Magazinevideo > Actus > Actus vidéo

Lumix DC-S5 : de l'hybride plein format plus léger et économique

02 septembre 2020 par magazinevideo


Après Sony et son A7 III S proposé à 4200 euros nu, Panasonic sort une petite bombe en hybride Plein format dans une formule bien moins chère. Dès le mois d'octobre 2020, on pourra ainsi ausculter le LUMIX DC-S5. Je vous vois froncer les sourcils à l'annonce d'un énième modèle DSLM (Hybride Full Frame) ? Quelle peut bien être la raison de cette profusion de modèles ?
 
La justification est majeure. D'une part le marché de l'hybride plein format est en plein essor puisqu'en 2020, il a dépassé celui des reflex Full Frame (54% contre 46%). Ensuite et surtout, pour ce qui concerne Panasonic, l'inventeur des Lumix conçoit de très bons boîtiers Full Frame mais lourds et un peu chers : c'est le cas des S1 (2490€), S1R (3490€) et S1H (3990€). La marque sait aussi faire des boîtiers légers et moins chers, mais seulement en Micro 4/3 (GH5). 
 
 

LE COMPROMIS DU FULL FRAME ET DU MICRO 4/3

 
Le S5, tel qu'il est présenté, est la combinatoire des avantages du Plein format et des qualités d'un GH5. Une sorte de Mini GH5 Plein Format. Il en résulte un boîtier plus léger et même légèrement moins encombrant que le GH5 avec les qualités connues du capteur Full Frame (il s'agit d'ailleurs du même excellent capteur 24,2 Mp que celui du S1, sans filtre passe-bas et du même processeur Venus Engine que le S1). 
 
(cliquez)
 
Vérification faite sur la balance, le S5 est effectivement 30% plus léger qu'un S1 et même plus léger d'un cheveu qu'un GH5 (714 grammes nu, carte SD et batterie comprise pour le S5, contre 725 grammes pour un GH5). Et les dimensions du S5 atteignent 132,6 x 97,1 x 81,9 mm contre 138,5 x 98,1 x 87,4 mm pour le GH5. Difficile de ne pas saluer le compromis trouvé pour un boîtier Plein format...
 
 
Du coup, Panasonic n'hésite pas à parler de "mobilité" dans une logique "Run and Gun", expression qui peut se traduire par "dégainer rapidement son boîtier photo et shooter". La mobilité est toutefois un concept un peu décliné à toutes les sauces, que Panasonic a d'ailleurs déjà revendiquée pour son GH5. 
 
Avec le S5, l'objectif de Panasonic est aussi de proposer un prix inférieur aux S1 / S1H et de s'aligner sur le tarif du GH5. C'est pourquoi le S5 est proposé au même prix de 2000€ nu (ou 2300€ avec optique 20-60mm f/3.5-5.6). Il faut dire que parmi les boîtiers Plein Format, les appareils inférieurs à 2500 euros représentent 65% du marché contre 35% à plus de 2500 euros.
 

UN S5 TRÈS ORIENTÉ VIDÉO

 
Côté technique, ce 4e boitier hybride Full frame est très clairement orienté vidéo. D'ailleurs dans sa présentation, l'équipe Panasonic a survolé assez rapidement les fonctions photo, pour se concentrer longuement sur les fonctions vidéo ! Attention à la confusion : le S5 enregistre en 4K 50/60p avec une limitation de 30 minutes mais aucune limitation n'est à déplorer en 4K 30p (8 bits) ou en FullHD. Les débits vont de 20 à 200 Mbps selon résolution / codec et fréquence. Le codec fait appel à du LongGOP à la différence de Sony A7S III qui a opté pour l'Intraframe. En 4K 50 / 60p, on déplore un crop (recadrage).
 
Autre distinction : en 4K 50p / 60p, on se limite au 4:2:0 10 bits mais on filme forcément en APS-C (avec crop donc), alors qu'en 4K 25p / 30p, on peut enregistrer dans le fameux codec 4:2:2 10 bits en Plein Format. le 4:2:2 10 bits est aussi en vigueur en FullHD. Le S5 se démarque finalement des S1 / S1R en ne proposant pas d'enregistrement de vidéo C4K (4096 x 2160), du moins pour le moment (!) car une mise à jour future va l'implémenter. 
 
 
 
Notez aussi que le boîtier est compatible avec la sortie HDMI qui est capable de délivrer du 4:2:2 10-bit en 4K 50p/60p. Panasonic annonce même que le RAW vidéo sera exploitable fin 2020 via la HDMI avec un Atomos Ninja V. On pourra alors enregistrer en RAW 5.9K, ou 4K ou 3,5K anamorphique.
 
Le fabricant comme on le voit, cherche à en mettre "plein la vue" en multipliant les possibilités : ainsi un nouveau mode anamorphique 4K (3328 x 2496), proche d'un look cinéma, fait son apparition en 24p, 25p, 30p, 50p avec 5 ratios au choix (1.30x, 1.33x, 1.5x, 1.8x, 2.0x).
 
Le S5 sait aussi créer des ralentis avec le mode Slow Motion (VFR) en 4K jusqu'à 60 i/s et en FullHD jusqu'à 180 i/s (idem S1H donc). Ou des accélérés jusqu’à 30x en 4K et jusqu'à 60x en FHD. Le ralenti tout comme l'accéléré est en accès direct depuis la molette de sélection (mode Q&R). 
 
On notera que les ingénieurs ont continué à concentrer leurs efforts sur l'échauffement du boîtier. De nouveau, la dispersion de la chaleur semble avoir étudiée à l'aide d'un ventilateur adapté, pour offrir les performances vidéo escomptées. 
 
 
 
 

PHOTO, AUTOFOCUS, STABILISATION

 
Le S5 est tout de même aussi un appareil photo ! :) Tropicalisé, il offre des prises de vues en rafale à haute vitesse en RAW, RAW/JPEG ou JPEG à 7 ips (AFS / MF) ou 5 ips (AFC). Pour une prise de vue en rafale plus rapide, la fonction Photo 6K est présente et permet de capturer en 30 ips en extrayant la photo d’un fichier rafale 6K. La Photo 4K est aussi possible à 60 ips pour du 8 MP.
 
Pour les poses longues, on trouve un contrôle très précis de l'exposition dans un environnement sombre nommé "Live View composite". On recense aussi un Mode Haute Résolution de 96MP à partir de 8 images consécutives recréées dans un seul fichier RAW (convertible en Jpeg). 
 
L’Autofocus se serait encore amélioré en vidéo en termes de rapidité (mise au point sur une cible en 0,08sec avec l’optiqueS-R24105) ou lorsque le sujet se décentre, se tourne ou encore lorsqu'un 2e sujet entre dans le cadre. L'AF serait aussi meilleur sur des sujets lointains et sans perte du sujet. Les premières scènes filmées par des journalistes spécialisés semblent assez convaincantes. Rappelons qu'il s'agit  d'un système à détection de contraste à technologie DFD (comme sur les S1 / S1R / S1H) qui offre une communication capteur/objectif ultra rapide.
 
Autre satisfaction, on bénéficie de la technologie réussie du GH5S et du S1H, le fameux "Dual Native ISO". Rappelons que le principe repose sur un double circuit de traitement du bruit , avec deux niveaux de base ISO natifs différents (base 640 ou 4000 iso, jusqu'à 51200 Iso). En hauts ISO, le S5 bascule donc sur le second circuit pour obtenir des séquences détaillées en basse lumière. A titre indicatif, un Iso bas en Cinelike affichera du 200 Iso, alors qu'en Iso haut, il sera de 1250 Iso. Compte tenu du capteur 35mm, il devrait en ressortir une image bien maitrisée en basse lumière. Les tests le diront...
 
L'amélioration est suffisamment probante pour qu'une mise à jour en fasse profiter les S1 / S1H / S1R (en décembre 2020). Le S1R au passage bénéficiera de vidéo 5K.
 
Bien répandue, la Double Stabilisation est également intégrée. Pour rappel, Panasonic combine la stabilisation du boîtier (sur 5 axes) et celle de l’optique (sur 2 axes), cette Double Stabilisation Dual I.S.2 sert surtout la vidéo. Mais elle sert aussi efficacement la photo, faisant gagner jusau'à 6.5 stops en mode Dual IS 2 (Boîtier + optique) ou 5 stops en mode Boîtier seul. 
 
Côté personnalisation de l'image, le LUMIX S5 dispose de plusieurs styles d'images dont le V-Log / V-Gamut avec une plage dynamique élevée de 14 stops (c'est en V-log qu'elle peut s'exprimer), pratiquement équivalente à celle de la VariCam de la marque, excusez du peu.  Mais le Sony A7S II revendique quasiment la même performance au passage... Parmi les styles, on trouve aussi le mode HDR (HLG) utile pour obtenir une plage dynamique plus complète. Enfin, vous pouvez intégrer vos propres LUT si besoin.
 
 

ÉCRAN, VISEUR, CONNECTIQUE...

 
L'écran 3 pouces est entièrement inclinable et orientable comme sur les GH ou les S1H / G100. Totalisant 1840K points, l'écran est évidemment tactile. Il bénéficie aussi de la Vue directe dite "boostée" qui permet de vérifier la composition, même dans l'obscurité totale, en augmentant la sensibilité uniquement pour la visualisation en direct. Il intègre également un mode Nuit, qui bascule les affichages sur une interface graphique noir-rouge à faible contraste. En raison de la compacité générale, cet écran n'est pas complété par un écran de contrôle LCD au-dessus du boîtier.
 
Comme sur les S1 / S1H, le viseur n'est pas en reste avec un grossissement de 0,74x et 2360K de résolution. Bien sûr, cette résolution reste faible par rapport au Sony A7S III dont la résolution est 4 fois supérieure (9,44 Mp) mais il faut sans doute comparer ce qui est comparable (le Sony vaut 4200 euros nu).
 
