Magazinevideo > Apprendre > Technique vidéo

idynamique, Pedestal, Hautes lumières / Ombres

les GH4 - GH5 sous la lumière

 

19 juin 2017 par Thierry Philippon

 

idynamique

Pour corriger les ombres ou les hautes lumières lors d'éclairages violents, pour améliorer les scènes très contrastées, ou même pour donner une certaine tonalité à ses images, les GH4 / GH5 abreuvent l'utilisateur de possibilités, jusqu'à compliquer singulièrement leur compréhension. Entre les modes i.dynamique, le réglage du niveau de master Pedestal et le réglage du mode Hautes lumières / Ombres, les facultés sont nombreuses. Et les partisans de telle ou telle méthode s'opposent par raisonnements interposés, images en laboratoire à l'appui, ou sur le terrain. Sans compter les possibilités en post-production.


Alors les GH4 / GH5 n'ont-ils pas trop chargé la barque ? Panasonic n'a-t-il pas proposé tout simplement trop de réglages dont certains seraient superflus ? Nous allons voir que non à partir d'exemples concrets.


Tentons d'y voir un peu plus... clair.



> LIRE LA SUITE : Exemples en iDynamique, Pedestal, Hautes lum. / Ombres

Exemples en iDynamique, Pedestal, Hautes lum. / Ombres

iDynmaique idynamique
Panasonic propose tout d'abord le mode i.dynamique. Ce mode booste le signal de telle manière qu'en cas de contre-jour par exemple, le premier plan, toujours sombre, offre plus de détails, tandis que l'arrière-plan s'éclaircit plus ou moins. Il existe différents niveaux du mode idynamique, de Bas à Élevé en passant par Standard et Auto.
iDynamique

Exemple 1 : Image de base en situation de contrejour caractérisée


 


iDynamique

idynamique Élevé


L'amplification rend la poutre bien "fourmillante" à mon goût.


 


iDynamique

idynamique Bas


Un compromis possible.


 


pdedestal

Exemple 2 :


Cet exemple est pire cette fois. Ici, sans la moindre correction, on tente de distinguer (très difficilement !) quatre oisillons rouge-queue qui logent dans un nid situé dans la pénombre sous un toit. L'optique utilisée est à ouverture faible (f/4.5) et on est au maximum du télé. Intentionnellement, je suis resté à 200 Iso pour partir d'une image non bruitée et pour voir ce que les différents réglages des GH4 / GH5 peuvent faire dans une situation aussi critique. Mon but est d'obtenir un compromis où les éléments puissent se distinguer un minimum.


 


oiseaux standard

Mode idynamique Standard. Un peu mieux mais toujours pas ça.


 


élevé

Mode idynamique Élevé. C'est le mieux (le moins pire) de ce qu'on a pu obtenir. Ce n'est pas si mal, compte tnu du plan de départ. Pas de secret, pour éviter les résultats moyens, les GH4-GH5 n'échappent pas à la règle de l'objectif le plus lumineux possible... !


Mais avec ce mode idynamique, quel que soit le cas choisi (un contre-jour ou un nid d'oiseaux), l'amplification est tellement forte qu'il en résulte une descente en flèche du rapport signal / bruit sur l'avant-plan (la poutre, le nid) qui "fourmille" rapidement, même avec un éclairage de journée ensoleillée. C'est particulièrement vrai en mode Élevé de l'idynamique. On peut tenter le mode Bas, voire Standard, pour atténuer l'amplification, d'ailleurs si Panasonic l'a prévu, ce n'est pas pour rien. Mais c'est un pis aller.


Pour être franc, la plupart des utilisateurs que j'ai rencontrés ou dont j'ai lu la prose sur les Fora (dont celui dont j'ai la charge) laissent le réglage idynamique sur "Non" et ne s'en préoccupent jamais.


master pedestal
pedestal

Pour éclaircir des ombres, donner du détail dans le noir, gérer un contrejour, les GH4 / GH5 ont d'autres alternatives avec lesquelles (et entre lesquelles) il y a de quoi hésiter.


L'un de ces modes fait d'ailleurs débat. Il s'agit du mode master Pedestal. Inexistant sur les GH1-GH2-GH3, et apparu avec le GH4, puis repris à l'identique sur le GH5, le (niveau de) master Pedestal affecte le niveau de noir qui comme chacun le sait, est une couleur fondamentale en vidéo. Le noir Pedestal, c’est le noir général du signal vidéo. Il influence donc la courbe du Gamma, c’est à dire le facteur de contraste.


Le master Pedestal dispose de 31 pas de -15 à +15 à même de modifier le noir. Au pire, il peut générer une image tendant au « brouillard». Certains utilisent ce mode à qui mieux mieux, d'autres pas du tout.


