Magazinevideo > Apprendre > Voir un reportage, fiction, tuto > Voir un reportage

Des énigmes lumineuses du bonheur

12 avril 2013 par Bernard Marchal

Des Enigmes lumineuses du bonheur from Bernard Marchal on Vimeo.

Auteur : Bernard Marchal - Musique : - -Durée : 10'51''

Les vraies richesses, qui remuent le coeur du voyageur, ne se rencontrent pas toujours là où on pensait les trouver. Une découverte des quartiers pauvres de Jakarta : ce sont les enfants qui m'y ont donné une leçon, inattendue et émouvante. Film plusieurs fois primé. Entre autres au festival de l'EPLICINA (Belgique 2010, Premier grand prix) et au festival de la Fédération Nationale Belge.

Bernard Marchal a eu la gentillesse de répondre à certianes de nos questions. Vous trouverez son interview express sur notre site.

Ce film a été proposé grâce au dépôt vidéo de magazinevideo.

 

Publier un avis

Votre pseudo
Votre email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu de l'ajout de commentaire par email
Votre avis (1000 caractères maxi)
Je coche cette case pour valider mon avis

Des énigmes lumineuses du bonheur : les avis

Brune eau Invité

03 Mai 2013 à 22:05 - ( Répondre à Brune eau ) - Signaler un abus

Un documentaire très intéressant, qui permet de voyager d'une autre manière... A notre lassitude des plages de sables blancs et de cocotiers sempiternels, ce documentaire oppose une autre manière de voyager, plus consciente et humaine. La voix off, qui sert admirablement cette parenthèse humanitaire, laisse paraître ça et là un touchant souci de l'autre, animé par l'espoir. B. Nouvelle-Calédonie.
Macma Invité

29 Avril 2013 à 08:34 - ( Répondre à Macma ) - Signaler un abus

Le centre ville de la capitale Indonésienne est à l'image des grandes capitales asiatiques : peuplé d'immeubles imposants, de rues encombrées et de supermarchés à l'échelle d'un parc d'attraction. Bernard nous le présente en hors d'oeuvre, le plat consistant nous est servi à la sauce "poubelle". C'est la force de ce film il manipule les contrastes : de l'opulence de certains à la pauvreté de la majorité, de la résignation des adultes au sourire des enfants. Une belle leçon d'espoir.
PhilGood Invité

28 Avril 2013 à 16:53 - ( Répondre à PhilGood ) - Signaler un abus

Magnifique documentaire, Bernard ! :-)
Erdtem Invité

27 Avril 2013 à 16:39 - ( Répondre à Erdtem ) - Signaler un abus

Bravo pour ce parallèle émouvant et néanmoins fleuris par beaucoup de sourires d'adultes et surtout d'enfants et très bien rendu l'émotion du Réalisateur ..Grande finesse de l'entendre dire que il désire capter le visage du petit en fin du film et ensuite il réussi et de plus il lui dédit le film en pensant aux autres Enfants comme indiqué.dans le commentaire final,. C'est une fin de film qui rehausse encore celui-ci et reprend tout du film .Encore bravo.
aldermuch Invité

27 Avril 2013 à 15:47 - ( Répondre à aldermuch ) - Signaler un abus

Félicitations pour ce superbe document. Ces enfants, malgré ce quartier insalubre, jonché de détritus, en bordure d'une voie ferrée avec ses bruits assourdissants, gardent le sourire et leur joie de vivre... Quelle belle leçon de vie.
Babelutte Invité

24 Avril 2013 à 16:16 - ( Répondre à Babelutte ) - Signaler un abus

Par ces quelques images je retrouve à la virgule près l'Indonésie que j'ai découverte il y à plus de 25 ans Si quelques bâtiments font illusion, c'est le même peuple pauvre de biens matériel mais semblant si riche en lui-même. Toujours les mêmes sourires ,les enfants curieux de tout, enjoués, s'amusant de rien et pourtant heureux. Leçons a prendre? Mention : " j'aime" comme ils disent maintenant
RoullourWood Invité

24 Avril 2013 à 13:50 - ( Répondre à RoullourWood ) - Signaler un abus

Simple, sans artifices, Très bien !
Martinemgu Invité

23 Avril 2013 à 16:09 - ( Répondre à Martinemgu ) - Signaler un abus

J'aime beaucoup le forain ambulant.... mais le bruit affolant du train passant près des bidonvilles nous rappelle vite à la réalité. Et les sourires d'enfant qui nous rendent un peu d'espoir... lumineux !
Bien VU Invité

20 Avril 2013 à 21:02 - ( Répondre à Bien VU ) - Signaler un abus

Témoignage lumineux et plein de fraicheur malgrè la gravité de la situation. Enfin un auteur qui semble parler la langue locale : un vrai film d'auteur comme on aimerait en voir plus souvent. A diffuser aux politiques, aux économistes, aux dépressifs ... ... ça remet en question les valeurs de la vie.
Benard Invité

22 Avril 2013 à 23:46 - ( Répondre ) - Signaler un abus

Merci de votre appréciation. Elle me touche. Je devine avec plaisir que vous avez bien senti les questions implicites, suggérées par ce qui est donné à voir, bien que je me sois efforcé délibérément, dans le commentaire, de ne proposer aucune analyse sociologique, pour que chacun puisse conclure selon sa sensibilité. Y aurait-il donc des « ingrédients » du bonheur qu’on aurait oublié de cultiver en Occident ? Vous avez "bien vu". Merci