Magazinevideo > Accessoires Photo-Vidéo > Accessoires vidéo à bricoler

Protéger son camescope à petit prix

L'art de la bricole

 

15 octobre 2011 par Bricol'art (alias Gérard Galès)

 

bricolage vidéo
Transporter son matériel vidéo dans une valise peu encombrante, solide et légère, c'est l'idéal. Mais les modèles proposés en accessoires par les fabricants de camescopes sont relativement onéreux. Je m'en suis donc concocté une à partir de matériel de bricolage peu coûteux et plus discret qu'une valise pro affichant ostensiblement sur son flanc le logo d'une marque réputée...

> LIRE LA SUITE : Sortir en boîte

Sortir en boîte

bricolage vidéo

Dans n’importe quel magasin de bricolage ou sur le web, par exemple ici, on trouve une infinie variété de boîtes à outils de qualité et formes très variables, à des prix allant de 10 euros jusqu’à une centaine d’euros. Attention, elles ne s'avèrent pas toutes pratiques pour un usage vidéo et les meilleures ne sont pas forcément les plus chères. Inutile de voir trop grand, pour une raison évidente de poids. En effet, il est parfois nécessaire de porter la valise (pleine) pendant longtemps et dans des conditions difficiles (météo, terrain, etc.). Pour la même raison de poids, il est préférable de bannir la valise métallique. Mais une mixte alu-plastique peut s’avérer quand même assez légère.


Le matériau idéal s’avère la matière plastique (la plupart des boîtes sont fabriquées en polypropylène épais), qui offre pour un poids raisonnable une très bonne résistance et une certaine souplesse. En cas de choc, cela évite les fêlures du plastique. Les dimensions (internes) doivent être choisies en fonction de la taille de la machine à y loger, en prévoyant au minimum une marge de quelques centimètres tout autour, y compris au dessus. Enfin, il vaut mieux opter pour une « robe » grise ou noire, moins salissante et plus discrète que le rouge ou l'orange qui habille fréquemment les boîtes à outils.



(Protéger son camescope à petit prix)

Choisir le bon plat

bricolage vidéo

LA bonne idée est de prendre une boîte avec un couvercle plat. Car cela permet (puisque je l’ai choisi solide) de monter dessus pour cadrer confortablement en plongée. Par contre, il vaut mieux éviter la boîte avec étagère amovible interne. Cette dernière risque en effet de gêner le rangement du camescope ou de voir son contenu se répandre en cas de retournement. Enfin, dernières vérifications importantes avant d’acquérir cette « carapace » : tester la solidité de la poignée de portage et celle du système de fermeture. Il faut aussi que ce dernier soit actionnable facilement (d’une seule main, c’est préférable) et puisse être cadenassé.


Pour ma part, j’ai choisi un modèle avec tiroirs amovibles intégrés au couvercle et divisés en petits casiers, marque Curver, de 51 cm, qui s’adapte bien à mon matériel et offre un bon rapport qualité-(petit) prix. Cette boîte (vendue en diverses tailles) se trouve en magasin de bricolage ou, par exemple, sur le site maginea.com à 19,90 euros et sur Amazon.fr à 16,03 euros.


 


 



(Protéger son camescope à petit prix)

Lui faire un nid douillet

bricolage vidéo

Beaucoup d’espace libre sur un côté peut s’avérer utile car on peut ainsi compartimenter. Il suffit de découper une fine plaque en matière plastique ou en agglo médium d’un centimètre d’épaisseur, en l’ajustant au mieux de la forme intérieure de la boîte. On peut la fixer avec de petites équerres en alu ou simplement en la collant. Cet espace sera ainsi dédié au chargeur et autres accessoires utiles. Il s’agit maintenant d’éviter que l’appareil ne « brinquebale » à l’intérieur ou ne frotte contre les bords durant le transport. J’ai donc pris deux larges plaques de mousse dense, de 2 cm d'épaisseur chacune, vendues en magasin de bricolage ou par exemple L’empreinte qui en résulte a ensuite été évidée au cutter en suivant le tracé. Le « moule » restant est au final solidarisé (colle néoprène) avec la seconde plaque de mousse restée vierge. Une fois sec, j’ai présenté cet ensemble au fond de la boîte et soigneusement rogné au cutter son pourtour pour qu'il s'y cale parfaitement. Lorsque l'ajustage m’a paru idéal, j’ai rajouté un peu de colle néoprène supplémentaire sur le fond de la boîte afin d’y fixer définitivement ce « montage » de mousse.


 



(Protéger son camescope à petit prix)

Lui offrir des "airbags"

bricolage vidéo
Pour ce qui est de l’habillage des bords, j’ai d’abord posé le camescope dans le « moule » précédemment réalisé et mesuré tous les espaces libres autour. En jouant sur l’empilement de plusieurs épaisseurs de mousse (collées), j’ai pu remplir ces espaces de façon à ce que la mousse vienne légèrement en contact, sans compression, avec les flancs du camescope et puisse ainsi le caler au mieux.
bricolage vidéo
Enfin, il convient d’habiller également l'intérieur du couvercle, en général avec de la mousse alvéolée. Elle est par exemple vendue sur le site conrad.fr à 6,95 euros la plaque de 440 x 315 x 30 mm. Selon le modèle de camescope, il peut s’avérer nécessaire d'adopter la même technique de découpage que pour le fond, lorsqu’il y a une proéminence sur le dessus (microphone, poignée, viseur, etc.). Dans ce cas, on opère le marquage sur la mousse avec le camescope posé dessus à l’envers. Enfin, on peut améliorer l'étanchéité de la boîte en collant un joint en caoutchouc sur la tranche de son pourtour supérieur et/ou en collant une bande caoutchoutée à l'intérieur du couvercle sur les surfaces de contact en position fermée.


(Protéger son camescope à petit prix)

Côté pros

bricolage vidéo

Ma (grande) boîte à outils, customisée avec la mousse, me revient à 40 euros environ. Pour un modèle plus petit, le coût global peut se limiter à 25-30 euros environ. Les valises dédiées au transport de matériel photo et/ou vidéo et proposées en accessoire par les constructeurs sont bien conçues mais souvent lourdes, rarement discrètes et généralement assez onéreuses (par exemple près de 400 euros et un poids de 6 kg pour le modèle Canon en alu, de taille quasi équivalente à ma boîte perso. Ma solution « bricolage » s’avère donc particulièrement concurrentielle !


bricolage vidéo

Mais si l’on souhaite une valise de qualité pro et vraiment étanche, on peut alors se tourner vers la gamme B&W international OUTDOOR-Cases. Leurs caractéristiques sont assez similaires à celles des célèbres valises PELICAN et leurs prix sont raisonnables. Par exemple 78,46 euros pour le type 40 ici et 180,84 euros ici pour le vaste type 55 (45,5 x 36,5 x 31,5 cm).



Une large gamme de valises similaires est également proposée par le site Colibri import-export dans des fourchettes de prix quasi équivalentes. Elles sont livrées avec mousse interne prédécoupée, ce qui permet une adaptation rapide du matériel photo/vidéo.



(Protéger son camescope à petit prix)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les avis d'internautes et donner le vôtre