Magazinevideo > Actus > Actus photo

Boîtier Canon Eos R5C : la 8K compacte

17 janvier 2022 par magazinevideo


"Prête à tout" : tel est le slogan de cette nouvelle caméra / boîtier photo signé(e) Canon. La nouvelle R5C (C = Cinéma) est une caméra Eos Cinema qualifiée de vraie "caméra hybride". Ce nouveau venu s'inscrit en position intermédiaire entre la gamme Eos Cinema (plus précisément l'Eos C70) et les boîtiers photo Eos R (Eos R5, R6) qui font de la photo et de la vidéo mais sont parfois limités (en vidéo). La caméra Eos R5C se destine aux réalisateurs de mariages, créateurs de contenus, réalisateurs de reportages et de documentaires. C'est un boîtier qui se suffit à lui-même même s'il peut servir d'appareil de prise de vues complémentaire.
 
Les fidèles de la marque qui se sont essayé à la vidéo en 2008, verront une analogie possible avec l'Eos 5D Mark II, (dont l'Eos R5C  reprend d'ailleurs le numéro) le premier boîtier photo qui pour l'époque, détonnait par sa qualité vidéo haut de gamme et sa sensibilité. S'en était suivi quelques années plus tard le 1er vrai hybride chez Panasonic avec le Lumix GH1. Différence majeure évidente : l'univers actuel est beaucoup plus concurrentiel en vidéo, et les hybrides, même en Plein Format, se disputent un marché déjà vigoureux.
 
 

Concept du R5C

 
 
Le concept de la caméra R5C est la polyvalence, car on est en présence d'un boîtier qui permet de passer facilement de la photo à la vidéo (ou vice versa) avec une qualité (qualifiée de) "parfaite" en photo, mais aussi en vidéo. Cette importance égale donnée à la photo comme à la vidéo se reflète à travers les trois positions Photo / Vidéo / Off de l’interrupteur principal. En position Photo, l'utilisateur visualise alors les mêmes menus que sur l'Eos R5. De même, s'il passe en position Vidéo, il affiche les seuls menus Vidéo. Les deux modes d'utilisations sont ainsi bien distingués, contrairement à l'Eos R5 où les menus photo et vidéo sont amalgamés. Qui vient d'un C70 ne sera pas perdu avec le menu vidéo et qui vient de l'univers photo ne sera pas déboussolé avec le menu photo.
 
 

Capteur Plein Format, suréchantillonnage

 
 
Le capteur Plein Format de l'EOS R5C totalise 47 Mpx, pour atteindre en Photo une résolution de 45 Mpx (8192 x 5464 px) capable de shooter jusqu’à 20 images par seconde, ou 35 Mpx (8192 x 4320 px) en vidéo. La nouvelle caméra se différencie de l'Eos R5 étant donné que ce dernier est limité à 29 minutes et 59 secondes, alors que la nouvelle Eos R5C sait très bien faire de la photo et de la vidéo 8K / 4K sans limite de durée, en RAW.
 
En Plein Format : on est au maximum en 8K (8192 x 4320 px)
En Super35 : on est en 6K (5952x3140 px)
En Super16 : on est en 4,6K (2976x1570 px)
 
On peut enregistrer du RAW 8K 30p et même du RAW 8K 60p mais dans ce cas, cela requiert une alimentation externe. Le firmware de la caméra est capable d'enregistrer à cette fréquence, mais sans alimentation externe, vous dévaliderez toutes les fonctionnalités de l'optique (pas de diaph, mise au point). Cette contrainte disparaît avec l'alimentation externe. À défaut, il suffit de rester en 8K30p.
 
 
Outre la 8K en interne en RAW, on peut aussi filmer dans le format classique Canon XF-AVC 10 bits (jusqu’à 810 Mbps) et bien sûr, dans d'autres options plus légères en MP4. En effet, l’EOS R5 C permet aussi d’enregistrer en 4K et même en Full HD.
 
On peut également faire du suréchantillonnage, c'est à dire qu'on peut partir du 8K pour enregistrer en 4K, ainsi on n'a pas de crop et surtout on part d'une image 8K (très bien définie) directement en amont de l'image. Le suréchantillonnage peut aussi se faire du 4K vers le 2K. 
 
Grâce à la sortie mini-HDMI, on peut également sortir en ProRes RAW sur un enregistreur de la marque Atomos (exclusivement a priori). On regrette juste d'avoir affaire à une petite mini-HDMI, moins "pro" qu'une HDMI type-A.
 
 
Le capteur est couplé à un processeur DIGIC X (sensibilité de 51.200 ISO) et une monture RF au tirage court, garantissant une grande variété d'optiques compatibles (Canon EF, RF et Cinema), y compris des optiques anamorphiques (on peut aussi désqueezer). 
 
