Magazinevideo > Actus > Actus multimédia

Sony renoue avec les bénéfices

07 novembre 2018 par Thierry Philippon


Sony, dont le résultat financier a été catastrophique durant plusieurs années de vaches maigres (perte de 91,7 milliards de yens en 2011 notamment après 4 années de baisse), et dont la situation avait provoqué des restructurations de personnel très lourdes (y compris en France), renoue avec les bénéfices. Et pas qu'un peu !
 
Depuis presque deux ans, Sony a multiplié son bénéfice par 4. Sur les six premiers mois de 2018, la tendance profiteuse se maintient avec un bénéfice doublé, venant confirmer les prévisions des analystes. Ce bénéfice réussit même à dépasser les estimations des prévisionnistes les plus optimistes. 
 
Le bénéfice net atteint en effet la somme de 480 milliards de yens, soit environ six fois le gain par rapport aux années 2016/17. La somme de 3 milliards d'euros est évoquée pour les seuls six premiers mois de l'année 2018. Pas mal pour une marque qui désespérait les investisseurs il y a moins de 5 ans...
 
Les raisons de ce prompt rétablissement ? Comme souvent en économie, elles sont plurielles, à la fois directes et indirectes. D'abord un retour à la normale après les violents séismes qui ont frappé le Japon il y a deux ans (Fukushima en 2016). Ceux-ci avaient causé une très forte élévation de charges, Sony étant impacté sur ses usines de capteurs. Il faut rappeler que la marque est leader mondial sur ce secteur. Toute perturbation de la production a donc des conséquences majeures à grande échelle.
 
Plus inattendu, les charges américaines seraient moins lourdes et profiteraient au géant japonais. En d'autres termes, l"America first" du magnat milliardaire qui dirige les Etats-Unis d'une main de fer, profiterait finalement aussi au Japon !
 
Mais c'est la branche du jeu vidéo qui une fois encore, tire l'enseigne japonaise définitivement vers le haut. Il n'y a finalement rien d'étonnant aussi bien d'un point de vue économique que sociologque. La Playstation 4 est en grande forme (près de 4 millions d'unités écoulées au deuxième trimestre 2018). Et les jeux vidéo ne le sont pas moins à travers la branche Sony Interactive Entertainment
 
 
Grâce à des consommateurs galvanisés au niveau mondial, toutes cultures confondues (ou quasiment), par le dernier jeu vidéo dont les effets de réalisme sont toujours plus saisissants que les précédents, la nouvelle version de God of War ou de Marvel's Spider-Man participe grandement aux spectaculaires bénéfices du géant nippon.
 
Attention, tout arbre cache une foret : les produits dont Sony pourraient être technologiquement les plus fiers, sont à la traîne, voire en perdition : les mobiles Sony (branche Mobile Communications), pourtant vantés pour leurs qualités, se portent très mal (les ventes diminuraient de moitié en 2018 vs 2017), engloutis par les rouleaux compresseurs que sont Samsung, Huawei, ou Apple. La branche photo, déclinante, ne devrait son salut que grâce à sa série Alpha et ses reflex hybrides Fullsize. Les téléviseurs Sony, même HDR, sont encore trop récents (et sans doute trop chers) pour peser dans la balance. Et la branche professionnelle, bien que leader, est grande par la notoriété mais son poids économique reste limité.
 
Moralité : une marque ne peut gagner sur tous les fronts, Sony en est l'illustration parfaite. Mais elle peut se relever après des années noires.

Articles correspondants

 

 

Laisser un commentaire

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Votre commentaire (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon commentaire

J'ai quelque chose à dire ?

c'est mieux si je me connecte ou si je m'inscris

vos commentaires !

Soyez le premier à déposer un commentaire !