Le problème du master Pedestal est qu'il peut détériorer le signal. En effet le Pedestal n'apporte pas plus de détails dans les noirs, dans les ombres, il n'apporte pas davantage de dynamique (comme le mode i.dynamique), il ne fait que décaler la valeur du noir. Du coup, il fait perdre en partie la qualité du codec utilisé.


En théorie, le Pedestal devrait être réservé pour combiner le niveau de noir de 2 caméras différentes, par exemple un GH4 / GH5 avec un 5D.


Mais on va voir qu’il est quand même bien utile parfois.


haues lumières ombres
éclaircir ombres

A la place du master Pedestal, on peut préférer solliciter le très intéressant mode Hautes lumières / Ombres (Highlight / Shadow en anglais), déjà présent sur le GH4, assez souple d'utilisation et qu’on retrouve à l’identique sur le GH5. Il n’influence pas la courbe de gamma. Dans ce mode, on peut jouer à la fois sur la "quantité" - à la baisse ou à la hausse - de hautes lumières et sur celle des ombres. L'écart de luminosité se situe entre -5 et +5 pour chacune des deux valeurs.


Un certain nombre de Presets propres au mode Hautes lumières / Ombres sont disponibles comme celui qui se nomme "Éclaircir les ombres", correspondant par défaut à des des hautes lumières à 0 et des ombres sur +3. On trouve aussi des Presets basés sur le contraste (Haut ou Bas).


Le réglage des hautes lumières est accessible depuis la molette avant et les ombres depuis la molette arrière. On peut aussi accentuer les courbes avec le doigt directement sur l'écran, ce qui revient au même. Ce réglage est enregistrable dans un des 3 modes "Personnaliser" 1, 2 ou 3. En soi, rien n'empêche de l'associer avec le Pedestal.


Le Pedestal, lui, se règle avec n'importe laquelle des deux molettes.


fenêtre pedestal 0

Exemple 3 :


Dans cet exemple, la section à droite de l'image est assez bouchée. On voudrait l'éclaircir pour distinguer de quoi elle se compose.


 


fenêtre pedestal plus 15

A + 15, le Pedestal produit son effet, la section à droite de l'image commence à se déboucher, on distingue d'ailleurs désormais un volet en haut à droite qu'on ne voyait pratiquement pas initialement.


 


fenêtre pedestal 0

Optons maintenant pour le mode Ombres / lumières (personnalisé ombres à +5), on obtient une image à peu près équivalente au Pedestal sur +15, mais les noirs se détachent un peu moins.


 


ombres plus 5 plus 5

Enfin, en Highlight + 5 et Shadow +5, on a renforcé les hautes lumières et les ombres. Par rapport à l'image précédente, on a juste éclairci davantage le mur à gauche.


 


Iris ombres

Pour la forme, voici ce que produit une ouverture à peine exagérée de l'iris (à +2) qui n'opère aucune distinction, éclaircissant tout. On distingue bien mieux la zone à droite, mais le mur de gauche vire au brûlé et le ciel est carrément cramé... Non conseillé évidemment, même si certains J.T. le font !


 


auge

Exemple 4 :


Cette auge a des outils au fond mais on n'en voit qu'un partie car la scène est très fortement contrastée, en plein "cagnard".


 


auge pedestal

Avec le Pedestal à +15, on n'arrange guère les choses.


 


auge shadow

Avec le Mode Ombres au maximum à +5, on obtient guère mieux, voire moins bien. Bref, ces deux modes ne sont pas d'utilité dans ce cas là.


 


iris

On obtient un pis-aller avec l'iris à +2 (les outils de jardin se voient) mais tout est un peu surex.


 


auge standard

Exemple 5 :


A une autre heure de la journée, les outils se voient bien mieux car le contraste de la scène est nettement moins fort. Mais sans réglage, on peine à identifier nettement quels outils sont au fond de l'auge. Le mode Ombres / lumières va remplir ici tout son rôle. Il est le plus approprié dans ce genre de situation.


 


shadow

Mode Ombres / lumières - Shadow à +3. C'est pas mal, on dégage bien la pénombre qui entoure les outils.


 


shadow

Mode Ombres / lumières - Shadow à +5. C'est nettement mieux, les outils sont maintenant reconnaissables. Gagné.


 


nid 1600

Exemple 6 :


A 1600 iso, lvec un GH4, les oisillons se voient nettement dans le nid. Et la scène est moins "barbouillée" qu'avec le mode idynamique. Mais l'élévation du gain est tout de même prononcée. On peut tenter d'atténuer les Iso.


 


nid 800 pedestal +15

A 800 Iso, au master Pedestal à +15, on atténue l'élévation du gain précédente de 1600 Iso et on distille un effet plus "pâle" sur la scène, sans nuire aux détails qui ne sont pas trop sacrifiés.


 


nid 800 éclaicir ombres

A 800 Iso toujours, avec le mode Hautes lumières / Ombres placé sur "Éclaircir les ombres" à +5, on bénéficie d'une image un peu moins débouchée qu'avec le Pedestal. On gagne en contraste mais on perd en détail.


 


cour

Exemple 7 :


On peut tenter d'esthétiser une scène sans avoir d'impératif fort comme ici qui s'avère être une scène mêlant extérieur abrité et non abrité.


 


cour iris

Avec l'iris à +1, le fond est trop surex. A bannir sauf effet voulu.


 


pedestal

Avec le Pedestal sur +15, la vue devient légèrement brumeuse en arrière-plan. Et le plafond s'éclaircit un peu.


 


Avec les Ombres du mode Highlight / Shadow sur +5, on obtient quasiment le même rendu, il est donc intéressant de choisir plutôt le mode Highlight / Shadow qui détériorera moins le signal.
highlight plus 5

Exemple 8 :


Le réglage du Highlight est aussi une variable avec laquelle on peut jouer. Exemple avec cette scène en apparence banale qui va changer du tout au tout en faisant juste varier le Highlight.


Ci-dessus, à +5, le réglage du Highlight fait énormément ressortir le mur blanc et net, ainsi que le ciel, clair et lumineux.


highlight moins 5
A l'inverse à -5, le mur est devenu totalement grisonnant et indifférencié dans ses nuances de pieres, tandis que le ciel est bien plus sombre.


(idynamique, Pedestal, Hautes lumières / Ombres )

V-log L, 709 Like, Niveau de luminosité

niveau de luminsoité

En soi, il est possible de régler le niveau de luminance, c'est à dire l'écart entre le niveau de noir (à 0 ou 16) et le niveau de blanc (à 235 ou 255). Il existe 3 paramétrages possibles que voici :


Soit on laisse toute la plage : 0-255 (pleine gamme) : à choisir pour les enregistrements mixtes photo/vidéo, c'est le seul choix possible d’ailleurs pour les photos,


-Soit ou coupe les valeurs les plus basses et les plus hautes : 16-235 (portée étroite noire/blanche) : à choisir pour les appareil AV professionnel à bas prix, ou selon les besoins de capture.


-sot on coupe seulement la valeur la plus basse : 16-255 (portée étroite noire). A choisir pour les films. YouTube ne montrerait que cette valeur par exemple..;


Les valeurs qui précèdent valent pour le 8 bits, elle sont différentes pour le 10 bits évidemment (on va jusqu’à 1023).


Mais je vous conseille de vous soucier assez peu de ce réglage, et de laisser sur 0-255 pour le 8 bits et sur 0-1023 pour le 10 bits. Pourquoi ? D'abord parce que ce sont les valeurs qu'on retrouve sur tous les moniteurs, ensuite et surtout parce que les différentes applications de montage (par exemple FCPX ou Premiere), voire les cartes graphiques, ne savent pas forcément interpréter les paramètres de luminance YUV correctement et / ou la même façon. Et comme on ne sait pas exactement qui interprète quoi et comment, cela relativise beaucoup l’utilité de cette fonction.


s)log
étoalonnage

Les GH4R / GH5 disposent aussi d'un mode V-log (équivalent du Raw en photo) qui permet de travailler ses séquences en post-production à partir d'une image "neutre" (Flat), ce qui permet de restituer toutes les nuances en post-production. Mais ce mode est une option payante (environ 100€) et je ne suis pas certain que chaque vidéaste maîtrise pleinement à la fois la correction colorimétrique et la correction gamma, d'autant qu'en V-Log, tous les traitements correctifs de la caméra sont désactivés : il faut donc aussi surveiller si le bruit n'a pas augmenté par exemple et le compenser. Bref, pas si simple...


Enfin, en situation de reportage, on n'est pas forcément en permanence en position V-LOG. Ce mode ne me paraît donc pas une manière facile de se jouer des ombres et des hautes lumières.


709 like
Enfin, le GH5 (seul) permet de diminuer la saturation des blancs en appliquant une correction à la courbe gamma qui se nomme "709 Like" car elle est équivalente au mode Rec.709 (norme TV) qui compresse les saturations des hautes lumières (Knee = Coude).
slope-knee
En Auto, le 709 Like règle automatiquement le niveau de compression des parties surexposées. Il existe alors un mode manuel qui vous permet de contrôler le Point (Knee = Coude) entre 80 et 107 et le Slope (la pente) entre 0 et 99. Testez et vous verrez la différence. Des essais sont indispensables pour vous rendre compte de l'effet.


(idynamique, Pedestal, Hautes lumières / Ombres )

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
  Connexion
Votre Pseudo
Votre Mot de passe

Je publie mon commentaire

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide