Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage

Présentation DaVinci Resolve 16

Le logiciel de montage compatible Mac, Windows et Linux

 

09 octobre 2019 par Thierry Philippon

 

davinci resolve 16

Pas de répit technologique avec Blackmagic qui déploie sa version DaVinci Resolve (DR), 16e édition du nom. Retour sur cette dernière version numéro 16 présentée au NAB au printemps 2019, et finalisée en août dernier. Rappelons que DaVinci Resolve, est un logiciel d'étalonnage, de montage, d'effets et de mixage audio compatible Mac, Windows et Linux. Sur Mac, il concurrence en partie FCPX - rien que cela ! - et sous Windows, il taille des croupières à Premiere Pro car contrairement au logiciel Adobe, il propose une licence gratuite ou une licence payante perpétuelle. Malin, Davinci Resolve propose même des paramètres d'exports spécifiques à chaque logiciel pour travailler à la fois avec l'un et l'autre.


Dans sa version de base déjà très complète (le manuel d'instruction totalise 2937 pages !!), le logiciel est entièrement gratuit, à télécharger depuis le site Web de Blackmagic Design / DaVinci Resolve. Il faudra juste que vous communiquiez votre adresse email et quelques infos personnelles, on n'a rien sans rien... Attention gratuit ne signifie pas simplifié comme c'est le cas pour iMovie par exemple par rapport à FCPX.


davinci resolve 16

La version plus évoluée nommée Studio, proposée à 269 euros, ne nécessite aucune licence Cloud mensuelle contrairement au logiciel de montage Adobe Premiere pour ne pas le nommer. La version Studio permet de profiter d'un plus grand nombre d'outils hauts de gamme. Avec elle, vous bénéficiez de nombreux plug-ins ResolveFX et FairlightFX, ainsi qu’une meilleure prise en charge des rendus en résolution 4K, 8K ou supérieure, jusqu'à 120 images par seconde. La version Studio améliore le niveau de bruit, propose des outils HDR, un tracker caméra, des outils 3D, etc. Mais la version de base comporte déjà tout ce qui est nécessaire à un montage digne de ce nom.


Voyons donc ce qu'apporte cette version 2019 de DaVinci Resolve. Disons-le tout de suite, il s'agit d'une mise à niveau majeure. Notez, hormis quelques panneaux oubliés, que le logiciel a été francisé (après réglage des Préférences), ce qui n'a pas été toujours le cas. Cependant, la notice reste en anglais, dommage.



> LIRE LA SUITE : DaVinci Resolve 16 en détails

DaVinci Resolve 16 en détails

davinci resolve 16
L'installation de DaVinci Resolve 16 prend un certain temps en raison du téléchargement, assez lent. L'application pèse 1,77 Go en version Mac, 1,65 Go en version Windows et 1,55 Go en version Linux. Elle bénéficie désormais d'une version 16.1 en Béta publique 3, nécessitant Windows 10 Pro update ou Mac OS Mojave au minimum.
davinci resolve 16

DaVinci Resolve 16 se distingue par une nouvelle "page" (= onglet) nommé Cut (ou Couper selon le paramétrage des Préférences), alternative à l'onglet classique Montage (Edit en anglais). Vous êtes le client idéal de ce nouveau mode de montage si vous faites des montages très courts genre clips ou news mais à mon avis, vous pouvez profiter de ce nouveau mode de montage pour aller plus vite à monter des maquettes dans le but de dégrossir un gros montage. Pas de restriction avec ce mode de montage : vous pouvez importer, monter, rogner, ajouter des transitions, créer des titres, "étalonner", faire un mixage audio et bien sûr exporter.


Point très important : à tout moment, vous pouvez basculer sur le mode de montage enrichi classique pour affiner un peu plus votre montage.


couper davinci resolve

La page Cut (= "Couper") se caractérise aussi par une double time-line permettant de voir la piste classique et la piste "Cut". On peut ainsi "emprunter" des rushes sur une piste pour les coller dans l'autre piste, sans jamais bouger le curseur.


Les raccords de la page Cut sont aussi optimisés grâce à une Interface Trim dédiée, qui permet de rogner sur un plan sans changer la longueur totale du projet, tout en visualisant les deux côtés de l’image rognée en détail. Pas mal.


export davinci resolve 16
La Prévisualisation et l'export vers YouTube ou vers une diffusion TV, sont aussi plus instantanés avec le mode Cut.
modes de montage

Les autres fonctions intéressantes de DaVinci Resolve 16 :


Nouveau moteur de lecture haut de gamme :
Le nouveau moteur améliore la fluidité, paramètre très important dans un montage, notamment pour naviguer sur la piste de montage sans saccade ou arrêts. DaVinci Resolve s'appuie toujours davantage sur le GPU.


-Paramètres de la timeline personnalisables :
L'idée est de créer des timelines comportant des fréquences d’images, des paramètres de monitoring et de sortie différentes à partir d'un même projet. Blackmagic, comme d'autres, cherche à s'adapter le mieux possible aux nouvelles exigences de résolutions : exports pour une diffusion classique, pour YouTube, pour Instagram (vertical), etc. Or tous ces medias n'ont pas la même résolution ou ratio d'images.


export pour FCPX depuis Davinci

On peut aussi, en sortant du mode Cut, bénéficier d'un plus grand nombre d'options, comme celle d'exporter pour d'autres logiciels comme FCPX ou Premiere.


-Reconnaissance faciale :
L'intelligence artificielle de DaVinci Resolve peut désormais détecter les visages dans les clips, ce qui permet ensuite de retrouver ces mêmes visages dans le chutier. Un gain de temps foudroyant par conséquent !


stabilisation Davinci Resolve

-Stabilisation d’image :
La stabilisation intègre désormais un verrouillage de la caméra, du zoom et l’ajustement des contrôles de stabilisation.


Modification de la vitesse :
Nommée Speed Warp, cette fonction autorise des changements de vitesse et convertit en conséquence les fréquences d’image.


-Keyframe Curve Editor :
Permet d'animer des effets plus rapidement.


-Encodage intelligent et rapide :
Permet d'encoder uniquement les seules images modifiées sans ré-encoder les fichiers entiers.


étalonnage Davinci Resolve 16

Les outils d'Étalonnage de Davinci Resolve, qui l'ont rendu populaire, s'améliorent aussi avec des Courbes avec histogrammes, des outils de balance des couleurs automatique et d’harmonisation, ou encore la faculté de copier l’étalonnage, les fenêtres, le tracking et les plug-ins d’effets depuis un noeud, en collant seulement les attributs de votre choix sur un autre nœud. Retenez surtout que la correspondance de couleurs entre deux plans, qu'on retrouve aussi sur FCPX, s'étend désormais à plusieurs plans. Là encore, un gain de temps.


mastering audio davinci resolve 16

Le mastering audio (nommé Fairlight sur DaVinci) s'améliore aussi avec des plug-ins FairlightFX plus techniques, tels que l’analyseur de spectre, le limiteur, le phasemètre, le processeur de dialogue et l’échantillonneur de bruitage. On peut également télécharger 500 bruitages libres de droits depuis Blackmagic Design.


Page Fusion (améliorations pour Studio) : Désormais on bénéficie d'incrustateurs de pointe pour effacer les écrans verts et bleus. Le perfectionnement concerne un contrôle précis du niveau de débordement et des caches pour que l'incrustation soit "propre".


Par ailleurs, on peut faire de la "Peinture vectorielle" en effaçant les éléments indésirables des vidéos. DaVinci donne l'exemple d'une suppression rapide des câbles, appareils ou tout éléments superflus dans l’image.


Enfin, la Collaboration, c'est à dire la possibilité de partager un même projet, prend en charge les projets collaboratifs Dolby Vision et HDR10+.


Notez enfin que la version Béta publique 16.1 de DaVinci Resolve est capable de faire du multi-caméra en mode de montage Cut. Elle peut aussi renommer les fichiers, et assurer une meilleure animation en mode keyframes.



(Présentation DaVinci Resolve 16)

Conclusion

pistes davinci resolve

Une version DaVinci 16 toujours à la pointe de l'excellence de l'ergonomie du montage et de l'étalonnage. Difficile de faire mieux en gratuit. On apprécie tout particulièrement le nouveau mode Cut, fer de lance de cette édition 2019 et les paramètres d'exportation directs vers FCPX, Premiere, Youtube ou Vimeo. Par rapport à FCPX, ou Premiere pro, DaVinci Resolve sollicite beaucoup le processeur, un ordinateur costaud est donc nécessaire.



(Présentation DaVinci Resolve 16)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide