Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage > Tests de logiciels de montage MAC

article archivé

Recapturer avec Final Cut Express 4

Technique de recapture en DV, HDV et AVCHD

 

19 avril 2009 par Thierry Philippon - Mis à jour le 19 avril 2009

 

Final Cut express 4

La nécessité de recapturer peut s'imposer par la volonté de retravailler des séquences plusieurs mois ou années après les avoir montées, par exemple à la suite de la demande d'un tiers (client). D'autres motifs peuvent être liés à un incident. Enfin, les possesseurs d'un camescope HDV se demandent parfois s'ils peuvent downconvertir le signal HDV en DV, puis, à la faveur d'un équipement informatique plus puissant, conformer en qualité supérieure HD. Voici comment procéder avec Final Cut Express 4 ou HD.


Rappelons les fondamentaux : pour récupérer un montage, la recapture (nommée parfois renumérisation) s'impose car les "fichiers de données", c'est-à-dire les fichiers vidéo bruts et de rendus, occupent bien trop d'espace pour les conserver plus de quelques mois ou années. En outre, il n'est pas logique de conserver des fichiers qu'on ne compte pas réutiliser dans la plupart des cas. C'est pourquoi on se débarrasse à juste titre de ces "encombrants" qui en HD, pèsent 4 à 5 fois le poids du SD.


Final Cut express 4



 

Final Cut express 4


Les vidéastes précautionneux conservent donc un seul fichier, le fichier de Projet dont le poids est insignifiant (quelques Mo). Ce projet garde intacte toute la "mémoire" du montage : plans Master, points d'entrée/sortie des plans, coupes, transitions, effets, titrages, etc. Seule différence, tous les plans et séquences sont "offline" (barrés en rouge), puisque tous les fichiers originaux et de rendus ont été supprimés.


Mais au fait, quel logiciel Mac est capable de recapturer automatiquement ? Au bas de l'échelle, iMovie (HD ou '08) ne gère pas du tout cette option. Au sommet, FCP intègre cette fonctionnalité mais les résultats sont parfois erratiques en HDV et surtout, la suite logicielle Apple coûte 1300€. Aussi nous nous sommes penchés sur Final Cut Express 4 au prix attractif (199€). Les développeurs n'y ont intégré aucune version allégée du "Gestionnaire de données" de FCP, ce qui ne facilite pas les choses. Mais en cherchant bien, des possibilités sont offertes sur FCE4. Cependant, la méthode diffère complètement selon que la source est en DV, HDV ou AVCHD.



> LIRE LA SUITE : En DV

En DV

Final Cut express 4



 

Final Cut express 4Final Cut express 4


Final Cut express 4

En DV, le principe est le suivant : votre camescope est connecté au Mac en FireWire. Vous ouvrez votre ancien projet que vous avez pris soin, quelques temps auparavant, de sauvegarder sur un disque dur externe, bien à l'abri. A défaut, cherchez-le dans le dossier "…/Séquences" de votre disque dur, il s'y trouve probablement. A l'ouverture du Projet, un message vous informe que tous vos plans sont devenus Offline. C'est normal. Sélectionnez tous ces plans Offline depuis le Navigateur et choisissez "Capturer le Projet" du menu Fichier. Une fenêtre s'ouvre.


Vérifiez juste que le Préréglage de capture est bien celui que vous désirez. Vous utiliserez le plus souvent DV Pal 48 kHz ou DV Pal 48 kHz anamorphosé. Validez. Une seconde fenêtre liste alors les plans à capturer et vous prie d'insérer la bande adéquate. Le temps total et l'espace disque requis sont précisés. A tout moment, il est facile d'interrompre la procédure avec Echap.


Le camescope cherche alors les plans correspondants sur le camescope lecteur et les capture dans l'ordre alphanumérique de nom de bande. La procédure est automatisée, mais vous devez intervenir à chaque changement de bande. Cependant, heureuse surprise, les changements sont limités au nombre de bandes quel que soit le nombre de changements effectués, tous les plans d'une même bande étant regroupés. Autre heureuse surprise, même les "segments" sont pris en compte correctement. Ces segments sont générés lorsqu'un même fichier de capture comprend plusieurs plans qu'on a segmentés avec la fonction "Détection Démarrage/Arrêt DV" (menu Marquer). Pour gérer les segments, il suffit de tenir compte d'une fenêtre intermédiaire qui apparaît à la recapture et valider "Ajouter".
Au final, tous vos rushes seront recapturés. Vos plans master changent d'état, passant de Offline à Online. Et vos sections montées sur la time-line se réaffichent comme au premier jour ! Il ne reste plus qu'à effectuer un rendu général. Et le tour est joué ! Magique ! Enfin, presque…


Final Cut express 4


Il y a tout de même quelques contraintes car tout système semi-automatisé impose de respecter une méthodologie scrupuleuse et que toutes les conditions soient réunies.

