Magazinevideo > Actus > Actus photo

Sony DSC-QX100 et DSC-QX10

06 septembre 2013 par Thierry P.


Le PDG de Sony avait prévenu, la marque devait revenir à ses fondamentaux pour conquérir des places de marché. Traduisez : faire preuve d'innovation, marque de fabrique de Sony le Créateur ! Force est de constater que l'inventeur du Walkman, du format 8mm, et du mini-disc, ne rate pas sa rentrée. L'un des produits les plus étonnants est ce Smart Lens, un Cybershot en forme d'objectif, qui n'est d'ailleurs pas un objectif (seulement), mais un appareil photo autonome. Le Smart Lens vient se greffer sur un… smartphone Xperia Z1 (Sony) ou d'autres smartphones (Sony ne précise pas lesquels) par liaison NFC (ou Wi-Fi). 

 
Le concept allie ainsi la légèreté du smartphone et la qualité d'un APN entrée de gamme à première vue. L'appétit de Sony s'explique quand on voit que le seul marché français (très en pointe) recense 24 millions (!) de possesseurs de Smartphones. Malgré la crise, la croissance des samrtphones sur l’année 2013 est restée forte.
 
 
Le Smart Lens se décline en 2 produits : les DSC-QX10 et DSC-QX100 avec un gros différentiel de prix puisque le second vaut plus du double du premier. Comment ça marche ? Le DSC-QX10 ou le DSC-QX100 se fixe à un smartphone grâce à la fixation fournie. L'attache s'adapte aux modèles de smartphones dont la largeur va de 54 à 75 mm, pour une épaisseur maximum de 13 mm. Mais votre smartphone n'est pas obligatoirement attaché au Smart Lens. En effet, on peut positionner le Smart Lens en tout endroit et le déclencher à partir de son smartphone. Une configuration qui va favoriser à coup sûr les angles insolites, voire coquins.
 
Une fois la connexion à votre téléphone établie par Wi-Fi, l’application gratuite PlayMemories Mobile Sony (il faut la dernière version) se lance automatiquement. Cette application est disponible sous Android et iOS, couvrant ainsi au moins 90% du marché. La connexion est encore plus simple si votre smartphone est muni de la fonction NFC qui offre un jumelage par simple contact des appareils.
 
Ensuite, il suffit d'utiliser l'écran de son smartphone pour visualiser les clichés, effectuer les réglages souhaités et partager ses clichés.
 
Le DSC-QX10 est doté d'un capteur CMOS Exmor RTM de 18,2 Mp et d'un objectif G Sony. Il pèse au complet 105 g (avec batterie et carte Memory Stick Micro). Il est muni d'un zoom optique x10, apportant une vraie réponse aux limitations des fonctions photo des smartphones.  Un stabilisateur optique est intégré.
 
 
Justifiant son prix plus élevé, le DSC-QX100 est doté d'un gros capteur CMOS Exmor R de type 1" avec 20,2 Mp effectifs. Sony assure qu'on sent la différence avec de nombreux téléphones portables (même les récents iPhone ?). Les réglages s'effectuent bien évidemment sur l'écran tactile du smartphone, tout comme la bascule entre les modes photo… et vidéo. Et oui, encore un concurrent de plus au camescope ! Cela dit, la limite dedébit de la liason Wi-Fi impose du 720p maximum, le Full HD est donc exclu.
 
Le DSC-QX100 est aussi équipé d'un zoom Carl Zeiss Vario-Sonnar T x3,6 à grande ouverture F1.8 et d’un stabilisateur optique SteadyShot.
 
Les deux produits revendiquent un processeur BIONZ bien qualifié pour la photo mais aussi la vidéo HD. Le DSC-QX100 est aussi doté d'une bague de mise au point et de zoom comme sur un objectif d'appareil photo.
 
Disponibilité européenne : fin septembre 2013.
Smart Lens - Prix estimé :
QX10 : 200 €
QX100 : 450 €
 
Voici une vidéo démonstrative de nos confrères de La Chaîne Techno :
 

Articles correspondants

 

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Mon commentaire (1000 caractères maxi)
Je valide

Vos avis !

avatar videobato Premium

11 Mars 2016 à 11:02 - ( Répondre à videobato ) - Signaler un abus

Je Viens de découvrir le QX100 ! , enfin de m'y intéresser, Le firmware a connu une mise à jour depuis la sortie du boitier. Du coup les réglages possibles sont un peu plus nombreux. Réglage manuel de la sensibilité, priorité vitesse et vrai mode full HD en vidéo ont été ajoutés. Depuis quelques temps quelques dronistes se réaproprient se boitier au rendu similaire au RX100 Mark2, puisque les composantes physiques sont les mêmes. La QX100 pèse 170 grammes soit le double du poids de la Go Pro hero Black 3+ ( qui affiche74 gr sans caisson) . Mais les qualités photo&vidéo devrait compenser se handicap. Un fabricant de nacelle promet la comptabilité du QX1 avec le DJI phantom 2 et le retour vidéo mais je n'ai pas testé.
etincel Invité

25 Décembre 2013 à 11:07 - ( Répondre à etincel ) - Signaler un abus

très déçu bon concept mais l’impossibilité de faire ses propres réglages fait un appareil trop limité. (il faut mettre 450 ¤ avec le QX100 pour avoir un logiciel un peu plus performant mais un appareil avec peu de + pour un prix au double) LES - pas de panoramique, pas de réglages manuel (même avec "camera360"), stabilisateur pratiquement inexistant, mauvais macro et très lent même avec un carte interne etc... Le seul vrai + est l’autonomie de l’objectif (prendre de la hauteur dans un concert ou Angles pas pratiques et cadrage sur grand écrans (tablette) (en s’adaptant pour un cadrage "dissocier" ) et un petit + pour la sensibilité la nuit (proche du 0 lumen) qui permet de ne pas se servir d’un flash.