Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage > Tests de logiciels de montage MAC

Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro

la check-list de la gravure

 

22 février 2010 par Thierry Philippon

 

Quand on travaille sous DVD Studio Pro dans le but de concevoir un DVD SP (ou HD), on estime le DVD bon à graver dès lors que les fichiers mpeg-2 sont intégrés, que les menus sont garnis de boutons bien ajustés, et que les photos éventuellement retravaillées sous Photoshop, servent d'images de fond pour les menus. Grâce au « Simulateur », on vérifie que les fichiers de la Time-Line pointent correctement vers la piste qui leur est attribuée et qu'une musique attrayante égaye le tout. Fini ? En réalité, pas tout à fait...


En effet, le logiciel DVD Studio Pro est si riche qu'on détecte toujours des petites erreurs qui ont échappé à la vigilance. C'est souvent une fois gravé (d'où l'intérêt de créer un fichier VOB sans graver) que le disque révèle des erreurs ou met en lumière des points que vous pourriez améliorer. Bien évidemment, plus votre DVD se compose de nombreuses pistes et éléments, plus un travail de bénédictin va s'imposer, consistant à débusquer les petites ou grosses bévues. Votre tâche va consister à tout passer en revue pour débusquer l’erreur impromptue. Et rassurez-vous, l'expérience aidant, on solutionne plus vite les bizarreries.


Pour illustrer ces erreurs, nous avons pris l'exemple d'un projet de DVD pour une agence de voyages imaginaire, Exotiktour. Joli nom, n'est-ce pas ?


DVD Studio Pro 4

> LIRE LA SUITE : Vérifier la navigation

Vérifier la navigation

DVD Studio Pro 4

Un vaste programme ! Si l'on importe un Modèle de menu, les boutons de navigation sont reliés à leur voisin le plus proche. Plus exactement, par défaut, DVD Studio Pro connecte les boutons en fonction de l'ordre dans lequel ils s'affichent dans l'éditeur de menus. Autrement dit, chaque bouton est relié au suivant et (sauf le premier) au précédent, et le dernier est connecté au premier. Mais si vous vous confectionnez un Menu très personnalisé, le logiciel escompte que vous indiquiez la direction requise des boutons... Avec de multiples boutons à paramétrer, on commet TOUJOURS au moins une erreur de direction quoique ce travail de vérification reste assez simple.


Indépendamment des boutons, la navigation se complique un peu avec deux ou trois pages de menus car pour que l’utilisateur puisse revenir au bon Menu en cours de lecture, il doit faire correspondre le bon menu au bon bouton (*). Le logiciel ne le devine pas tout seul ! Dans notre exemple de DVD de voyage, notre Menu 1 est composé de sous-thèmes distincts de l’île de la Réunion, notre Menu 2 de sous-thèmes de l'Inde et notre menu 3 de sous-thèmes du Kenya. On comprend bien qu'avec ce type de découpage, il est vital que l’utilisateur qui visionne une séquence du Menu du Kenya ne se retrouve pas parachuté sur le Menu de l’Inde à chaque sortie de Menu !


(*) Un menu 4:3 peut intégrer jusqu'à 36 boutons, un menu 16:9, 18 boutons.


DVD Studio Pro 4

Pour paramétrer correctement un Menu de telle façon que le bouton menu de la télécommande vous fasse revenir au bon Menu en cours de Lecture du DVD, double-cliquez sur la piste correspondant au bouton, puis cliquez sur Connexions, enfin reliez la source "Menu" à la bonne Cible (Menu 2 dans notre exemple). Renouvelez l'opération pour chaque piste concernée.


DVD Studio Pro 4

Attention, le piège le plus fréquent est de méconnaître (ou d'oublier) qu'il faut double-cliquer sur la piste et de croire que le retour Menu s'opère depuis l'Inspecteur de Menu (comme ci-dessus) et de se perdre en essais divers sans y parvenir (et pour cause !).


Retenez aussi que par convention, lorsqu'on est placé sur la bouton le plus bas, l’utilisateur doit pouvoir remonter directement "par le bas". Et vice versa. A défaut, laissez le réglage sur "Non défini".



(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

Vérifier le son

DVD Studio Pro s'accommode mal des sons Aiff, préférant l'AC-3. Vous ne prendrez conscience de ce mauvais choix que si vous lancez une vraie gravure. Vous obtiendrez généralement l'affichage du message "débit trop élevé". Dans ce cas, paradoxalement, tout rentre dans l'ordre si l'on change le format du son, et non le débit. Autre avantage de l’AC-3, ce format audio très compressé est environ 5 fois plus léger que l’Aiff. Pour convertir vos sons en AC-3, vous utiliserez probablement Compressor qui peut convertir directement vos fichiers audio dans ce format, grâce au préréglage ad hoc.


DVD Studio Pro

Attention si vous utilisez l'ancien logiciel de conversion audio A.Pack, celui-ci possède un réglage trompeur qui se positionne par défaut sur “ Film Standard Compression ” dans l’onglet Preprocessing. La conséquence est un son étouffé qui se manifeste surtout en présence de plages musicales à niveau élevé ou de voix. Pour résoudre ce problème, il suffit de placer le déroulant sur « None ». Sur A.Pack, il est aussi conseillé d’amener le réglage Dialog Normalization (onglet Audio) sur –31 dB au lieu de –27 dB. Attention, la validation nécessite un "Retour" du clavier.


DVD Studio Pro
Le raisonnement est presque le même sur Compressor en ce qui concerne les voix : dans l'Inspecteur correspondant au préréglage AC-3 (Dolby 2.0), réglez le niveau "Normalisation des dialogues" sur -31 dB s'il est par défaut sur -27 dB.


(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

Surveiller le poids des transitions

Lorsque vous ajoutez une transition à un menu (ou au plan d’une piste ou aux vues d’un diaporama), l'objet vidéo (VOB) que cette opération génère, doit être prise en compte. Car plus la transition est lente (DVD Studio Pro permet le réglage fin de la durée), plus sa taille est importante. Nous avons pu ainsi noté des écarts de l'ordre de 25-35 Mo entre la durée de transition la plus courte et la plus longue. Pas grave ? Tout dépend. En effet, même si vous ne construisez que trois menus, le « surpoids » de plusieurs longues transitions risque d’impacter le nombre de Go au final. Retenez qu'une simple transition de 3'' pèsera environ 10 Mo de plus.
N'oubliez pas non plus qu’un plan vidéo sera rendu pour chaque bouton de menu pour lequel des transitions ont été définies. Un menu avec 18 boutons peut ainsi nécessiter 18 plans vidéo de transition !


DVD Studio Pro 4


(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

Vérifier la lisibilité des caractères

La lisibilité est une affaire complexe car elle dépend de plusieurs facteurs : d’une part le confort de visionnage :âge et qualité de la TV, taille, distance du spectateur ; d’autre part la qualité d’encodage : enfin le rendu peut s'avérer satisfaisant sur le moniteur informatique mais désastreux sur l’écran du salon. Côté visionnage et encodage, votre influence sera très limitée. En revanche, vous pouvez tenter de maîtriser la taille des caractères et la police choisie. Proscrivez les polices « torturées ». Par expérience, les trop petits caractères (comme ici, ceux en jaune), ressortent assez mal sur une TV. De même, les fonds mouvants ou complexes compliquent la lisibilité. Sans en faire une parole d’Evangile, le jaune semble l’une des couleurs les plus passe-partout.


DVD Studio Pro 4
Côté caractères, une autre erreur fréquente est d’obtenir des titrages qui débordent. En effet, le cache d’un ancien TV peut rogner de façon assez importante la belle fenêtre de visualisation observée sur votre Mac. Pour éviter cela, optez pour la fonction « Présentation/Zone de titre sécurisé » qui affectera votre image d’un carré de délimitation à ne pas (trop) franchir. Dans notre exemple, le « G » de Voyage (en bas à droite) se verra sur certaines TV mais le « E » sera avalé.


(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

Contrôler sur plusieurs lecteurs DVD

Un conseil évident : ne gravez pas de DVD définitif sans avoir opéré  un essai préalable sur un lecteur de salon (deux, ce serait même mieux). Utilisez pour cela un disque RW pas trop usé car vous pourriez être induit en erreur par des erreurs de lecture provenant tout bêtement de rayures ou de tâches sur le DVD. Une fois cette précaution prise, vous pourrez contrôler d’éventuels problèmes tels que des « freeze » » (gel d’images), saccades et autres travers des DVD. En effet le lecteur de salon peut ne pas supporter tel ou tel paramètre sur lequel vous avez un peu forcé dans DVD Studio Pro.
DVD Studio Pro 4
Ainsi, surveiller de près le "remplissage" de votre DVD car votre galette peut contenir 4,7 Go de données, mais les recommandations conseillent 4,2 ou 4,4 Go au maximum. Par ailleurs, même si le débit théorique des DVD est de 10 Mbps (et que des peaks sont acceptés au-delà de cette valeur), il faut prendre en compte des réactions très diverses des lecteurs selon leur marque ou leur ancienneté. On conseille généralement de ne pas dépasser 8 Mbits/s en débit maximum et 6,5 en débit moyen. Vous y serez peut-être forcé de par la durée de vos séquences. Enfin, pour les problèmes d’origine inconnue, on peut tenter de créer le dossier VIDEO_TS et AUDIO_TS avec DSP (sans Créer/Formater), d’importer ces fichiers dans le logiciel Toast (Roxio), ce dernier étant chargé de graver. Parfois, ça marche mieux ainsi. Mais par précaution, veillez à réduire la vitesse à X2.


(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

Faire fonctionner les liens web DVD@ccess

DVD Studio Pro 4

Ce type de lien reste optionnel mais s’avère de plus en plus utilisé car il permet, au déclenchement d'un bouton (*) d’un menu, de propulser votre utilisateur vers la page Web de votre choix. Ce script lance même son navigateur s'il n'est pas déjà en fonction ! Mais voilà, en phase de vérification finale, vous constatez que ce lien ne fonctionne pas sous Mac. Pourtant tout est bien paramétré sous DSP. Tout ? Presque. En fait, pour que vous puissiez simuler l'opération, il est nécessaire que votre lecteur DVD Apple (depuis la version 2.4) ait la case "Activer les liens Web DVD@ccess" cochée. Ce paramètre est présent dans Préférences/Configuration du disque. Méfiez-vous puisque cette case n'est généralement pas cochée par défaut.


Autre vérification et non des moindres, la compatibilité avec les... PC. Le lien ne peut fonctionner sur PC qu'en lançant une petite application sous la forme d'un .exe (DVD@ccess.exe) qui sera inséré automatiquement dans la partie DVD-Rom de votre DVD. L'utilisateur n'aura plus qu'à lancer l'appli et redémarrer son PC pour bénéficier de cet accès Web et ce, quel que soit son lecteur DVD (PowerDVD ou autre). Libre à l'utilisateur ensuite de désactiver la fonction en décochant la case DVD@ccess.


(*) en fait il convient de ruser car sur DSP 3 ou 4, le bouton ne déclenche pas réellement le lien Web. Il faut relier le bouton à un Menu dédié qui routera vers la page Web choisie.


 



(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

Luminosité et contraste

DVD Studio Pro 4
Si vous estimez que vos images semblent affadies après compression avec Compressor, tentez de modifier le Contraste et la Luminosité et de réitérer l'encodage. Le réglage de la Luminosité et du Contraste s'effectuent depuis le 4e onglet, sous-onglet "Vidéo". Pour une modification légère mais néanmoins visible, tentez d'abaisser la Luminosité entre -6 et -8.


(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

Compressions multiples

DVD Studio Pro 4
Un moyen très simple de compresser en lots plusieurs fichiers avec Compressor depuis Final Cut Pro, est de détacher une fenêtre de lots puis de faire glisser vos fichiers source à chaque fois dans cette fenêtre (le symbole + s'affiche avant de relâcher la souris). Chaque lot encodé affiche le temps écoulé, ou l'état ("Réussi" ou "Attente").


(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

En vrac

DVD Studio Pro 4

-Pensez au titre final du DVD (accessible via Structure/symbole disque), souvent oublié car visible seulement sur le bureau, une fois le DVD gravé ! Vérifiez aussi que vous n’avez pas généré involontairement un marqueur (de chapitres) sur une piste, vous provoqueriez une belle pagaille. Enfin, ne vous fiez pas aveuglément au Simulateur mais testez votre DVD avec le lecteur Apple : l’expérience montre qu’il y a de fréquentes différences de réactions entre les deux.


-Attention aux lettres colorées en rouge ou en vert, ces couleurs vibrent. Vous, obtiendrez souvent un meilleur résultat avec des lettres de couleur blanche ou jaune.


-Placer une amorce de fin (sur votre logiciel de montage), sinon sur DVDSP, la fin du chapitre risque d'être au mieux un peu trop sèche, au pire d'être "avalée".



(Finaliser un DVD avec DVD Studio Pro)

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je souhaite être prévenu d'un nouvel avis (facultatif)
Mon avis (1000 caractères maxi)
Je valide