Magazinevideo > Accessoires Photo-Vidéo > Matériels annexes photo-vidéo

article archivé

Walkman vidéo Sony GV-HD700

Pour les tout-terrains

 

01 février 2008 par Thierry Philippon

 

Le GV-HD700 est un Walkman vidéo HDV/DV qui revendique des facultés de lecture et de montage très complètes. Premier magnétoscope portable HD au monde, le HD700 fait 31,8 x 33,3 x 45 mm pour un poids de 1,2 kg. Des grosses touches, un design très "carré", une robustesse, en tout cas apparente, un peu comme certains jouets d'enfants résistant aux chocs. L'écran de grande taille se rabat comme un capot de voiture !


Ce modèle n'est pas le premier du genre. On a connu des concepts presque identiques, avec ou sans écran, en DV (GV-D1000/900/300) et en Digital 8 (GV-D800/200). Malgré tout, ce Walkman HDV qui intègre un logement pour Memory Stick, est une surprise. La batterie est fournie. Une louable correction de tir car les prédécesseurs avaient fait l'impasse sur cet accessoire.


Dans son mode le plus simple, le HD700 est un lecteur HDV portable. Tous les types de bandes à ce format (Digital HD ou simples mini-DV) sont reconnus. Seules font exception les grandes cassettes DV de 120 et 180 minutes, le logement cassette n'étant prévu que pour les mini-DV. Le Sony sait lire du HDV 16 bits, et du DV 16 ou 12 bits, SP ou LP. Le HD700 est même compatible avec les enregistrements en 1280x720 (JVC) mais malheureusement, seulement en 30p (la norme européenne est en 25p). A priori, le modèle GV-HD700E (le GV-HD700 existe aussi), distribué en Europe, ne relirait pas de bandes NTSC. Faute de bande à ce format, nous n'avons pu confirmer cette hypothèse, mais il est possible que ce standard soit compatible en sortie au prix d'une conversion en Pal 60 Hz. Enfin, il n'est pas précisé s'il relit les petites DVCam. La trappe à cassette est bien hermétique.


Quoique autonome grâce à son bel écran 16/9, on peut raccorder le HD700 à un téléviseur LCD ou Plasma. la connexion peut s'établir par la prise HDMI (qui fait défaut à certains camescopes comme le Sony HC1), composantes ou DV. On peut aussi se connecter via la sortie composite. Enfin, on choisira une liaison FireWire (voire USB) pour une liaison avec un ordinateur.


Les avantages de relire sur ce type d'appareil sont connus : on économise les têtes de lecture/enregistrement du camescope qui sont soumises à rude épreuve lorsque l'usage de l'appareil de prise de vues est intensif. Un tel appareil permet aussi de simplifier les connexions, le Walkman étant branché à demeure sur une TV ou à l'ordinateur. Enfin, un magnétoscope bénéficie d'une tolérance plus grande pour relire des bandes qu'il n'a pas enregistrées. En revanche, le bobinage du HD700 n'est pas plus rapide : 2'40'' pour une cassette de 60 minutes, ce qui correspond au temps d'un camescope.



> LIRE LA SUITE : Le test

Le test

 


Les touches du GV-DH700 sont si imposantes qu'on peut les manipuler à l'aveugle. On retrouve les fonctions classiques de lecture ou d'enregistrement d'un camescope HDV (dont la Pause, et le Ralenti avant), ainsi que le précieux Zero Memory, recherche de fin et recherche par date. On s'étonne que Sony n'ait pas songé à intégrer une petite molette de recherche (Jog/Shuttle), voire au moins une avance/recul image/image. En fait, cette dernière est prévue sur la seule télécommande tout comme la Lecture x2 ou le Ralenti arrière. Autre limitation, quoique le Ralenti soit particulièrement fluide en Lecture sur le Walkman, il s'avère impossible de sortir ce même signal au Ralenti par la prise HDV/DV.


Pas d'effets ni de table de montage intégrée, contrairement aux Walkmans des anciennes générations. Pas plus mal. Enfin, le haut-parleur est comme souvent, peu exceptionnel, avec une bande passante étroite et des voix qui saturent vite. Il est toutefois suffisant pour un usage courant. Et pour un rendu optimal, on peut brancher un casque sur le Walkman (pas de prise micro en revanche).


L'écran du Walkman est très soigné avec son large afficheur 7 pouces, soit 17,8 cm (c'est trois fois la diagonale d'un écran de camescope ! ). Un tel écran présente un intérêt certain pour le monitoring dans une configuration de montage, mais aussi pourquoi pas, en monitoring… de tournage ! Intérêt aussi lors d'une démonstration pour que plusieurs personnes puissent regarder l'afficheur sans se gêner. D'ailleurs, il n'est pas nécessaire d'être en face de l'écran pour bien voir l'image. De plus, l'écran bénéficie d'une résolution améliorée (384 000 pixels, soit 800x480). Petit plus pro, le mode AllScan, directement accessible par une touche, permet de visualiser les bords réels du cadre. Enfin, les réglages du LCD sont très complets (6 réglages dont la netteté, le contraste, la phase couleurs, etc.).


