Magazinevideo > Accessoires Photo-Vidéo > Matériels annexes photo-vidéo > Fixation, poignée, crosse, travelling

Test B-Grip

Fixation pour se déplacer avec un boîtier (camescope ou APN)

 

19 mai 2010 par Thierry Philippon - Mis à jour le 24 mai 2010

B-Grip EVO Basic Kit

Prix fabricant : 59 Euros
 

B-grip
Ni sac, ni bandoulière, ni courroie ! Fini de se plaindre de son cou en compote, à force d'y suspendre son gros reflex. Désormais, on peut suspendre dans le vide, contre soi, son reflex (ou bridge) ou son camescope. Et ça tient plutôt bien, voire parfaitement bien (jusqu'à 8 Kg de charge garantis) ! L'accessoire qui permet ce tour de passe-passe est une attache-ceinture qui se nomme "B-grip". Il a été imaginé pour se déplacer et saisir son appareil en main facilement, lorsqu'on a besoin de "dégainer" rapidement.

B-grip se compose, d'une part, d'une sorte de plateau qui se fixe à votre ceinture grâce à 2 passants. Ce plateau est ainsi solidement amarré à votre hanche. Il est suffisamment gros pour répartir le poids. La pièce comprend une gâchette. D'autre part, B-grip se compose d'une attache rapide qui se visse sur le pas de vis du camescope ou de l'APN et s'emboîte ainsi sur le plateau. Une poussée sur la gâchette et votre appareil se libère instantanément.


La fabrication du B-grip a été confiée à l’un des leaders mondiaux de l’injection plastique : la société « CP Cantelli et Poli » à Bologne en Italie.



> LIRE LA SUITE : Le test

Le test

B-Grip

Même si cela confère un air de cowboy du far-west, ce "prêt-à-dégainer" n'est pas pour nous déplaire, tellement il est pratique. Le B-grip se fixe à la ceinture, et se plaque à la hanche. Marcher, courir, grimper, voire sauter, devient facile, sans que votre appareil ne se balance exagérément. Au début, on hésite à le lâcher et à la fin, on court avec ! B-grip supporte et permet l’utilisation de tout type de configuration d’appareil, avec optique, flash ou batterie supplémentaire.


Quoi qu'il en soit, B-grip semble aussi une bonne solution pour avoir deux boîtiers photo à portée de main, l'un étant à la ceinture, l'autre, autour du cou. De même, on peut imaginer une configuration de reportage composée d'un camescope et d'un reflex. Cela pourrait solutionner l'éternel dilemme du vidéaste amateur, par ailleurs photographe à ses heures : filmer ou photographier ? Ici, les deux sont conciliables, à la condition d'accepter d'être un peu "voyant".


B-Grip
On discerne ici la façon dont B-grip permet de retirer et replacer son camescope ou son APN. Normalement, malgré l'existence d'une gâchette, il faut monopoliser ses deux mains pour une aisance totale.
B-Grip
B-grip est par ailleurs livré avec une housse anti-pluie très pratique et une lanière de sécurité, qui rassurera définitivement les inquiets. Le fabricant a aussi pensé aux randonneurs, car B-grip peut se fixer à la courroie du sac à dos sur la poitrine.
B-Grip
Si c'est le reflex APN qui est fixé au B-grip, il est facile de retourner le boîtier pour changer d'objectif. Notez toutefois que dans ce cas, le changement d'objectif s'opère objectif vers le haut, ce qui est théoriquement déconseillé, en raison des poussières qui s'introduisent plus facilement ainsi.


Une image étant souvent plus parlante qu'un beau discours, vous pouvez voir (ci-dessus) ces deux vidéos de démonstration réalisées par le fabricant. Fabriqué par CPtech. Prix : 59 euros, avec housse antipluie et lanière de sécurité.


(Test B-Grip)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 2 avis d'internautes et donner le vôtre