Magazinevideo > Drones, Trépieds, Smartphones > Micros, cartes, sacs photo, optiques > Micros vidéo

Videomic pro (mono)

le meilleur Videomic ?

 

10 septembre 2014 par Thierry Philippon

Rode VideoMic Pro Rycote

Prix fabricant : 150 Euros
 

Rode Videomic pro

A l'heure où certains APN changent tous les 6 mois, il est toujours agréable et utile de revenir sur des produits qui durent depuis plusieurs années et dont le succès ne semble pas s'essouffler. C'est le cas du micro Rode Videomic fabriqué en Australie mais qui a inondé le marché mondial et donc, européen.

Ce micro revient d'autant plus sous les feux de l'actualité qu'il est un accessoire utile pour les reflex qui doivent faire face à plusieurs problèmes parmi lesquels la taille trop réduite des capsules audio, la sensibilité de la capsule au vent, ou encore la trop grande intégration à la coque qui provoque la captation des bruits internes et de manipulation.

Mais les reflex n'ont pas l'apanage des besoins en micros externes, les camescopes souffrant pratiquement des mêmes symptômes. Le Videomic vient donc en sauveur. C'est d'ailleurs, comme le montrent les photos qui suivent, avec une caméra que j'ai testé le Videomic.

Videomic
J'ai été amené plus précisément à tester le modèle Videomic Pro (mono), un produit plus haut de gamme que le Videomic standard, à plusieurs points de vue sur lesquels je reviens dans le chapitre suivant. Les deux modèles ont nécessairement quelque lien de parenté avec leur mousse absorbante (qu n'est pas un antivent). Le Videomic Pro est plus cher (environ 170 euros contre moins de 100 euros pour le VideoMic standard) mais son prix me semble justifié. Attention le Videomic pro ne doit pas être confondu avec un 3e modèle chez Rode, le Videomic pro stéréo. En fait, le modèle qui est dépourvu de mention "stéréo" sur l'emballage et le corps du produit, est le modèle mono bien que ça ne soit pas précisé.
Rode Videomic proRode Videomic pro

> LIRE LA SUITE : Le test du Videomic Pro

Le test du Videomic Pro

Rode Videomic pro
Le Videomic pro est un modèle fonctionnant sur pile 9 Volts (les piles rectangulaires) annoncée pour tenir 40 à 70 heures, selon qu'il s'agit d'une pile standard ou Alkaline. Le microphone est doté d'une capsule unique malgré l'existence - c'est l'originalité de ce Videomic - d'une entrée jack micro stéréo par laquelle on branche le Videomic. Cette astuce spécifique au Videomic Pro (le modèle Videomic standard n'en dispose pas) permet - sur la ligne de montage - d'avoir une duplication du son monophonique sur les 2 canaux habituels que comporte un signal audio / vidéo.
directivité Videomic Pro

Par ailleurs, et contrairement à une opinion reçue, la stéréo n'est pas synonyme exclusive de qualité. Un micro monophonique n'est donc absolument pas un micro au rabais, loin de là. L’argument est d'autant plus valable pour le Videomic Pro qu'il s'agit d'un micro "canon" de type supercardioïde, qui va chercher les sons qu'il amplifie selon une directivité pour laquelle la stéréo serait nuisible. D'ailleurs le Videomic pro stéréo capte les sons d'ambiance aux alentours, sans jouer le rôle de micro canon.


Rode Videomic pro

En revanche, le Videomic pro usurpe un peu son appellation "pro". Ce qualificatif est normalement réservé aux micros à connexion XLR et aux capacités audio bien supérieures. Or les caractéristiques audio entre le Videomic et le Videomic pro sont pratiquement identiques : même gamme de fréquences (40-20.000 Hz), même dynamique (113 DB), même rapport signal/bruit (74 dB), etc. Enfin, sachez que si un micro professionnel digne de ce nom dépasse facilement les 400 ou 500 euros, c'est qu'il y a des raisons...


Alors, doit-on bouder la version pro du Videomic ? Non plus, bien au contraire ! La version Pro comporte plusieurs avantages indéniables.


D'abord, par rapport à la version standard, le Videomic pro ne fait que 150mm de long (contre 255mm) et 85 grammes (contre 171 grammes), sans nuire aucunement à la qualité du micro.


Ensuite la qualité sonore reste tout à fait probante malgré la restriction considérable en compacité et en poids. A titre d'illustration, notre vidéo réalisée avec et sans Videomic, parle d'elle-même. L'isolation de l'appareil avec sa suspension antichoc, a été améliorée. Le son est correct, quoique très légèrement "caverneux". On peut réduire cette sensation en sollicitant le filtre passe-haut.


Un simple vent léger peut suffire à produire dans le micro de brefs coups sourds car la mousse n'isole pas de ce type de bruit. Si une disposition du micro à l'abri du vent s'avère impossible, l'achat d'un Deadcat s'imposera (voir plus loin cet accessoire).


Rode Videomic pro

Une amplification du Gain à +20 dB se substitue à la réduction du Gain de -20 dB du Videomic standard. Cette amplification peut servir dans certains cas où la source sonore reste d'une faible puissance. Mais pour un usage courant, je n'ai pas ressenti la nécessité de le mettre à profit, le risque étant par ailleurs une saturation.


Il existe aussi - comme sur le précédent modèle un réglage à -10 dB qui diminue de beaucoup l'intensité sonore. A n'utiliser qu'en cas de musique très forte. A proscrire en cas d'interview.


Autre amélioration, l'emplacement du filtre passe haut (qui coupe les sons au-dessous de 80 Hz) a été fort heureusement déplacé à l'arrière, sur la coque externe du micro. Sur le Videomic standard, il fallait plonger dans le logement batterie pour le modifier ! Du coup, on s'abstenait d'utiliser ce réglage. Hormis ce détail ergonomique important, il est parfois difficile d'entendre la réelle différence, avec et sans filtre passe-haut.


Rode Videomic pro

Certains nouveaux défauts sont présents comme le couvercle de batterie qui est devenu particulièrement "galère" à clipser, de l'avis unanime des utilisateurs et testeurs, et on ne fera pas exception ! Heureusement qu'on ne change pas si fréquemment l'unique pile 9 Volts du VideoMic Pro.


Rode Videomic pro Rode Videomic pro

 


-Parmi les défauts, le sabot grâce auquel on fixe le VideoMic Pro ne convient pas aux griffes auto-alimentées de type Sony. Un adaptateur est donc requis qui ne figure pas au catalogue Rode. Mais le fabricant australien est peut-être parti du principe que des accessoiristes (comme celui ci-contre) proposaient déjà ce type d'accessoires, assez peu coûteux.
boompole rode boompole

Notez qu'enfin parmi les accessoires qui peuvent convenir au Videomic Pro, on trouve :


-une perche télescopique Boompole, pour une prise de son façon perchman (jusqu'à 3,3 mètres, poids = 396 grammes, connexion par vis 3/8'')... Prix : environ 40 euros;


câble mini-jack extension pour Videomic

-un câble d'extension mini-jack de 3 mètres pour rallonger la distance entre le micro et l'entrée mini-jack.


Prix : environ 20 euros.


Rode Deadcat

-une fourrure artificielle à l'acoustique élevée (référence : Rode Deadcat VMP), existe pour combattre le vent, car il ne faut jamais négliger les effets d'une légère brise sur le micro qui peuvent se ressentir et générer l'enregistrement de parasites sonores indésirables. Même avec Deadcat, le résultat ne sera pas absolu, mais il atténuera les effest indésirables. Cette fourrure est constituée de poils longs qui permettent de contenir la force du vent, du moment qu'il n'est tout de même pas trop fort. Le Deadcat est donc idéal pour une petite brise qui produt initialement des "clocs" à la prise de son. La fourrure n'est pas excessivement facile à mettre en place mais une fois qu'elle est mise, vous n'avez plus en principe à l'enlever / la remettre.


Rode bonnette à poil DeadCat VMP pour VideoMic Pro


 


Voici une vidéo réalisée avec et sans ventilateur pour vous en convaincre.


Rode Videomic Pro with and without dead cat wind jammer from Cheng See Yuan on Vimeo.


Rode Videomic pro

 



(Videomic pro (mono))

Conclusion

Rode Videomic pro

Le Videomic pro permet de s'affranchir véritablement des difficultés de captation des reflex ou des camescopes dès qu'une personne n'est pas le nez collé au micro. En cas d'interview ou pour capter des personnes qui parlent entre elles tout en restant à une certaine distance, le Videomic Pro redonne une plus grande présence à la voix bien que celle-ci puisse sembler plus "caverneuse" qu'avec le micro intégré. Le son est par ailleurs exempt de souffle à 0 dB et son hyperdirectivité lui permet d'envelopper davantage la voix en minimisant l'impact de l'environnement latéral, souvent nuisible. Toutefois, les meilleurs résultats pourront être obtenus avec un DSLR ou une caméra doté(e) d'un enregistrement manuel du son.


Le Videomic Pro reste - comme tout micro - assez sensible au vent, car la mousse ne remplit pas le rôle de pare-vent, rendant la bonnette optionnelle Deadcat absolument indispensable en cas de prises de vues extérieures. Le coût est donc légèrement plus élevé.


Sur le papier, le Videomic Pro a les mêmes capacités audio que le Videomic standard, mais il est plus petit et plus léger, ce qui le rend bien plus transportable. Son entrée en double mono évite en plus au montage de dédoubler les pistes audio. Bref, un bon produit. Si votre budget est très réduit, la version standard vous tend aussi les bras.


Pour être complet, signalons l'existence du Sennheiser MKE400, non testé, dans le même ordre de prix.



(Videomic pro (mono))

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 2 avis d'internautes et donner le vôtre