En usage de terrain, l'autonomie reste confortable. Comptez 140 minutes avec la batterie NP-F570 fournie (écran activé), 180 minutes avec la NP-QM71D et jusqu'à 275 minutes avec la NP-QM91D. Les batteries "M" ne se placent pas dans le même sens que les autres, d'où l'espace vide laissé à l'arrière. La charge pour sa part prend respectivement 260 minutes pour les NP-F570 et NP-QM71D et 360 minutes pour la NP-QM91D. Comme sur un camescope Sony, l'infoLithium permet de contrôler en temps réel l'autonomie restante. A noter que les batteries de type NP-F500/510 ou 710 ne sont pas utilisables.


Le HD700 est immédiatement reconnu à la capture via la FireWire mais aussi, à l'export. Les entrées vidéo se faisant rares de nos jours, on apprécie. Le seul réglage requis est de choisir la "sélection HDV/DV" adaptée (Auto/HDV/DV). Et en cas de modification de format, la sélection de format doit s'effectuer en déconnectant le câble FireWire, sans quoi le changement n'est pas validé !


Dans le fonctionnement de base, la capture ou l'export s'effectue dans le même format : on capture du HDV en HDV et on exporte en HDV. Il en va de même en DV. Il est donc par exemple impossible de capturer un signal monté en HDV sur un ordinateur puis de l'exporter en DV car la conversion est refusée dans ce sens. En revanche, comme pour certains camescopes, il est possible de downconvertir un signal de HDV en DV, à partir d'une bande HDV lue par le Walkman. Un réglage du menu autorise cette conversion (Conv. i. Link sur Marche). Mais pour certains logiciels (iMovie sur Mac), il faut "leurrer" le logiciel en ouvrant un projet en DV large (16:9), puis rester sur ce projet, débrancher le câble FireWire, modifier les réglages sur le Walkman puis rebrancher le câble pour que le logiciel affiche enfin la source et la convertisse ! Pas d'obstacle avec un autre logiciel Mac comme comme Final Cut Express HD.


Ce modèle intègre un logement pour Memory Stick Duo (128 Mo maxi) ou PRO Duo (jusqu'à 8 Go) ou encore PRO Duo High Speed. La carte est non fournie. Ce logement autorise la lecture des cartes dédiées de la marque mais aussi, et c'est plus intéressant, l'extraction de vues fixes à partir d'une bande HDV/DV. Sony a vraiment facilité cette capture : que la bande soit en lecture ou en Pause (ce qui est préférable), il suffit d'appuyer sur la touche Photo (du menu Memory) pour saisir la vue. Seul reproche, la résolution est limitée à 1,2 Mp en HDV (soit 1440x810 points) et seulement 0,3 et 0,2 Mp en DV 16:9 ou 4:3. Le reste des fonctionnalités photo est classique : index et effacement des vues fixes, impression possible sur une imprimante compatible avec la norme PictBridge via une sélection d'une option du Menu. Enfin, choix entre une qualité Haute ou Standard.


Pour des besoins de duplication, on peut copier une bande HDV depuis un camescope HDV sur le Walkman via un câble FireWire 4 broches-4 broches. La facilité d'utilisation est redoutable et le signal, évidemment sans pertes de HDV en HDV. L'image de la source distante (camescope lecteur dans notre cas) s'affiche sur l'écran du Walkman que ce dernier soit en Stop, en Pause enregistrement ou en Enregistrement. En revanche, petit piège qui nous a trompés, si la source distante est en Pause, l'image de contrôle apparaît quelque secondes sur l'écran du Walkman puis disparaît. Il faut (re)mettre l'image source en Lecture (ou en visualisation rapide) pour qu'elle apparaisse de nouveau sur l'écran du Walkman. A noter que dans cette configuration où le HD700 est enregistreur, il est impossible d'enregistrer un signal HDV en DV mais seulement de HDV en HDV ou de DV en DV. En revanche, l'inverse est possible si le Walkman est lecteur et si votre camescope dispose d'une entrée DV (exemple : Sony HC7 ou HC5, Canon HV20). Il suffit, depuis le Menu, de positionner le mode de Conversion iLink sur "Marche".


