos depuis l'appareil photo-vidéo (utilisé dans ses modes Photo) et des vidéos depuis la GoPro en ayant tout regroupé en un seul bloc pas trop encombrant, sans avoir à sortir un appareil puis un autre et sans avoir à changer l'appareil de trépied, opération parfois lourde. Une GoPro ne s'utilise pas sur trépied me répondrez-vous ? Vous avez ça où ? Ben si ! Les images de la vidéo montrent bine qu'on peut obtenir de superbes images de GoPro sur trépied.


Cette solution évite de sortir son appareil photo et de s'apercevoir qu'en vidéo, ce serait mieux. Ou de sortir sa caméra vidéo et de se rendre compte qu'en photo ce serait mieux; Le temps de l'hésitation, bien souvent, votre sujet est parti ou a changé de place et l'endroit est moins bien !


Notez que la GoPro (dans sa version récente Hero7 Black) ou l'Osmo Action ont des avantages sur d'autres actioncams puisqu'elles peuvent être allumées / éteintes, déclenchées à la voix, sans manipulation. L'idée est de rester le plus concentré possible sur les réglages de l'appareil photo.



(Utiliser un appareil photo et caméra en même temps)

ENREGISTRER sur les 2 APPAREILS EN VIDÉO

simultané

Dans sa formule plus élaborée, on peut aussi et surtout enregistrer simultanément (voire alternativement) en vidéo un même sujet avec 2 focales différentes, ce qui permet d'obtenir deux focales différentes depuis le même point de vue. Il suffit pour cela d'affecter l'appareil photo à sa fonction vidéo pour des plans moyens ou au télé, et de réserver la GoPro aux plans larges (elle ne sait faire que ça et le fait bien !).


L'intérêt de prendre 2 focales en même temps (voire alternativement) est d'obtenir un plan large de situation systématique qui sécurise l'enregistrement (pas de problème de mise au point, vue englobante sur laquelle on peut zoomer au montage, etc.) et un plan plus rapproché d'un même sujet. Ensuite au montage, on choisit seulement l'un des deux plans, ou les deux en split screen (écran séparé) ou en Fondu enchaîné.


La technique n'est pas difficile mais comme il y a deux appareils à gérer, il faut prendre quelques précautions (voir dernier chapitre)



(Utiliser un appareil photo et caméra en même temps)

ENREGISTRER SUR UN APPAREIL PUIS L'AUTRE

simulatné

Enfin dans la formule la plus tranquille, on filme alternativement en vidéo avec l'un des deux appareils, puis si besoin avec l'autre, selon les circonstances désirées de prises de vues, l'un des deux appareils étant éteint, l'autre allumé. Le fait d'avoir deux appareils prêts à déclencher évite d'avoir un appareil à sortir du sac. On réagit en fonction du sujet à filmer.



(Utiliser un appareil photo et caméra en même temps)

Précautions et inconvénients du système

simulatné

C'est en expérimentant cette technique, dans ses 3 modes possibles d'ailleurs, que je me suis rendu compte de certains inconvénients du système... que voici.


-fixer très solidement la caméra d'action GoPro afin qu'elle qu'elle reste parfaitement dans l'axe de prise de vues, et qu'elle soit insensible à tout mouvement (même appareil photo la tête en bas en transport). Une fois fixée solidement, pas grand chose à craindre. En 15 jours, le pas de vis s'est un peu dévissé une seule fois et je l'ai vite revissé.


-attention à l'angle de champ très large de la GoPro ! Du fait de sa position légèrement arrière sur la griffe porte-accessoires, elle peut enregistrer dans le champ en bas du cadre l'extrémité de l'objectif de l'appareil photo ou surtout du pare-soleil de l'appareil-photo. Enlevez si possible ce pare-soleil et bannissez les angles trop larges type Superview. Au pire, restez en angle Linéaire ou choisissez les modes les moins larges de l'Osmo Action, ils restent très bien adaptés pour un usage courant. Ou étudiez jusqu'à quelle focale l'optique se voit dans le champ. Choisir une optique pas trop longue du genre 12-35mm ou 12-60mm. Pour info avec un 14-140 mm, j'ai dû retirer le pare-soleil.


-Comme les deux appareils ne sont pas à la même hauteur, une orientation trop inclinée de l'appareil photo aura pour conséquence que la caméra GoPro visera un peu trop haut, ce qui posera problème si vous filmez en même temps. L'idéal est de filmer à l'horizontal ou avec une inclinaison très faible. Ou pas en même temps !


-Si vous prenez des photos pendant que vous enregistrez avec la GoPro, le bruit du déclencheur de l'appareil photo s'entendra. Ce n'est pas un souci si vous sonorisez vos bandes-sons. A défaut, vous pouvez tenter de passer l'obturateur en mode Muet.


-L'ensemble est légèrement plus encombrant en hauteur pour le ranger dans un sac. Mais rien n'est impossible, l'excroissance étant limitée. Choisissez plutôt un sac haut que large.


-Un faux problème selon moi : les différentes qualités d'image. Certes la différence existe mais je reste convaincu (pour l'avoir déjà fait) qu'on peut mélanger les images provenant de deux appareils complètement différents dans un même montage.


-La gestion de 2 appareils : lancement et arrêt. C'est la plus grande difficulté finalement.


-La gestion en double des rushes (si vous enregistrez en double) est évidemment plus "lourde". Surtout si vous filmez en 4K au débit généralement plus élevé qu'en 1080p. Mais trier n'est-il pas le lot de tous les monteurs ?



(Utiliser un appareil photo et caméra en même temps)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide