Magazinevideo > Actus > Actus informatique

Full Data à l'horizon 2025

16 février 2019 par Thierry P.


Des chiffres qui donnent le tournis et qui illustrent la voracité des data centers, ces centres qui stockent les données des entreprises et des particuliers. Seagate, un des acteurs majeurs sur ce segment, et IDC, le 1er fournisseur mondial d'informations sur ce secteur, ont résumé les tendances qui affectent la datasphère et le stockage de données en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, réunis sous une bannière commune, l'EMEA. Les Etats-Unis, l'Amérique du Sud, la Chine, etc. ne font donc pas partie de cette entité, mais à partir des chiffres actuels mondiaux qui sont connus, on peut déterminer la part que représentera l'EMEA dans le futur, laquelle ne représente "que" 28,8% de la datasphère mondiale.  
 
 
Actuellement les pays de la zone EMEA ont un taux de croissance de 26% (!) par an pour 9,5 Zo (Zo = 10puissance 21 octets !). La proportion de l'EMEA devrait baisser légèrement à l'horizon 2025 mais pas en valeur absolue puisque de 9,5 Zo, elle devrait passer à 48,3 Zo en 2025 ! On retrouve grosso modo nos 26% / an en moyenne. Même si ce sont des estimations, les paramètres statistiques s'appuient sur l'expérience des années passées.
 
Près d'un tiers de la croissance de la datasphère mondiale (et donc aussi de la zone EMEA) sera sous l'impulsion de l'expansion de la vidéo-surveillance, de l'internet des objets (nos chers smartphones), des métadonnées et du divertissement. Ce dernier terme désigne clairement la vidéo en ligne avec son leader, YouTube, dont la croissance est la plus dynamique (pour rappel 400 heures de vidéos uploadées toutes les minutes sur YT).
 
Ces données doivent inclure une autre variable : les pays du Moyen-Orient et africains, en 2018, utilisaient internet de façon encore modérée puisque seuls 31 % de la population utilisaient le réseau, contre 86 % en Europe de l'Ouest et 53 % dans le monde. Donc un gros retard qui, s'il est comblé, va venir faire chauffer un peu plus les data centers !
 
Cette expansion sans précédent des données entraînera, au cours de la décennie qui vient, pour l’informatique et les entreprises, partout dans le monde, des impératifs de développement d'infrastructures de stockage de données adéquats.
 
 
Parmi les différentes analyses, l'une retient l'attention car elle est étonnante. Il s'agit de la croissance par type de stockage dans la zone EMEA au cours de la période 2015-2025. On constate que les bandes magnétiques et les supports optiques conserveront un rôle important, alors que les DVD et CD semblent décliner au profit de la diffusion en streaming. Ainsi le stockage d’archives, et la sauvegarde sur bande magnétique et systèmes optiques demeureront nécessaires durant encore "bien des années". Certaines entreprises considèrent sans doute que les bandes magnétiques et supports optiques répondent mieux à une option de conservation de données et luttent mieux contre les ransomware.
 
Toutefois, les octets installés dans le Cloud public augmenteront pour passer de 4 % en 2015 à 42 % en 2025 ! Soit 10 fois plus. Les entreprises ont une autre stratégie : elles font appel de plus en plus appel à du "Multicloud", entendez par là une fragmentation de leur données dans différents serveurs pour minimiser les risques de pertes des données. Cependant la prolifération des infrastructures multicloud rendent leur identification, leur classification, leur gestion, leur sécurisation et leur utilisation plus compliquées.
 
En conclusion, la datasphère planétaire, c’est-à-dire le volume de nouvelles données créées et répliquées chaque année, sera multipliée plus de cinq fois au cours des sept prochaines années. Le volume mondial de nouvelles données créées en 2025 devrait, selon les prévisions, augmenter pour atteindre 175 Zo, contre 33 Zo en 2018.
 
La rapport, d'une grande technicité, ne dit pas un mot sur les conséquences climatiques de cette augmentation vertigineuse des besoins.
Bénéficiez des tests Premium et téléchargez les fichiers natifs
Créez un compte Premium et abonnez-vous à l'indépendance

Articles correspondants

 

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Mon commentaire (1000 caractères maxi)
Je valide

Vos avis !