Le Walkman ne rechigne pas, quelle que soit la source en question, à enregistrer un signal analogique en numérique DV (en HDV, c'est exclu) via sa prise analogique. Dans ce cas, il n'y a aucun réglage spécifique à faire, la détection étant automatique. Il faut savoir que certains camescopes DV de ces dernières années en sont capables mais c'est une option déclinante parmi les modèles DV récents grands-publics et qui est pratiquement inexistante en HDV. Au rayon des rescapés HDV, on note juste le Canon HV20. A noter : lors de la copie, le niveau de l'audio n'est pas réglable sur le Walkman. En revanche, les réglages de piste (ST1/MIX/ST2) restent mémorisés même si on extrait la batterie (ce n'était pas le cas des précédents Walkmans).


Le HD700 peut aussi convertir un signal analogique en numérique pour l'acheminer directement à votre ordinateur via la prise HDV/DV en sortie du Walkman et l'entrée Firewire d'un PC/Mac. Un simple réglage du Menu (Enr. E/S puis AV-sort. DV) autorise ce branchement. Intérêt : s'épargner une étape intermédiaire de recopie (sur le Walkman) qui peut s'avérer compliquée en termes de gestion de cassettes et très longue à réaliser selon le nombre de sources à recopier. Deux précisions : votre logiciel de montage doit être conçu pour recueillir ce signal en aval. Par ailleurs, il n'est pas nécessaire d'insérer une bande dans le Walkman pour que l'opération de conversion réussisse.


Pour appeler une fonction rapidement, vous pouvez assigner jusqu'à 3 fonctions aux 3 boutons Assign dont dispose le Walkman vidéo parmi un choix de 14 paramètres au total. Par exemple nous avons trouvé pratique de pouvoir assigner la conversion i.Link ou la mise à zéro du compteur sans nécessiter d'appeler ces fonctions depuis le Menu.
Enfin signalons le Status Check, possibilité donnée à l'utilisateur de contrôler à tout moment l'état des réglages et paramétrages de son appareil. Sur un tout autre plan, le doublage son est possible (en DV SP uniquement).


La connectique du Walkman est musclée. Pour preuve, sur le côté, et à l'arrière, on recense à la fois les prises HDMI, composantes, DV/HDV, composite, USB-2, et même un connecteur s-vidéo ! On découvre aussi 2 composites, l'une en sortie multibroche (type camescope), l'autre en entrée avec 3 connecteurs Cinch. Une prise casque complète le dispositif. Seule fait défaut la prise Lanc, peu utile aujourd'hui sur ce type d'appareil. Au niveau des câbles fournis, les logiques sont toujours aussi aberrantes : les cordons composite à 3 broches, composantes et USB sont inclus avec le produit mais l'utilisateur doit acquérir le câble HDMI et le cordon 4-6 broches ou le simple câble dv-dv 4 broches ! D'ailleurs, nous avons dû acheter un tel accessoire pour nos essais… A 1500€ le Walkman, il y a de quoi protester, d'autant que la logique du produit est celle du montage : le câble dv de base devrait être fourni.


En conclusion, ce petit lecteur portable HDV est un investissement coûteux mais intéressant qui ménage les têtes du camescope à la capture ou à l'export. C'est donc une manière de préserver à la fois son camescope et ses bandes HDV/DV. Il peut servir de monitoring. Il permet aussi de copier des cassettes avec facilité ou d'archiver en numérique HDV ou DV. On apprécie le grand écran 7'', source de confort, la connectique bien adaptée, la prise casque et la fente pour Memory Stick. Le prix reste le principal regret.


walkman vidéo Sony

Caractéristiques techniques


  • Formats vidéo : HDV/DV.
  • Standard : Pal.
  • Ecran LCD : 7'' (18 cm) - 384 kp.
  • Temps de bobinage : 2'40'' pour une K7 de 60 minutes.
  • Autonomie avec écran : 140 minutes avec batt. fournie NP-F570.
  • Fonctions : Lecture et enregistrement HDV 1080i et DV (SP/LP), enreg. sur MS (Duo / PRO Duo / PRO Duo High Speed), fonction All-scan, profils de configuration, 6 réglages écran (luminosité, niveau de couleur, contraste, netteté, couleur, phase), doublage son (DV SP), capture photo sur MS à partir d'une bande HDV/DV.
  • Connectique : sorties HDMI, composantes, composite (multibroche), s-vidéo, casque. Entrée composite (3 Cinch). Entrées/sorties : DV/HDV, USB-2.
  • Accessoires fournis : adaptateur secteur, batterie NP-F570, télécommande, piles AA, câbles AV, composante, USB.
  • Poids : 1,2 kg.
  • Dimensions : 31,8 x 33,3 x 45 mm.
  • Prix indicatif : 1500 euros.


(Walkman vidéo Sony GV-HD700)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 5 avis d'internautes et donner le vôtre