Magazinevideo > Actus > Actus vidéo pro

Une expo sous-marine fascinante

08 juin 2018 par magazinevideo


(d'après communiqué)
 
Présentées pour la première fois en France, les photographies de l’exposition sous-marine “The Sinking World of Andreas Franke” vont être exposées à la Cité de l’Océan de Biarritz du 1er juin au 31 août 2018.
 
Afin d’embarquer le visiteur dans une expérience immersive et enivrante, l’espace propose également une visite de l’exposition originelle à 360°. Une première mondiale !
 
“The Sinking World” (le monde qui sombre) est un projet artistique initié en 2011 par le photographe autrichien Andreas Franke.
 
Il y a quelques années, les épaves de navire de la marine américaine datant de la Seconde Guerre mondiale (USS Vandenberg, Stavronikita SS et USS Mohawk) ont été coulées afin de constituer des récifs artificiels dans un Parc Naturel au large de la Floride.
 
Pour allier ses deux passions, la photographie et la plongée sous-marine, Andreas Franke a utilisé les vestiges de ces épaves pour donner naissance à des scènes de vie surréalistes et aquatiques, mélangeant avec talent photographie sous-marine et retouche numérique.
 
Considéré comme l’un des 200 plus grands photographes du monde, Andreas Franke a encore été plus loin en exposant ses photos dans les profondeurs océaniques, sur les épaves qui l’ont inspiré.
 
Par 27 mètres de profondeur dans l’Océan Atlantique, cette galerie d’art sous-marine uniquement accessible aux plongeurs fut un projet fascinant pour l’artiste et son public !
 
 
Chaque photographie, protégée par un cadre en acier et une plaque de plexiglas, a séjourné 4 à 5 mois dans l’Océan.
Pendant ce temps-là, la vie marine a aisément colonisé les œuvres laissant apparaitre une patine particulière faisant de ces photographies des objets uniques.
 
« Grâce à ces photos, je peux emmener les spectateurs dans des mondes irréels et étranges, mêlant présent et passé, mais aussi attirer leur attention sur le rôle important des récifs artificiels pour les écosystèmes marines » Andreas Franke.
 
Présentées pour la 1ère fois en France, les toiles associent art, histoire et préservation environnementale.
 
 
 

DU VIRTUEL AU RÉEL

 
En marge de l’exposition, une vidéo de 3 minutes a été tournée à 360° par un des 12 000 plongeurs ayant visité l’exposition sous-marine au large de la Floride.
 
C’est la première fois dans le monde, que les photographies sont accompagnées de cette vidéo à 360°.
 
La Cité de l’Océan propose donc à ses visiteurs, au travers d’un masque de réalité virtuelle, de découvrir les sensations de ce plongeur dans cet univers décalé et extrême.
Le visiteur y découvre les œuvres qu’il verra ensuite dans l’exposition jouxtant l’espace virtuel et sera immergé dans le monde du silence, à plusieurs mètres de profondeur, avec une sensation oppressante mais apaisante…
 
« Certains de nos visiteurs pratiquent la plongée sous-marine mais peu auront l’opportunité de descendre à près de 30 mètres de profondeur, sur une épave historique afin de découvrir une exposition artistique. Il nous tient à cœur de faire vivre des expériences inédites et originales à nos visiteurs et pourquoi pas susciter de nouvelles passions. La réalité virtuelle transmet bien les sensations de la plongée, de l’infiniment grand et de la prise de conscience de l’homme dans son environnement. » raconte Olivier Mercoli, directeur de la Cité de l’Océan et de l’Aquarium de Biarritz.
 
Exposition du 1er juin au 31 août 2018. 
 

Articles correspondants

 

 

vos commentaires !

Soyez le premier à déposer un commentaire !