Magazinevideo > Actus > Actus photo

Notre avis sur le livre Photographe de mariage

27 octobre 2021 par Thierry Philippon


Comment vivre de la photo de mariage à une époque où chacun dispose d'un smartphone ? Si vous avez vu le film Le Sens de la Fête avec le regretté Jean-Pierre Bacri, c'est un des thèmes abordés qui montre (entre autres) le désespoir de Guy (interprété par Jean-Paul Rouve), photographe classique, désespéré à la fois par la concurrence déloyale des mobiles et la fin de l'idée même qu'il se fait de sa profession.

Pour autant, l'ouvrage des éditions Eyrolles prouve que ce constat mi-amer est à relativiser. Il emploie d'ailleurs un sous-titre qui pourrait être interprété dans ce sens : "Pour le meilleur et pour le pire", faisant bien sûr référence à la formule prononcée lors de toute célébration nuptiale... 

Une certitude : l'auteur, Sébastien Roignant, connaît ce domaine sur le bout des doigts, de par son statut de photographe de mariage... Il liste les questions que tout apprenti photographe est en droit de se poser tant d'un point de vue pratique que technique : comment trouve-t-on des mariages à photographier, à quels tarifs se vendre, comment envisager les relations avec ses clients, comment prépare-t-on une prestation de mariage, etc.

L'ouvrage aborde aussi quelques questions intéressantes liées à des aspects plus techniques comme le support sur lequel il convient de fournir ses photos et le dilemme de fournir ses clichés en SD ou en HD.

Si le livre s'adresse plutôt aux débutants, il y a fort à parier que des photographes de mariage déjà en exercice, seront curieux de l'analyse qui est faite de ce métier par un spécialiste du genre et des recommandations pointues - parfois psychologiques - que l'auteur prodigue.

 
Le ton de Photographe de mariage est alerte, vivant, même humoristique, ce qui est plutôt plaisant. On dirait un youtubeur qui s'enflamme et gesticule... à l'écrit (Sébastien Roignant est aussi connu sur YouTube, voilà pourquoi) ! Mais l'essentiel, ce sont les centaines de conseils et recommandations que l'auteur distille à travers cet ouvrage de plus de 220 pages. 
 
 
On y découvre que la photo de mariage, laisse peu de place à l'improvisation. D'ailleurs l'auteur prévient par un à-propos discursif qu'être entrepreneur (de photo de mariage) n'est pas un long fleuve tranquille. Qu'il faut être à la fois commercial, gestionnaire, comptable, créateur, technicien, psychologue (avec les clients), et organisateur-en-chef. Et que pour atteindre le nirvana, il faut "se taper" continuellement nombre de tâches un peu pénibles liées à son activité. Mais qu'au bout du tunnel, la pratique de ce métier est passionnante.
 
Ainsi le mérite du livre est de présenter la photo de mariage sous toutes ses facettes périphériques. Par exemple, le statut professionnel qu'il est préférable de choisir est passé au crible. Ce thème occupe pas moins de 11 pages bien documentées et à jour des dernières réglementations. À d'autres moments du livre, le photographe "se mouille" et décortique à la fois la logique (forcément vécue) des frais d'un mariage mais aussi les émoluments auxquels on peut prétendre selon son profil : "bébé photographe" (moins de 15 mariages), "bébé Yoda" (entre 15 et 29 mariages), ou encore "Kung Fu" (entre 30 et 49 mariages).
 
 
Non content de prodiguer des conseils organisationnels, l'auteur rythme son ouvrage avec un certain nombre de pages d'exercices, parfois avec humour, comme celui de déterminer son PIF (Plan Financier Intérieur) afin de fixer la rémunération réelle que vous rapporteront vos prestations de mariage. J'ai aussi apprécié l'exercice consistant à répondre en 10 questions, au choix du statut social et juridique auquel vous vous destinez. Si tous les employés de l'URSSAF pouvaient faire aussi pédagogique..
 
Côté illustrations, l'auteur a raisonnablement parsemé son ouvrage de quelques photos. Il n'a pas souhaité du tout en mettre plein la vue (peut-être hormis la spectaculaire et splendide photo page 177 des mariés au sommet d'une montagne), car les photos ne sont pas si nombreuses, ni (pour la majorité d'entre elles) très grandes. En cela, il y a une belle cohérence : le livre n'aurait pas eu de justification à montrer, de façon systématique, de grandes et belles photos de mariés, car il ne porte pas sur la manière artistique de réaliser des photos de mariage mais sur la façon d'en faire son métier.
 
 
Bref, un livre très fourni en informations éclectiques sur l'univers de la photo de mariage.
 
Un reproche mineur : le livre de Sébastien Roignant aurait pu consacrer un (petit) chapitre, malgré son titre, à la vidéo de mariage. Car si l'essentiel du livre s'applique aussi, de par les nombreux points communs, à une prestation vidéo de mariage, il existe quelques petites spécificités vidéo que l'auteur aurait pu aborder à mon avis facilement, étant donné sa grande expérience. Quitte à donner la parole à un vidéaste de mariage, cela se trouve aisément.
 
Photographe de mariage
Pagination : 240 pages
Prix : 25 euros
Auteurs : Sébastien Roignant
Editeur: Eyrolles
Parution : 28/10/2021
Bénéficiez des tests Premium et téléchargez les fichiers natifs
Créez un compte Premium et abonnez-vous à l'indépendance

Je publie un avis

Écrivez votre commentaire sur le forum >>

 

Articles correspondants