Magazinevideo > Caméras & Photo > Tests de caméras et drones > Tests de caméscopes conventionnels

article archivé

Sony DCR-HC94 / DCR-HC96

DCR-HC94, DCR-HC96, les trimégapixels Sony

08 avril 2006 par Thierry Philippon

 

  Sony DCR-HC90

le nouveau Sony DCR-HC94/HC96 et son prédécesseur, le Sony HC90


Sony DCR-HC94  

Haut de gamme de la série DCR-HC, le HC94/HC96 ressemble d'assez près à son prédécesseur, le DCR-HC90, qui n'existait d'ailleurs que sous cette référence unique. Il partage avec ce dernier le même capteur 1/3 de pouce de 3,3 millions de pixels. A 15 grammes près, le poids est inchangé à 525 grammes. C'est un petit galet d'Etretat que son utilisateur peut emporter absolument partout.


Son design diffère légèrement, notamment au niveau du viseur désormais étirable et de sa batterie, logée à l'arrière. Mais c'est surtout la présence d'une station d'accueil qui rend le nouveau tandem bien plus attractif.


Le HC94/HC96 dispoe d'un vrai mode 16:9 et se trouve muni de l'essentiel de l'arsenal photo d'un camescope au sommet de sa gamme.


Enfin, le duo HC94/96 se différencie l'un de l'autre par la présence d'entrées vidéo sur le second (comme le HC90 donc) et du mode Pass Through associé.



> LIRE LA SUITE : Capteur, objectif

Capteur, objectif

SOny DCR-HC94/HC96 capteur   SOny DCR-HC94/HC96 objectif

Le DCR-HC94/96 est un trimégapixel (à ne pas confondre avec un tri-CCD) muni d'un unique capteur 1/3 pouce de 3,3 millions de pixels. La technologie employée est celle du DXP 14 bits. Il en résulte une résolution qui flirte avec les 540 points/ligne, une belle colorimétrie et un mode 16:9 amélioré exploitant toute la surface du capteur. La résolution photo atteint 2016 x 1512 pixels.


L' optique signée Carl Zeiss comme souvent chez Sony, ouvre pour sa part à f/1,8-2,9. L'objectif se couvre d'un volet qui s'ouvre à l'allumage du camescope et se ferme à son extinction, on ne risque pas d'oublier le capuchon ! Bien vu.


La focale minimale du HC90 correspond en 4:3 à un équivalent Photo 24x36 de 45 mm, un grand-angle, sans être impératif, est donc conseillé, à moins de filmer exclusivement en 16:9 (le champ étant élargi à 42,8 mm).


Le mode 16:9 exploite toute la surface du capteur, permettant d'obtenir une qualité tout à fait satisfaisante par rapport à d'autres modèles qui disposent d'un mode 16:9 mais n'utilisent pas la pleine capacité du capteur. Le mode 16:9 est accessible directement depuis une touche située sur l'écran. Il est toutefois improbable que cette facilité d'accès présuppose un changement de format toutes les 5 minutes (ce n'est d'ailleurs pas conseillé au montage, le panachage complique beaucoup le traitement des rushes). Par contre, on peut envisager d'alterner modes 16:9 et 4:3 si l'on prend des vues fixes en 4:3 et si l'on filme en 16:9 (ou vice versa).



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Viseur, écran

DCR-HC94/DCR-HC96 viseur   DCR-HC94/DCR-HC96 écran

Viseur couleur moins design que celui du HC90 mais contrairement à son prédécesseur, il est au moins étirable (non relevable). Le réglage dioptrique n'a pas été oublié. Le moniteur du viseur restant assez petit, il est à réserver à des situations où vous ne pouvez pas faire autrement. Le moniteur intégré dans le viseur est en 4:3. Si vous voulez l'utiliser conjointement avec le mode 16:9, il faut choisir dans le Menu l'option qui vous convient : soit Squeeze (étirement), soit letterbox (respect du 16:9 mais image plus petite avec bande noires en haut et en bas).


L'écran 16:9 de 2,7" (6,9 cm) et 123000 pixels, devient la norme. Aucune difficulté pour l'ouvrir. Le déploiement de l'écran laisse apparaître le logement pour MS. Nous signalons par ailleurs un problème qui peut provenir du modèle prêté, ne l'ayant jamais constaté sur des modèles Sony antérieurs : l'écran, une fois ouvert, n'est pas parfaitement parallèle au camescope selon la position adoptée. Il y a un peu de "jeu". Conséquence : on risque d'obtenir une image finale à l'horizontalité incorrecte car on est tenté d'incliner imperceptiblement le camescope pour rétablir le niveau.


DCR-HC94/DCR-HC96 écran   DCR-HC94/DCR-HC96 LCD bright

L'adoption du start/stop sur écran et d'un zoom à focale fixe permettent une prise en main plus stable et naturelle. On trouve aussi sur l'écran le mode Wide pour ceux qui comptent changer de mode de temps en temps, par exemple dans le cas de prises de vues fixes en 4:3 en alternance avec des séquences vidéos en 16:9.


Le réglage de la luminosité de l'écran est un peu du luxe car par de fortes conditions d'ensoleillement, car il reste très difficile à utiliser. De même, le viseur est une demi-solution car la qualité de ce dernier est insuffisante pour lutter contre une très forte luminosité, par exemple lorsque le soleil est au zénith... Nous parlons là de circonstances "exigeantes". En situation standard, l'écran convient très bien.



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Batterie, autonomie

Sony DCR-HC94/HC96 batterie   Sony DCR-HC94/HC96 batterie

Avec la batterie fournie (NP-FP50), l'autonomie est de 45 à 50 minutes réelles environ avec écran, selon que le rétro-éclairage est allumé ou éteint (il est le plus souvent allumé). Pour accroître l'autonomie, on recense la batterie optionnelle NP-FP90, d'une durée confortable de 170 à 195 minutes réelles (et non 5H comme l'annonce commercialement le fabricant) mais qui coûte près de 150 euros (voir éventuellement les batteries génériques).


Le fabricant est en net progrès par rapport à sa conception précédente du logement batterie (NP-FA50 du HC90) qui ne laissait place qu'à des batteries fines de plus faible capacité.


Comme toujours chez Sony, on peut visualiser précisément le temps d'autonomie restant ou de charge en cours. A noter : la charge nécessite 115 minutes avec la NP-FP50, 220 minutes avec la NP-FP90. Le chargeur est intégré, il monopolise donc le camescope durant la charge. Un chargeur externe, capable de recharger 2 batteries, existe en option, le Sony AC-VQP10.


 



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Griffe, éjection

Sony DCR-HC94/HC96 griffe   Sony DCR-HC94/HC96 griffe

La griffe porte-accessoires, qui n'a pas été oubliée, permet d'y glisser un micro spécifiquement Sony tel que le ECM-HQP1 (env. 150 €) prévu pour ce camescope, ou une torche (74 à 89 €). Elle est dite "intelligente" car elle alimente l'accessoire en question. A notre que pour avoir accès à cette griffe, on doit faire pivoter un cache en plastique qui tient solidezment malgré son apparente fragilité.


Détail bien appréciable, la K7 du DCR-HC94/HC96 s'extraie par le haut, ce qui permet de ne pas être gêné lorsqu'on souhaite changer de cassette alors qu'on filme sur pied ou lorsqu'on pose son camescope sur un support stable tel qu'une table.


 



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Automatismes et réglages

Sony DCR-HC94/HC96 réglages   Sony DCR-HC94/HC96 réglages

Balance des blancs avec ses 4 positions habituelles (ici en anglais). La colorimétrie obtenue en Auto est satisfaisante, sans dominante marquée.


A noter des contrastes assez marqués chez Sony. C'est un choix du fabricant depuis longtemps.


L'Autofocus est à la fois rapide et précis. Mais il ne peut parer toutes les situations. La MAP manuelle étant difficile à utiliser, on peut exploiter le Spotfocus (Mise au point centrée). Ce dispositif permet de fixer la zone de mise au point de son choix, en cours d'enregistrement (ou non). C'est efficace mais on risque de faire bouger le camescope. C'est quand même une bonne solution.


Sony DCR-HC94/HC96 réglages   Sony DCR-HC94/HC96 réglages

Même principe pour l'exposition qui bénéficie du Spotmètre, à moins que vous ne préfériez faire appel à la correction d'exposition manuelle.


L'utilisateur dispose aussi de 7 modes Programme, qui sont souvent sous-utilisés alors qu'ils peuvent parfois rendre de précieux services.


Le gain vidéo et l'audio ne sont pas modifiables, A titre de comparaison, le Canon MVX4i dispose d'un gain modifiable et les Panasonic NV-GS280 d'un gain modifiable.


Sony DCR-HC94/HC96 réglages   Sony DCR-HC94/HC96 réglages

A noter l'existence d'une précieuse touche Backlight (Contrejour), parfois oubliée ou logée dans un Menu. Ici, elle s'avère parfaitement accessible.


Les inquiets ou les débutants pourront aussi exploiter la touche Easy qui verrouille le camescope, pour ne donner la main qu'aux automatismes et fonctions principales.


Pari les spécificités du HC94/HC96, on trouve différents modes : Netteté, Obt. auto, ou encore Ray Diag (équivalent du niveau Zébra en pro). Particularité supplémentaire : le mode Progres. Rec (nommé Enr. Prog.) qui permet d'utiliser un mode à 1/25e de seconde au lieu de 1/50e.



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Zoom, focales

Sony DCR-HC94/HC96    

Un zoom X10 (et un raisonnable X120 en numérique), acheminent la focale télé jusqu'au 450 mm. Suffisant en soi mais pas pour tous. La progressivité du zoom est correcte, comme en atteste notre petit film. Deux secondes environ sont nécessaires pour balayer l'ensemble des focales, le zoom est donc plutôt rapide à sa vitesse maximale. Il provoque un toc sonore si on ne le relâche pas doucement.


Sony DCR-HC94/HC96   Sony DCR-HC94/HC96

Comme son prédécesseur, le HC90, la focale du HC94/HC96 varie de 45 à 450 mm en 4:3, et de 42,8 à 435 mm en 16:9. En mode photo : de 37 à 370 mm en 4:3, et de 40,6 à 406 mm en 16:9. Ce n'est pas extraordinaire en grand-angle 4:3. Cela dit, la concurrence chez Panasonic (NV-GS300) ne fait pas mieux. En cherchant bien, on trouve un modèle Canon 2005 comme le MVX4i qui propose un 41,6 mm en vidéo 4:3.


Pour le Sony HC94/HC96, on peut toujours acquérir un grand-angle additionnel x0,7 Sony : le Sony VCL-HA07A (une soixante d'euros). Ou d'autres accessoires encore moins coûteux chez Hama, Cokin, Kenko. Diamètre filtre : 30 mm.


A noter : la stabilité au maximum de l'amplitude du zoom est assurée par le stabilisateur numérique d'une bonne efficacité. On retrouve aussi le précieux report de zoom sur écran comme à l'accoutumée chez Sony.


 



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Sensibilité, Nightshot

Sony DCR-HC94/HC96 sensibilité   Sony DCR-HC94/HC96 sensibilité

(à gauche) Sony DCR-HC94/HC96 et (à droite) Canon MVX460


Sony DCR-HC94/HC96 sensibilité   Sony DCR-HC94/HC96 sensibilité

Voici une intéressante comparaison entre le HC94/HC96 et un modèle connu pour sa bonne sensibilité, le Canon MVX460. L'éclairage des scènes est identique. Qu'observe-t-on ? La luminosité de la scène est très renforcée sur le Canon au prix d'un grain visible. Sur le Sony, la scène semble bien moins éclairée (il n'en est rien) avec des zones qui restent dans la pénombre. En revanche, le grain chez Sony est peu présent, très probablement parce que le rapport signal/bruit (non précisé par le fabricant) est meilleur chez Sony. Les images de nuit du vidéo-test viennent confirmer ce point.


Côté valeurs communiquées par le fabricant, Sony annonce un éclairage de 5 Lux (0 Lux avec Super NightShot).


Sony DCR-HC94/HC96 sensibilité   Sony DCR-HC94/HC96 sensibilité

Comme toujours chez Sony, on trouve le Nightshot, à la tonalité monochrome marquée. L'utilisateur dispose aussi d'un mode Supernightshot, également monochrome mais à la puissance d'éclairage accrue, enfin d'un mode Color Slow Shutter préservant la couleur au prix d'un effet de saccade (en raison de l'exploitation de vitesses lentes d'obturation).



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Micro, audio

Sony DCR-HC94/HC96 micro   Sony DCR-HC94/HC96 micro

L'appareil produit un léger grésillement parfaitement audible au tournage mais ce bruit n'est pas réellement enregistré et s'avère plus ou moins discret. pour vous faire uune idée, écoutez notre vidéo. Pas de filtre coupe-vent intégré, juste un choix classique entre les modes 16 et 12 bits, du coup par grand vent, cela s'entend ! Bon point pour l'emplacement du micro qui évite tout risque de masquer celui-ci.


Sony ECM-HQP1    

Ni prise micro ni prise casque. Et donc pas de filtre coupe-vent. En revanche, il est possible de raccorder un micro Sony (exclusivement) sur la griffe porte-accessoires intelligente dont le fameux micro mono Sony ECM HM1 proposé en option pour un prix raisonnable (environ 110€). Ou encore le micro-zoom SONY ECM-HGZ1 ou encore le Sony HS-T1, initialement prévu pour le camescope HDV HC3. Avantage indirect de ces micros, la possibilité de coiffer le micro d'une bonnette antivent. Enfin, on peut éventuellement (si on le possède déjà) utiliser le micro 5.1 Sony ECM-HQP1 mais on n'en tirera pas pleinement profit (juste la stéréo).


 



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Mode Photo, qualité Photo

Sony DCR-HC94/DCR-HC96 photo   Sony DCR-HC94/DCR-HC96 photo

Le HC94/96 est qualifié par Sony de "2 en 1". Sans aller jusque là, il est vrai que 3 tailles sont disponibles jusqu'à 3 Mpixels en 2 qualités (Haute, Standard). La résolution atteinte est de 2016 x 1512 pixels (en 4:3). Des vues fixes peuvent être aussi enregistrées en 16:9 en 2016 x 1134 pixels. La qualité photo obtenue est plus qu'honorable avec un piqué et un contraste satisfaisants en plan large. A titre d'info, une vue fixe en 3 Mpixels pèse environ 1,5 Mo.


Sony DCR-HC94/DCR-HC96 photo   Sony DCR-HC94/DCR-HC96 photo

A l'instar de tout camescope, le mode Photo hérite des facultés globales du HC94/HC96 comme le zoom x10 ou les effets spéciaux par exemple. Le support carte est le classique Memory Stick Duo de Sony qui se glisse sur le flanc gauche, ce qui est assez inhabituel chez Sony. La carte n'est pas fournie (comme toujours).


On peut réaliser un Bracketing (Dif Expo) de 3 vues différentes à des intervalles de 0,5'' puis choisir celle qui convient le mieux. On peut aussi exploiter une fonction Intervallomètre enregistrant une vue fixe toutes les 1, 5 ou 10 minutes.


Outre l'USB2, on dispose d'un flash intégré (à 3 positions) d'une portée de 0,3 à 2,5 mètres. L'anti-yeux rouges est aussi au programme, et le mode Diaporama. Il est possible de convertir des images issues de la bande vidéo vers le Memory Stick. L'appareil est évidemment immédiatement reconnu par un PC ou un Mac via l'USB.


L'angle de champ en grand-angle est le meilleur dans le mode Photo 4:3 avec 37 mm.


L'utilisateur dispose aussi d'un mode vidéo très compressé en MPEG1 enregistrable sur la carte mémoire en 320 x 240 ou 160x112 pixels.



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Connectique

Sony DCR-HC94/HC96 connectique   Sony DCR-HC94/HC96 connectique

Contrairement au prédécesseur, toute la connectique du HC94/HC96 s'appuie sur une station d'accueil dont bénéficiaient autrefois les seuls verticaux Sony. Cet accessoire bien pratique existe maintenant sur 4 modèles de la série HC (HC46/HC44/HC96/HC94). Cette station permet de brancher la connectique une fois pour toutes, le camescope s'emboîtant sur cette base. L'utilisateur peut ainsi bénéficier d'une connexion permanente à son ordinateur ou à la TV du salon, sans devoir brancher/débrancher à chaque capture ou visionnage des images.


Dans le détail, la connectique de la base se compose d'une sortie DV (entrée/sortie pour le HC96), prise d'alimentation, sortie A/V analogique (entrée/sortie pour le HC96), prise USB et Lanc. Le corps de l'appareil reporte la prise A/V (et l'alimentation) pour que le vidéaste ne soit pas tributaire de la station d'accueil, en voyage par exemple.


Pas de prises micro et casque sur ce modèle si l'on excepte le raccordement par la griffe avec un accessoire Sony. En revanche, la précieuse prise Lanc - utile notamment pour le pilotage d'un caisson sous-marin - est bien présente sur le camescope.


Pas de câble DV (c'est habituel chez tous les fabricants). Pas non plus de prise physique s-vidéo ni câble ad hoc, mais la prise est bien brochée s-vidéo ! Conséquence, il faut aller s'enquérir d'un câble supplémentaire en option si l'on veut bénéficier d'une liaison s-vidéo.


Différence entre les HC94 et HC96, ce dernier bénéficie des entrées DV et analogique, autorisant par ailleurs le procédé de conversion de signal Pass Through.



(Sony DCR-HC94 / DCR-HC96)

Soutenez nos rédacteurs
Des tests objectifs, des articles pointus,
dépendent de votre soutien

Comparez la fiche technique de ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

Voir les 25 avis d'internautes et donner le vôtre