Etrangement, on note l'absence de boutons Fn sur le boîtier alors qu'habituellement, ces raccourcis offrent un accès rapide aux nombreuses fonctions.
 
On recense aussi un gros indicateur d'enregistrement mode Vertical amusant, voire utile, qui permet de filmer dans un format immédiatement conçu pour  Instagram (ou autre utilisation).
 
 
La connectique est complète et sans grosse faille : prise USB-C (enfin...), mini-HDMI, prise casque et prise Micro 3,5mm. Notez que cette dernière possède une entrée ligne et s'avère compatible avec le module XLR DMW-XLR1E (329 euros) vendu par la marque. 
 
Le S5 est naturellement équipé d’un double slot SD, dont l'un des slots est compatible avec les cartes UHS-I / II U3 / UHS-II V90. Sont possibles les enregistrements en relais, simultané ou distribué. 
 
 

BATTERIE ET CONTRÔLE DE L'IMAGE

 
La batterie DMW-BLK22E de 2200 mAh est nouvelle mais reste limitée en termes d'autonomie : comptez 440 à 470 vues fixes (hors mode Economie viseur) ou 50 à 55 minutes réelles en vidéo (100 à 110 minutes en continu). C'est pas beaucoup ! Il faudra donc acquérir plusieurs batteries ou (pour la photo) se munir du grip batterie DMW-BGS5E permettant de saisir 940 images additionnelles avec viseur. Bonne nouvelle en revanche, le chargeur DMW-BTC15E est inclus, et par ailleurs proposé en option si on veut recharger plusieurs batteries (prix : 85 euros ).
 
Pour contrôler l'image, Panasonic a implémenté 2 zébras et un moniteur Waveform, qui peut être mis à l'échelle et positionné sur l'écran. Le S5 dispose aussi d'un assistant d’aperçu V-Log et d'un marqueur de cadre vidéo personnalisable. Il existe aussi un mode Loupe (AF de x3 à x10) mais malheureusement pas à l'enregistrement (pour l'instant), fonction pourtant très demandée en pro. On retrouve aussi la possibilité d'utiliser l'écran tactile pendant une MAP au viseur ou encore le priorisation d'un sujet en premier-plan ou en arrière-plan au choix. 
 
Notez aussi qu'en association avec l'application Lumix Webcam Software sortie en juillet 2020, vous pouvez faire du streaming. Le S5 communique via Bluetooth 4.2, Wi-Fi 5 GHz et 2,4 GHz. Cette connexion sans fil permet à une seconde application, LUMIX Sync, d'assurer en Wi-Fi le contrôle à distance et le transfert des vidéos / photos vers un mobile / tablette.
 
 
Si l'optique du kit 20-60mm est proposée à un prix très raisonnable (kit S5 à 2300 euros), il reste que les optiques Panasonic Full Frame (à monture L) sont plus chères que leurs équivalents micro 4/3 et ce coût doit évidemment être pris en considération dans le raisonnement financier global. Rappelons qu'il existe pour le moment un 50 mm f/1.4, un 24-105 mm f/4, un 70-200 mm f/4 et un récent 20-60mm. Ainsi le 70-200m vaut aux alentours de 1800 euros, soit presque le prix du boîtier à lui seul. 
 
 
Pour diversifier l'offre, l'inventeur des Lumix annonce 7 nouvelles optiques (fixes) en développement (sans fournir un calendrier de dates précises pour toutes les optiques). Ces optiques sont indépendantes du partenariat avec Sigma et Leica. Parmi elles, on trouve un 24mm f/1.8, un 35mm f/1.8, un 50mm f/1.8, et un 85mm f/1.8 (à 1000€). Une optique très grand-angle (16mm) est aussi pressentie. La capacité à proposer une gamme d'optiques cohérente et d'un prix raisonnable, sera sans doute aussi le nerf de la guerre des hybrides Plein Format.
 
Prix et Disponibilité
Prix S5 boîtier nu : 2000€ 
Prix S5 boîtier nu + optique 20-60mm f/3.5-5.6 : 2300€
Disponibilité : Début Octobre 2020.
 
Une offre de lancement est aussi proposée avec une optique Sigma 45MM f/2.8 offerte pour toute commande d'un S5. Sachant que l'optique vaut 569 euros à elle seul, la promotion est loin d'être négligeable.
 
Des remises spécifiques à la France sont aussi lancées sur la période précise du 2 au 30 septembre 2020. Pour l'achat d'un kit 5S + optique Lumix S, ces remises atteignent entre 300 et 900€ selon l'optique choisie. Par exemple un 16-35mm f/4.0 est proposé avec 600€ de remise.
 
Bénéficiez des tests Premium et téléchargez les fichiers natifs
Créez un compte Premium et abonnez-vous à l'indépendance

Acheter

Lumix S5 nu

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Articles correspondants

 

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Mon commentaire (1000 caractères maxi)
Je valide

Vos avis !