Magazinevideo > Drones, Trépieds, Smartphones > Accessoires vidéo à bricoler

Se bricoler une perche micro téléscopique pour moins de 15 euros

L'art de la bricole

 

14 janvier 2012 par Bricol'art (alias Gérard Galès)

 

suspension

La perche avec suspension souple est un outil indispensable en prise de son de reportage. Elle permet en effet d'aller capter « proprement » des sons en hauteur, à grande distance ou dans des recoins difficiles. Mais le prix des modèles pros incite bien souvent l'amateur à s'en passer. Voici comment je me suis concocté facilement une perche tout aussi efficace, à partir de matériel de bricolage ordinaire.



> LIRE LA SUITE : La perche

La perche

suspension

Le manche faisant office de perche doit être assez long (2 mètres minimum) et permettre un blocage à la longueur souhaitée. Ce qui exclut la canne à pêche à simple emboîtement. Je me suis donc tourné vers les rallonges pour rouleau de peinture. Il en existe d’innombrables modèles. Les plus simples, que l’on trouve couramment en magasin de bricolage, sont généralement en tube d’acier peint et disposent d'un blocage rapide par simple rotation du tube. C'est la solution la plus économique, par exemple seulement 4,50 euros sur Bricodepot.fr. Inconvénient : elle s’avère assez lourde et pas très pratique à régler à la longueur voulue.


J’ai donc plutôt opté pour une perche en aluminium à deux sections, légèrement plus onéreuse qu’un modèle basique, mais qui dispose d’un très pratique système de cliquet permettant d’ajuster sa longueur rapidement et de la bloquer en toute sécurité. Elle atteint 2 mètres de long dépliée (1 mètre repliée) et offre un assez gros diamètre de tube facilitant une bonne prise en main. De plus, son embout étant démontable, on peut envisager d’exploiter ce dernier en prise de son « à la main ». Brico-Dépot propose à l’heure actuelle un modèle de ce type, avec blocage par cliquet, pour 9,15 euros seulement.



(Se bricoler une perche micro téléscopique pour moins de 15 euros)

Le support de micro basique

La version la plus économique de cette perche bricolée fait appel à une simple pince universelle pour microphone, couramment vendue en supermarché, magasin de sonorisation ou sur Internet. On en trouve à très bas prix, par exemple sur technoconfort.com à 1,35 euro à 1,73 euro. Elle est livrée avec un petit adaptateur métallique, utile pour passer du filetage standardisé 3/8"(petit) au 5/8" (gros). C'est cette pièce, dont la caractéristique intéressante est qu’elle est creuse, que j’ai exploitée comme fixation universelle sur la perche. Car cette dernière n’offre d’origine sur son embout (démontable) qu’un simple cône en plastique dénué de tout filetage. J’ai donc inséré en premier lieu dans ce cône (après perçage) un écrou de diamètre 8 mm, solidement fixé avec de la colle époxy (Araldite). Puis j’ai fait passer un boulon de 8 x 50 mm au travers du petit adaptateur métallique, après avoir préalablement meulé la tête du boulon de façon à ce qu’elle vienne s’encastrer pleinement (et se coincer) dans la partie creuse. Il m’a suffi ensuite de visser ce boulon sur l’écrou inséré précédemment dans le sommet du cône.
suspension

Grâce à ce système, la pince peut être montée/démontée à volonté. Cette configuration perche/pince est la plus simple et la plus économique à réaliser. Mais elle ne bénéficie pas de suspension souple, ce qui peut générer des bruits de manipulation en reportage tout-terrain.


 



(Se bricoler une perche micro téléscopique pour moins de 15 euros)

La suspension souple

Pour pallier cet inconvénient, j’ai fabriqué une suspension souple « maison », là aussi à partir de matériel de bricolage. Sa mise en oeuvre est simple mais nécessite un peu d’outillage : scie à fine denture, tournevis, marteau, perceuse, riveteuse. Ingrédients de la mixture : 1 manchon PVC gris pour tuyau d'eau, diamètre 63 mm (1,75 euro chez Leroy-Merlin) voire un simple bout de tuyau PVC gris de diamètre similaire, 2 petites pattes en métal et 6 rivets pop.


Sur les deux tranches du manchon PVC, et après y avoir tracé au crayon 4 repères basés sur deux traits à 90° passant (virtuellement) par le centre, j’ai scié 2 encoches de 1,5 cm de profondeur à 0,75 cm de chaque côté du repère. Dans ces fentes viennent s’accrocher les bracelets élastiques croisés, en mesure de maintenir suspendu le microphone.


suspension
Une solution gratuite et efficace consiste à découper ces bracelets dans une vieille chambre à air de VTT, donc le caoutchouc noir est bien épais et résistant. Pour créer l’étrier, j’ai mis en forme les 2 pièces métalliques afin qu’elles s’adaptent à la largeur du manchon PVC. L’ensemble a ensuite été percé et solidarisé avec des rivets pop. Enfin, après avoir également percé les deux parties inférieures de l’étrier, je l’ai mis en lieu et place de la pince micro standard, dont je n’ai conservé que l’embase. L’ajout d’une vis avec molette facilite le serrage de la suspension en situation de tournage.


(Se bricoler une perche micro téléscopique pour moins de 15 euros)

Côté pros

perches pros

Ma perche bricolée me coûte moins de 15 euros avec suspension et seulement 10,50 euros avec une simple pince. En version basique perche acier + pince, le coût descend même à 5,85 euros. Mais son inconvénient est de n’offrir que 2 sections télescopiques, ce qui la rend assez encombrante en position repliée.


La perche pro, elle, offre au moins 3 sections. Le serrage s'effectue par des bagues circulaires afin de ne pas risquer de coincer le câble du micro. Le sommet est équipé d'origine d'un filetage 5/8" standard. Et en haut de gamme, la fibre de carbone remplace l’alu afin de gagner en légèreté.


Parmi les modèles les plus connus, citons, entre autres, la Rode Mini Boom Pole en alu (84-205 cm), vendue 71 euros par Vidéo Plus France ou la performante Gitzo Boom Pole GB1540, 4 sections en fibre de carbone (82-275 cm), 430 gr, à 188 euros sur ce même site. J’y ai également relevé la très économique perche Manfrotto 157-3 (86-230 cm) en alu, vendue seulement 34 euros sur Videoplusfrance mais qui a l’inconvénient d’user de vis de blocage très apparentes qui peuvent coincer le câble micro.


suspension

Et puis, j’ai aussi trouvé sur le Web des suspensions universelles, telle cette référence SM03 qui accepte tout microphone de 19 à 54 mm de diamètre, et à tout petit prix : 5 euros sur le site Woodbrass.com. Plus sophistiquée, la poignée + suspension Rode PG2 qui permet en sus de faire de la prise de son « à la main » en toute souplesse, et que j’ai dénichée à 52 euros sur le site lemicrophone.fr.



(Se bricoler une perche micro téléscopique pour moins de 15 euros)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 2 avis d'internautes et donner le vôtre