Magazinevideo > Actus > Actus photo

Exposition Les Murs du Pouvoir

18 août 2019 par Thierry Philippon


Les Rencontres Photographiques d'Arles proposent chaque année plusieurs expos réparties dans différents lieux emblématiques de la célèbre ville provençale. L'une des ces expos aborde le thème "Les murs du Pouvoir..." C'est d'actualité outre Atlantique ou entre les deux  Corées. Mais surprise de taille, les 30 murs dont il est question sont situés en Europe (incluant la Russie) alors qu'on estimait qu'avec la chute du Mur de Berlin, la notion même de séparation entre deux pays avait quasiment disparu. 
 
 
L'expo égrène ainsi, dans chacune de ses petites salles sobres et intimistes, tous les murs existant à l'heure actuelle : ceux qui séparent la Russie de le Finlande ou de certaines républiques devenues autonomes, sont nombreuses, mais il existe aussi des murs en Grèce, à Gibraltar... et en France à Calais !
 
 
Les photos sont informatives, parfois stupéfiantes comme celle prise en 2014 montrant des migrants africains qui passent par dessus une barrière érigée à Melilla (enclave espagnole) alors que de l'autre côté, des joueurs de golf affinent tranquillement leur dernier swing sur leur green de golf immaculé de vert. 
 
 
L'originalité supplémentaire de cette expo est d'avoir étendu la logique de l'expression "Murs du Pouvoir" en l'appliquant à tous les types de murs. Ainsi les auteurs distinguent les murs d'influence, les murs de ségrégation et les murs de migrations. On y retrouve pêle-mêle les murs fortifiés de certaines ambassades, les murs destinés à séparer deux communautés (en Irlande par exemple) ou encore les pare-feux numériques des autorités russes ou biélorusses qui empêchent les citoyens d'accéder à certains sites Web. En juillet 2017, il existait plus de 70000 sites interdits d'accès.
 
 
Un des autres centres d'intérêt de l'exposition est de montrer des appareils photo jetables, confiés à des migrants qui ont franchi une frontière. Le pari de Kevin McElvaney était de confier des appareils photographiques jetables à des réfugiés rencontrés entre la Grèce et la Turquie et de leur demander de livrer le fruit de leur périple. Sur les 15 appareils confiés, 7 ont été renvoyés par la Poste au photographe. 5 des 8 manquants avaient été perdus, confisqués par les garde-frontières ou restés au point de départ, les réfugiés n'étant pas parvenus à franchir la frontière. 
 
Bref, ne manquez pas cette expo. Il vous reste jusqu'au 25 Août inclus pour la découvrir. 
 
Maison des Lices (juste à côté de la Poste du Boulevard des LIces)
jusqu'au 25/08/2019
de 10H à 19H30
Prix entrée expo : 8 euros, ou forfait (à la journée ou toutes expos)
Bénéficiez des tests Premium et téléchargez les fichiers natifs
Créez un compte Premium et abonnez-vous à l'indépendance

Articles correspondants

 

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Mon commentaire (1000 caractères maxi)
Je valide

Vos avis !