-La recapture ne fonctionne que si FCE ne rencontre aucune rupture de time-code sur la bande. A défaut, il arrête la capture en cours de route et ne retrouve plus ses petits, ne pouvant plus se repérer. Evitez par conséquent toute section non enregistrée sur vos bandes (enregistrez au noir vos K7, obturateur fermé) ou faites en sorte que la recherche des scènes à recapturer ne franchisse pas une section vierge. Ruse éventuelle : si vous avez repéré un unique plan qui pose problème, vous pouvez ne pas sélectionner ce plan afin qu'il ne soit pas recapturé par la procédure automatique. Puis recapturez-le manuellement en reliant les données (voir chapitre HDV).
-Seconde condition applicable dès la première capture : en cas de montage multicassettes, les bandes doivent être correctement nommées dans le champ "Bande". Par exemple : "reunion-001" désignera la première cassette de vos vacances à la Réunion. Si vous oubliez ce nommage, toutes vos bandes seront intitulées "Sans nom". Le programme ne pourra donc contrôler la cassette que vous introduisez. A vous d'être vigilant.
-Autre écueil : ne demandez pas au programme d'aller chercher un plan en début de bande, il aura le plus grand mal en raison du temps requis de Pre-roll. Laissez 10 secondes de noir au début.


(Recapturer avec Final Cut Express 4)

En HDV

Final Cut express 4



 

Final Cut express 4


On aimerait pouvoir procéder en HDV de la même façon qu'en DV. Malheureusement, la capture du projet reste désespérément en grisé dès lors que le préréglage de capture est en HDV AIC ! La faute en incombe au time-code qui interdit toute recapture avec le codec AIC. D'ailleurs une note Apple le rappelle. Pour cette même raison, il est exclu de renumériser en HDV un montage initial downconverti en DV. Quel dommage ! Nous avons donc cherché une autre méthode, un peu bidouille, non prévue dans l'Aide en ligne. Elle présente des contraintes, mais reste faisable avec un peu d'opiniâtreté !


a) 1re phase
La méthode consiste, dès l'origine, à capturer tous ses rushes sans s'interrompre. Une fois la capture achevée, on s'aperçoit qu'à chaque fichier correspond un plan. Les numéros de fichiers se suivent par ordre alphanumérique : "Sans titre" puis "Sans titre1" puis "Sans titre2", etc. Attention, une fois capturés, ne renommez jamais les fichiers, c'est important pour la suite. Un conseil : allégez votre disque dur en éliminant tous les plans indésirables (dans le Navigateur, 1er Control-clic "Afficher dans le Finder" puis 2e Control-clic sur le fichier source "Placer dans la Corbeille"). Cette méthode "post-sélective" est un peu plus longue mais au final, elle s'apparente à celle qui consiste à capturer à la volée les plans qu'on juge intéressants.


b) 2e phase
Quelques mois plus tard, vous recapturez votre montage, c'est la 2e phase. Tous vos plans sont Offline. Nous vous conseillons de créer un chutier distinct (Fichier/nouveau chutier) suivi d'un Control clic "Définir chutier Capture". Puis, à l'invite de FCE, nommez le premier fichier de capture avec le même nom ("Sans titre" ou autre) que lors de la 1re phase et recapturez toute la bande. Une fois terminé, sélectionnez tous les plans Offline et utilisez la fonction "Relier les données" par un Control-clic sur les plans concernés. Cette fonction sert normalement de liaison pour reconnecter un plan Offline à la suite d'une erreur ou d'un changement d'emplacement d'un ou plusieurs fichiers. Ici, "Relier les données" vous permet de relier tous les fichiers Offline aux nouveaux fichiers recapturés. Il vous faudra juste localiser les nouveaux fichiers. Si Final Cut reconnaît un seul fichier, il localisera tous les autres puis vous proposera de les connecter tous d'un seul jet.


Final Cut express 4   Final Cut express 4

c) En cas de problème
Vous rencontrerez parfois des difficultés à localiser les fichiers qui apparaîtront en grisé. Dans ce cas, désélectionnez la case "Seulement le nom et la bobine correspondants". Si ça ne marche toujours pas, évitez de sélectionner le tout premier plan de la liste car il peut poser problème (vous le reconnecterez manuellement plus tard). En outre, Final Cut Express prévient s'il constate des conflits qui peuvent se produire, par exemple, lorsque la durée de l'ancien plan ne correspond pas au nouveau. Cela peut survenir sur un plan qui a subi une rupture de time-code ou sur le dernier plan. Globalement, la méthode fonctionne assez bien mais demande un peu d'habitude.


Une fois vos plans reconnectés, tous les plans Offline passent Online et s'affichent à la fois dans le Navigateur et sur votre Time-Line. Effectuez un Rendu et le tour est joué ! Notez que certaines des contraintes du DV s'appliquent ici aussi : ruptures de time-code à proscrire, etc.



(Recapturer avec Final Cut Express 4)

En AVCHD

Final Cut express 4


La procédure est moins laborieuse en AVCHD qu'en HDV pour une raison simple : d'origine, sur le camescope, les plans sont constitués de fichiers qui comportent un nom prédéterminé (par exemple : Clip #1). Conséquence, à la recapture, les plans offline situés dans le Navigateur disposent des mêmes noms de fichiers que ceux présents dans la fenêtre de capture "Lister et transférer" de FCE. Cette correspondance facilite les reconnexions de fichiers. De plus, contrairement au HDV, vous n'êtes pas obligé de recapturer toute la bande puisque vous ne choisissez que les clips à recapturer en vous référant à leur nom de fichier. Tout cela fonctionne idéalement tant qu'on s'interdit de changer le nom du plan dans le Navigateur.


En revanche, la recapture implique de disposer de ses rushes sur un support non volatile. Or par définition, les camescopes AVCHD en sont dépourvus (camescopes DVD exceptés). Cela suppose donc que vous ayez recopié les rushes du camescope AVCHD vers un disque dur de bureau. Si tel est le cas, FCE accepte de lister et transférer des rushes AVCHD depuis n'importe quel emplacement de votre disque dur. Et bien évidemment, les fichiers auront conservé leur nom d'origine



(Recapturer avec Final Cut Express 4)

Solutions alternatives

Final Cut express 4


On peut conserver et recapturer ses montages d'une façon plus "sauvage".
-Avec FCE4, la sauvegarde est possible en export sur cassette DV avec un camescope DV/HDV muni d'un DV In. Inconvénient, le fichier exporté devra être recapturé en intégralité et bien entendu, toutes les données structurelles du montage sont définitivement perdues.
-Autre solution, le fichier autonome. Cette faculté, impossible avec iMovie, mais prévue sur FCE4, sauvegarde votre montage dans sa qualité originelle. Vous obtenez un fichier vidéo de même longueur que votre montage et d'un poids certain (220 Mo par minute !). Ainsi un montage de 50 minutes pèse approximativement un peu plus de 30 Go ! Avantage, le fichier autonome est immédiatement disponible sans recapture.


Autre solution préconisée par un lecteur, Marc Krier, utilisant iMovie7 :


Le nouveau iMovie 7 capture sur la base du timecode de prise de vue. Du coup j'ai essayé le mode suivant:
- capturer en imovie 7 en pleine résolution.
- assembler toutes les scènes valables.
- Exporter le fichier XML et l'importer dans FCE.
On se retrouve dans FCE avec une séquence assemblée, dont les clips gardent les infos date et heure ("événement"). On peut remettre ceux-ci dans le navigateur (Navigateur), affiner le montage, transitions titres, audio, stills, etc, etc. Dans FCE, on peut bien sûr ajouter des infos supplémentaires à chaque clip.


J'ai testé la recapture, simulant la perte de fichiers sur l'ordinateur. Il faut recapturer dans iMovie qui redéfinit fidèlement les séquences comme à l'origine. Il y a quelques messages d'avertissements, que le clip définit dans la séquence en précisant qu'il n'est pas exactement le même (points d'entrée et sortie par exemple), mais il suffit de les ignorer ("continue") et tout va bien.



(Recapturer avec Final Cut Express 4)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide