Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage > Tests de logiciels de montage PC

article archivé

Article en PDF
Pour lire ce PDF, abonnez-vous Premium !

Pinnacle Studio 10

Vivement la 11 !

 

01 janvier 2006 par Gérard Galès

 

Studio 10

"Quand on veut aller trop vite, on finit toujours par se casser la binette" disait ma grand-mère. En informatique précipitation rime rarement avec optimisation. Les aficionados de Studio sont sûrement ravis de voir Studio passer à la vitesse supérieure mais on a le sentiment que pour des impératifs de concurrence féroce, le remodelage de Studio s'est effectué un peu à la va vite sans vraiment tenir compte des nombreux équipements informatiques forcément amateurs des vidéastes amateurs...

Il en résulte de nombreux bugs, dysfonctionnements et plantages à répétition pour cause d'incompatibilité "d'humeur" de ce nouveau noyau pro (celui de Liquid Edition, répétons-le) avec des environnements informatiques souvent trop légers pour le supporter. Eh oui, le petit système informatique sur lequel passait sans problème Studio ancienne mouture s'avère désormais poussif et "ras des pâquerettes" pour accueillir Studio 10. Ca marche… mais mal ! De plus l'ouverture du logiciel est longue, longue… (un défaut inhérent à Liquid Edition, que vous avez pu remarquer si vous avec eu la curiosité de tester ce produit pro). Et même si la mise à jour en version 10.5 vient réduire de moitié cette lenteur de démarrage et corriger un grand nombre de bugs, il n'en résulte pas moins que globalement cette situation irrite fort les inconditionnels du programme. Elle ne manque pas non plus de faire le jeu de la concurrence et de ses détracteurs (il y en a aussi, j'en ai rencontré). C'est bien dommage car cette version 10 apporte des améliorations qui ne sont pas négligeables et on sent bien qu'il y a désormais des "chevaux sous le capot" !



> LIRE LA SUITE : Interface

Interface

Pinnacle Studio
Premier changement visible au départ : lorsqu'on clique sur l'icône Studio 10, une première petite interface s'affiche, proposant au choix d'ouvrir directement le soft de montage ou bien d'aller dans Instant DVD Recorder, un nouveau programme de création directe de DVD à partir des images de son camescope. D'autre programmes additionnels sont (et seront) ainsi accessibles selon les versions de Studio proposées. Par contre rien ne change au niveau de l'ergonomie de l'interface et de la facilité d'utilisation des diverses fonctions. Les habitués de l'ancien Studio retrouveront ici leurs marques sans problème.


(Pinnacle Studio 10)

Epuré à la sortie

Pinnacle Studio

C'est surtout dans le dernier onglet Exporter que se situent les principales différences. Des multiples options de sortie de la précédente version ne subsistent que 3 possibilités : directe sur bande, création de fichier (AVI, MPEG 1-2, DIVX (option), WMV, HD, formats réduits pour Internet) et sortie sur disque CD/DVD avec de multiples paramétrages. Studio 10 Plus est en effet désormais compatible avec un flux HD issu des camescopes HDV les plus récents. Autant dire qu'une configuration récente et musclée avec une carte graphique de dernière génération est indispensable pour que cela fonctionne. Les formats 3GPP Vidéo (téléphone mobile) et DIVX 6 (en option) sont également supportés aussi bien en capture et montage qu'en export. Si le lancement du programme est lent, par contre on se rend ensuite vite compte que le traitement des informations est beaucoup plus rapide.


Pinnacle Studio
La prévisualisation en temps réel est toujours là mais on peut enfin profiter de la possibilité d'une sortie vidéo plein écran sur TV via la prise IEEE 1394 (FireWire) (en traversant par exemple le camescope et en reliant la TV à sa sortie analogique). Une fonction très courante dans les programmes pros et qui s'impose de plus en plus également dans la sphère des logiciels de montage amateurs. Elle vient désormais efficacement relayer la minuscule visionneuse d'origine de Studio pour offrir un confort de visualisation indispensable lorsqu'on doit travailler sur de petits détails dans l'image. Merci pour nos yeux ! Depuis la version 9 la visionneuse pouvait certes s'étaler en plein écran sur le moniteur PC mais dans cas l'interface de montage, occultée, était indisponible. On bénéficie par ailleurs de 99 annulations possibles et on constate avec plaisir que le système de sauvegarde automatique après plantage (ah bon…?) est… toujours aussi efficace.


(Pinnacle Studio 10)

Points-clé

Eux aussi manquaient à l'appel dans les précédentes versions lorsqu'il fallait ajuster un effet et tenter de le faire varier au cours d'une séquence. La gestion des points clés sur les effets vidéo et audio, ouvrant ainsi la porte à toutes les variations possibles, est une des grandes nouveautés permises par ce nouveau moteur. L'utilisation en est fort simple (comme tout le reste dans Studio, rappelons-le ici). Les points clés s'affichent directement dans la time line en surimpression sur le clip concerné. Rien de plus facile alors que de les déplacer à la souris, en ajouter ou en ôter à sa guise.



(Pinnacle Studio 10)

Effets

Pinnacle Studio

Studio 10 s'enrichit de nouvelles transitions (y compris en 3D) ainsi que de multiples plug-ins d'effets vidéo et audio. Bien. Mais comme toujours chez Pinnacle, la plupart de ces nouveautés est uniquement disponible d'origine en mode démo. Vous pouvez ainsi tester l'effet qui vous intéresse et s'il devient pour vous tout à fait indispensable, vous l'achetez, ce qui autorise le déblocage via Internet du pack le contenant. Une politique spécifique à Pinnacle et qui irrite parfois les utilisateurs. Cependant ce système n'est finalement pas si mal car dans bien des montages courants cette batterie d'effets spéciaux sophistiqués s'avère totalement inutile. Cela évite de faire payer d'énormes bibliothèques d'effets que le monteur de Studio n'utilisera peut-être jamais et par contre permet de conserver le prix d'achat de base du logiciel à un tarif très bas qui le rend accessible au plus grand nombre. Et vous passez à la vitesse supérieure selon vos moyens et uniquement si le besoin s'en fait sentir.


Pinnacle Studio

Il n'y en a pas moins de nouveaux outils inclus gratuitement, telle que la fonction d'Inversion vidéo (à ne pas confondre avec le filtre Inverser qui, lui, agit simplement sur les couleurs). Accessible via le filtre Vitesse (RTFX standard), cette fonction permet de dérouler le montage en marche arrière. Très intéressant pour analyser un mouvement ou créer un effet amusant de "rembobinage". On remarque par ailleurs la vitesse variable avec l'audio et surtout aussi le scrubbing audio, incontournable dans les programmes de montage pros. Pour rappel, c'est la possibilité d'écouter le son du clip sur la time line lors d'un déplacement lent ou rapide de la tête de lecture à la souris. Utile lorsqu'on doit se caler sur un son précis ! L'outil de montage automatique SmartMovie, quant à lui, bénéficie de présélections supplémentaires. Enfin la gestion et la recherche des fichiers Media est désormais plus facile grâce à l'outil Media Manager.



(Pinnacle Studio 10)

Vivement bientôt...

Si l'on fait abstraction des problèmes de bugs actuels, il faut bien reconnaître que Studio 10 s'est refait une vraie jeunesse avec ce moteur issu de Liquid Edition. A l'usage en montage réel on constate, outre la plus grande rapidité dans le traitement des effets, de grands progrès dans la qualité du travail, que ce soit dans la retouche de séquence que dans la correction colorimétrique par exemple. On sent qu'il y a un fort potentiel derrière qui ne demande qu'à se révéler. Espérons simplement que tous les problèmes subis par les utilisateurs depuis son lancement n'inciteront pas ceux-ci à "aller voir ailleurs" et à se détourner en conséquence d'un programme assurément de grande qualité qui a su allier depuis des années ergonomie, efficacité et convivialité. Alors, puisque Pinnacle semble être le spécialiste des lancements de nouveautés tout azimut, pourquoi ne pas sortir dès à présent un Studio version 11, débugué, table et rapide. Comme on l'aime, quoi.



(Pinnacle Studio 10)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide