Magazinevideo > Logiciels PC MAC > Tests de logiciels de montage > Tests de logiciels de montage MAC

DVD Studio Pro 4 (et DSP3)

Pièges et astuces

 

02 mai 2007 par Thierry Philippon - Mis à jour le 02 mai 2007

 

Dès l'utilisation d'un logiciel d'authoring tel que DVD Studio Pro, de nombreux pièges et chausse-trappes se posent très vite à l'utilisateur. Il faut dire que le logiciel offre une myriade de possibilités. Si l'expert trouve rapidement réponses à ses questions, l’amateur tout juste sorti d’iDVD risque d'en perdre ses repères  ! Voici donc quelques manoeuvres délicates et leurs solutions.

DVD Studio Pro

> LIRE LA SUITE : Exploiter la section DVD-Rom

Exploiter la section DVD-Rom

DVD Studio Pro

Indépendamment du contenu principal, on peut souhaiter faire figurer sur un DVD des éléments annexes (photos, textes…) qui soient directement visibles, sans être encodés (en MPEG-2). Mais comment faire ?


En fait, c'est assez facile. Dans l’Inspecteur de disque, la partie basse accueille la section DVD-Rom au sein de laquelle il suffit de choisir le(s) dossier(s) désiré(s). La taille que pèse ce dossier est indiquée. Cette section DVD-Rom vous permet d’isoler des éléments tels qu’un album photos, une version de votre film, voire un fichier vidéo haute résolution dont vous voulez préserver la qualité sans encodage MPEG-2… A noter l’extension Joliet, qui permet de bénéficier d’un jeu de caractères plus étendu mais peut provoquer des incompatibilités, aussi décochez-la de préférence.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Revenir au menu en cours de lecture

DVD Studio Pro

Depuis la télécommande, comment faire pour que l’utilisateur puisse revenir automatiquement au Menu en cours de lecture de chapitre ? En d'autres termes, où paramétrer ce réglage… ?


Il importe de régler dans DSP beaucoup de paramètres qu’on croit automatiques. Entre autres le retour forcé, autrement nommé « saut fin ». Dans l'onglet Connexions, il faut sélectionner le mode Présentation Avancée et voir l’information notée saut fin correspondant à la piste désirée, puis connecter le menu adapté à saut fin pour que le retour forcé depuis la télécommande soit opérationnel.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Chapitres qui stoppent avant la fin

DVD Studio Pro

Certains chapitres stoppent avant la fin, avouez que c’est insupportable ! Cette erreur peut se produire si la durée de votre flux image est plus courte que celle de votre flux audio, ou vice versa. C’est le flux le plus court qui provoquera l’arrêt du Simulateur ou un Retour subit au Menu principal.


Il faut comprendre que vos flux vidéo et audio sont exportés en même temps (depuis FCP/FCE par exemple), qu’ils sont bien liés l’un à l’autre par leur nom (et reconnus automatiquement par DSP) mais restent indépendants. En effet, vous disposez d’un côté d’un fichier m2v pour la vidéo, de l’autre, un fichier aiff ou AC3 pour l’audio.
Aussi, si pour une raison ou pour une autre, vous réexportez le son seul depuis votre logiciel de montage alors que vous en avez allongé la durée, une fois sur DSP, le flux audio sera inévitablement désynchronisé du flux image. La fatigue, renforcée par plusieurs essais d’encodage, peuvent évidemment favoriser une confusion. La solution est de maintenir des flux vidéo et audio d’égale longueur et de limiter les changements !



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Bords gauche et droit tronqués

DVD Studio Pro

Votre client destinataire du DVD possède une TV 4:3 sur laquelle il regarde ses films en 16:9 grâce au Letterbox. Mais au visionnage du DVD (16:9) conçu avec DSP, les bords gauche et droit sont tronqués.


Il convient donc que le Projet que vous créez soit bien paramétré pour le format 16:9 Letterbox. Car il ne l’est évidemment pas par défaut ! Pour cela, sélectionnez l’icône du Disque dans l’onglet Structure puis dans l’Inspecteur de disque, positionnez correctement le déroulant « Affichage des Menus 16:9 » sur « Forcer le format Letterbox ». Une fois le DVD gravé, ce format sera alors détecté automatiquement par le téléviseur, grâce à un signal que lui transmet généralement le lecteur DVD. L’autre choix possible, le Pan/Scan, s’apparente à du 16:9 recadré qui tronque l’image entière.
Remarque : les utilisateurs qui possèdent un afficheur 16:9 (TV, écran plat ou ordinateur), ne s’apercevront même pas de ce paramétrage, l’image leur étant restituée en 16:9 quoi qu’il arrive.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Liens vers un site Web

DVD Studio Pro

Imaginons : vous créez un lien direct sur le DVD vers un site Web mais ça ne marche ni sur PC ni même sur Mac. Que se passe-t-il ? Avez-vous mal paramétré ?


D’abord, dans les Préférences de DSP, activez la case des liens Web DVD@ccess de l’onglet Simulateur pour bien contrôler les opérations à venir. Ensuite, il vous faut au minimum un Menu et un bouton. Affichez l’inspecteur de menu, dans l’onglet Avancé, vous trouverez la case à cocher DVD@ccess et l’URL ainsi que le nom à attribuer au lien pour qu’il soit opérationnel.


Sur PC, la solution la meilleure est d’intégrer un .exe (DVD@ccess.exe) dont l’utilisateur pourra disposer s’il le souhaite, et qui installera l’application pour bénéficier d’un accès direct du DVD vers le Web. Sur Mac, c’est plus simple, cochez la case "Activer les liens Web DVD@ccess" de votre Player présent dans Préférences/Configuration du disque si cette fonctionnalité existe sur votre Player.


Remarque : bien que la fonction DVD@CCESS soit plutôt destinée à accéder à un site Web, on peut l’exploiter pour lancer un programme afin de lire d’autres formats de fichiers (des PDF ou des Jpeg).


DVD Studio Pro DVD Studio Pro


(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Séquences qui sautent

DVD Studio Pro

Certaines séquences sautent sur plusieurs lecteurs de salon, pas sur d’autres. Que faire dans ce cas ?


Eliminez d’abord les motifs d’incompatibilité courants dus à des médias de mauvaise qualité par exemple. Après cela, retenez que le réglage des paramètres d’encodage est toujours délicat. On peut l’effectuer via QuickTime (MPEG Encoder) ou via Compressor, intégré à DSP et qui permet de travailler par lots, ce qui est bien agréable. Compressor fait par ailleurs appel à des Presets, eux-mêmes réglables.


Tout en tenant compte de la taille du fichier final, on évoque souvent la bonne qualité d’un réglage d’encodage mini à 6,5 Mbits, maxi à 8 Mbits. Et ça tombe bien, parce que DSP permet justement un réglage fin du débit d’encodage. D’autres estiment qu’il ne faut pas dépasser 5,9 Mbits (réglage mini) pour être tranquille. En effet, un débit élevé améliore la qualité du rendu final mais risque de nuire à la compatibilité avec des modèles entrée de gamme (ou un peu anciens) qui ne supporteraient pas des débits sollicitant trop les ressources de leur lecteur DVD. Et bien sûr, un débit trop faible pénalise la qualité sur les mouvements ou scènes complexes.


DVD Studio Pro


(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

DVD qui pose problème sur PC

DVD Studio Pro

Que faire lorsque les DVD conçus avec DVD Studio Pro sont bien relus sur Mac mais semblent poser des problèmes à différents utilisateurs PC ?


Le phénomène peut très bien s'expliquer. La problématique PC est qu’il existe une assez grande variété de lecteurs DVD possibles, dont certains sont un peu exotiques ou « plantogènes ». Les résultats les plus fiables peuvent être obtenus avec le Player PowerDVD, un shareware souvent préinstallé sur les machines récentes (mais pas toujours).


A défaut, pour restreindre les problèmes éventuels, on peut se limiter à générer les fameux dossiers Video_TS et Audio_TS puis faire appel à Toast par exemple pour graver lesdits dossiers. On peut également créer un Autorun qui lancera l’application lectrice de DVDs sur PC si jamais le problème se situait à ce niveau. Enfin, un conseil de bon sens : recommander, par une simple note écrite, que la lecture s’effectue prioritairement sur un lecteur de salon, de moins de 3 ans de préférence.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

DVD qui scintille sur TV

DVD Studio Pro


Le DVD scintille à la lecture sur TV. Quelquefois, c’est un léger dédoublement sur écran informatique, visible en arrêt sur image. Quels réglages doit-on effectuer ?


La source du problème est simple, le régler l’est moins ! Rappelons qu’une TV fonctionne avec un balayage entrelacé, moyennant une trame sur deux en alternance (paire et impaire chaque seconde). La fréquence (la cadence des trames) en Europe est de 50 Hz. Les écrans informatiques dépassent cette valeur, un entrelacement peut donc provoquer des artefacts (effet peigne). Or l’image DV est entrelacée, il convient donc d’appliquer un filtre de désentrelacement si l’on destine ses DVD à être regardé sur ordinateur.


Mais on comprend aisément que ce principe se complique si on filme dans un mode 25p (certaines caméras chez Canon ou Panasonic le permettent), sans désentrelacement. De même, si on intègre des photos au montage, il faudra les entrelacer pour les visionner sur TV afin de supprimer tout risque de scintillement. Dans ce cas, c’est le filtre anti-flicker qu’il faudra plutôt appliquer. Sous Final Cut.. Mais il faudra de préférence désentrelacer si on importe un diaporama (en .mov) conçu avec iPhoto ! Bref, pas simple…


Deuxième source de difficulté, le désentrelacement peut être effectué au moment du montage sous Final Cut ou via Compressor qui intègre cette fonction (via l’onglet Filtres de n’importe quel Préréglage). L’ordre des trames, souvent réglable, peut aussi être d’une certaine importance.


Dernière complication, l’encodeur Compressor possède bien des réglages et donc autant de « déréglages » possibles ! On peut tenter dans ce cas d’encoder directement depuis Final Cut en passant par l’encodeur de QuickTime. Cela résout parfois certains problèmes.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Créer une séquence d'intro

DVD Studio Pro


Comment faire précéder le Menu principal d’un petit film introductif ? Faut-il créer un menu spécifique ?


Non, aucun Menu n’est indispensable. En revanche, tout d’abord, il faut bien évidemment ajouter une piste (Projet/Ajouter au projet/Piste) relative à cette « intro ». Puis le plus pratique (il existe d’autres méthodes) est de se rendre dans Vue graphique, de choisir « grandes icônes » pour y voir plus clair dans cette toile d’araignée ( !), puis de sélectionner l’icône de la piste en question.


Un simple Control-clic permet alors de solliciter le menu contextuel en sélectionnant la fonction « Lire en premier ». Un petit symbole s’affiche alors en haut à gauche de l’icône. Attention au piège : si vous vous trompez d’icône, vous ne pouvez pas dévalider Lire en premier, il faudra choisir une autre icône pour dévalider la précédente.


Enfin, bien évidemment, n’oubliez pas, dans le Menu Connexions, de faire pointer cette piste d’intro vers le 1er Menu qui doit s’enchaîner avec.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Graver plusieurs DVD avec section DVD-Rom

Toast

DSP peut ajouter à votre DVD des fichiers annexes, via sa section DVD-Rom. Ce type d'ajout est assez facile grâce à l'inspecteur de disque puisqu'il suffit de localiser le dossier contenant les fichiers à ajouter (section Contenu en bas). Un problème se pose toutefois si vous avez plusieurs DVD à produire, car vous n'allez pas tout formater (graver) à partir de DSP, d'autant que ce n'est pas conseillé.


Il est en effet préférable de réaliser l'opération à partir du dossier VIDEO_TS qui est généré dès la première gravure effectuée. Nouveau problème, dans cette configuration sans DVDSP, vous ne pouvez pas annexer cette section DVD-Rom à partir du dossier VIDEO_TS. La solution consiste à utiliser (par exemple) Toast (6 ou 7). Il suffit ensuite de glisser les fichiers VIDEO_TS, AUDIO_TS et DVD-Rom dans la section Données de Toast, en ayant pris soin de choisir le bon format, à savoir DVD-Rom (UDF). N'oubliez pas de renommer votre DVD sous Toast.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Arrêt subit de la gravure

Hub


Lors du formatage de votre DVD, dès le départ, votre disque peut être éjecté et le logiciel afficher la désagréable mention "Buffer underround" suivi d'un code d'erreur.


Ce type de plantage peut avoir pour origine la connexion d'un graveur externe à un Hub Firewire. Le Hub (3 ou 5 ports en général) permet de brancher différents périphériques mais le flux peut ne pas être totalement régulier. Or en matière de gravure - le raisonnement s'applique aussi pour l'acquisition vidéo - la "fluidité" des données est un paramètre indispensable au bon déroulement de la gravure. De manière générale, évitez les Hub bas de gamme et ceux qui ne sont pas alimentés de façon autonome.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Normes audio divergentes

DVD Studio Pro



DVD Studio Pro

Si vous ajoutez un thème musical, faites doublement attention.


D'une part, tous les fichiers audio utilisés dans les différents menus de votre projet doivent être à la même norme (AC-3, AIFF, etc.) mais aussi utilisez exactement le même débit, et le même nombre de canaux (attention à un fichier isolé en 5.1), enfin la même résolution audio (32Khz, 44 kHz). De plus, cette "étourderie" peut être lourde de conséquences en termes de temps car ni le Simulateur ni la création du Projet ne vous renseigneront sur l'erreur rencontrée, seule la gravure vous signalera une erreur peu explicite. Vous devrez donc tout ré-uniformiser même si vous pensez avoir terminé le projet. Alors autant prévenir que guérir !


L'unique cas où DSP vous préviendra dès le départ, c'est lorsque vous ferez l'erreur d'ajouter différentes sources audio, de norme différente, à un même Menu.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Animer, ça pèse !

DVD Studio Pro


Si vous animez votre Menu avec un fond animé (vidéo) à l'aide d'une vidéo déjà intégrée à votre DVD - il va de soi que la ressource en elle-même ne pèse pas double. Mais le poids de l'animation "sur" le Menu peut exiger quelques dizaines de méga-octets et réduire d'autant l'espace libre disponible.


Surveillez par conséquent le total indiqué en haut à droite de l'interface générale, et le poids du Menu, en haut à droite de l'Inspecteur de Menu. Rappelons à ce sujet qu'il vaut mieux jouer la sécurité et ne pas dépasser 4,2 Go pour un DVD5 (monocouche) et que 4,5 Go doit constituer la limite extrême à ne pas franchir même si le DVD est annoncé pour 4,7 Go.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Rester dans ses chapitres

DVD Studio Pro


Quand on lit un film à partir du chapitrage de celui-ci, par défaut, l'action sur la touche Menu vous fait revenir obstinément au menu général, alors que vous souhaitez revenir au Menu des chapitres !


Pour parvenir à vos fins, il faut se placer sur n'importe quel marqueur de chapitre, ce qui fait apparaître l'inspecteur identifié "Marqueur". Puis dans ce dernier, un déroulant "Contrôle à distance" situé en bas, vous permet d'affecter la bonne commande vers le bon Menu. Ouf !



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Ajouter des ST sur un DVD au projet effacé

DVD Studio Pro


Ce cas de figure épineux peut se produire si on vous remet un DVD conçu par une tierce personne ou si vous avez vous-même effacé votre propre Projet et qu'il ne vous reste que le DVD.


La solution consiste à extraire les VOB vidéos avec un soft dont on vous parle régulièrement (MPEG Streamclip) et de démultiplexer en m2v et AC-3. Importez ensuite les fichiers obtenus sous DVDSP et placez les 2 fichiers sur la timeline du logiciel d'authoring. Enfin, sur la piste S1 et S2 (si les sous-titres sont en 2 langues), rédigez vos sous-titres puis gravez… Le tour est joué !


Tenez compte aussi que de nombreux pièges vont assaillir les personnes à qui vous remettez un DVD sous-titré dans deux, trois ou quatre langues différentes ! D'abord en raison de la manière dont sera configurée initialement la langue du lecteur (en principe, français=touche 1 de la télécommande mais pas toujours). Ensuite en fonction de votre propre configuration de langue qui se paramètre dans la section Flux de l'inspecteur de sous-titres. Enfin, en fonction de la manière dont l'utilisateur navigue sur le DVD. Vous devrez le cas échéant ajouter des scripts.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

La navigation entre les boutons devient folle !

DSP


Un piège bien vicieux. Vous avez beau recommencer 10 fois, la navigation entre les boutons de vos menus se dérègle constamment alors que vous aviez l'impression de les avoir réglés correctement. La faute en incombe probablement au paramètre "Attribution automatique des boutons du Menu local Réglages qui est peut-être cochée sur "immédiate". Tentez de désélectionner "Attribution automatique immédiate des boutons" : il y a de fortes chances que le problème disparaîtra.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Votre audio, une fois gravé, fait clac clac clac

menu PowerDVD


Tout allait bien après encodage et gravure, une image parfaite, un son nickel, jusqu'à ce que vous écoutiez votre DVD avec Cyberlink PowerDVD, le célèbre lecteur DVD et vidéo sous Windows. Et là, subitement, l'audio de votre Menu principal fait clac clac clac clac ! Pas de panique... Revenez sous DVD Studio Pro et inspectez immédiatement le type de fichier audio qui fait clac clac clac clac. Il y a de fortes chances qu'il s'agisse d'un son en mp4, peu accepté par certains lecteurs vidéo et DVD dont PowerDVD fait partie justement. Convertissez directement cette source en Dolby AC-3 et votre problème disparaîtra.



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Encodage raté sous Compressor

onyx-applications


Une bonne solution de dépannage suggérée par Antoine (site http://forum.mac-video.fr/ ) et qui s'est avérée efficace, est de vider - quand cela s'impose - les caches des applications et des éléments temporaires grâce à l'utilitaire gratuit Onyx. Le rapport avec DVD Studio Pro et Compressor ? Eh bien quand les caches sont trop remplis et ne se vident plus naturellement, Final Cut Pro par exemple ne parvient plus à produire un fichier d'export vers Compressor.


L'astuce est d'autant plus précieuse à connaître que le problème est intermittent (donc très énervant et chronophage tant qu'on ne connaît pas la solution), et qu'on ne s'aperçoit des dégâts qu'une fois l'encodage terminé ! Comme un encodage sous Compressor peut nécessiter de très nombreuses bonnes heures de travail machine, on comprend mieux l'utilité !



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Autres...

-Attention aux lettres colorées en rouge ou en vert, ces couleurs vibrent. Vous, obtiendrez souvent un meilleur résultat avec des lettres de couleur blanche ou jaune.


-Ne sollicitez pas le processeur de votre Mac pendant que vous gravez, il pourrait en résulter une erreur de gravure avec un message incompréhensible, tout simplement parce que votre disque n'a pu être écrit correctement. Ce même code d'erreur peut se produire avec des médias défectueux.


-Si le niveau sonore sur DSP est subitement plus fort que celui de vos rushes sur Final Cut, ne vous alarmez pas, vérifiez votre DVD sur TV, votre son retrouvera probablement son niveau normal.


-Placer une amorce de fin (sur votre logiciel de montage), sinon sur DVDSP, la fin du chapitre risque d'être au mieux un peu trop sèche, au pire d'être "avalée".


-DSP versions 3 et 4 ne sait malheureusement pas importer des projets issus de iDVD5 ou même IDVD6 (mais iDVD3 ou 4 oui) ! Un message d'erreur s'affichera instantanément. Pas de solution connue.


-Si une fois sur le Menu principal, en lançant le film, votre DVD balance le son correctement mais l'image reste figée pendant quelque secondes sur le menu, il s'agit probablement d'un fichier corrompu. Il faut recréer le lien entre le Menu et le fichier. En somme, détruire et recréer…



(DVD Studio Pro 4 (et DSP3))

Cet article vous a plu ?
Vous souhaitez télécharger le PDF ?
Soutenez notre indépendance, bénéficiez du Premium
Des tests objectifs, des articles pointus,
des pubs non-intrusives,
dépendent de vous !
Voir les avis d'internautes et donner le vôtre