Magazinevideo > Actus > Actus photo

S1 et S1R : annonce de 2 hybrides 35mm chez Panasonic

26 septembre 2018 par Thierry P.


Les rumeurs couraient et se sont confirmées. Sur un secteur photographique en quête d'un nouveau souffle, voici que déboulent les Panasonic S1 et S1R, deux boîtiers 35mm hybrides (donc sans miroir) présentés à la Photokina et dont les caractéristiques définitives seront connues ultérieurement. C'est l’art du teasing ou plutôt du "mes produits ne sont pas finalisés mais j'annonce quand même mes boîtiers pour couper l'herbe sous le pied de la concurrence"...
 
Sur la lancée des Nikon Z6 et Z7, et du système Canon R, voici donc  des capteurs plein format que lance le fabricant des célèbres Lumix, à l’opposé de la philosophie des hybrides micro 4/3 propulsés il y a 10 ans par la marque. Il s'agissait à l'époque du Lumix G1, juste avant que n'arrive le GH1, 1er "appareil photo" véritablement vidéo…
 
Changement de cap donc. On peut même dire virage à 180°. Pour autant la folle aventure du micro 4/3 se poursuivrait en parallèle. Wait and see...
 

CE QUE L'ON SAIT...

 
Coté technique, du peu de ce que nous savons pour le moment, les nouveaux capteurs plein format de Panasonic totalisent 24 Mp pour le S1 et 47 Mp pour le S1R. Hormis cette différence de pixels et les conséquences qui en résultent, les deux boîtiers seraient quasiment identiques, sous réserve de paramètres internes inconnus pour le moment. 
 
 
On sait en revanche avec certitude que la monture sera une monture Leica L, marque que Panasonic connaît bien, les deux compères étant historiquement liés depuis un bon bout de temps ! Ils constitueront d'ailleurs avec le fabricant d'optiques Sigma un trio, réunis autour d'une alliance, la L-Mount Alliance, du nom de la monture. D'ores et déjà, 3 optiques à monture L vont être disponibles chez Panasonic dont un 50 mm f/1.4, un 24-105 mm et un 70-200 mm, sans compter des anonces pour 2019 et 2020, on évoque une dizaine d'optiques.
 
 
Mais l'alliance avec Leica et Sigma augure de 8 optiques chez Leica et d'autres références complémentaires chez Sigma.
 
La baïonnette correspond à une monture 51,6 mm, une taille évidemment plus large que sur un micro 4/3 (38mm). Bref, on est vraiment plus proche d'un reflex que d'un micro 4/3. Cependant l'intérêt d'un tirage optique plus court que sur un reflex permettrait d'adapter des montures plus variées. Le tirage est de 20mm, une distance plus importante que la monture Sony par exemple qui n'est que de 18mm et significativement plus grande que la nouvelle monture Z annoncée par NIkon (16mm).
 
On notera que les boîtiers S1 et SR1 sont plus imposants et (apparemment) plus solides que leurs homologues chez Nikon ou Sony. Ils seraient anti-ruissellement comme sur le GH5.
 

ET LA VIDÉO ?

 
Côté vidéo, on bénéficierait d'une double stabilisation Dual IS (stabilisation du capteur + stabilisation de l'optique). L'enregistrement s'effectuerait en 4:2:2 10 bits en interne, et les boîtiers proposeraient du 4K en 50p / 60p, une performance technique très attendue. Les nouveaux boîtiers photo consommeraient des cartes XQD (comme chez Nikon et son Z6 / Z7) et SD. Nerf de la guerre, l'Autofocus reposera sur un détection par contraste et sur la technologie DFD (Depth From Defocus), déjà présente sur le GH5 notamment.
 
Enfin, le viseur électronique serait de haute résolution, et l'écran serait articulé selon un mystérieux dispositif avec 3 axes d'inclinaison.
 
Ni tarifs ni date très précise de commercialisation, le printemps 2019 est toutefois évoqué.
 

actuUn commentaire ou un avis ?

 

 

Articles correspondants

 

 

vos commentaires !

Soyez le premier à déposer un commentaire !