 

3 modes de compression RAW

 
 
C'est une nouveauté plutôt intéressante. La caméra intègre 3 compressions RAW : HQ (hors Full Frame), ST (Standard) et (par défaut) une nouvelle compression nommée LT (Light Recording). L'enregistrement s'effectue sur 2 cartes CFExpress 2.0 et SD UHS-II. Cette dernière ne peut enregistrer en Cinema RAW Light, il faudra utiliser une CF Express pour cela. Par contre, le mode Proxy est disponible si besoin. On peut panacher un format sur la carte A et un autre format sur la carte B. Ou répartir deux profondeurs d'échantillonnage distinctes. On peut même stocker ses images en 8K sur la carte A et enregistrer en Proxy sur la carte B. Enfin, on peut enregistrer un Ralenti sans crop en 4K 120p en 4:2:2 10 bits (sans le son) sur la carte A et enregistrer le son à part sur la carte B. Intéressant...
 
Bien sûr, de telles résolutions / fréquences sont très gourmandes en espace disque. En mode Camera RAW Light, sur un carte de 512 Go, on enregistre 63 minutes seulement ! En XAVC 4K, on grimpe à 156 minutes.
 
Parallèlement, le refroidissement qu'implique l'exploitation de hautes résolutions à des fréquences élevées, et ce, sans limite de durée, est assurée par un ventilateur comme sur l'Eos R5 avec un flux d'air. On peut même régler ce ventilateur (sans le stopper totalement). 
 
 

Poids, dimensions

 
 
Le poids de l'Eos 5RC n'excède pas 680 grammes nue, 770 grammes au complet (hors boîtier XLR éventuel, transmetteur Wi-Fi...), soit seulement 30 grammes de plus que l'EOS R5. C'est évidemment un argument de légèreté. Quant aux dimensions, elles n'excédent pas 142 x 101 x 111 mm. Le boîtier en alliage de magnesium, procure un aspect compact et léger. il résiste à la poussière et aux intempéries. 
 
 
La batterie est la même que sur le R5 (LP E6NH). L'autonomie indiquée est de 50 mins en 8K RAW 25 et 35 mins seulement en 4K XF-AVC 50P. Notez que le 5RC fait moins bien que le C70 qui fonctionne avec une batterie BPR30 (offrant 3 heures d'enregistrement) et une connectique XLR intégrée. Il fait aussi moins bien que l'Eos R5 sur ce plan, simplement parce qu'il consomme plus d'énergie en 8K, etc. Mais bien entendu, on peut travailler avec une Powerbank et on peut aussi mettre une alimentation externe ou enfin, grâce au port USB-C qu'arbore l'Eos R5C. 
 
 
Canon est connu pour son Autofocus dont l'excellence, d'après le constructeur, ne se dément pas sur ce boîtier. On retrouve l'AF CMOS à double pixel, les fonctions AF avec détection d'oeil et l’autofocus EOS iTR AF X. Cette technologie offre la mise au point et le suivi sur une personne, son oeil ou sur sa tête même si celle-ci tourne le dos à la caméra. Les tests tenteront de confirmer. Par ailleurs, grâce à l'écran tactile, on peut piloter l'Autofocus sur l'écran. On peut régler la vitesse et la réactivité de l'AF. Côté aides de mise au point, on fait le point quand on a 2 traits verts qui s'affichent...
 
 

Stabilisation électronique mais pas mécanique

 
 
On dispose d'une stabilisation électronique qui vient appuyer, le cas échéant, le stabilisateur optique des objectifs compatibles. En revanche, pas de stabilisation mécanique, ce que la concurrence (Lumix) propose parfois... ainsi que Canon lui-même avec son Eos R5 ! 
 
En photo, la stabilisation permet de gagner jusqu'à 8 Diaphs de Gain. En vidéo, la stabilisation, bien qu'il ne s'agisse pas de la technologie IBIS, permet de stabiliser sur 5 axes (idem C70), ce qui convient bien pour des prises de vues à main levée. Le recadrage électronique est de 10% dans le mode de stabilisation le plus léger et de 30% dans le mode Avancé de stabilisation.
 
Côté sensibilité, on bénéficie d'une nouveauté : une double base ISO. C'est à dire que tout en restant en Auto, on peut paramétrer une base Iso déterminée (par exemple Base Iso 800 ou Base Iso 3200), servant alors de repère pour décaler les Iso si l'on souhaite moins ou plus de luminosité. 
 
 
Les Profils de la caméra sont tous là : on retrouve le HLG, BT.709, BT.2020, Eos Standard, Eos Neutral, et le Canon Log 3 (C70 = Canon log2) pour des images au contraste / luminosité à retraiter en post-prod et qui permet d'atteindre la dynamique de 14-stops. Par contre, petite déception due à la logique des gammes Canon, on ne dispose d'aucun filtre ND intégré. Notez à ce sujet que la dynamique est supérieure sur une C70 (16 diaphs de dynamique).
 
En photo, le photographe peut enregistrer des images HEIF 10 bits. Le HEIF, initié par Apple mais non-propriétaire (développé par le consortium MPEG), est plus léger et comprend aussi bien le langage photo que vidéo. En "photo animée", on dispose d'un intervallomètre sophistiqué pour réaliser des time-lapse.
 
 
Côté afficheur, on est sur un viseur OLED de 5,76 millions de points et un écran LCD HD 3,2'' orientable. Le viseur est identique à celui de l'Eos R5 (5,5 Mpx , 0,5 pouce). Notez qu'il existe des concurrents qui n'ont pas de viseur. 
 
 
 
On dispose d'un Tally à l'avant et une vraie touche vidéo de déclenchement rouge. Le boîtier contient aussi jusqu'à 13 touches personnalisables (numérotées) pour configurer l'Eos R5C à votre façon.
 

Griffe, prises XLR

 
La caméra bénéficie également de la même griffe porte-accessoire multi-fonction "intelligente" que celle de l’EOS R3 et du caméscope XF605. Via sa griffe, elle autorise le montage direct d’accessoires de connexion et d’alimentation tels que le micro stéréo Canon DM-E1D, ou surtout, le boîtier adaptateur audio XLR CA-XLR2d de TASCAM (autour de 600€ TTC tout de même). Attention, la compatibilité de la griffe n'est pas totale en termes d'étanchéité. Évidemment, on aurait préféré que les prises XLR soient directement implémentées. 
 
Consolation : de son côté, l'Eos R5 ne dispose d'aucune prise XLR, ni griffe intelligente permettant d'accessoiriser la connexion XLR. D'autre part, à défaut d'XLR, l'Eos 5RC dispose d'une entrée micro externe (jack) et d'ailleurs, d'une prise casque.
 
Autre petite déception, pour des transferts à distance, le Wi-Fi est présent mais réservé au mode photo, à moins de recourir au Canon Wireless File Transmitter WFT-R10, un transmetteur très cher (plus de 1000€). Enfin, l'application CTM (Content Transfer Mobile) pour iPhone exclusivement permet des transferts FTP et de métadonnées ML-G2.

Cette sortie caméra s'accompagne d'une mise à jour (gratuite) du firmware du C70 qui bénéficiera notamment de l’enregistrement Cinema RAW Light sur 12 bits. La mise à jour est dispo en ce mois de janvier 2022.

 

Conclusion

 
L'Eos 5 RC se présente comme un produit ambitieux et attractif, à la légèreté remarquée, qui cherche à réunir les avantages des deux mondes photo et vidéo, un peu comme l'avait tenté (avec succès) l'Eos 5D Mark II en 2008. Mais on a surtout retenu de l'Eos 5D ses capacités vidéo, moins ses capacités photo. De plus, en 2022, la donne est différente, d'abord parce que Canon lui-même occupe déjà bien le terrain avec plusieurs boîtiers photo de qualité (Eos R5, R6) et une gamme Eos Cinema dont le modèle Eos C70 reste (pour la partie vidéo) assez proche malgré tout de l'Eos R5C. Par ailleurs, la concurrence ne manque pas, que ce soit chez Sony, Panasonic ou Blackmagic.

 

Disponibilité, tarifs

 
Le boîtier Canon Eos R5C sera commercialisé fin mars ou début avril 2022 au prix de 4999,99€ TTC (4166,66€ HT) soit un prix exactement compris entre l'Eos R5 à 4499€ et le C70 à 5399€. Il est fourni avec une batterie, un chargeur et un câble USB-C.
Bénéficiez des tests Premium et téléchargez les fichiers natifs
Créez un compte Premium et abonnez-vous à l'indépendance

Je publie un avis

Écrivez votre commentaire sur le forum >>

 

Acheter

CANON EOS R5C

Info Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Si vous achetez du matériel pour 800€ minimum TTC, nous vous offrons un an d'abonnement Premium. Avant de valider votre panier, vous entrez le code MAGVIDEO dans le champ "CODE CREATEUR" et validez ce code. Puis, vous envoyez la preuve de l'achat à contact@magazinevideo.com. Mieux : si vous passez par un lien Digit-Photo, vous n'avez aucun code à entrer.

Articles correspondants