Magazinevideo > Caméras & Photo > Tests de caméras et drones > Tests de drones et caméras stabilisées

Premium

Test complet DJI Mavic pro

Le drone surdoué

02 octobre 2016 par Thierry Philippon - Mis à jour le 31 mars 2017

La lecture de cet article est accessible aux abonnés Premium. S'abonner en ligne.

DRONE DJI MAVIC PRO

Prix fabricant : 1200 Euros
 

ouvrture mavic pro

Voici enfin un test complet du Mavic Pro. Ce drone, revendique un format compact et pliable. A 1200 euros, l'aéronef argue d'une simplicité d'utilisation, et taille des croupières à son concurrent le plus direct, le Karma de GoPro. Victime d'une grave avarie fin 2016, celui qui devait être la nouvelle mascotte de GoPro réémerge difficilement. Par ailleurs, le Mavic est technologiquement plus performant. Il est d'ailleurs si performant qu'il en concurrence même le Phantom 4 de la gamme supérieure. C'est pourquoi DJI a commercialisé une version plus évoluée du Phantom, nommée Phantom 4 Pro qui revendique notamment un capteur 1'' de 20 Mp.


dji mavic pro

La taille du Mavic est compacte car replié, son encombrement n'excède pas 83 x 83 x 198 mm contre 411 x 117 x 30 mm pour le Karma de GoPro. Même un des petits drones très grand-publics parmi les plus connus - le Parrot Bebop 2 - n'est pas aussi petit. La compacité du drone de DJI est rendue possible grâce à un ingénieux système de repliement des 4 bras et hélices. Le rangement dure moins de 15 secondes. On peut ou non retirer les hélices pour faciliter le transport.


Le poids est aussi en l'avantage du Mavic : 743 grammes au complet contre 1500 grammes pour le Karma. Ce poids semble commercialement hautement stratégique, une future directive en France pénalisant les drones de plus de 800 grammes. Le Mavic est donc au-dessous.


Plié, le Mavic il fait 11 cm de moins que le Phantom 4, ce qui lui permet d'être emporté dans un sac à dos, voire une sacoche. Il tient dans la grande poche d'une veste ou dans un sac photo assez petit, avec la télécommande. Il faudra juste prévoir un plus grand sac si on veut emmener une 2e batterie et son smartphone.


mavic pro

Le corps du Mavic Pro est équipé d'une caméra 4K qui enregistre les vidéos en 4K à 30 ips et en Full HD jusqu'à 96 ips. La caméra 12 mégapixels s'accompagne d'une nacelle à trois axes très petite pour annuler les tremblements des vidéos. Le drone sait aussi prendre des photos compatibles avec le format Adobe DNG RAW (les photos sont aussi possibles en jpg). Des rafales de photos sont également possibles.


Le Mavic Pro peut aller assez vite en mode Sport (jusqu'à 64,8 km/h).


En soi, le Mavic peut voler jusqu'à 27 minutes (20 minutes sur le Karma) avec une portée de 7 Km contre 1 km chez GoPro.


Autres points forts : le drone de DJI évite les obstacles et utilise le système GEO pour identifier les zones de vol restreintes et indiquer automatiquement tout vol dans des zones qui pourraient provoquer des problèmes de sécurité publique.


ytélécommande
Le Mavic Pro est contrôlé par la radiocommande longue portée (fournie), ou par un simple smartphone, mais avec de fortes restrictions (hauteur limitée à 50 mètres, vitesse maxi de 14 km/h, etc.). Comme le drone, cette radiocommande est elle-même compacte.
mavic pro

A l'instar du Phantom 4, le Mavic Pro peut retourner automatiquement à son point de départ et intègre une fonction d'atterrissage de précision (Precision Landing).


Encore mieux que sur le Phantom 4 (mais assez égal au Phantom 4 Pro), l'ActiveTrack de DJI reconnaît des sujets faciles à identifier comme les personnes, les cyclistes, les voitures, les bateaux et les animaux. Le Mavic Pro peut alors suivre le sujet.


Concernant le test, je n'ai pas exploité tous les recoins du Mavic, tant les fonctionnalités sont nombreuses, mais même avec cette réserve, ce test a nécessité 6 jours de monopolisation totale (heureusement, la météo était favorable) avant d'écrire la moindre ligne. Comme tout débutant en drone (c'est le 1er que je teste), il faut à la fois se familiariser avec le pilotage de l'engin, éviter les prises de risque, comprendre quels plans vont être payants et déjouer les cas où le drone refuse de décoller ou d'être commandé. Je vous passe les erreurs bêtes d'erreurs de recharge et les kms parcourus à trouver les lieux autorisés les plus propices. Et aussi quelques incidents liés à l'usage du drone, sur lesquels je reviens dans le test...


Pour le test en lui-même, ma situation de faux béotien (béotien en drones, mais pas en prise d'images) est finalement idéale car avant d'être un spécialiste du drone, un amateur averti, voire un professionnel, commence par endosser le rôle du débutant. :)


Passons au test complet.


ouverture mavic

Comparez ce modèle avec :

?Aide

Choix 1 :

Choix 2 :

DRONE DJI MAVIC PRO

Prix fabricant : 1200 Euros
Voir les 3 avis d'internautes et donner le vôtre