Magazinevideo > Drones, Trépieds, Smartphones > Matériels annexes photo-vidéo

article archivé

Graveur Sony VRD-P1

Le graveur de DVD sans PC

 

18 septembre 2009 par Thierry Philippon

 

Le graveur DVD Sony VRD-P1, nommé aussi DVDirect Express, peut devenir un compagnon servile en voyage car il permet de transférer des fichiers en toute simplicité d'un Handycam vers un DVD, sans utiliser de PC, c'est là son avantage. Le Sony VRD-P1 accepte les DVD-R/ -RW et DVD+R.


Il s'agit d'un graveur tout simple compact et portable avec câble USB totalement intégré (à l'arrière) et alimentation par bus USB, ne nécessitant aucun branchement sur secteur. Il se connecte au camescope par le biais d’un seul câble USB.


L'archivage (plus exactement une sauvegarde) peut ainsi s'effectuer sur DVD au moyen d'un bouton de gravure directe.


graveur DVD Sony VRD-P1

Il ne peut fonctionner en tant que graveur indépendant car il faut lui connecter obligatoirement un camescope Handycam Sony compatible avec DVDirect Express. Par ailleurs il ne gère pas le blu-Ray. En revanche, il est possible d'utiliser par exemple un camescope AVCHD Sony HDR-CX520 ou HDR-CX505 pour une gravure en AVCHD ou pour exploiter les capacités de downconversion directe en mpeg-2 (voir chapitre suivant) quand le camescope l'y autorise. La downconversion est la faculté de transformer les signaux AVCHD HD en mpeg-2 SD pour une meilleure compatibilité avec les platines DVD de salon notamment.


Une fois la sauvegarde achevée, il suffit de connecter votre Handycam compatible DVDirect Express au téléviseur et d'appuyer sur le bouton de lecture (One Touch Playback)du graveur Sony.


Le VRD-P1 coûte environ 130 euros.



> LIRE LA SUITE : Le test express

Le test express

graveur DVD Sony VRD-P1

Lorsqu'on connecte un camescope compatible au graveur Sony VRD-P1, on s'aperçoit que le fabricant a omis d'emblée de vous préciser un petit détail : le graveur fonctionne sans alimentation sur secteur mais en revanche, le camescope, lui, doit être placé sur secteur !


Une fois ce geste accompli, l'écran du camescope vous informe d'insérer un disque puis vous signale l'accès au disque. Il le rejette illico si le disque ne convient pas. Dans un second temps, il faut simplement appuyer sur la grosse touche du graveur (une flèche qui entre dans une cible).


graveur DVD Sony VRD-P1 graveur DVD Sony VRD-P1

Une fois cette grosse touche enclenchée, vous pouvez accéder aux options de gravure. Pourquoi des options pour une gravure qui se veut simplissime ? Tout simplement parce que votre intention n'est pas nécessairement d'utiliser comme source la mémoire intégrée du camescope mais peut-être sa carte mémoire et que votre désir n'est peut-être pas de graver un disque en AVCHD HD (c'est possible même sur une disque non blu-Ray) mais peut-être en mpeg-2 SD.


graveur DVD Sony VRD-P1 graveur DVD Sony VRD-P1
Une fois le support choisi, cette nouvelle option se présente. A gauche, en qualité HD, vous gravez obligatoirement en AVCHD et seuls les lecteurs compatibles AVCHD pourront relire votre DVD. A droite, vous gravez en mpeg-2 SD et les images sont relisibles par tout lecteur DVD.
graveur DVD Sony VRD-P1 graveur DVD Sony VRD-P1

Une fois l'option choisie, curieusement, on est dirigé automatiquement vers le Menu de la lecture des imagettes qu'il faut valider une par une. Nous n'avons pas compris comment faire si l'on veut tout intégrer sans sélection ! Cela dit, entre nous, il est préférable de sélectionner les plans que vous allez graver.


graveur DVD Sony VRD-P1  

Une fois les imagettes sélectionnées, l'exécution se déroule automatiquement et (dans notre cas) une vingtaine de minutes plus tard, notre DVD était fin prêt ! La gravure d'un DVD nécessite entre 20 et 60 minutes selon le nombre de séquences et le mode initial d'enregistrement choisi.


La qualité finale en mepg-2 est plus que correcte, le convertisseur fait du bon travail.


A noter tout de même : vous pouvez transférer uniquement les nouvelles vidéos stockées sur votre camescope depuis le dernier archivage sans avoir l'utilité de tout réarchiver à chaque enregistrement de nouvelles vidéos.


En conclusion, la promesse de Sony que ce graveur est simple est vraie même s'il donne accès à plusieurs options ! On apprécie justement ces options, surtout lorsqu'on dispose d'un camscope comme les Sony HDR-CX520 / HDR-CX505 qui autorisent la conversion directe en mpeg-2.



(Graveur Sony VRD-P1)

Cet article vous a plu ?
Soutenez notre indépendance
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les 11 avis d'internautes et donner le vôtre