Magazinevideo > Drones, Trépieds, Smartphones > Matériels annexes photo-vidéo > Fixation, poignée, crosse, travelling

article archivé

Manfrotto Modosteady 585

Le bras à 3 positions

 

01 septembre 2008 par Thierry Philippon

 

Composé de 3 bras pliants, d’un compartiment « contrepoids » (avec 5 plaques amovibles en acier), d’une poignée et d’un système de plateau rapide rotatif avec décentrement micrométrique, le Modosteady se configure selon 3 usages : crosse d'épaule, mini-trépied et stabilisateur ! Inutile de dire que l'accessoire est attractif de prime abord car il se singularise par une ergonomie, des fonctionnalités et un design hors du commun. Son prix ne paraît pas excessif : 149 euros.
manfrotto modosteady

D'un poids de 500 grammes, le Modosteady admet une charge de 700 grammes au maximum, ce qui couvre la majorité des camescopes grand-publics récents, excepté peut-être quelques modèles de plus de 600 grammes auxquels on adjoindrait un grand-angle par exemple. La fixation s'effectue avec un pas de vis de 1/4" : il faut bien fixer le plateau rapide rotatif sur le pas de vis du camescope en veillant à ce qu'il soit correctement centré. Serrer bien fort.


Plié, l'accessoire est vraiment très discret puisqu'il atteint une longueur de 19 cm seulement. Déplié (en position Stabilisateur), il ne dépasse pas 44 cm. Rien à voir avec les harnachements des Steadicam pro. L'engin est plus proche (certains s'en souviennent peut-être) des dimensions et de l'allure d'un Steadicam Junior, accessoire conçu dans les années 90.


Le Modosteady est construit dans un matériau constitué de technopolymer.



> LIRE LA SUITE : Usage en crosse d'épaule

Usage en crosse d'épaule

Stabilisateur Camescape MONOSTEADY Nouveau venu dans la famille MODO, le MODOSTEADY (breveté) a pour particularité son ergonomie, son design, son ingéniosité et ses multiples fonctions qui optimisent l’utilisation d’un caméscope. Composé de 3 bras pliants, d’un compartiment « contrepoids » (avec 5 plaques amovibles en acier), d’une poignée et d’un système de plateau rapide rotatif avec décentrement micrométrique, il se transforme rapidement en : 1. En crosse d’épaule, la poignée se transforme très facilement en crosse d’épaule. Le MODOSTEADY devient alors une extension du corps. 2. En stabilisateur avec contrepoids . Il doit être réglé afin de trouver la position d’équilibre idéale, en fonction du poids et du centre de gravité du caméscope. 3. Enfin, en trépied de table. Le bras d’extension étant alors replié et la poignée ouverte, le MODOSTEADY devient alors un trépied de table. Informations complémentaires :  Caractéristiques techniques Poids 0.5000 kg Charge admissible 0.7 kg Fixation 1/4

La poignée se transforme très facilement pour adopter cette position. Le Modosteady devient alors une extension du corps. Il suffisait d'y penser ! Il faut serrer assez solidement les différentes vis, notamment pour que la poignée d'appui fasse vraiment "ressort" avec le haut de la poitrine. C'est assez pratique en tout cas et stabilise vraiment l'ensemble.



(Manfrotto Modosteady 585)

Usage en trépied de table

Manfrotto Modosteady


Le bras d’extension est alors replié. Il ne reste plus qu'à tirer sur un élastique depuis un orifice situé à la base du Modosteady. Trois pieds, dissimulés, se déploient alors de cet orifice. C'est assez bien conçu ! Le Modosteady devient alors un trépied de table. De plus, la poignée (qui contient les éléments du lest) sert à panoramiquer, c'est assez malin. Ne pas s'attendre toutefois à une fluidité de la tête, d'autant qu'il faut s'aider en réalité des 2 mains pour tenter de fluidifier un tant soit peu le panoramique.
Stabilisateur Camescape MONOSTEADY Nouveau venu dans la famille MODO, le MODOSTEADY (breveté) a pour particularité son ergonomie, son design, son ingéniosité et ses multiples fonctions qui optimisent l’utilisation d’un caméscope. Composé de 3 bras pliants, d’un compartiment « contrepoids » (avec 5 plaques amovibles en acier), d’une poignée et d’un système de plateau rapide rotatif avec décentrement micrométrique, il se transforme rapidement en : 1. En crosse d’épaule, la poignée se transforme très facilement en crosse d’épaule. Le MODOSTEADY devient alors une extension du corps. 2. En stabilisateur avec contrepoids . Il doit être réglé afin de trouver la position d’équilibre idéale, en fonction du poids et du centre de gravité du caméscope. 3. Enfin, en trépied de table. Le bras d’extension étant alors replié et la poignée ouverte, le MODOSTEADY devient alors un trépied de table. Informations complémentaires :  Caractéristiques techniques Poids 0.5000 kg Charge admissible 0.7 kg Fixation 1/4

Il s'avère très facile de plier/replier les trépieds du Modosteady depuis la base de l'engin.


Stabilisateur Camescape MONOSTEADY Nouveau venu dans la famille MODO, le MODOSTEADY (breveté) a pour particularité son ergonomie, son design, son ingéniosité et ses multiples fonctions qui optimisent l’utilisation d’un caméscope. Composé de 3 bras pliants, d’un compartiment « contrepoids » (avec 5 plaques amovibles en acier), d’une poignée et d’un système de plateau rapide rotatif avec décentrement micrométrique, il se transforme rapidement en : 1. En crosse d’épaule, la poignée se transforme très facilement en crosse d’épaule. Le MODOSTEADY devient alors une extension du corps. 2. En stabilisateur avec contrepoids . Il doit être réglé afin de trouver la position d’équilibre idéale, en fonction du poids et du centre de gravité du caméscope. 3. Enfin, en trépied de table. Le bras d’extension étant alors replié et la poignée ouverte, le MODOSTEADY devient alors un trépied de table. Informations complémentaires :  Caractéristiques techniques Poids 0.5000 kg Charge admissible 0.7 kg Fixation 1/4


Même sur un terrain accidenté, le mini-trépied s'adapte. Toutefois, quoique plus costaud, il s'avère moins pratique qu'un mini-trépied souple tel que le Hama PRO-TS 01 ou le Gorillapod (toutefois plutôt réservé aux seuls APN) .



(Manfrotto Modosteady 585)

Usage en stabilisateur avec contrepoids

Stabilisateur Camescape MONOSTEADY Nouveau venu dans la famille MODO, le MODOSTEADY (breveté) a pour particularité son ergonomie, son design, son ingéniosité et ses multiples fonctions qui optimisent l’utilisation d’un caméscope. Composé de 3 bras pliants, d’un compartiment « contrepoids » (avec 5 plaques amovibles en acier), d’une poignée et d’un système de plateau rapide rotatif avec décentrement micrométrique, il se transforme rapidement en : 1. En crosse d’épaule, la poignée se transforme très facilement en crosse d’épaule. Le MODOSTEADY devient alors une extension du corps. 2. En stabilisateur avec contrepoids . Il doit être réglé afin de trouver la position d’équilibre idéale, en fonction du poids et du centre de gravité du caméscope. 3. Enfin, en trépied de table. Le bras d’extension étant alors replié et la poignée ouverte, le MODOSTEADY devient alors un trépied de table. Informations complémentaires :  Caractéristiques techniques Poids 0.5000 kg Charge admissible 0.7 kg Fixation 1/4

Pour exploiter le Modosteady en mode "Steadicam" (même si notre appellation est assez impropre), il faut tenter de régler l'équilibre de l'engin à la fois sur un plan horizontal (c'est assez facile, une simple vis) et vertical (c'est déjà plus ardu). On agit à la fois sur l'angle du balancier et sur les outils de lestage composés de 5 petites plaquettes qu'on peut retirer une par une si besoin.


La recherche du bon équilibre peut prendre du temps, ne soyez pas pressé au départ. Une fois le bon équilibre trouvé, on peut tenter des premiers mouvements en tenant fermement la poignée antidérapante.


On se retrouve là avec un poids total, camescope compris, de l'ordre de 1 kg à 1,2 kg compte tenu que le Modosteady en lui-même peut atteindre 500 grammes selon le nombre de contrepoids qu'il contient. Il doit être réglé afin de trouver la position d’équilibre idéale, en fonction du poids et du centre de gravité du caméscope.


Nous avons effectué de nombreux mouvements de travellings. Autant l'avouer, nous n'avons pas été pleinement convaincus par la fluidité des mouvements sauf à n'exercer que des mouvements peu amples. Différentes vidéos du maniement du produit disponibles sur le Web, nous ont laissés tout aussi sceptiques… En revanche, dans ce mode Stabilisateur, des prises de vues au ras du sol ou au contraire au-dessus de vous, sont grandement facilitées. Un résultat en demi-teinte pour cette 3e fonctionnalité, paradoxalement la moins convaincante à nos yeux.



(Manfrotto Modosteady 585)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 2 avis d'internautes et donner le vôtre