Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage > Tests de logiciels de montage PC

article archivé

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Pinnacle Studio 12

Importer depuis un camescope AVCHD

 

08 septembre 2008 par Thierry P.

 



Pinnacle Studio 12 gère l'AVCHD comme tous les logiels rivaux de la marque. Mais la procédure d'importation de cette norme HD requiert de prendre en considération plusieurs paramètres que nous avons testés pour vous.



> LIRE LA SUITE : Importer depuis un camescope AVCHD

Importer depuis un camescope AVCHD

Pinnacle Studio 12 Ultimate


Pour importer des rushes AVCHD avec le logiciel Pinnacle Studio 12, la première "difficulté" est de faire en sorte que le camescope soit reconnu. Dans cet exemple, il s'agit d'un modèle à disque dur Sony. La reconnaissance s'établit en allumant tout d'abord le camescope (depuis la station d'accueil ou pas, si c'est le cas sur secteur) puis en branchant le câble USB de part et d'autre. Une fois ces deux liaisons établies, sur le camescope, choisissez Connexion USB, qui s'affiche automatiquement lorsque la liaison s'établit. Attention, il existe 2 Connexion USB, choisi celui muni du symbole "disque". Si la liaison n'apparaît pas, éteignez/rallumez le cmescope.


Lancez Pinnacle Studio et vérifiez que la source de la capture est bien positionnée sur "Périphérique vidéo USB". A défaut, vous obtiendrez le message d'erreur ci-dessous.


Picture Motion Browser Handycam Utility


Pensez également à paramétrer correctement l'onglet Préférences pour sélectionner la bonne résolution du Projet. Sous nos contrées, l'AVCHD en Full HD correspond à un réglage de projet sur 1920x1080/50i.


Pinnacle Studio 12 Ultimate
Un autre piège possible est d'avoir préalablement installé Picture Motion Browser, le logiciel fourni avec les camescopes Sony AVCHD. L'installation n'est pas forcément une mauvaise chose en soi. Mais le logiciel Sony risque de lancer tout seul son utilitaire de capture (Handycam Utility) dès que vous validerez la connexion USB sur le camescope. Si c'est le cas, fermez le logiciel et revenez sur Studio. Ou mieux : débrayez cette option disponible dans les réglages du logiciel PMB. Revers de la médaille : la fonction One Touch Disc Burn sera inopérante tant que vous ne rétablirez pas ce réglage.
Pinnacle Studio 12 Ultimate

Les fichiers du disque dur du camescope AVCHD sont logés dans un répertoire nommé "Stream", glissé dans un dossier BDMV lui même intégré à un dossier AVCHD.


En soi, vous n'avez aucune séquence à capturer (il est d'ailleurs inutile de sélectionner l'onglet Capturer). Il est plus juste de dire que vous copiez vos séquences, comme on le pratique entre deux supports enregistrables (carte-disque ou disque-disque).


Pinnacle Studio 12 Ultimate


La méthode la plus simple pour importer consiste à utiliser la commande "Importer des médias depuis le périphérique" du Menu Fichier (ou depuis le 3e picto Flèche sur l'interface du Menu Edition). Les fichiers médias s'importent depuis la source I:\ qui représente le disque dur de votre camescope. Vos séquences s'affichent alors une par une, en Détails (sans images) ou en Miniatures (avec images). En mode Détails, la vitesse d'affichage peut être relativement lente selon la puissance de votre équipement informatique mais aussi si vos séquences sont nombreuses ou si certaines séquences sont lourdes (longues). Nous vous conseillons d'attendre sagement la fin du chargement. Surveillez le voyant d'activité du disque dur du camescope, il doit clignoter rapidement lors du chargement des images.


Attention, à ce stade, vos séquences ne sont pas encore copiées mais juste affichées. C'est assez trompeur. Si vous mettez fin à la connexion de votre camescope, vous n'aurez plus qu'à tout recommencer !


Pinnacle Studio 12 Ultimate

Vous pouvez choisir d'importer toutes les séquences ou seulement une sélection. Le fait de ne pas tout importer est salvateur car le poids des fichiers est relativement conséquent : une séquence de 2 minutes en 1920x1080 en haute qualité, pèse facilement plus de 250 Mo.


Petit reproche, ce mode de sélection, hormis les traditionnels désélectionner tout/sélectionner tout n'est pas excessivement pratique car il impose de jouer du maintien de la touche Control. On aurait préféré des cases à cocher, fichier par fichier, comme sur Picture Motion Browser de Sony ou même comme avec iMovie '08 sur Mac, logiciel pourtant très décrié.


Nous vous conseillons de renommer l'ensemble de vos fichiers (une case et un champ sont prévus à cet effet) qui, à la base, portent une référence logique mais très anonyme de type xxxxx.MTS. Tout en les renommant (d'un seul bloc), constituez-vous sous Windows un dossier à l'intitulé clair, qui vous permettra de retrouver vos petits. De plus, vos imports seront ainsi classés.


Le plus simple reste à faire : importer les fichiers via la commande du même nom.


Pinnacle Studio 12 Ultimate
Vous pouvez enfin déconnecter votre camescope (ouf !) et passer à la phase d'édition des séquences proprement dite. La fludité de lecture dépendra de la puissance de votre PC. A titre d'info, rien qu'en matière de mémoire vive, une mémoire de 2 Go est un minimum requis.


(Pinnacle Studio 12)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 3 avis d'internautes et donner le vôtre